Derniers sujets
» rentrée de pollen en plein décembre
Aujourd'hui à 10:34 par Jihemere

» Présentation sur le forum
Aujourd'hui à 10:26 par Jihemere

» faux bourdons
Aujourd'hui à 09:24 par rhinauer

» transhumance remorque
Aujourd'hui à 08:04 par jean84

» Ventillation des ruches en hiver
Aujourd'hui à 08:00 par larc

» robinia pseudoacacia frisia
Aujourd'hui à 07:48 par obertrand

» Prestation de services
Hier à 23:38 par eul' riolu

» Bonjour du 64
Hier à 23:23 par eul' riolu

» Ils le font pour les huitres
Hier à 21:29 par Apid'jo

» Projet de balance électronique
Hier à 19:41 par Jobiere

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

A la recherche du meilleur environnement

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement

Message par yeti8360 le Ven 14 Oct 2016, 09:59

J'ouvre ce sujet en contre pied de celui 'à la recherche de la meilleure abeille'. On oublie un point essentiel: les abeilles doivent avoir une alimentation variée pour être en bonne santé. Vous pouvez posséder une Ferrari mais si vous n'avez que des chemins de terre près de chez vous, vous serez déçus.
Avant de penser à posséder la meilleure race, il serait bien de se poser la question de ce que chacun fait pour améliorer l'environnement. On critique toujours les agriculteurs mais je suis étonné de voir le domicile de certains collègues. C'est une pelouse bien verte qui entoure la maison avec de preférence une tondeuse robotisée. La moindre fleur sauvage n'a plus aucune chance. Il n'y a plus de potager. Les haies sont remplacées par des clotures en bois ou en béton.
J'ai la chance de posséder presque 4 hectares de terrain proche de la maison. Cela fait 6 ans que je ne pulvérise plus pour supprimer les 'mauvaises herbes' mais cela représente un gros travail manuel pour controler les rumex, les ronces et autres plantes qui risquent de devenir envahissantes et nuire à la qualité du fourrage. J'ai recréé des haies à l'ancienne sur le pourtour en choisissant des essences mellifères et à floraison étalée. J'ai aussi planté des fruitiers haute-tiges et entre les arbres, sur une surface de 1200 m², je fais un semis de phacélie très tôt au printemps. Lorsque qu'elle est en graines en juillet, je la broye pour avoir une deuxième floraison en ce moment. Il y a également une zone de petits fruits avec des framboisiers remontants qui font une deuzième floraison en septembre. La zone de talus est couverte de symphorine.
Tout ceci pour expliquer que mes abeilles ont presque toujours de quoi butiner. 
Bien sur, d'un point de vue uniquement financier, je suis perdant à court terme mais cela commence à porter ses fruits. J'avais 11 ruches à la sortie de l'hiver. Les 9 plus fortes ont été affectées à la production de miel et les deux boiteuses ont directement été divisées pour faire les premiers nucléis de fécondation.
J'ai maintenant 34 ruches prêtes à hiverner, j'ai récolté 317 kg de miel et j'ai élevé une septantaine de reines.
Pour une année que tout le monde qualifie de catastrophique, je trouve le bilan pas mauvais du tout Very Happy

yeti8360
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 143
Age : 56
ville et région : Bilstain Belgique
Date d'inscription : 17/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Apid'jo le Ven 14 Oct 2016, 11:31

Bonne initiative l'ouverture de ce sujet et bravo pour l'investissement personnel dans la recherche d'un environnement sympa et pour ton bilan annuel   OK !


Dernière édition par Apid'jo le Ven 14 Oct 2016, 12:12, édité 1 fois

_________________
Apid'jo

RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]         Dan O'Brien

Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 3996
Age : 47
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 12:08

Oui Apid'jo, mais il faudrait tout de même conserver les pieds sur terre, afin de ne pas transformer ceci en mauvais conseil ?

Yeti8360, ce que tu nous racontes est bien joli et très intéressant , mais n'à strictement aucun sens surtout au niveau d'un vrai rucher, si le tiens t'as donné cette impression avec quelques ruches, tu vas très vite déchanter et te rendre compte que malheureusement tu ne feras pratiquement pas plus désormais même avec le triple ?
Même si dans ce que tu écris une seule chose est évidente c'est qu'il faut à l'abeille énormément de diversité, mais il lui faut ceci dans énormément de fleurs, des millions et des millions de fleurs à l'infini et qui plus est qui se succèdent sans répit, ce qui s'appelle en apiculture des zones mellifères à ressources intarissables, c'est seulement cela qui permettrait (et permettait jadis) de conserver des ruchers sédentaires viables aussi bien pour les abeilles que pour leur api ?

Et ce n'est certes pas sur 4 Ha, même si le terrain est intelligemment agencé que tu pourras y gérer ne serait-ce que tes 34 colonies et certainement pas les essaims ou reines que tu devras encore faire pour maintenir la relève, qui en bonne forme vont contenir un peu plus de 50 000 abeilles soit un total dépassant les 2 millions d'abeilles et il faudrait sans doute que tous les Ha de tes voisins soient entoilés de la même manière et c'est peut être par là que tu devrais t'investir ? 

Pour ta récolte bien évidemment au pays des aveugles les borgnes sont roi, mais comme tu es loin d'être idiot, tu sais tout comme moi qu'une jolie colonie peut contenir en pic 8 à 10 000 butineuses qui peuvent chacune rapporter 0,04 gr de nectar par voyage, ce qui te permettra de compter rapidement que devant des ressources mellifères abondantes (et à moins de 3/500 m) une jolie colonie peut récolter plus de 10 k/semaine, le temps d'une miellée (moins de 3 semaines) exemple: Romarin, acacia, colza, lavande, tournesol, soit un potentiel d'une trentaine de kilos par miellées et souvent plus si les colonies sont belles et la météo complaisante, c'est avec ces bases qu'on compare avec ce qui peut se faire, si on à bien récolté ou pas ?

La solution en Apiculture, qui date de plusieurs millénaires et qui n'est pas réservé aux pros, c'est donc de se sortir les doigts de là ou je pense et même pour peu de ruches, avec une simple voiture, un break ou une petite remorque, suivre tout simplement les miellées, quand je lis très souvent que les gars attendent patiemment ce qu'ils appellent les trous de miellées en nourrissant pendant 7, 8 ou 10 mois de l'année, les 2,3 mois ou chez eux ils peuvent faire un peu de miel et faire un peu plaisir à leurs abeilles, c'est le seul bon conseil que je pense pouvoir donner, plutôt que de compter planter autre chose qui ne pousserait pas forcément chez soi ?

Et là oui je réponds à ton sujet : A la recherche du meilleur environnement

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 36
ville et région : cuges (13)
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Apid'jo le Ven 14 Oct 2016, 12:41

Gazpart

Tu as vraiment le chic de démonter tout ce qui est écrit et ce sur n’importe quel sujet !

Tu dois être bien pessimiste dans la vie....

Même si tu as raison sur plusieurs points, je te trouve dur, parfois même trop dur. Je ne met pas en question tes connaissances ni tes compétences professionnelles. Je ne me permettrais pas. C'est juste une question de savoir être.

Pour ma part, je trouve l'engagement de Yeti, que je ne trouve pas plus idiot que toi au passage,  plus que louable, même si sont terrain ne sera pas fait pour accueillir 50 ruche !

Pour ce qui est de donner de mauvais conseil .... si chaque apiculteur avait 4 Ha dédier aux abeilles, ce serai déjà un "petit" début de quelque chose. Et ça c'est ce que je pense réellement. Mais je dois être un peu con ou naïf, voir même ignare ! Mais bon, je suis comme ça, je suis entier.

Le sujet est BON. La question est où implanter son rucher ! Et si possible avec des ressources sur toute l'année.
Suivre les miellée avec sa remorque est une des façon de voir l'apiculture, avoir un rucher sédentaire en ai une autre.
Parlons de biotope, de botanique, d’altitude, d'ensoleillement, ... etc ...

_________________
Apid'jo

RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]         Dan O'Brien

Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 3996
Age : 47
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Ven 14 Oct 2016, 12:58

gazpart a écrit:La solution en Apiculture, qui date de plusieurs millénaires
sources stp pour cette affirmation ?

gazpart a écrit:et qui n'est pas réservé aux pros, c'est donc de se sortir les doigts de là ou je pense et même pour peu de ruches, avec une simple voiture, un break ou une petite remorque, suivre tout simplement les miellées ...
comme à Valensole cette année par exemple ?

Aller faire bouffer ses abeilles chez des tiers (tant que c'est possible hein)
ou essayer de (re)constituer de quoi leur donner à bouffer localement, même modestement;
Chacun sa conception de "se sortir les doigts du c...".

Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 633
Age : 56
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence
Date d'inscription : 08/09/2014

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par yeti8360 le Ven 14 Oct 2016, 13:20

Je sais que c'est une goutte d'eau dans l'océan mais si chacun (pas seulement les apiculteurs) veillait à recréer un environnement propice à la biodiversité, ce serait bénéfique pour tout le monde. Je ne vois pas en quoi je donne un mauvais conseil en incitant à planter.
On ne peut de toutes manières pas comparer une apiculture du sud de la France et ce qui se fait chez moi. En plus de l'environnement, il y a le climat. Ici, la saison est terminée. Je n'ouvrirai plus les ruches avant mars 2017 sauf pour la traitement à l'acide oxalique.
Je n'ai jamais écrit que toutes mes ruches étaient sur mon terrain. Elles sont maintenant réparties sur 4 ruchers. Comme l'expliquait très bien un apiculteur luxembourgeois renommé, si vous récoltez 100 kg avec 10 ruches, vous n'aurez pas 200 kg en en posant 20 au même endroit.

yeti8360
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 143
Age : 56
ville et région : Bilstain Belgique
Date d'inscription : 17/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 13:35

Apid'jo a écrit:Gazpart

Tu as vraiment le chic de démonter tout ce qui est écrit et ce sur n’importe quel sujet !

Tu dois être bien pessimiste dans la vie....

Même si tu as raison sur plusieurs points, je te trouve dur, parfois même trop dur. Je ne met pas en question tes connaissances ni tes compétences professionnelles. Je ne me permettrais pas. C'est juste une question de savoir être.

Pour ma part, je trouve l'engagement de Yeti, que je ne trouve pas plus idiot que toi au passage,  plus que louable, même si sont terrain ne sera pas fait pour accueillir 50 ruche !

Pour ce qui est de donner de mauvais conseil .... si chaque apiculteur avait 4 Ha dédier aux abeilles, ce serai déjà un "petit" début de quelque chose. Et ça c'est ce que je pense réellement. Mais je dois être un peu con ou naïf, voir même ignare ! Mais bon, je suis comme ça, je suis entier.

Le sujet est BON. La question est où implanter son rucher ! Et si possible avec des ressources sur toute l'année.
Suivre les miellée avec sa remorque est une des façon de voir l'apiculture, avoir un rucher sédentaire en ai une autre.
Parlons de biotope, de botanique, d’altitude, d'ensoleillement, ... etc ...

Ca te paraît peut être dur, mais c'est pourtant simple à comprendre et dans ma réponse à yeti, je m'adresse simplement à ceux qui seraient tenter de rêver qu'il serait possible de conserver un rucher sédentaire sur quelques 4 Ha tant soit peu diversifiée, c'est crois moi, amplement insuffisant si le pourtour est un désert apicole de centaines d'ha de blé ?
4 ha ça permettraient effectivement d'organiser une plantation permettant une seule et vrai miellée, si on estime en principe à un peu plus 200 kilos hectare, selon la miellée, ça peut pourrait convenir (pour 5/6 ruches à l'Ha) , à un rucher d'une bonne vingtaine de colonies, mais uniquement sur cette miellée et non pas pour le reste de la saison ?

je pense d'ailleurs être bien placé pour en parler avec chez moi au printemps des zones naturelles et immenses de garrigues qui pourraient le laisser penser, mais ou arrivé en Juin, il me faut rapidement penser à déplacer, non pas dans le but de faire plus que les autres, même si ça le permet, mais simplement qu'en été en garrigue il n'y aura absolument plus rien à butiner et ceci jusqu'en septembre après les premières pluies de fin d'été et ou refleurit et se succèdent encore à l'automne de quoi au moins nourrir mes abeilles ?

Ce que j'essaie d'expliquer en répondant à yeti, c'est que désormais avec le chamboulement de notre environnement, un rucher sédentaire est rarement viable,

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 36
ville et région : cuges (13)
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 13:44

Vincent04 a écrit:
gazpart a écrit:La solution en Apiculture, qui date de plusieurs millénaires
sources stp pour cette affirmation ?

Déjà les égyptiens à l'époque des pyramides, (+ de 5000 ans)  l'avaient compris et transhumaient à dos de chameau le long du Nil , tu trouveras cette confirmation dans tous les bons traités d'apiculture au chapitre transhumances ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 36
ville et région : cuges (13)
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 13:51

Vincent04 a écrit:
gazpart a écrit:et qui n'est pas réservé aux pros, c'est donc de se sortir les doigts de là ou je pense et même pour peu de ruches, avec une simple voiture, un break ou une petite remorque, suivre tout simplement les miellées ...
comme à Valensole cette année par exemple ?

Aller faire bouffer ses abeilles chez des tiers (tant que c'est possible hein)
ou essayer de (re)constituer de quoi leur donner à bouffer localement, même modestement;
Chacun sa conception de "se sortir les doigts du c...".

Effectivement, tu peux rester à Sisteron en distribuant périodiquement de quoi éviter que tes abeilles crèvent de faim, c'est encore un autre choix, ou alors nous expliquer comment : "essayer de (re)constituer de quoi leur donner à bouffer localement, même modestement"

et ce que tu aurais pu réussir cette année à faire fleurir avec pas une goutte d'eau de pluie et 35° à l'ombre ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 36
ville et région : cuges (13)
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Apid'jo le Ven 14 Oct 2016, 13:56

Que penses tu du petit proprio d'une partie de forêt de sapin dans le Vosges qui voit arriver des centaines de ruches sur un pré juste en face.

Sacré concurrence pour ces 3 petites ruches.

Emplacement loué par le propriétaire du pré qui n'a pas une parcelle de forêt !

C'est évident, il y en a un qui se fera des C... en or hein

_________________
Apid'jo

RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]         Dan O'Brien

Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 3996
Age : 47
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 14:24

yeti8360 a écrit:Je sais que c'est une goutte d'eau dans l'océan mais si chacun (pas seulement les apiculteurs) veillait à recréer un environnement propice à la biodiversité, ce serait bénéfique pour tout le monde. Je ne vois pas en quoi je donne un mauvais conseil en incitant à planter.
On ne peut de toutes manières pas comparer une apiculture du sud de la France et ce qui se fait chez moi. En plus de l'environnement, il y a le climat. Ici, la saison est terminée. Je n'ouvrirai plus les ruches avant mars 2017 sauf pour la traitement à l'acide oxalique.
Je n'ai jamais écrit que toutes mes ruches étaient sur mon terrain. Elles sont maintenant réparties sur 4 ruchers. Comme l'expliquait très bien un apiculteur luxembourgeois renommé, si vous récoltez 100 kg avec 10 ruches, vous n'aurez pas 200 kg en en posant 20 au même endroit.

Tout à fait et même si je te félicite pour ton initiative qui ne peut pas desservir tes abeilles, mais comme expliqué, malheureusement ça serait trop simple et trop beau pour être possible en sédentaire, alors que sans être je le reconnais bien plus simple, déplacer quelquefois à seulement 1 heure de voiture, ça peut changer énormément la donne ?

Autrefois, pourquoi toutes les fermes possédaient des ruches, qui en sédentaire et souvent sans s'en occuper du tout ou au strict minimum, donnaient au moins le miel pour toute la famille et pour des petites ventes sur place ?
tu connais la réponse aussi bien que moi, les nombreux champs de sainfoin ou autres, destinés à l'époque aux chevaux de traits ont laissés place à des immenses champs de blés ou maïs, le tout remplacé par des tracteurs qui ont bien entendu succédés aux chevaux, ce qui à condamné les haies ou poussaient encore des tas d'arbustes à fleurs, sur ce décollement radical accompagné de fongicides, pesticides, etc etc, est venu débarquer la varroase et désormais pour en remettre une couche le VV, et toi, tu penserais possible de pouvoir inverser la vapeur ?


même si Apid'jo va me trouver bien pessimiste, Il faudrait sans doute changer pas mal de choses, non ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 36
ville et région : cuges (13)
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Ven 14 Oct 2016, 14:31

gazpart a écrit:
Vincent04 a écrit:
gazpart a écrit:et qui n'est pas réservé aux pros, c'est donc de se sortir les doigts de là ou je pense et même pour peu de ruches, avec une simple voiture, un break ou une petite remorque, suivre tout simplement les miellées ...
comme à Valensole cette année par exemple ?

Aller faire bouffer ses abeilles chez des tiers (tant que c'est possible hein)
ou essayer de (re)constituer de quoi leur donner à bouffer localement, même modestement;
Chacun sa conception de "se sortir les doigts du c...".

Effectivement, tu peux rester à Sisteron en distribuant périodiquement de quoi éviter que tes abeilles crèvent de faim, c'est encore un autre choix, ou alors nous expliquer comment : "essayer de (re)constituer de quoi leur donner à bouffer localement, même modestement"

et ce que tu aurais pu réussir cette année à faire fleurir avec pas une goutte d'eau de pluie et 35° à l'ombre ?

Je plante des trucs en permanence (qui marchent et qui marchent pas).
Pour des plantes/boutures qui résistent bien au sec : goji (impressionnant, à essayer), argousier (marche très bien aussi et s'étend), romarin, mélisse (se resème tout seul), etc
aussi : oliviers (les abeilles sont dessus une année ... l'autre pas), chêne vert (très costaud), arbre de Judée, etc.

ça se fait pas en 1 an hein. Faut penser plus long (et un peu d'infrastructure (eau, terrasses, etc))

... mais j'aurais aimé que tu réagisses sur la transhumance sur Valensole 2016 (et les épisodes du même genre).

Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 633
Age : 56
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence
Date d'inscription : 08/09/2014

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 14:35

Apid'jo a écrit:Que penses tu du petit proprio d'une partie de forêt de sapin dans le Vosges qui voit arriver des centaines de ruches sur un pré juste en face.

Sacré concurrence pour ces 3 petites ruches.

Emplacement loué par le propriétaire du pré qui n'a pas une parcelle de forêt !

C'est évident, il y en a un qui se fera des C... en or hein

Pour ça et les loyers des terrains pour transhumance, c'est encore un autre débat , mais pour le petit api amateur qui va poser 4 ou 8 ruches pendant 1 mois chez un proprio d'un bois d'acacia, ou un peu après dans les châtaigniers et moyennant quelques pots de miels, pour l'api et ses ruches, ça ne sera jamais une mauvaise opération ,

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 36
ville et région : cuges (13)
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par sckorpion le Ven 14 Oct 2016, 14:38

yeti8360, les ronces si tu veux t'en debarrasser definitivement tu desherbes maintenant au glyphosate ca va te les detruire pour de bon ou presque apres dans les annees a venir t'as juste qu'a voir si ca repousse et agir en consequence a nouveau.

bonne initiative en tout cas c'est pas enorme mais c'est toujours un plus et si un peu plus de monde faisaient de meme ca serait une tres bonne chose.
pour les pelouse bien vertes, bien tailles, les gravettes qui prennent quasiment toutes les cours je vois ce que tu veux dire, les gens comprennent pas pourquoi je ne tonds pas le peu d'herbe que j'ai chez moi et pourquoi je laisse pousser certaines herbes. il faudrait que pour eux tout soit carre, tondu a raz car ca fait plus joli. mon beau pere m'as dis un jour pourquoi tu tonds pas a raz la ca fait degueulasse je lui ai repondu si un jour je tond a raz autant que je goudronne ca reviendra au meme et vous aurez du mal a ramasser des centaines d'escargots apres tout ca.

sckorpion
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 862
Age : 40
ville et région : Bagnols sur Cèze, Gard
Date d'inscription : 27/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 14:51

Vincent04 a écrit:
Je plante des trucs en permanence (qui marchent et qui marchent pas).
Pour des plantes/boutures qui résistent bien au sec : goji (impressionnant, à essayer), argousier (marche très bien aussi et s'étend), romarin, mélisse (se resème tout seul), etc
aussi : oliviers (les abeilles sont dessus une année ... l'autre pas), chêne vert (très costaud), arbre de Judée, etc.

ça se fait pas en 1 an hein. Faut penser plus long (et un peu d'infrastructure (eau, terrasses, etc))

... mais j'aurais aimé que tu réagisses sur la transhumance sur Valensole 2016 (et les épisodes du même genre).

Tu sais que j'ai de la famille pas loin de chez toi et que non seulement je connais ton biotope aussi bien que toi, mai si les ruchers sédentaires seraient florissants par chez toi je le saurai donc aussi et depuis longtemps également, ?

tu as plein d'idée et c'est très bien, mais je te rappelle tout de même que le romarin donne sa miellée en Avril, que le chêne vert donne que dalle sauf du pollen et ceci comme l'arbre de judée toujours au printemps et que sur les oliviers il n'y à ni pollen ni nectar, c'est nada !
j'aurai préféré que tu nous parle de ce que tu plantes pour fleurir en juillet aout pour profiter aux abeilles, car à part la lavande et en quantité ?

pour ta question sur Valensole , il faudrait comprendre ce que tu veux dire ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 36
ville et région : cuges (13)
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par floyd44 le Ven 14 Oct 2016, 16:06

Bonjour,

je fais diversion au débat :
cela ne vous semble donc pas possible d'imaginer sur quelques hectares ( une dizaine par exemple ) , en plus des arbres qui vont bien ( saule, noisetiers, acacia, châtaignier, érable, frêne , arbre à miel...) , une rotation en agroforesterie de par exemple colza , caméline, luzerne, tournesol , sarrasin, framboisiers etc.... pour avoir toujours au moins un hectare de fleuri d'avril à septembre?

floyd44
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 70
Age : 48
ville et région : 44000 sud loire
Date d'inscription : 11/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 16:27

floyd44 a écrit:Bonjour,

je fais diversion au débat :
cela ne vous semble donc pas possible d'imaginer sur quelques hectares ( une dizaine par exemple ) , en plus des arbres qui vont bien ( saule, noisetiers, acacia, châtaignier, érable, frêne , arbre à miel...) , une rotation en agroforesterie de par exemple colza , caméline, luzerne, tournesol , sarrasin, framboisiers etc.... pour avoir toujours au moins un hectare de fleuri d'avril à septembre?

Tout à fait, mais si on table sur 10 Ha (en rotation) ça va te donner environ 1 Ha en permanence qui selon le théorème du père Brun te permettrait (5/6 ruches à l'ha) en sédentaire et pour espérer une récolte très honorable au printemps puis également en fin d'été, ce qui, toujours selon le père Brun, sur un potentiel qui n'augmentera pas avec le nombre de ruches supplémentaires, mais au contraire se divisera d'autant sur le nombre de ruches rajoutées !

Mais si c'est tout à fait réalisable, je ne sais pas si 2/3 déplacements ne seraient pas plus judicieux car certainement largement plus économiques ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 36
ville et région : cuges (13)
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Ven 14 Oct 2016, 16:32

gazpart a écrit:tu as plein d'idée et c'est très bien, mais je te rappelle tout de même que le romarin donne sa miellée en Avril, que le chêne vert donne que dalle sauf du pollen et ceci comme l'arbre de judée toujours au printemps et que sur les oliviers il n'y à ni pollen ni nectar, c'est nada !
Pourtant en 2015, j'ai eu beaucoup d'abeilles (apis mellifera) sur les oliviers (j'y avais même casé des ruches pièges).

gazpart a écrit:j'aurai préféré que tu nous parle de ce que tu plantes pour fleurir en juillet aout pour profiter aux abeilles, car à part la lavande et en quantité ?
J'ai en effet de la lavande (mais pas des masses). Je vais peut-être encore en planter cette année.
J'ai aussi planté : cotoneaster (rampant & droit), qui se bouture très bien et résiste bien au sec. C'était une suggestion du forum.  
Jasmin. Seringat. Spirée (se bouture bien).
Abélia : joli, longtemps fleuri, dont l'été ... mais les abeilles n'y vont pas plus que ça ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
... Je reste attentivement à l'affût de toutes suggestions pour juillet-aôut.

gazpart a écrit:pour ta question sur Valensole , il faudrait comprendre ce que tu veux dire ?
Je me référais aux compte-rendus ici-même : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 633
Age : 56
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence
Date d'inscription : 08/09/2014

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 17:28

Vincent04 a écrit:
gazpart a écrit:tu as plein d'idée et c'est très bien, mais je te rappelle tout de même que le romarin donne sa miellée en Avril, que le chêne vert donne que dalle sauf du pollen et ceci comme l'arbre de judée toujours au printemps et que sur les oliviers il n'y à ni pollen ni nectar, c'est nada !
Pourtant en 2015, j'ai eu beaucoup d'abeilles sur les oliviers (j'y avais même casé des ruches pièges).

gazpart a écrit:j'aurai préféré que tu nous parle de ce que tu plantes pour fleurir en juillet aout pour profiter aux abeilles, car à part la lavande et en quantité ?
J'ai en effet de la lavande (mais pas des masses). Je vais peut-être encore en planter cette année.
J'ai aussi planté : cotoneaster (rampant & droit), qui se bouture très bien et résiste bien au sec. C'était une suggestion du forum.  
Jasmin. Seringat. Spirée (se bouture bien).
Abélia : joli, longtemps fleuri, dont l'été ... mais les abeilles n'y vont pas plus que ça ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
... Je reste attentivement à l'affût de toutes suggestions pour juillet-aôut.

gazpart a écrit:pour ta question sur Valensole , il faudrait comprendre ce que tu veux dire ?
Je me référais aux compte-rendus ici-même : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tu ne verras jamais tes abeilles te récolter quoi que ce soit entre autre: sur les oliviers, le genet, les lauriers roses, et j'en oublie surement,
Pour tes plantations et de tout ce que tu as pu énumérer, pour ton coin, si ta terre s'y prête c'est surement la lavande qui risque de pouvoir donner quelque chose pour tes abeilles en été, mais si c'est pour récolter dessus, crois moi tu peux prévoir d'en planter et voir grand !

Pour Valensole cette année c'est pas un scoop que la miellée à duré très peu par la sécheresse et donc très peu donné, par contre les 3/4 années précédentes, rien à redire et en 2015 ça méritait largement le voyage, je n'avais plus de hausses à poser (et tout s'est rempli) tout ceci entre parenthèse avec des ruches au taquet,

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 36
ville et région : cuges (13)
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Ven 14 Oct 2016, 17:39

2 "calendriers melliferes" :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de qqun du forum sauf erreur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] aller à l'avant-avant dernière page

semences pour plantes d'été :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 633
Age : 56
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence
Date d'inscription : 08/09/2014

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par yeti8360 le Ven 14 Oct 2016, 20:54

A sckorpion
Mon père était agriculteur et les produits qui vont bien, je les ai utilisé aussi. Mais on commence maintenant à connaitre les effets indésirables alors comme dit plus haut, je me passe du chimique le plus possible.
Je ne veux de toutes manières pas éliminer totalement les ronces, juste les contenir dans les haies. Et je serais fou de les éradiquer: a l'analyse de mon miel d'été, celui-ci contient selon les années entre 15 et 30 % de pollen de ronces.

yeti8360
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 143
Age : 56
ville et région : Bilstain Belgique
Date d'inscription : 17/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par sckorpion le Ven 14 Oct 2016, 21:53

ha oui je comprends couper ce qui depasse trop et eviter les marcottages je pensais que le terrain entier en contenait et la a part du desherbant dur d'eliminer les ronces autrement.

sckorpion
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 862
Age : 40
ville et région : Bagnols sur Cèze, Gard
Date d'inscription : 27/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par BSM73 le Ven 14 Oct 2016, 22:35

Vincent04 a écrit:2 "calendriers melliferes" :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de qqun du forum sauf erreur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] aller à l'avant-avant dernière page

semences pour plantes d'été :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MERCI VINCENT04 pour ton calendrier pollinique.

Y en a t-il consultable pour les Hauts de France ?

BSM73
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 950
Age : 34
ville et région : 62
Date d'inscription : 20/12/2014

http://ruche62.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Gilcar le Ven 14 Oct 2016, 23:45

Apid'jo a écrit:Gazpart

Tu as vraiment le chic de démonter tout ce qui est écrit et ce sur n’importe quel sujet !

Tu dois être bien pessimiste dans la vie....

Même si tu as raison sur plusieurs points, je te trouve dur, parfois même trop dur. Je ne met pas en question tes connaissances ni tes compétences professionnelles. Je ne me permettrais pas. C'est juste une question de savoir être.

Pour ma part, je trouve l'engagement de Yeti, que je ne trouve pas plus idiot que toi au passage,  plus que louable, même si sont terrain ne sera pas fait pour accueillir 50 ruche !

Pour ce qui est de donner de mauvais conseil .... si chaque apiculteur avait 4 Ha dédier aux abeilles, ce serai déjà un "petit" début de quelque chose. Et ça c'est ce que je pense réellement. Mais je dois être un peu con ou naïf, voir même ignare ! Mais bon, je suis comme ça, je suis entier.

Le sujet est BON. La question est où implanter son rucher ! Et si possible avec des ressources sur toute l'année.
Suivre les miellée avec sa remorque est une des façon de voir l'apiculture, avoir un rucher sédentaire en ai une autre.
Parlons de biotope, de botanique, d’altitude, d'ensoleillement, ... etc ...
bravo

Gilcar
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 1093
Age : 63
ville et région : Var
Date d'inscription : 07/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Gilcar le Ven 14 Oct 2016, 23:56

Dramatique sur Valensole, savez vous que toutes les lavandes sont traitées et que tout le monde fait le canard, il y a eu je ne sais combien de colonies mortes (source OFA) non officielle !

Gilcar
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 1093
Age : 63
ville et région : Var
Date d'inscription : 07/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum