Derniers sujets
» de la fumée sans feu.
Aujourd'hui à 15:59 par Ichneumon

» pesée de mes ruches
Aujourd'hui à 15:43 par Apid'jo

» le monde sans les abeilles
Aujourd'hui à 15:37 par Apid'jo

» Ruche warré horizontale
Aujourd'hui à 15:29 par Apid'jo

» Bon plan Motorisation
Aujourd'hui à 15:27 par didsena

» faux bourdons
Aujourd'hui à 14:33 par rhinauer

» isolation de ma ruche
Aujourd'hui à 14:16 par Viamansilis

» 38 idées et plans gratuits de ruches !!
Aujourd'hui à 09:34 par BSM73

» Laquelle des ruches vous choisissez ???
Aujourd'hui à 09:13 par verlhac

» Aération ruchette
Hier à 23:47 par Apid'jo

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

poids ruche nicot avant hiver

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015, 00:44

maya39 a écrit:une centaine , en cette période , jusqu’à 500 colonies .

Voilà... tout est dit...

Ceci explique cela... c'est ton gagne pain...

Tu es sur un modèle intensif et peu importe la santé des abeilles tant que ça donne du miel pour le vendre...

Je suis complètement à l'opposé... sur un modèle extensif...

Peu importe la récolte tant que mes abeilles sont en bonne santé, voilà où est tout la différence pour moi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par maya39 le Ven 18 Sep 2015, 00:50

Peu importe la santé de mes abeilles ??? Mais, c'est le plus important ! C'est bien pour cela que je les nourris. Démontre nous que de nourrir ses abeilles aux sirop et candi cela les fait mourir. Moi je peux te démontrer que de ne pas nourrir ses abeilles, cela peut les faire mourir, et parfois même sans leur prendre 1 g de miel.

maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 4782
Age : 53
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015, 00:56

maya39 a écrit:peu importe la santé de mes abeilles ??? c'est le plus important ! c'est bien pour cela que je les nourris . démontre nous que de nourrir ses abeilles aux sirop et candi cela les fait mourir , moi je peut te démontrer que de ne pas nourrir ses abeilles , cela peut les faire mourir .

Les gens ont la mémoire courte... les apiculteurs aussi...

Il me semble qu'il y a encore quelques années, un scandale sur votre sucre que vous disiez si bon a mis en lumière qu'il était responsable de bon nombre de décès chez les abeilles...

Même si la formule a changée, rien ne remplace le miel et je me dois de vous le rappeler mais ce n'est pas pour enrichir les apiculteurs qu'elles le produisent depuis des millions d'années... c'est pour le consommer l'hiver et y trouver tous les éléments nécessaires à leur survie et à leur résistance vis à vis des parasites et des maladies...

A trop jouer les apprentis sorciers, vous faîtes plus de mal que de bien aux abeilles et leur faiblesse actuelle n'en est que le résultat...

Voici un extrait d'un article pas très vieux sur le sujet... pour mémoire :

"
Plusieurs études incriminent les pesticides, nuisibles pour les abeilles. Pratique courante dans le monde apicole, les apiculteurs ont l’habitude de nourrir leurs abeilles avec du sucre. La raison en est simple, ils récoltent le miel produit, c’est-à-dire une bonne partie de leur nourriture pour l’hiver. Ils doivent alors les nourrir eux-mêmes pour garder ces abeilles en vie. Ils choisissent en général le sucre de maïs. Or, cette technique s’avère être dévastatrice pour les abeilles. Elle peut être à l’origine du syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles, apparu en 2007.
Le sucre de maïs donné aux abeilles contient de l’imidaclopride, une molécule insecticide qui décime les abeilles et qui était évaluée au départ comme une avancée technologique.
Pour prouver les effets négatifs de l’imidaclopride sur les insectes, des chercheurs ont nourri 16 ruches d’abeilles avec du sucre de maïs. Au bout de six mois, 15 ruches étaient mortes. La seule encore vivante avait été nourri sans imidaclopride. Les conclusions sont faciles à tirer."-



See more at: http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/5323/labeille-barometre-ecologique#sthash.FLoPrRmS.dpuf

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par maya39 le Ven 18 Sep 2015, 01:08

l'agent responsable est clairement identifié , cela ne remet pas en cause le nourrissage , mais seulement CE produit de nourrissage .

maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 4782
Age : 53
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015, 01:16

Mais bien sûr...jusqu'à la prochaine révélation sur un autre élément présent dans votre sucre de .....

Nul n'est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir...

Comme je l'ai dit tout à l'heure, rien ne remplace le miel !

Ce n'est pas pour enrichir les apiculteurs qu'elles le produisent depuis des millions d'années... c'est pour le consommer l'hiver et y trouver tous les éléments nécessaires à leur survie et à leur résistance vis à vis des parasites et des maladies... c'est ce qui lui a permis d'arriver jusqu'à nous !

A trop jouer les apprentis sorciers, vous faîtes plus de mal que de bien aux abeilles et leur faiblesse actuelle n'en est que le triste et implacable résultat...

Prouves moi que la situation actuelle est meilleure qu'avant cette exploitation intensive dans l'apiculture dans ce cas...si tu arrives encore à t'en persuader...

J'attends ta démonstration avec grande impatience !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par le whawhran le Ven 18 Sep 2015, 01:21

NO COMPROMIS :  Je suis preneur de tes spéculations mais si les nourrir avec votre vulgaire sucre aider à développer la résistance des abeilles, il me semble que ça se saurait... et visiblement c'est l'inverse qui se produit... non ?

    On a récemment démontré que la flore intestinale des abeilles contient des micro-organismes qui apportent une forte valeur médicinale aux miels (dont une dizaine de bactéries lactiques qui pourraient nous apporter une solution pour contrer la résistance grandissante des bactéries aux antibiotiques, désolé je n'ai pas retrouvé l'article, je chercherai), on peut imaginer que les abeilles qui survivent au nourrisement sont celles qui possèdent la flore intestinale la plus efficace vu que la valeur médicale du sirop est nulle face à celle des différents nectars, nourrir sélectionnerait donc les abeilles ayant la meilleure symbiose avec une flore intestinale plus efficace ce qui pourrait nous fournir des produits de la ruche encore plus efficaces sur les maladies dans le futur. Bien sur ce ne sont que des spéculations mais pourquoi pas, sans preuves scientifiques on peut tout imaginer.


  NO COMPROMIS : ça n'est pas une vision étriquée mais simplement la constatation des faits...

   Quels faits?


 NO COMPROMIS : Nourrir en cas d'extrême urgence, je ne suis pas contre si c'est avec leur propre miel que tu leur a prélevé... (visiblement trop d'ailleurs puisqu'elles en manquent à présent)

   J'ai prélevé 8 litres de miel sur les 2 ruches fortes qui on perdu du poids, et le corps de ruche était rempli à ras bord de miel et d'abeilles il y a 1 mois de ça, ce qui m'avait fait dire qu'il ne serait pas nécessaire de les nourrir pour l'hiver, je m'étais un peu avancé on dirait.


   Ensuite tous les sucres donnés aux abeilles ne contiennent pas forcément des insecticides, tes études montrent juste la toxicité des insecticides, pas des sucres.

    Enfin, pour aller dans ton sens des chercheurs font des recherches sur les effets de nourrir au miel ou sans miel et ont montré que certaines substances dans le miel augmentent l'activité des gènes, ce qui aide les abeilles à modifier des substances potentiellement toxiques telles que les pesticides (source : American Bee Journal - septembre 2014, article repris dans l'Abeille de France n°1021 Fév. 2015 page 11) ce ne sont que des débuts dans leurs recherches, ils doivent encore prouver que les changement dans l'expression des gènes peuvent affecter la santé de l'abeille.
Certains supposent qu'une nutrition inadaptée joue un rôle dans le syndrome d'effondrement des colonies.

 Ouf j'ai à peu près fait le tour.

le whawhran
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 29
ville et région : 56 Morbihan
Date d'inscription : 29/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015, 01:33

le whawhran a écrit:NO COMPROMIS :  Je suis preneur de tes spéculations mais si les nourrir avec votre vulgaire sucre aider à développer la résistance des abeilles, il me semble que ça se saurait... et visiblement c'est l'inverse qui se produit... non ?

    On a récemment démontré que la flore intestinale des abeilles contient des micro-organismes qui apportent une forte valeur médicinale aux miels (dont une dizaine de bactéries lactiques qui pourraient nous apporter une solution pour contrer la résistance grandissante des bactéries aux antibiotiques, dsl g pas retrouver l'article, je chercherais), on peut imaginer que les abeilles qui survivent au nourrisement sont celles qui possèdent la flore intestinale la plus efficace vu que la valeur médicale du sirop est nulle face à celle des différents nectars, nourrir sélectionnerait donc les abeilles ayant la meilleure symbiose avec une flore intestinale plus efficace ce qui pourrai nous fournir des produits de la ruches encore plus efficaces sur les maladies dans le futur, bien sur ce ne sont que des spéculations mais pourquoi pas, sans preuves scientifiques on peut tout imaginer.


  NO COMPROMIS : ça n'est pas une vision étriquée mais simplement la constatation des faits...

   Quels faits?


 NO COMPROMIS : Nourrir en cas d'extrême urgence, je ne suis pas contre si c'est avec leur propre miel que tu leur a prélevé... (visiblement trop d'ailleurs puisqu'elles en manquent à présent)

   J'ai prélever 8 litres de miel sur les 2 ruches fortes qui on perdu du poids, et le corps de ruche était rempli à ras bord de miel et d'abeilles il y a 1 mois de ça, ce qui m'avait fait dire qu'il ne serai pas nécessaire de les nourrir pour l'hiver, je m'était un peut avancé on dirai


   Ensuite tout les sucres donnés aux abeilles ne contiennent pas forcément des insecticides, tes études montrent juste la toxicité des insecticides, pas des sucres.

    Enfin, pour aller dans ton sens des chercheurs font des recherches sur les effets de nourrir au miel ou sans miel et on montré que certaines substances dans le miel augmentent l'activité des gènes, ce qui aide les abeilles à modifier des substances potentiellement toxiques telles que les pesticides (source : American Bee Journal - septembre 2014, article repris dans l'Abeille de France n°1021 Fév. 2015 page 11) ce ne sont que des débuts dans leurs recherches, ils doivent encore prouver que les changement dans l'expression des gènes peuvent affecter la santé de l'abeille.
Certains supposent qu'une nutrition inadaptée joue un rôle dans le syndrome d'effondrement des colonies.

 Ouf j'ai à peu près fait le tour

J'ai déjà lu l'article dont tu parles... je ne me souviens pas non plus où...

La poule ou l'oeuf... La richesse de la flore intestinale des abeilles survivantes peut aussi être la cause de la consommation de miel (du bon)... et pas la cause de la richesse du miel pour combattre les maladies futures...

Un animal quelqu'il soit vous rend normalement ce que vous lui donnez, c'est plutôt comme ça que je vois le lien de cause à effet.

Les faits sont les suivants : Les abeilles sont de moins en moins résistantes alors qu'on les nourrit et traite de plus en plus... Là aussi, la poule ou l'oeuf... ?

Pour tes ruches, en pareil cas, moi je partitionne. Ce n'est pas très grave même si elles ont un cadre de rive vide de chaque côté si tu est en Dadant 12c...je ne sais pas quelles ruches tu as..?

Comme tu l'as dis toi même, la valeur du sucre est nulle au niveau médicinal... S'il n'est pas nocif, il est pour le moins inutile, il n'apporte rien... sinon du bénéfice à l'apiculteur... (mais aussi des dépenses à long terme selon moi mais c'est un autre sujet)

Il y a des centaines d'éléments dans le miel dont certains restent à ce jour impossible à identifier...à l'heure où l'on parle d'un voyage sur Mars...

Si les abeilles le consomment depuis des millions d'années et nous sont parvenues, il y a une raison... c'est à la fois leur nourriture et leur médicament !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015, 01:36

PS : Nourris tu également au printemps ? (spéculatif)

Question aussi adressé à Maya39 même si je devine la réponse... mais j'espère me tromper...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par maya39 le Ven 18 Sep 2015, 01:36

Meilleur qu'avant quoi ?
Si tu veux dire que notre activité est de plus en plus difficile, tu ne vas pas trouver grand monde pour te contredire. Mais si tu dis que c'est la faute du sucre ...
exploitation rationnelle, convient mieux qu’intensive .
Les autres animaux aussi sont là, sur terre depuis très longtemps. On les mange quand même, et on en tire profit. Que l'on se batte pour préserver les abeilles sauvages, je comprends, mais intervenir sur la façon d'élever des animaux domestiques, moins.
Certaines pratiques apicoles, ont un impact durable et incontrôlable sur l’environnement, mais le nourrissage, non !

maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 4782
Age : 53
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015, 01:48

maya39 a écrit:Meilleur qu'avant quoi ?
Si tu veux dire que notre activité est de plus en plus difficile, tu ne vas pas trouver grand monde pour te contredire. Mais si tu dis que c'est la faute du sucre ...
exploitation rationnelle, convient mieux qu’intensive .
Les autres animaux aussi sont là, sur terre depuis très longtemps. On les mange quand même, et on en tire profit. Que l'on se batte pour préserver les abeilles sauvages, je comprends, mais intervenir sur la façon d'élever des animaux domestiques, moins.
Certaines pratiques apicoles, ont un impact durable et incontrôlable sur l’environnement, mais le nourrissage, non !

Et bien qui dit rationnel comme tu le nommes sous entends la raison... là elle est absente pour moi...

Oui du sucre, sirop et des traitements à répétition, parfaitement !

Les abeilles que tu dis domestiques sont pour moi sauvages... Le jour où tu pourras les faire revenir à la ruche en les sifflant, n'hésites pas à me contacter !

Le nourrissage aussi... malheureusement... car d'une part il n'apporte aucune défense aux abeilles contrairement à ce qu'elles pourraient avoir en consommant LEUR miel et deuxièmement les apiculteurs n'ont que très rarement la sagesse de réunir deux essaims faibles, ils préfèrent nourrir à tout va (le sucre est pas cher) et sauver ainsi des souches faibles, affaiblissant ainsi d'année en année la race...

Sur le long terme, c'est peut-être le plus grand danger qu'aura à surmonter l'abeille !

Et ce sont les soi disant "amoureux" de celles-ci qui l'auront causé...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015, 01:49

maya39 a écrit:meilleur qu'avant quoi ?
si tu veux dire , que notre activité est de plus en plus difficile , tu ne va pas trouver grand monde pour te contredire . mais si tu dis que c'est la faute du sucre ...
exploitation rationnel , convient mieux qu’intensive .
les autres animaux aussi sont là , sur terre depuis très longtemps , on les mange quand même , et on en tire profit . que l'on se batte pour préserver , les abeilles sauvages , je comprends , mais intervenir sur la façon d'élever des animaux domestiques , moins .
certaines pratiques apicoles , ont un impacte durable et incontrôlable sur l’environnement , mais le nourrissage , non .

Prouves moi que la situation actuelle est meilleure qu'avant cette exploitation intensive dans l'apiculture dans ce cas...si tu arrives encore à t'en persuader...

J'attends ta démonstration avec grande impatience !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par le whawhran le Ven 18 Sep 2015, 01:56

Je l'ai déjà dit, je suis assez d'accord avec tout ce que tu dis mais les méthodes que tu préconises nécessiteraient aussi que l'on modifie l'agriculture actuelle pour revenir à celle de nos grands parents pour que les abeilles puissent trouver naturellement tout ce qu'il leur faut. L'agriculture d'aujourd'hui nous empêche d'avoir le parfait comportement que tu voudrais nous voir adopter.

        J'ai nourri mes essaims quand je les ai reçus histoire qu'ils aient assez d'énergie pour bâtir les cadres mais pas en grandes quantité. Certaines ruches sont même encore sur 8 cadres, sinon pour le printemps, j'ai pas mal de surface de pommiers pas loin de mon rucher; donc j'espère que ça suffira, je ferai en fonction du comportement de mes ruches.


Dernière édition par le whawhran le Ven 18 Sep 2015, 01:58, édité 1 fois

le whawhran
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 29
ville et région : 56 Morbihan
Date d'inscription : 29/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par maya39 le Ven 18 Sep 2015, 01:56

Ha, no compromis.
C'est idiot ce que tu dis. Very Happy C'est comme si tu disais : C'était mieux quand on montait les voiture à la main. C'est peut être vrai, mais on ne peut plus le faire.

maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 4782
Age : 53
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015, 01:58

maya39 a écrit:C'est idiot ce que tu dis. C'est comme si tu disais : C'était mieux quand on montait les voiture à la main. C'est peut être vrai, mais on ne peut plus le faire.

Non, c'est loin d'être idiot et surtout très loin d'être impossible à faire... Il suffit de le vouloir...comme souvent.

Moi je le fais et ça marche très bien donc je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas le faire....si ce n'est pour une question budgétaire....

Tu ne peux donc pas me prouver le contraire ... ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par maya39 le Ven 18 Sep 2015, 02:00

le whawhran a écrit:Je l'ai déjà dit, je suis assez d'accord avec tous ce que tu dit mais les méthodes que tu préconises nécessiteraient aussi que l'on modifie l'agriculture actuelle pour revenir à celle de nos grands parents pour que les abeilles puissent trouver naturellement tout ce qu'il leur faut, l'agriculture d'aujourd'hui nous empêche d'avoir le parfait comportement que tu voudrai nous voir adopter.

        j'ai nourris mes essaims quand je les ai reçu histoire qu'ils aient assez d'énergie pour bâtir les cadres mais pas en grandes quantité, certaines ruches sont même encore sur 8 cadres, sinon pour le printemps, j'ai pas mal de surface de pommier pas loin de mon rucher donc j'espère que ça suffira, je ferait en fonction du comportement de mes ruches.
Oui ! Et arrêtez de ramener des abeilles de n'importe où, ce qui modifie la consommation hivernale.

maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 4782
Age : 53
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015, 02:06

maya39 a écrit:
le whawhran a écrit:Je l'ai déjà dit, je suis assez d'accord avec tous ce que tu dit mais les méthodes que tu préconises nécessiteraient aussi que l'on modifie l'agriculture actuelle pour revenir à celle de nos grands parents pour que les abeilles puissent trouver naturellement tout ce qu'il leur faut, l'agriculture d'aujourd'hui nous empêche d'avoir le parfait comportement que tu voudrai nous voir adopter.

        j'ai nourris mes essaims quand je les ai reçu histoire qu'ils aient assez d'énergie pour bâtir les cadres mais pas en grandes quantité, certaines ruches sont même encore sur 8 cadres, sinon pour le printemps, j'ai pas mal de surface de pommier pas loin de mon rucher donc j'espère que ça suffira, je ferait en fonction du comportement de mes ruches.
oui , et arrêter de ramener des abeilles de n'importe ou , qui modifie la consommation hivernal .

Oui, prendre des souches locales qui sont d'ailleurs bien plus adaptées au biotop... et laissez faire la Nature, pas d'élevage de reines !!!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par le whawhran le Ven 18 Sep 2015, 02:10

Tu parles aussi beaucoup de budget et de laisser plus de miel aux abeilles, si les professionnels faisaient ça on se retrouverait avec un marché encore plus saturé de miels chinois et je doute que les chinois soient si délicats que ça, et on aurait donc encore plus d'abeilles "maltraitées" sauf que ça ne serait pas en France, on serait donc perdants sur tous les tableaux. Les pros étant poussés à la faillite on perdrait beaucoup d'abeilles, etc, etc..... bien sur ce ne sont toujours que des suppositions mais fortement probables.


Pour les souches locales il n'y a pas photo, c'est certainement les mieux adaptées.

le whawhran
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 29
ville et région : 56 Morbihan
Date d'inscription : 29/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par jooss80140 le Ven 18 Sep 2015, 08:29

On n'a pas attendu les chinois pour avoir de la m.... dans nos assiettes. mais là  c'est un autre débat.

jooss80140
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 256
Age : 57
ville et région : vismes au val 80
Date d'inscription : 28/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par Viamansilis le Ven 18 Sep 2015, 09:51

NO COMPROMIS a écrit:
maya39 a écrit:meilleur qu'avant quoi ?
si tu veux dire , que notre activité est de plus en plus difficile , tu ne va pas trouver grand monde pour te contredire . mais si tu dis que c'est la faute du sucre ...
exploitation rationnel , convient mieux qu’intensive .
les autres animaux aussi sont là , sur terre depuis très longtemps , on les mange quand même , et on en tire profit . que l'on se batte pour préserver , les abeilles sauvages , je comprends , mais intervenir sur la façon d'élever des animaux domestiques , moins .
certaines pratiques apicoles , ont un impacte durable et incontrôlable sur l’environnement , mais le nourrissage , non .

Prouves moi que la situation actuelle est meilleure qu'avant cette exploitation intensive dans l'apiculture dans ce cas...si tu arrives encore à t'en persuader...

J'attends ta démonstration avec grande impatience !

En tout cas, la situation à bien évoluée par rapport à l'époque ou l'homme était "chasseur-cueilleur"... il détruisait la colonie pour récolter les rayons de miel. 
  je sors

Viamansilis
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 341
Age : 44
ville et région : Vosges
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par fredpl63 le Ven 18 Sep 2015, 14:02

NO COMPROMIS a écrit:
maya39 a écrit:meilleur qu'avant quoi ?
si tu veux dire , que notre activité est de plus en plus difficile , tu ne va pas trouver grand monde pour te contredire . mais si tu dis que c'est la faute du sucre ...
exploitation rationnel , convient mieux qu’intensive .
les autres animaux aussi sont là , sur terre depuis très longtemps , on les mange quand même , et on en tire profit . que l'on se batte pour préserver , les abeilles sauvages , je comprends , mais intervenir sur la façon d'élever des animaux domestiques , moins .
certaines pratiques apicoles , ont un impacte durable et incontrôlable sur l’environnement , mais le nourrissage , non .

Prouves moi que la situation actuelle est meilleure qu'avant cette exploitation intensive dans l'apiculture dans ce cas...si tu arrives encore à t'en persuader...

J'attends ta démonstration avec grande impatience !

. À la Renaissance, trois techniques principales sont pratiquées pour la récolte du miel : étouffage avec une mèche de soufre, transvasement d'une ruche vers une autre, prélèvement des galettes de cire sans se préoccuper du contenu des galettes.
SOURCE :https://fr.wikipedia.org/wiki/Apiculture

ah oui c'etait mieux avant , ils ne nourrissaient pas non plus

fredpl63
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 603
Age : 47
ville et région : PICARDIE
Date d'inscription : 10/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: poids ruche nicot avant hiver

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum