Derniers sujets
» Tartine
Aujourd'hui à 14:50 par tinou031

» Dimension robinet
Aujourd'hui à 14:26 par cabine15

» Colonie qui ne répond pas ?
Aujourd'hui à 14:18 par Verpico

» rucher en montagne
Aujourd'hui à 12:04 par MO2C

» Lio le savoyard
Aujourd'hui à 11:42 par Zubr

» Reda Anahal (l'apiculteur)
Aujourd'hui à 11:09 par ponty jean jacques

» Feuille de cire gaufrée en plastique .
Aujourd'hui à 10:41 par rjnc38

» Projet de balance électronique
Aujourd'hui à 10:06 par nico30

» Quand fermer le dessous des planchers nicot ?
Aujourd'hui à 08:20 par Michel52

» Tuteur
Hier à 23:26 par alaclem1640

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

mémoire et communication dans la ruche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mémoire et communication dans la ruche

Message par eul' riolu le Sam 24 Sep 2016, 12:54

Eric29 a écrit:Sur mes 7 colonies, j'en ai une (la plus ancienne, qui a connu le frelon ici même en 2015) et qui est protégée aussi par une porte 5.5, adopte une stratégie de défense (je dirais "en paquet pyramidal les pattes en avant" sur la planche d'envol) d'une intensité supérieure aux autres colonies (qui elles "découvrent" le frelon cette année).
Je ne sais pas si cela permet de formuler l'hypothèse selon laquelle ces petits animaux possèdent une capacité d'adaptation hors du commun, franchement...je ne sais pas...mais j'avoue que j'aimerais y croire... Wink
Ce qui m'étonne le plus, c'est le souvenir collectif.
Comment se fait il que des abeilles se souviennent de ces frelons et de ce qu'il faut faire pour se défendre ?
Vous allez me dire : C'est la pondeuse qui a une durée de vie plus longue qui s'en souvient et leur dit.
Comment discutent elles ?
Comment cette reine-pondeuse a t'elle eu l'info, elle qui ne sort jamais prendre l'air et n'a pas connu personellement ces prédateurs ?
Comment cela est il possible puisque les reines précédentes sont parties avec leur savoir lors de l'essaimage ?
Comment la reine pondeuse qui a participé à une nouvelle colonie peut elle ne pas se souvenir de ces épisodes malheureux ? (Tu dis que les nouvelles ruches ne savent pas encore se défendre).
Les ruches (en bois ou plastique) auraient elles une école ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

eul' riolu
reine des abeilles
reine des abeilles

Masculin Nombre de messages : 13975
Age : 65
ville et région : Saone Doubs
Date d'inscription : 18/05/2011

http://www.lesfousdubois.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par mickey77-30 le Sam 24 Sep 2016, 14:44

Ben, c'est peut-être ça que l'on appelle le "rucher école" ! je sors

mickey77-30
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 64
ville et région : Pujaut, Gard
Date d'inscription : 07/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par apiscecropia le Sam 24 Sep 2016, 14:47

eul' riolu a écrit:
Eric29 a écrit:Sur mes 7 colonies, j'en ai une (la plus ancienne, qui a connu le frelon ici même en 2015) et qui est protégée aussi par une porte 5.5, adopte une stratégie de défense (je dirais "en paquet pyramidal les pattes en avant" sur la planche d'envol) d'une intensité supérieure aux autres colonies (qui elles "découvrent" le frelon cette année).
Je ne sais pas si cela permet de formuler l'hypothèse selon laquelle ces petits animaux possèdent une capacité d'adaptation hors du commun, franchement...je ne sais pas...mais j'avoue que j'aimerais y croire... Wink
Ce qui m'étonne le plus, c'est le souvenir collectif.
Comment se fait il que des abeilles se souviennent de ces frelons et de ce qu'il faut faire pour se défendre ?
Vous allez me dire : C'est la pondeuse qui a une durée de vie plus longue qui s'en souvient et leur dit.
Comment discutent elles ?
Comment cette reine-pondeuse a t'elle eu l'info, elle qui ne sort jamais prendre l'air et n'a pas connu personellement ces prédateurs ?
Comment cela est il possible puisque les reines précédentes sont parties avec leur savoir lors de l'essaimage ?
Comment la reine pondeuse qui a participé à une nouvelle colonie peut elle ne pas se souvenir de ces épisodes malheureux ? (Tu dis que les nouvelles ruches ne savent pas encore se défendre).
Les ruches (en bois ou plastique) auraient elles une école ?

Eric29 a pourtant raison, je ne suis pas capable de l'expliquer. Mais chez moi où ce sont surtout les crabros qui cassent les pieds quand ils sont très nombreux, j'ai également remarqué cette organisation d'auto défense et plus ou moins sur certaines colonies. J'en ai même une qui est unique, c'est un plaisir de l'observer, ce que je peux très bien décrire et où pas un seul frelon n'y réchappe, malgré les allées et venues normales des butineuses au dessus, elles forment comme une petite barbe en pointe sur tout le bord de la plage d'envol ou elles ne bougent pratiquement pas et ça fonctionne comme un piège, les frelons doivent penser que c'est facile et qu'il n'y plus qu'à se servir, dès qu'ils s'approchent et se posent, Aussitôt il est couvert d'abeilles qui le font doucement descendre dans la pointe du piège puis tomber à terre ou le groupe qui l'entoure termine de l'étouffer !

Pour info: Par contre cette reine est de cette année (mai) et n'a pas pu mémoriser quoi que ce soit des années précédentes, c'est sans doute à mettre au compte de ses origines ? Là, il faudrait en causer avec ceux qui ont observé la même chose sur plusieurs générations, affaire à suivre ?

Pour ma part, soyez certains que la mienne me fera "des filles" en 2017 en souhaitant bien entendu que cette qualité s'y retrouve ...?

apiscecropia
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 573
Age : 46
ville et région : VAR et BdR
Date d'inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par kreno le Dim 25 Sep 2016, 18:01

Bonjour,

De mémoire il y a que l'abeille apis cerana qui tue le frelons asiatique.
Je trouve ça intéressant que tu possèdes une colonne qui se défende de la sorte.
Est-il possible que ta reine apis mélifera soit croisée avec une apis cerana ???
Ou alors nos chères apis melifera commence à s'adapter à ce frelons, ce qui serait une bonne nouvelle.

kreno
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 157
Age : 44
ville et région : ile de france sud du (77)
Date d'inscription : 11/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par apiscecropia le Dim 25 Sep 2016, 19:58

kreno a écrit:Bonjour,

De mémoire il y a que l'abeille apis cerana qui tue le frelons asiatique.
Je trouve ça intéressant que tu possèdes une colonne qui se défende de la sorte.
Est-il possible que ta reine apis mélifera soit croisée avec une apis cerana ???
Ou alors nos chères apis melifera commence à s'adapter à ce frelons, ce qui serait une bonne nouvelle.

Dans le cas que je décris, c'est certainement très particulier, dès que j'ai cinq minutes je ferai des photos.
Si j'avais pu voir auparavant quelquefois les abeilles se défendre des frelons, là c'est carrément autre chose et d'une remarquable efficacité, quand je dis que pas un n'en réchappe, je n'en jamais vu un seul repartir vivant, ce dont je suis sur par contre, c'est que ce n'est pas de la Cerana ni un croisement "de", mais je vais en parler à mon éleveur et fournisseur de reines pour savoir si il pourrait me l'expliquer un peu mieux, puisque cette reine vient de chez lui, peut être que déjà il s'est penché sur ce problème et qu'il attend sans en avoir parlé les retours ou observations de ses clients sur cette éventuelle qualité (rajoutée) ?

Ce qui est certain, c'est que si une souche (similaire) existe et qu'il a pu la développer pour obtenir et fixer ce résultat, ça ne manquera pas d'intérêt, puisque ce comportement, forcément génétique, doit s'observer sur d'autres colonies (soeurs) de ma ruche ?

J'ai d'ailleurs d'autres colonies provenant du même lot de reines, mais elles sont encore pour l'instant sur un rucher de transhumance, ce qui m'a empêché de voir si leur comportement est identique ? je vais les descendre mi octobre, j'espère qu'il restera encore quelques frelons pour le vérifier ?

apiscecropia
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 573
Age : 46
ville et région : VAR et BdR
Date d'inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par Eric29 le Dim 25 Sep 2016, 21:44

kreno a écrit:Bonjour,

De mémoire il y a que l'abeille apis cerana qui tue le frelons asiatique.
Je trouve ça intéressant que tu possèdes une colonne qui se défende de la sorte.
Est-il possible que ta reine apis mélifera soit croisée avec une apis cerana ???
Ou alors nos chères apis melifera commence à s'adapter à ce frelons, ce qui serait une bonne nouvelle.

J'ai juste dit que les gardiennes de cette colonie montrent des signes de défense supérieurs aux autres, mais malheureusement cela est loin d'être suffisant pour empêcher les VV de faire leur sale besogne...
Ils captent sans problème les butineuses qui reviennent à la ruche, chargées de nectar ou de pollen !!!

Si vous ne l'avez déjà vu, voici un petit film remarquable qui date de 2009, mais qui est malheureusement toujours d'actualité, je ne sais pas ce que sont devenus les apis aquitains ???  affraid


Eric29
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 144
Age : 44
ville et région : Concarneau Bretagne
Date d'inscription : 05/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par apinews le Lun 26 Sep 2016, 07:02

Je ne suis pas sûr que tout doit être réduit au seuls gènes de la reine pour expliquer les comportements d'une ruche. Les abeilles font preuve d'une certaine capacité d'adaptation et leur communication chimique nous échappe en grande partie.
Les frelons laissent des phéromones dans les zones de nourriture, et donc sur la planche d'envol où ils capturent leurs premières victimes. N'est il pas pensable que les abeilles puissent déposer des phéromones d'alarmes sur les zones où se trouvent celles déposées par les frelons?
En terme d'apprentissage, plus une ruche est attaquée, plus il y a de gardiennes, l'organisation de la ruche se fait donc en conséquence. Cette organisation perdure t elle lorsque la menace diminue?

apinews
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 324
Age : 46
ville et région : Oullins Rhône
Date d'inscription : 01/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par apiscecropia le Lun 26 Sep 2016, 08:01

apinews a écrit:Je ne suis pas sûr que tout doit être réduit au seuls gènes de la reine pour expliquer les comportements  d'une ruche. Les abeilles font preuve d'une certaine capacité d'adaptation et leur communication chimique nous échappe en grande partie.
Les frelons laissent des phéromones dans les zones de nourriture, et donc sur la planche d'envol où ils capturent leurs premières victimes. N'est il pas pensable que les abeilles puissent déposer des phéromones d'alarmes sur les zones où se trouvent celles déposées par les frelons?
En terme d'apprentissage, plus une ruche est attaquée, plus il y a de gardiennes, l'organisation de la ruche se fait donc en conséquence. Cette organisation perdure t elle lorsque la menace diminue?

Oui ça serait une autre explication, sauf que si ça fonctionnait ainsi ça s'observerait de la même manière sur toutes les colonies ?
alors que là c'est loin d'être le cas, c'est donc obligatoirement réservé à celles qui peuvent et savent développer ce réflexe tandis que d'autres en sont dépourvues !

apiscecropia
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 573
Age : 46
ville et région : VAR et BdR
Date d'inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par kreno le Lun 26 Sep 2016, 12:02

Bonjour,
Dans tous les cas il serait intéressant de savoir si ton fournisseur de reine t'a fourni une reine de la meme race que le male, ou si il l'a croisée, et dans quel sens.
Peut-être enfin une solution viable pour venir à bout des VV.

kreno
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 157
Age : 44
ville et région : ile de france sud du (77)
Date d'inscription : 11/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par apiscecropia le Lun 26 Sep 2016, 18:47

kreno a écrit:Bonjour,
Dans tous les cas il serait intéressant de savoir si ton fournisseur de reine t'a fourni une reine de la meme race que le male, ou si il l'a croisée, et dans quel sens.
Peut-être enfin une solution viable pour venir à bout des VV.

Salut,
Pour info, mon fournisseur qui est un excellent sélectionneur n'est pas un magicien, je sais très bien comment il s'y prend pour fixer un écotype et d'ailleurs il ne s'en cache pas non plus, sur une souche ou une qualité est bien définie, il recherche à fixer cette même qualité avec des ruches à mâles qui la possède déjà, d'abord dans une douzaine de ruches qui vont lui fournir des 'témoins" ou des "mémoires" pour successivement avoir des filles ou des mâles et à chaque fois sur environ une douzaine (ça te laisse deviner le nombre de ruchettes) ?

apiscecropia
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 573
Age : 46
ville et région : VAR et BdR
Date d'inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par petrole59 le Mer 28 Sep 2016, 12:16

kreno a écrit:Bonjour,

De mémoire il y a que l'abeille apis cerana qui tue le frelons asiatique.
Je trouve ça intéressant que tu possèdes une colonne qui se défende de la sorte.
Est-il possible que ta reine apis mélifera soit croisée avec une apis cerana ???
Ou alors nos chères apis melifera commence à s'adapter à ce frelons, ce qui serait une bonne nouvelle.
Mellifera ne se croise pas avec cerana .

_________________
Petrole

petrole59
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6262
Age : 49
ville et région : Cambrai nord
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par apiscecropia le Mer 28 Sep 2016, 14:43

petrole59 a écrit:Mellifera ne se croise pas avec cerana .

Tout à fait, 
et là on doit parler de "races" différentes et non pas d'écotypes fixés (dans la même "race") qui eux pourraient au contraire se croiser sans problèmes, ce qui s'est d'ailleurs passé naturellement au cours des millénaires dans la migration de notre abeille Sud-Nord et qui nous a donné des tas d'apis mellifèra d'écotypes différents, 
mais que nous baptisons le plus souvent (à tord) de races différentes, le plus bel exemple: qui n'à pas entendu maintes fois parler de la "race Buckfast", vaste débat ?

et ceci bien avant que l'apiculteur ne s'en soucie, ou que par les importations ça devienne chronique pour ne donner finalement le plus souvent que du métissage ingérable, là ou certains écotypes avaient pourtant réussis une sédentarisation remarquable et ou désormais plus rien ne semble convenir ?

apiscecropia
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 573
Age : 46
ville et région : VAR et BdR
Date d'inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mémoire et communication dans la ruche

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum