Derniers sujets
» nourrir ?
Aujourd'hui à 18:28 par Héléa

» Prestation de services
Aujourd'hui à 18:21 par Anono

» kit miellerie
Aujourd'hui à 18:18 par nico14

» Projet de balance électronique
Aujourd'hui à 17:58 par Pat78

» étude rucher combinant poulailler
Aujourd'hui à 17:39 par Apid'jo

» un predateur contre les frelon asiatique LES POULES!!!!!!
Aujourd'hui à 16:20 par eul' riolu

» rucher en montagne
Aujourd'hui à 16:18 par altitude38

» Lio le savoyard
Aujourd'hui à 13:19 par JCF

» Elles hibernent...
Aujourd'hui à 11:28 par BSM73

» rentrée de pollen en plein décembre
Aujourd'hui à 08:38 par jeanpierre 24

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

responsabilité des apiculteurs sur la génétique de l'abeille endémique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: responsabilité des apiculteurs sur la génétique de l'abeille endémique

Message par maya39 le Lun 07 Mar 2011, 19:41

C'est la comparaison des espèces sauvages et des espèces domestiques qui nous permet de dire que mélifica disparait beaucoup plus vite que les espèces qui ne sont pas exploitées. La part de responsabilité imputable à la pollution génétique est difficilement quantifiable. Mais cependant indéniable. Dans les régions ou l'on élève uniquement des abeilles endémiques son déclin est beaucoup moins rapide.

maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 4783
Age : 53
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: responsabilité des apiculteurs sur la génétique de l'abeille endémique

Message par Dipsacus le Mar 08 Mar 2011, 10:57

maya39 a écrit:c'est la comparaison des espèces sauvages et des espèces domestiques qui nous permet de dire que mélifica disparait beaucoup plus vite que les espèces qui ne sont pas exploitées.

Je suis d'accord avec le fait que la sélection génétique se fait au détriment des abeilles mellifères sauvages et endémiques. Mais il me semble que les abeilles solitaires ont une population qui diminue plus que l'abeille mellifère et que de surcroit elles sont moins surveillées car il n'existe aucun élevage. Sad

Je pense qu'en premier lieu il faudrait rendre le paysage plus diversifié et plus "naturel" (et donc écologiquement plus attractif), ce qui favoriserait à la fois les abeilles solitaires et les abeilles mellifères sauvages et même les abeilles enruchées!

En deuxième lieu il faudrait favoriser les sous-espèce locales y compris pour l'élevage (de toute manière les races trop sélectionnées finissent par s'affaiblir, regardez avec les chiens "pure-race"!).

Pour finir je ne suis pas certains que les hybrides ou les sous-espèces exogènes soient forcément moins avantagées, la preuve avec le frelon asiatique : C'est une espèces exogène et il s'est hélas merveilleusement adapté aux conditions locales! pale

Dipsacus
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 78
Age : 34
ville et région : Dijon
Date d'inscription : 30/08/2010

http://cabanedetellus.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: responsabilité des apiculteurs sur la génétique de l'abeille endémique

Message par maya39 le Mer 09 Mar 2011, 14:43

Je voulais poster un document. Je n'ai pas obtenu l'autorisation. Je vais donc essayer en attendant de voir ça sous un angle un peu différent. Si le nombre des abeilles mellifère diminue moins vite que certaines espèces c'est grâce aux colonies que l'on remplace par des espèces non endémiques (en partie) plus le nombres d'abeilles "étrangères" augmente plus nos abeilles sont polluées. Donc de fait l'abeille endémique se dilue peu à peu avec les autres espèces ce qui amène bien sur la disparition de l'espèce la mieux adaptée à son biotope.

maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 4783
Age : 53
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: responsabilité des apiculteurs sur la génétique de l'abeille endémique

Message par chinitess le Mer 09 Mar 2011, 21:22

Bonsoir.
Autrefois on trouvait beaucoup d'essaims sauvages dans des arbres creux ou dans des falaises. Chaque année j'en trouvais et c’étaient des essaims qui étaient là depuis souvent plusieurs années (, avec du miel vieux). Maintenant c'est très rare. On attrape des essaims qui sortent des ruches à la période d'essaimage et qui sont de races de plus en plus différentes (ou croisées).

chinitess
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 216
Age : 66
ville et région : lozere
Date d'inscription : 07/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: responsabilité des apiculteurs sur la génétique de l'abeille endémique

Message par nicoapi01 le Dim 01 Juil 2012, 16:09

Les abeilles endémiques ne sont qu'une idéologie car en laissant les abeilles faire d'elle même ils ne s'agit aucunement de races pures mais bien d'une hybride la fécondations etant réaliser par 10 à 25 mâles qui proviennent des ruches alentour dans un rayon de plus de 7 km. De plus l'abeille endémiques n'est pas forcément plus résistantes au pathogènes même bien au contraire. Le seul moyen de faire de la race pur est de faire de l'élevage de reine sur des lignées pures et d'avoir des ruchers de fécondations saturés en males sélectionnés ou alors l'inséminations. Dans le cas de l'abeille le réservoir génétique est obtenu grace a la race pur ( carnica, buck, mellifera, cecropia , lig , cauc...etc) et "l'abeille idéale" qui aura les meilleurs combinaison et les meilleurs rendements sera obtenu grace au croisement de race.

nicoapi01
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 29
ville et région : Bourg en bresse
Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: responsabilité des apiculteurs sur la génétique de l'abeille endémique

Message par Marcel PRETOT le Dim 01 Juil 2012, 16:26

Bien vu les fameuses noires éclaircissent fortement pour nous c'est l'inverse nos descendants sont plus bronzés ainsi va la vie ne soyons pas sectaires

Marcel PRETOT
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 890
Age : 77
ville et région : Vosges
Date d'inscription : 20/01/2011

http:// http//lerucherdulac.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: responsabilité des apiculteurs sur la génétique de l'abeille endémique

Message par nicoapi01 le Dim 01 Juil 2012, 16:35

Les essaims issus d’essaimages et redevenus à l'état sauvage sont incapables de survivre plus de 2 - 3 ans sans traitements contre le varroa. Notamment les colonies périssent rapidement.
J'ajoute que dire que l'abeille locale connue sous le nom de linné, "indigène" , abeille noire, abeille de pays, qui est obtenue en laissant faire la nature. Dires que ces indigènes sont les mieux adaptées à son biotope et sa zone de répartition est totalement faux,
N'oublions pas qu'en 1915 l'abeille indigène anglaise qui était pour certain la mieux adaptée à son biotope, la plus résistante,etc, a péri toutes les colonies sont mortes d'une épidémie d'acariose pendant l'hiver, les seules colonies survivantes était de race italienne.
Je n'en veux néanmoins pas à ceux qui défendent l'abeille locale, mais dire qu'elle est mieux adaptée se révèle totalement faux, une très faible connaissance des bases de la génétique, de la reproduction et de la sélection de l'abeille en sont surement l'explication.
La meilleure abeille ne peut etre obtenue que par le croisement...

nicoapi01
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 29
ville et région : Bourg en bresse
Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: responsabilité des apiculteurs sur la génétique de l'abeille endémique

Message par Marcel PRETOT le Dim 01 Juil 2012, 16:47

Dans un arbre creux, ou un trou de mur un essaim vit peinard, meurt tranquille en hiver (famine) ou pour cause de maladie. Un nouvel essaim vient s'installer (forte chance que ce soit un sans papier).
Comme il n'a pas été vu à son arrivée on pense que l'ancien est toujours présent
Dans notre rucher-école nous avons une ruche en verre qui sort à travers le mur. Certains hivers l'essaim meurt et au printemps suivant un autre arrive sans problème pas forcément de race dite locale .
Avec toutes les pubs sur les essaims un débutant doit peiner pour faire sa sélection.
Chez nous les pompiers demandent environ 70 euros pour une intervention guèpe ou abeilles ce n'est pas le prix de vente de l'essaim souvent ils appellent un api qui se charge de la récupération.
De plus les particuliers les évitent s'ils le peuvent (étant frileux du porte monnaie)

Marcel PRETOT
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 890
Age : 77
ville et région : Vosges
Date d'inscription : 20/01/2011

http:// http//lerucherdulac.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: responsabilité des apiculteurs sur la génétique de l'abeille endémique

Message par ginn le Lun 02 Juil 2012, 14:56

merci à Maya d'avoir créé ce topic !

Je suis tout à fait en accord avec tes propos.


Lorsque je me suis inscrit sur ce forum , l'une de mes 1éres remarques fut de dire que c'était le b----l d'un point de vue sous-espèces et que j'en étais étonné ;


Sans vouloir donner de leçon à qui que ce soit mais pour apporter de l'eau à ton moulin , il faut rappeler que toutes ces abeilles "d'élevage" appartiennent à la meme espèce : apis mellifera

Mais elles se sont "spécialisées" , se différenciant pour etre mieux adaptées à leur biotope et au climat local et cela a "créé" des sous-espéces : apis mellifera mellifera (notre abeille noire autochtone): apis mellifera carnica , apis mellifera ligustica , apis mellifera caucasia etc ...

L'homme n'ayant que pour but la production de miel dans les meilleurs conditions a donc fait des croisements à cet fin - - - - obtenant de bons résultats pour lui : Une meilleure production de miel palliant par une maintenance adaptée les inconvénients inhérents à ces croisements.
Donc tout va bien pour ces abeilles tant qu'il y a "la main de l'homme".

J'ouvre une parenthése :
J'ai lu : "le métissage c'est bien " " parler de race pure me rappelle une mauvaise période de l'histoire" " je suis pour la biodiversité" - sous entendant en mélangeant les différentes sous-espèces-
en disant cela nous faisons de l'anthropomorphisme et cela n'a pas lieu d'etre - - - ça n'a rien à voir - - ne mélangeons pas tout.

la biodiversité se fait par la différenciation et le respect de cette différentiation donc le respect des espéces dites "autochtones" ou "endémiques" ou "pures"

Par exemple si on prenait toutes les sous espéces et qu'on les mélange en faisant disparaitre les espéces "pures" ou "d'origines" on obtiendrait qu'une espéce qui serait le résultat de ce mélange - - - et donc il y aurait


appauvrissement de l'espéce donc du biotope ( contrairement à ce que j'ai pu lire dans un topic)

c'est la nature - son biotope et son climat principalement- par le jeu de la "sélection naturelle" ( appelons ça comme ça) qui impose aux expéces ces différentiations donnant naissances à des sous espéces - - - ( qui elle meme - à l'échelle du temps- par le jeu du hasard ( isolation etc) peut donner naissance - aprés d'autres transformations- à une autre espéce - - - ou bien disparaitre)


Du reste il me semble avoir lu que Frére Adam , ayant créé une nouvelle sous espéce ,s'est empressé de préciser la nécessité de préserver les abeilles souches ( ou "pures" ou "d'origine")

ginn
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 460
Age : 56
ville et région : 38
Date d'inscription : 13/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: responsabilité des apiculteurs sur la génétique de l'abeille endémique

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum