Derniers sujets
» Cadres de hausses
Aujourd'hui à 12:50 par sauvapic

» transhumance remorque
Aujourd'hui à 12:43 par jojo25

» Lio le savoyard
Aujourd'hui à 12:28 par Lio73

» rentrée de pollen en plein décembre
Aujourd'hui à 10:14 par Avette25

» Prestation de services
Aujourd'hui à 07:05 par apinews

» kit miellerie
Hier à 21:50 par nico14

» Manchois ou manchot, les 2 mon capitaine
Hier à 21:11 par Gilcar

» Ventilation des ruches en hiver
Hier à 19:23 par lilius

» nourrir ?
Hier à 17:57 par csergio

» Présentation sur le forum
Hier à 10:26 par Jihemere

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

Mes premières colonies de carnica

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mes premières colonies de carnica

Message par ManuNuma le Dim 01 Mai 2016, 00:38

apiscecropia a écrit:
Olivier_V a écrit:
Greg_Maurienne a écrit:
Pour mes essaims artificiels, je pense leur introduire de manière systématique une reine fécondée dans un environnement saturé en mâles carnica, de la souche de mes reines actuelles (si toutefois cette lignée me convient). Je remèrerai de la même façon mes colonies actuelles

Bonjour,

Tout cela me paraît très ambitieux pour quelqu'un qui débute et qui a deux ruches.
Ne vaudrait-il pas mieux commencer par une apiculture humble avant de vouloir déjà se lancer dans le cycle infernal d'achat systématique de reines ?
+1,
Ambitieux serait même très en dessous, pour dire réalisable, à moins de posséder une île ou avoir recours à la fécondation instrumentale ?

Mais naturellement quand on connait toutes les difficultés et les conditions requises pour répondre efficacement à la constitution d'une station de fécondation digne de ce nom, dont les deux principales :

1/isolement parfait et d'un minimum de 10km  (7,5 pour les mâles extérieurs + 2,5 pour les reines) de toute présence d'autres ruches et éventuelles présence d'essaims vagabonds qu'il faudra détruire si pas possible de capturer et de déplacer,
2/ Saturation de cette zone: par ruches à mâles, "d'une sélection" ce qui ne se limitera donc pas seulement à la race ou l'écotype, mais aux qualités propres à transmettre par les fécondations à venir, pour exemple pour parvenir à implanter entre 15 et 20 caisses qui vont posséder chacune, en permanence et toute la saison entre 12 et 15 000 mâles, il faudra pouvoir choisir les meilleures dans un potentiel de plusieurs centaines, ce qui exclut bien entendu de prétendre le faire à partir de deux ! Neutral

et Malgré ces conditions drastiques et incontournables, l'éleveur aura recours à la fécondation dite "à contre saison" afin de maximaliser encore ses résultats, qui rappelons le, seront toujours (en saison) tout de même voués à un % de déchets, sauf comme expliqué ci-dessus, si on possède une île ou si on utilise la fécondation instrumentale, ce qui ne semble pas encore être ambitionné par notre ami Savoyard ? Shocked
 Pour être sûr que ce sont ses mâles qui fécondent bien ses reines et avec 2 ruches, il peut les enfermer dans sa salle à manger, non ??? affraid

ManuNuma
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 378
Age : 56
ville et région : Doubs
Date d'inscription : 04/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premières colonies de carnica

Message par ManuNuma le Dim 01 Mai 2016, 00:43

Je décooone, ami de la Savoie, je voulais juste te taquiner ! moque

ManuNuma
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 378
Age : 56
ville et région : Doubs
Date d'inscription : 04/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premières colonies de carnica

Message par Greg_Maurienne le Dim 01 Mai 2016, 01:20

ManuNuma a écrit:Je décooone, ami de la Savoie, je voulais juste te taquiner ! moque


snif

Greg_Maurienne
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 94
Age : 33
ville et région : Modane (Savoie)
Date d'inscription : 13/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premières colonies de carnica

Message par BSM73 le Dim 01 Mai 2016, 01:48

ManuNuma a écrit:
apiscecropia a écrit:
Olivier_V a écrit:
Greg_Maurienne a écrit:
Pour mes essaims artificiels, je pense leur introduire de manière systématique une reine fécondée dans un environnement saturé en mâles carnica, de la souche de mes reines actuelles (si toutefois cette lignée me convient). Je remèrerai de la même façon mes colonies actuelles

Bonjour,

Tout cela me paraît très ambitieux pour quelqu'un qui débute et qui a deux ruches.
Ne vaudrait-il pas mieux commencer par une apiculture humble avant de vouloir déjà se lancer dans le cycle infernal d'achat systématique de reines ?
+1,
Ambitieux serait même très en dessous, pour dire réalisable, à moins de posséder une île ou avoir recours à la fécondation instrumentale ?

Mais naturellement quand on connait toutes les difficultés et les conditions requises pour répondre efficacement à la constitution d'une station de fécondation digne de ce nom, dont les deux principales :

1/isolement parfait et d'un minimum de 10km  (7,5 pour les mâles extérieurs + 2,5 pour les reines) de toute présence d'autres ruches et éventuelles présence d'essaims vagabonds qu'il faudra détruire si pas possible de capturer et de déplacer,
2/ Saturation de cette zone: par ruches à mâles, "d'une sélection" ce qui ne se limitera donc pas seulement à la race ou l'écotype, mais aux qualités propres à transmettre par les fécondations à venir, pour exemple pour parvenir à implanter entre 15 et 20 caisses qui vont posséder chacune, en permanence et toute la saison entre 12 et 15 000 mâles, il faudra pouvoir choisir les meilleures dans un potentiel de plusieurs centaines, ce qui exclut bien entendu de prétendre le faire à partir de deux ! Neutral

et Malgré ces conditions drastiques et incontournables, l'éleveur aura recours à la fécondation dite "à contre saison" afin de maximaliser encore ses résultats, qui rappelons le, seront toujours (en saison) tout de même voués à un % de déchets, sauf comme expliqué ci-dessus, si on possède une île ou si on utilise la fécondation instrumentale, ce qui ne semble pas encore être ambitionné par notre ami Savoyard ? Shocked
 Pour être sûr que ce sont ses mâles qui fécondent bien ses reines et avec 2 ruches, il peut les enfermer dans sa salle à manger, non ??? affraid

certain pensent pouvoir recréer les conditions de fécondation dans un couloir ventilé 

Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

BSM73
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 952
Age : 34
ville et région : 62
Date d'inscription : 20/12/2014

http://ruche62.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premières colonies de carnica

Message par BSM73 le Dim 01 Mai 2016, 01:52

apiscecropia a écrit:
BSM73 a écrit:
Lapicouze a écrit:Bien trop compliqué et inutile pour des amateurs que nous sommes, faut laisser ça aux apiculteurs industriels.
et pourquoi cela ?

il y a de sacrée pointure chez les amateurs

le plus difficile c'est pas la technique... qui s'apprend...
le plus difficile c'est de convaincre les autres apiculteurs d'adhérer au projet...

pas loin de chez moi il y a un rucher de fécondation parait il de 17 ruches de mâles...


Je ne parle même pas des qualités de l'éventuel éleveur , qu'il soit amateur ou pas ceci ne représente pas un handicap, l'élevage des abeilles est d'une simplicité infantile, mais par contre, se doter d'une sélection rigoureuse pour les fécondations avec les moyens incontournables que je cite plus haut, c'est plus compliqué !

Ben,surtout que cela ne m'arrange pas du tout son  rucher de fécondation What a Face What a Face What a Face

et que je ramasse tous les essaims possibles.  Very Happy Very Happy Very Happy

BSM73
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 952
Age : 34
ville et région : 62
Date d'inscription : 20/12/2014

http://ruche62.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premières colonies de carnica

Message par sckorpion le Dim 01 Mai 2016, 15:17

Ce n'est pas beaucoup quand meme 17 ruches de males non? Je n''y connais rien, mais si on compte toutes les ruches aux alentours ça revient à pas énorme pour espérer saturer.

sckorpion
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 862
Age : 40
ville et région : Bagnols sur Cèze, Gard
Date d'inscription : 27/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premières colonies de carnica

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum