Derniers sujets
» le monde sans les abeilles
Aujourd'hui à 12:21 par sauvapic

» pesée de mes ruches
Aujourd'hui à 11:21 par nico14

» Ruche warré horizontale
Aujourd'hui à 11:08 par Lililarose

» de la fumée sans feu.
Aujourd'hui à 09:49 par eul' riolu

» 38 idées et plans gratuits de ruches !!
Aujourd'hui à 09:34 par BSM73

» Laquelle des ruches vous choisissez ???
Aujourd'hui à 09:13 par verlhac

» Aération ruchette
Hier à 23:47 par Apid'jo

» Reda Anahal (l'apiculteur)
Hier à 23:28 par reda19877

» peinture suédoise.
Hier à 23:16 par eul' riolu

» rucher en montagne
Hier à 23:10 par sauvapic

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

Emplacement de ruches urbaines.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par Piol le Ven 22 Avr 2016, 23:28

Bonjour 
Pour moi je pars sur un repli stratégique. Après 2 ans de cohabitation avec ma seule ruche, mais comme l'an dernier à la même période, c'est plutôt chaud. Mon épouse a été piquée en début de semaine et n'ose plus aller dans son jardin. Étant en campagne j'ai la possibilité de faire mon petit rucher à 500 mètres de la maison et pense donc déplacer ma ruche pendant la semaine, de nuit. 
Je vais la laisser fermée 3 jours pour éviter un retour à la case départ mais ne vais je pas les mettre en panique pendant cette fermeture surtout en pleine floraison du colza ?

Piol
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 57
ville et région : La Rochelle
Date d'inscription : 07/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par guyane le Sam 23 Avr 2016, 21:55

bonsoir

je suis débutant, une ruche depuis un an en milieu urbain.
Je voulais partager mon expérience, j'ai réutilisé une structure en bois (ancienne balançoire de mes enfants) pour y installer une ruche en hauteur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elle se trouve au bord du jardin de mon voisin, et pour l'instant aucun problème.
Je fais attention lors des interventions, pas les après-midi où les voisins sont de sortie, et beaucoup de dialogue et l'année dernière j'ai fait une petite récolte, et j'en ai profité pour donner quelques pots aux voisins qui maintenant attendent la suivante.  Very Happy

Une ruche je pense que c'est faisable. Pour plusieurs je pense que cela devient compliqué.
Cette année je vais passer à 3 ruches, mais j'ai pu acquérir un terrain derrière chez moi et cela sera un peu plus pratique car là je dois intervenir en hauteur.

Voilà, l'apiculture en milieu urbain c'est possible, mais tous les voisins sont différents.

Bonne soirée.

guyane
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 50
ville et région : Beauvais
Date d'inscription : 30/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par fredpl63 le Sam 23 Avr 2016, 22:55

Je fais toujours attention aussi lors de mes interventions. Il y a 2 jours, pas de bruit, aucun voisin dehors, beau soleil pas trop de vent. Je prépare le matériel et je commence à travailler sur 1 ruche. Nickel, je passe à la 2ieme. et là la voisine mets en route sa tondeuse et mon voisin se met à faire du béton !!!!
J'ai refermé. Les abeilles sont restées calmes. Tout s'est bien passé. Mais on ne peut pas tout prévoir, meme en faisant extrèmement attention.

fredpl63
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 603
Age : 47
ville et région : PICARDIE
Date d'inscription : 10/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par rhinauer le Sam 23 Avr 2016, 23:19

Le plus sécurisant, regarde mon avatar, une haie légèrement ajourée de 2 m de haut, les oblige à monter pour partir.
Je n'ai aucun problème depuis 3 ans.
L'autre raison qui fait que les abeilles piquent, elles ont horreur de sentir la sueur des gens, certains parfums, eau de toilette, etc.
L'autre jour j'étais parti pour mettre du verre en recyclage et en revenant, je voulais juste nettoyer le contour arrière de quelques ruches, deux sont venues me piquer et je me suis souvenu que j'étais en sueur.
Il faut savoir que je peux entrer dans l'espace abeilles 6 m2  pour 10 ruches sans me faire agresser, mais on est au printemps.

rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 3031
Age : 71
ville et région : Alsace
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par Liscemes le Sam 23 Avr 2016, 23:49

Je prends note, merci pour vos témoignages, cela me rassure, certains sont en urbain.. je me sentais seul!

Liscemes
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 26
ville et région : Agglomération de Rouen en Haute-Normandie
Date d'inscription : 01/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par montmel le Lun 25 Avr 2016, 21:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] parle un peu de ruches "urbaines" ...

montmel
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 55
ville et région : 34
Date d'inscription : 10/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par BSM73 le Lun 25 Avr 2016, 23:22

Piol a écrit:Bonjour 
Pour moi je pars sur un repli stratégique. Après 2 ans de cohabitation avec ma seule ruche, mais comme l'an dernier à la même période, c'est plutôt chaud. Mon épouse a été piquée en début de semaine et n'ose plus aller dans son jardin. Étant en campagne j'ai la possibilité de faire mon petit rucher à 500 mètres de la maison et pense donc déplacer ma ruche pendant la semaine, de nuit. 
Je vais la laisser fermée 3 jours pour éviter un retour à la case départ mais ne vais je pas les mettre en panique pendant cette fermeture surtout en pleine floraison du colza ?

As tu réussi à 500 mètres ?

BSM73
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 941
Age : 34
ville et région : 62
Date d'inscription : 20/12/2014

http://ruche62.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par Liscemes le Mar 26 Avr 2016, 02:26

montmel a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] parle un peu de ruches "urbaines" ...


Le lien ne fonctionne pas.. :s

Liscemes
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 26
ville et région : Agglomération de Rouen en Haute-Normandie
Date d'inscription : 01/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par Vincent04 le Mar 26 Avr 2016, 07:31

Liscemes a écrit:Le lien ne fonctionne pas.. :s
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
il y a un caractère blanc en trop à la fin du lien initial

Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 632
Age : 56
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence
Date d'inscription : 08/09/2014

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par Piol le Mar 26 Avr 2016, 08:15

Bonjour.

 - Pour répondre à BSM73 le transfert a été fait dimanche soir la ruche sur la brouette et elle pèse son poids
Là elle est fermée en lieu et place. J'ai occulté tous les passages de lumière, j'espère qu'avec ce temps  elles ne stressent pas trop. J'irai ouvrir Jeudi matin avant le lever du jour. En attendant on croise les doigts. Hier soir il y avait un paquet de fourmis à courir.
Bref, VIVEMENT JEUDI (comme quand j'étais gamin).
Si les pros ont une remarque ou un conseil à me donner, ça serai bien venu - Je vous donnerai des nouvelles

Je pense aussi mettre une tuile à la sortie  mais qui peut me dire l'utilité de cette tuile, est ce juste pour les désorienter un peu plus en les obligeant à une sortie perpendiculaire à la planche d'envol, ou alors toujours occulter la lumière ?

Piol
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 57
ville et région : La Rochelle
Date d'inscription : 07/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par philippe14normandie le Mar 26 Avr 2016, 09:24

Bonjour, une tuile, une planche ou tout autre objet devant la planche d'envol oblige les abeilles à remettre leur gps à jour. Je l'ai fait cet automne sur les conseils de certains du forum et avec succès sur une ruchette déplacée en urgence de 4 mètres et pas de problème avec des abeilles qui allaient vers leur ancien emplacement.

philippe14normandie
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 382
Age : 45
ville et région : calvados
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par Liscemes le Mer 27 Avr 2016, 03:30

Vincent04 a écrit:
Liscemes a écrit:Le lien ne fonctionne pas.. :s
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
il y a un caractère blanc en trop à la fin du lien initial

Chacun dit ce qu'il veut, je l'ai eu plusieurs fois au téléphone, une chouette personne campé sur ses positions comme beauçoup d'autres apiculteurs d’ailleurs ayant d'autres pratiques et d'autres philosophies sur l'abeille et son élevage.

Enfin qu'il se rassure, je jette l'éponge pour le moment, je vais d'abord en parler avec mes voisins tout compte fait.. car les humains surclassent les abeilles n'est-ce pas et je dois d'abord penser à l'aspect humain plutôt qu'à l'abeille.
( Je vais me faire huer.. mais j'en pense pas un mot.. ou tout du moins pas totalement. Évidemment, je ne veux risquer la vie de personne mais je ne sous-classe pas l'abeille pour autant car quoi qu'on en dise, sans elle, je ne sais pas ce que l'on deviendrait.. Pareil pour les arbres.. mais je ne vais pas faire mon pro-Nature et anti-humain.. anthropomorphiste de base, etc, etc.. C'est débile et ce n'est pas le sujet,  même si rien que ce peu de mots n'est déjà pas très populaire et que l'on peut dire que c'est ignoble.. mouais.. )

J'ai une certaine aigreur mais c'est compréhensible je présume.. , en tout cas j'observe il y a quand même beaucoup de narcissisme et de vanité dans certains discours..

Je ne veux critiquer personne en particulier et surtout ici où l'on m'a accueilli et répondu avec beaucoup de gentillesse, je vous en remercie encore une fois et c'est un plaisir d'être parmi vous, c'est la vérité, mais j'observe, j'écoute, je lis et l'humain restera l'humain et les Maîtres apiculteurs sont loin d'être parfaits, je me rends compte que certaines fiertés mal placées et des individus ayant l'envie de stigmatiser tout ceux qui n’adhèrent pas à un principe faisant loi dans un groupe si la personne n'y adhère pas.. font cela pour discréditer les autres possibilités.. et ça m'énerve particulièrement.

Et même si on vient vous demander votre aide ( je parle globalement hein ) et des conseils, imposer l’impossibilité de dire " Merde ! " à celui qui demande de l'aide, c'est tyrannique de mon point de vue. Soit on est honnête dans les deux sens, soit on ne l'est pas.. Mais dans ce cas, aucun intérêt de débattre.

Même si je suis plus qu'amateur et que je n'ai pas d'expérience, surtout en pratique, je devrais avoir le droit de dire "Merde" si cela ne me convient pas. "Merde" poliment hein.. mais si on dit "merde" c'est directe stigmatisation, etc, etc.. bref..

Cette après-midi J'ai discuté avec une Apicultrice d'expérience ayant de nombreuses années d'apiculture pro derrière elle, étant également membre d'une association/syndicat apicole, bénévole dans ce que je pense être le syndicat Principal de Haute-Normandie, par chez moi, ce fut instructif et fort intéressant dans le très bon sens du terme; et elle a été d'une grande aide, d'une tolérance à toute épreuve, de bon conseils avisés dans bien des aspects qu'ils me plaisent ou me déplaisent d'ailleurs; et donc parfaite à mon sens, honnête et franche, cependant elle ne m'a rien imposé, ma donné son avis, des conseils, elle ma questionné et ma permis par ses interrogations d'obtenir des réponses par moi-même, me permettant de prendre mes décisions sans me critiquer ou me stigmatiser quelles que soient mes décisions. Elle a été d'une grande aide morale et intellectuelle. Elle m'a remis les pieds sur terre.. Elle a employé politesse, gentillesse, son expérience, l'intelligence et la logique pour me convaincre du bien fondé de son avis qu'encore une fois elle se refusait de m'imposer. J'avais le choix et j'étais dans mon bon droit de choisir ma "voie".. mdr Cela fait bizarre de dire cela.. mais c'est clairement cela.

Bref... j’adhère à ce genre de choses, une personne humble, d'expérience, ayant à cœur d'aider plutôt que contrôler, ayant à cœur de soutenir plutôt qu'imposer, écoutant avec attention, afin de bien analyser les choses, elle a été responsable en me parlant de tout les aspects possibles et imaginables de ma situation et de mon projet.. On a retourné ensemble pendant plus d'une heure tous les problèmes que je vous ai évoqué ici ainsi que d'autres dont je n'avais pas pensé. On a évoqué des solutions alternatives que j'ai acceptées avec plus ou moins d'enthousiasme également.

Et j'ai compris que définitivement, on ne doit pas être égoïste et puéril, tout en ne fermant pas la porte à nos ambitions ou nos rêves, il y  a toujours des solutions du moment qu'on veuille bien se bouger le cul pour faire ce qu'il faut et avec beaucoup de patience surtout.

( Il y aura toujours des erreurs de faites et des choses répréhensibles également.. personne ne changera le monde ni dans l'Apiculture ni dans aucun domaine.. faut être réaliste. )

Bref.. J'ai franchement adoré discuter avec cette charmante dame qui ne m'a pas dit forcement ce que j'avais envie d'entendre mais qui a su dire les choses de façon humaine, avec honnêteté, réflexion, avec de la tolérance, de la bienveillance et droite dans ses bottes.

Bon, encore une fois, je ne souhaite pas avoir d'abeilles pour le miel, pour le plaisir de Posséder, ni par pur altruisme non plus car elles me passionnent et de ce fait.. elles ont un intérêt pour moi purement.. euh.. comment dire? Bref.. 

C'est une "créature" que j'admire, qui m'est précieuse de diverses manières, qui du fait de ma Passion première qui est la Botanique, a toujours fait partie de ma vie, même si ma vie n'en est normalement qu'à son commencement, dont j'ai appris en deux mois, plus que je n'aurais jamais imaginé.. et plus j'en apprends, plus elle me fascine.

Je lui souhaite l'avenir le plus radieux possible, car elle le mérite.

Elle fascine peu à peu, à peu près tout le monde d'ailleurs, en bien comme en mal. C'est une bonne chose qu'elle ne soit pas oubliée car elle a besoin d'être mieux connue et plus valorisée.

Bref.. je radote mais je souhaitais avoir une ruche ou deux pour juste promouvoir sa préservation, si elle me donnait du miel tant mieux, sinon tant pis, bien que maintenant, j'aimerais en obtenir afin de verser des pots de miel (vin :p ) à mes voisins afin qu'ils acceptent la possibilité d'en avoir près d'eux au quotidien..

Si je suis sincère, je ne sais pas si je pourrais être aussi efficace et présent pour/avec elle, si elle se trouvait sur un autre terrain que le mien, j'y pense également, c'est quand même un avantage certains de l'avoir près de soi, même si dans mon cas aussi, cela peut être une vraie galère.. par rapport à mon voisinage par exemple.

J'aime l'observer et je sais très bien que ce n'est pas un jouet, elle demande une attention particulière et beaucoup de sérieux. Il faut être présent pour elle-même si au fond de moi, je me dis qu'elle serait peut-être pas si mal sans nous.. mais bon.. dans la réalité.. il vaut mieux respecter son cycle et respecter nos obligations envers elle quand on se décide à l'adopter et à l'élever.

Bon j’espère que tout mon discours ne m'aura pas mis tout le monde à dos.. mais je préfère être franc. J'insiste sur le fait que je ne vous reproche rien, je donnais mon point de vue sur le monde apicole en général.

Voilà, à vous les studios ! 

bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce

Liscemes
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 26
ville et région : Agglomération de Rouen en Haute-Normandie
Date d'inscription : 01/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par Piol le Jeu 28 Avr 2016, 21:39

Bonjour à tous 
Voilà. Sacrée journée ! Lever à 4 heures du mat pour ouvrir l'entrée, Enlever le chiffon dans la nuit noire et là, tout repart. J’écoute sans plus intervenir afin de ne pas les stresser plus (surtout qu'elles vont en plus se prendre un tremblement de terre, mais ça je ne le savais pas)  Au bout d'1/4 d'heure je mets une tuile sur la planche d'envol puis je les laisse. À 14 heures je reçois un mail me disant qu'il y en a 200 à voler autour de l'ancien emplacement où j'y ai mis une ruche Warré vide. Je suis inquiet. Ce soir après la journée de travail, une petite grappe grosse comme un bol s'est formé sur la planche d'envol de la warré et tout semble OK à la ruche nouvellement implantée à 300 mètres de l'origine avec une bonne activité. Avec le froid annoncé de la nuit, j'ai des craintes pour cette petite grappe qui reste en extérieur et n'entre pas dans la Warré
De toute façon je pense que c'est peine perdue sans reine.

Piol
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 57
ville et région : La Rochelle
Date d'inscription : 07/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par BSM73 le Jeu 28 Avr 2016, 22:19

Liscemes a écrit:
Vincent04 a écrit:
Liscemes a écrit:Le lien ne fonctionne pas.. :s
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
il y a un caractère blanc en trop à la fin du lien initial

Chacun dit ce qu'il veut, je l'ai eu plusieurs fois au téléphone, une chouette personne campé sur ses positions comme beauçoup d'autres apiculteurs d’ailleurs ayants d'autres pratiques et d'autres philosophies sur l'abeille et son élevage.

Enfin qu'il se rassure, je jette l'éponge pour le moment, je vais d'abord en parler avec mes voisins tout compte fait.. car les humains surclassent les abeilles n'est-ce pas et 
je dois d'abord penser à l'aspect humain plutôt qu'à l'abeille. ( Je vais me faire huer.. mais j'en pense pas un mot.. ou tout du moins pas totalement, évidemment, je ne veux risquer la vie de personne mais je ne sous-classe pas l'abeille pour autant car quoi qu'on en dise, sans elle, je ne sais pas ce que l'on deviendrait.. pareil pour les arbres.. mais je ne vais pas faire mon pro-Nature et anti-humain.. anthropomorphiste de base etc etc.. c'est débile et ce n'est pas le sujet,  même si  rien que ce peu de mots n'est déjà pas  très populaire et que l'on peut dire que c'est ignoble.. mouais.. )

J'ai une certaine aigreur mais c'est compréhensible je présume.. , en tout cas j'observe il y a quand même beauçoup de narcissisme et de vanité dans certains discours..

Je ne veux critiquer personne en particulier et surtout ici où l'on ma accueillie et répondu avec beauçoup de gentillesse, je vous en remercie encore une fois et c'est un plaisir d'être parmi vous, c'est la vérité, mais j'observe, j'écoute, je lis et l'humain restera l'humain et les Maîtres apiculteurs sont loin d'être parfait, je me rends compte que certaines fiertés mal placé et des individu ayant l'envie de stigmatiser tout ceux qui n’adhèrent pas à un principe faisant loi dans un groupe si la personne n'y adhère pas.. font cela pour discrédité les autres possibilités.. et ça m'énerve particulièrement.

Et même si on vient vous demander votre aide ( je parle globalement hein ) et des conseils, imposer l’impossibilité de dire " Merde! " à celui qui demande de l'aide, c'est tyrannique de mon point de vue, soit on est honnête dans les deux sens soit on ne l'est pas.. mais dans ce cas, aucun intérêt de débattre.

Même si je suis plus qu'amateur et que je n'ai pas d'expérience surtout en pratique, je devrais avoir le droit de dire "Merde" si cela ne me convient pas. "Merde" poliment hein.. mais si on dit "merde" c'est directe stigmatisation etc etc.. bref..

Cette après-midi J'ai discuté avec une Apicultrice d'expérience ayant de nombreuses années d'apiculture pro derrière elle, étant également membre d'une association/syndicat apicole, bénévole dans ce que je pense être le syndicat Principal de Haute-Normandie,par chez moi, ce fut instructif et fort intéressant dans le très bon sens du terme et elle a été d'une grande aide, d'une tolérance à toute épreuve, de bon conseils avisé dans bien des aspect qu'ils me plaisent ou me déplaisent d'ailleurs et donc parfaite à mon sens, honnête et franche, cependant elle ne ma rien imposé, ma donné son avis, des conseils, elle ma questionné et ma permit par ses interrogations d'obtenir des réponses par moi même, me permettant de prendre mes décisions sans me critiquer ou me stigmatiser quelques soient mes décisions, elle a été d'une grande aide morale et intellectuel, elle ma remit les pieds sur terre.. Elle a employé politesse, gentillesse, son expérience, l'intelligence et la logique pour me convaincre du bien fondé de son avis qu'encore une fois elle se refusait de m'imposer, j'avais le choix et j'étais dans mon bon droit de choisir ma "voie".. mdr cela fait bizar de dire cela.. mais c'est clairement cela.

Bref... j’adhère à ce genre de choses, une personne humble, d'expérience, ayant à cœur d'aider plutôt que contrôler, ayant à cœur de soutenir plutôt qu'imposer, écoutant avec attention, afin de bien analyser les choses, elle a été responsable en me parlant de tout les aspects possibles et imaginable de ma situation et de mon projet.. on a retourné ensemble pendant plus d'une heure tout les problèmes que je vous ai évoqué ici ainsi que d'autres dont je n'avais pas pensé. On a évoque des solutions alternatives que j'ai accepté avec plus ou moins enthousiasme également.

Et j'ai compris que définitivement, on ne doit pas être égoïste et puéril, tout en ne fermant pas la porte à nos ambitions ou nos rêves, il y  a toujours des solutions du moment qu'on veuille bien se bouger le cul pour faire ce qu'il faut et avec beauçoup de patience surtout.

( Il y aura toujours des erreurs de faites et des choses répréhensible également.. personne ne changera le monde ni dans l'Apiculture ni dans aucun domaine.. faut être réaliste. )

Bref.. j'ai franchement adoré discuté avec cette charmante dame qui ne ma pas dit forcement ce que j'avais envie d'entendre mais qui a sut dire les choses de façon humaine, avec honnêteté, réflexion, avec de la tolérance, de la bienveillance et droite dans ses bottes.

Bon, encore une fois, je ne souhaite pas avoir d'abeilles pour le miel, pour le plaisir de Posséder, ni par pur altruisme non plus car elles me passionnent et de ce fait.. elles ont un intérêt pour moi purement.. euh.. comment dire? Bref.. 

C'est une "créature" que j'admire, qui m'est précieuse de diverses manière, qui du fait de ma Passion première qui est la Botanique, a toujours fait partie de ma vie, même si ma vie n'en est normalement qu'à son commencement, dont j'ai appris en deux mois, plus que je n'aurais jamais imaginé.. et plus j'en apprends plus elle me fascine.

Je lui souhaite l'avenir le plus radieux possible, car elle le mérite.

Elle fascine peu à peu, à peu près tout le monde d'ailleurs, en bien comme en mal, c'est une bonne chose qu'elle ne soit pas oublié car elle a besoins d'être mieux connu et plus valorisé.

Bref.. je radote mais je souhaitais avoir une ruche ou deux pour juste promouvoir sa préservation, si elle me donnait du miel tant mieux, sinon tant pis bien que maintenant, j'aimerais en obtenir afin de verser des pots de miel (vin :p ) à mes voisins afin qu'ils acceptent la possibilité d'en avoir près d'eux au quotidien..

Si je suis sincère, je ne sais pas si je pourrais être aussi efficace et présent pour/avec elle, si elle se trouvait sur un autre terrain que le mien, j'y pense également, c'est quand même un avantage certains de l'avoir près de soit, même si dans mon cas aussi, cela peut être une vrai galère.. par rapport à mon voisinage par exemple.

J'aime l'observer et je sais très bien que ce n'est pas un jouet, elle demande une attention particulière et beauçoup de sérieux. Il faut être présent pour elle même si au fond de moi, je me dis qu'elle serait peut être pas si mal sans nous.. mais bon.. dans la réalité.. il vaut mieux respecter son cycle et respecter nos obligations envers elle quand on se décide à l'adopter et à l'élever.

Bon j’espère que tout mon discourt ne m'aura pas mit tout le monde à dos.. mais je préfère être franc. J'insiste sur le fait que je ne vous reproche rien, je donnais mon point de vue sur le monde apicole en général.

Voila, à vous les studios! 

bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce
en résumé tu veux dire quoi ?

BSM73
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 941
Age : 34
ville et région : 62
Date d'inscription : 20/12/2014

http://ruche62.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par Liscemes le Ven 29 Avr 2016, 20:47

Bonjour,

Déjà ronchonner et vous avouer mon amertume ( bha vui.. mon rêve tombe à l'eau ou tout du moins est remit à.. ?? à jamais peut être.. ) vous avez le bonheur d'avoir des ruches.. des abeilles, je pense que c'est un bonheur pour vous ou dans ce cas à quoi bon en avoir? Pour moi, c'est un honneur et un bonheur d'avoir des abeilles, J’espérais rejoindre la famille des apiculteurs amateurs car j'aime tant les abeilles. Mais je sais aussi qu'il faut leur accorder beauçoup de temps et je n'ai pas tout le temps qu'il faudrait leur accorder même si je suis prêt à prendre le plus de temps possible, peut pas autant qu'un professionnel par-contre, c'est clair et net.

J'ai perdu mon temps ( Nan, c'est de la mauvaise foi ), de l'argent ( c'est vrai ça parcontre.. ), votre temps également ( même si vous me l'avez donné avec plaisir ) et le temps d'autres personnes déjà bien occupé en pensant que cela aurait de bonnes conséquences puisque je pensais vraiment pouvoir adopter une ruche ou deux même si au final j'ai beauçoup appris et de ce fait je ne regrette pas les connaissances sur l'abeille que j'ai put accumuler, j'ai fait de très belles rencontre et j'ai eu quelques désillusions également.. on a toujours tendance à voir plus le mauvais que le bon.. enfin dans mon cas je pense.

Par-contre, moi qui côtoie le monde canin, concours canins, élevage, le monde de la musique ( harpistes, concertistes, conservatoires de musique etc ), le monde Botanique ( pépiniéristes, passionnés ) et diverses autres monde spécifiques ou l'on tombe sur de bonnes personnes et de mauvaises personnes, sur du positif et du négatif, de bonnes et mauvaises pratiques où l'homme est moins passionné par l'objet de cette passion que par le gain qu'il peut en obtenir,  Je crois que comme dans toutes les communauté en clair, il y a de tout et que je suis déçu par certains professionnels en apiculture qui ont une façon d'imposer des règles et leurs idées, d'écraser les autres.. de remettre tout en question du moment que l'on n'est pas dans un camps, dans une famille type de bon penseurs, de bon pratiquants.
Exemple, j'entends sans vergognes, que tout ce qui est naturel en apiculture, c'est du n'importe quoi.. que du moment qu'on suit pas les règles établies, on est utopiste et idiot, qu'il y a qu'une seule façon de pratiquer l'apiculture, je vais pas détailler cette façon de pratiquer, mais même si certains disent qu'il faut pratiquer l'apiculture que d'une façon définit sans aucun écart sans laisser aucune chance de personnalisation des techniques, de testes, d'essayes, en faite, empêchant tout innovation puisque sans empreinter un chemin différent des habitudes, on ne peut pas découvrir de nouvelles choses et avancer..
Les amateurs sont parfois mal vue, leurs ignorance moqué.. leur discourt constamment remit en question, ils ne peuvent pas et n'ont pas le droit d'en prendre et dans laisser, de faire leurs choix.. et donner leur avis, alors qu'un œil neuf peut avoir de l’intérêt.
Après c'est logique qu'un amateur puisse de temps à autre dire des bêtises et fasse parfois des erreurs, ce ne serait pas un amateur/débutant sinon mais même les plus grand professionnels, peuvent également en faire et en dire ceux qui pensent que non, sont pour moi des idiots, c'est bien d'être sur de soit, mais l’excès de confiance en soit, ce n'est jamais une bonne chose!
Il y a aussi une guerre des techniques et une façon peut professionnel, d'imposer une participation financière sinon on est forcement un paria..
Si je m'inscris à tel ou tel association, je devrais faire d'une seule façon par exemple et pas d'une autre, on m'imposera ma futur pratique apicole, si je suis cette voie et qu'ensuite je contacte une autre association, celle-ci me dira que j'ai appris n'importe quoi, que tout ce que j'ai appris est débile et l’association qui me dira cela, me dira également, qu'elle, elle a la bonne façon de faire. ( C'est ce que j'ai vécu avec certaines associations, je dis bien " CERTAINES " , pas toutes bien évidemment. Et non, je ne citerais pas de noms ou quoi que ce soit du genre. )
Si je prends des cours dans une association d'apiculture biologique ou écologique.. c'est pareil.. critique et haine.. de certains qui vous disent que ce sont des looseurs, des fou.. pourtant c'est gens la pratiquent depuis aussi longtemps que ceux qui les critiquent et ont fait leurs expériences et erreurs. Chacun voit midi à sa porte, ce qui compte c'est l'effet positif que l'on se doit de retirer pour l'abeille, évidement, insister sur une méthode d'apiculture qui n'aurait que des effets négatif sur l'abeille juste par vanité, ce serait stupide et nous sommes d'accord, mais il y a de bon et mauvais résultats dans pas mal de type d’apiculture.

En faite parfois mais dans un pourcentage décevant, y a un sacré manque de tolérance.. et donc quand on est débutant, on a pas le droit à l'erreur, on a pas le droit au point de vue personnel. Faut écouter et faire ce qu'on nous dit point barre, on est débutant, donc on est forcement bête comme ses pieds.

Evidemment on est toujours libre de faire ce que l'on veut.. mais cela peut vous fermer des portes et vous faire obtenir une réputation assez rapidement mais il est tout aussi vrai que lorsqu'on pose des questions, on se doit d'écouter les réponses, c'est logique également.

Mais combien de fois j'ai voulu rétorquer quelque chose qui me paraissait logique et qu'on ma vite rembarré en me disant que j'étais débutant donc qu'est-ce que j'en savais? C'est pareil, si j'en crois certains apiculteurs professionnels, les média disent que des conneries, donc quoi doit-on croire? Des conneries il y en a partout...

Si j'écoute les média, ceux-ci disent que l'abeille est en voie de disparition et apparemment ce n'est pas tant le cas si on en écoute d'autres, dans un tel fouillis d’avis et de pratiques, comment faire pour s'y retrouver ?

Ce que j'ai apprécié avec la Dame du Syndicat comme avec d'autres personnes que j'ai appelé, c'est que l'on ne ma rien imposé, on ne ma rien vendu, on a discuté, parlé, échangé, elle a pris son rôle à cœur par exemple, avec seul ambition que je ne me casse pas la gueule.. Et j'ai apprécié cela avec de nombreux apiculteurs professionnels également, préfèrent ne rien me vendre plutôt que de me vendre pour vendre, ce qui aurait put me faire me retrouver dans de fâcheuses situations. J'ai discuté des heures durant avec des apiculteurs professionnels de diverses régions qui m'ont parlé de leur passion, ce fut un pur bonheur.
J'ai bien put voir la différence entre ceux qui sont professionnel de mon point de vue de commercial ( je suis dans la vente ) et ceux qui ont vraiment la passion au corps et une envie de distiller leur expérience, d'apprendre sans contrepartie.

Et y en a d'autres, qui paff, directe, t'impose un point de vue, te contraignes à des conditions sinon c'est mort, tu reste dans ta merde et tu te démerde. T'écoute tu te taie, si tu fais pas de tel ou tel façon, tu n'es pas accepté, tu dois oublier tout ce que tu as vue auparavant car c'est que des inepties.

Bref.. la vanité et la présomption, cela ne ma jamais attiré. Et ceux qui sont sur d'eux constamment sans jamais se remettre en question ou accepter d'écouter.. ça m'énerve.

Sur ce forum, je n'ai vu pratiquement aucune gueguerre ( pratiquement ^^ ) de points de vue et c'est agréable, je ne sais pas si vous êtes sur des groupes apicoles sur les réseaux sociaux, mais la haine déversé entre amateurs et professionnels, les professionnels étant sur d'eux mais comme si ils avaient inventé l'apiculture, c'est fou..

Et le truque, c'est que tous aussi différents sont-ils sont sur à 300% d'avoir la meilleur façon de faire et dénigre sans arrêts les autres.

Il y a aussi les apiculteurs et les agriculteurs.. alors la.. gros sujet tabou.. les agriculteurs sont des anges et si on ose dire le contraire, c'est qu'on est un gros con! 
Je n'ai rien contre les agriculteurs, grâce à eu je peux manger et je sais en ayant de la famille dans ce domaine que la vie n'est pas simple mais y a des vérités sur leurs pratiques, qu'il est interdit de mentionner. Les pratiques agricoles, n'ont donc aucunes conséquences si on écoute la majorité, ils n'ont aucun torts et aucunes mauvais pratiques.

Donc l'idée comme quoi les abeilles subissent les pratiques agricoles sont de pures foutaises? Et ce qui tue les abeilles en agriculture, n'a aucunes conséquences sur les autres choses qui sont en lien avec ceux-ci, nous autres par exemple, je comprends pas comment on peut me soutenir qu'un produit qui est dangereux pour une abeille, ne l'est pas pour tout le reste..

Voila, c'était donc un gros coup de gueule! Pour dire que je préfère la discutions, l'échange d'avis, des conseils humbles et respectueux, plutôt que des idées imposés et être dénigré parce que je suis amateur, débutant. Ce qui est normal, je ne suis pas sado-maso mdr.

Y a des façons de dire les choses. 

Je me suis un peu répété à plusieurs reprises je crois, désolé si c'est un peu indigeste à lire.. ^^"

Liscemes
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 26
ville et région : Agglomération de Rouen en Haute-Normandie
Date d'inscription : 01/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par Gryotte le Ven 29 Avr 2016, 21:01

Bonsoir
Piol lorsque l'on déplace une ruche, l'ancien emplacement doit être supprimé. Ni ruche ni support, ainsi elles repartent.

Gryotte
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 298
Age : 62
ville et région : 43 Auvergne Rhône alpes
Date d'inscription : 17/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par archimiel le Sam 30 Avr 2016, 00:24

Salut !
C'est bien d’être passionné, mais je pense que tu ne devrais pas prendre tout à cœur comme ça. Tu te fais du mal pour rien au final car la nature humaine est ce qu'elle est. Tu ne peux pas débarquer comme ça et vouloir changer la façon de penser des gens...

Tout le monde a des objectifs différents, donc une façon différente de voir les choses !

Certains se plaisent juste à regarder les abeilles voire même les essaims s'envoler.
D'autres veulent simplement que leur passion ne coute pas trop cher
D'autres veulent vivre de leur passion.

La seule chose, c'est de veiller à ne pas maltraiter tes petites protégées, mais encore ici chacun a sa vision des choses. À toi de te faire la tienne...

Pour certains, les maltraiter c'est de les nourrir au sirop...
pour d'autres c'est de les laisser avec des varroas qui les sucent lentement...
pour d'autres c'est de les traiter avec la chimie...
pour d'autres encore c'est de les traiter avec des produits naturels qui n'ont qu'une efficacité mitigée.
etc, etc...
Sois logique et pose toi juste les bonnes questions... si tu les aimes vraiment !

Bref, chacun ses pratiques, chacun ses objectifs. Arrête de te prendre la tête avec l'humain, si c'est l'abeille qui t'intéresse... Si je peux te donner un conseil, lis les bouquin de gens qui en ont fait leur métier et qui ont réussi. C'est une valeur sure et évite les farfelus qui s'improvisent formateurs !

Sinon, je trouve ton terrain bien trop petit et trop collé à la maison du voisin pour avoir une ruche chez toi... perso je ne tenterai pas !
À ta place je ferais du repérage pour trouver un terrain intéressant pas loin de chez toi et j'irais au cadastre. Ensuite, soit tu te payes le culot de sonner aux portes, soit tu fais des lettres. tu risque d'ètre agréablement surpris, l'abeille est à la mode... et qui sait peut-etre que finalement tu auras + qu’une ou deux ruches !

Bonne chance !

archimiel
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 33
ville et région : Ile de France
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par archimiel le Sam 30 Avr 2016, 00:36

Pour résumer l'apiculture c'est comme la politique. Tu peux user ta salive tant que tu veux pour imposer tes vues à tes collègues de travail, mais au final ils glisseront dans l'urne le bulletin qui leur plaira. Alors, à quoi ça sert de s'engueuler pendant 3 plombes ? mdr

archimiel
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 33
ville et région : Ile de France
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par Liscemes le Sam 30 Avr 2016, 16:37

C'est sur.. ^^" navré, mais cela fait du bien de ronchonner parfois, même si c'est dans le vent et que cela n'aura pas de bonnes conséquences.

Je ne sais pas si on peut se libérer du coté humain de la chose, puisqu'on avance à rien tout seul.. surtout quand on débute.

Ce que vous m'avez proposé et ce que je comptais faire par dépit. En effet, il y a quelques terrains qui pourraient être intéressant non loin de chez moi. Je vais donc en effet, chercher une alternative. On verra bien.

Liscemes
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 26
ville et région : Agglomération de Rouen en Haute-Normandie
Date d'inscription : 01/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par api88 le Sam 30 Avr 2016, 16:53

Bonjour. 
Pour trouver des emplacements comme le dit archimiel, il suffit parfois de demander. Suite à mon déménagement mes ruches sont loin de chez moi. Pour en rapprocher une partie j'ai mis une petite annonce à l'épicerie du village avec des coupons détachables avec mon téls et 15 jours après j 'avais 5 nouveaux emplacements. (je propose en contrepartie l'entretien du terrain et un peu de miel).
Essaye, ça ne coute rien et ça permet de faire de belles rencontres.

api88
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 34
Age : 46
ville et région : saint Dié des Vosges
Date d'inscription : 27/04/2016

http://www.vosgesapiculture.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par archimiel le Sam 30 Avr 2016, 18:46

Je ne sais pas si on peut se libérer du coté humain de la chose, puisqu'on avance à rien tout seul.. surtout quand on débute.


Salut !
On peut parfaitement se libérer du coté humain sauf peut-être tout au début pour apprendre les gestes élémentaires... le reste tu peux l'apprendre en lisant...

Je te conseille pour commencer:
- L'apiculture mois par mois de j.Riondet
- Au trou de vol de :h.Storch

Il y en a d'autres, mais pour commencer je trouve ces 2 livres assez complets pour un débutant...

Sinon comme dit api88 les petites annonces ça marche aussi: Épicerie, boulangerie, mairie, le boncoin, essaie tout; même de demander aux proprios de châteaux, j'ai 2 ruchers dans des châteaux privés fermés avec code pour rentrer. Aucune contraintes si ce n'est le nombre de ruches... je rentre la nuit je fais ce que je veux. Par contre il faut arroser les proprios tous les ans et ça c'est normal. Wink
Tu auras des propositions c'est sur et certain !

Pour les terrains, un conseil: facilement accessible en voiture pour le dos (attention à l'humidité, chaud de s'embourber seul) et caché le plus possible pour éviter les vols.

archimiel
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 33
ville et région : Ile de France
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emplacement de ruches urbaines.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum