Derniers sujets
» Reprise de la ponte
Aujourd'hui à 19:05 par thdele

» mortalité de butineuses en temps froid
Aujourd'hui à 18:32 par petrole59

» pour bloquer l'essaimage
Aujourd'hui à 18:23 par snoopy62

» Bonjour de Gilles51
Aujourd'hui à 17:11 par kreno

» Hausses avec miel de lierre
Aujourd'hui à 17:07 par Api 29

» Un petit point en Normandie
Aujourd'hui à 14:10 par nico14

» visite janvier et probleme d'humidité
Aujourd'hui à 13:43 par ManuNuma

» Vidéo ruche en paille
Aujourd'hui à 13:43 par Viamansilis

» Nouveau débouché....
Aujourd'hui à 13:29 par Viamansilis

»  gestion des colonies pour éviter l'essaimage
Aujourd'hui à 11:02 par MO2C

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Message par Apid'jo le Lun 09 Jan 2017, 00:00

J'habite un village.

Actuellement dans le village, il n'y a presque plus de moineaux ... alors mésange, rouge queue etc ... n'en parlons même pas.

Plus la peine de faire des boules de graisse avec des graines pour les petits oiseaux en hiver Sad

_________________
Apid'jo


RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]          Dan O'Brien

Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 4392
Age : 47
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Message par Cohars le Lun 09 Jan 2017, 00:04

Honnêtement je doute qu'il y ait un humain suffisamment cynique sur la planète pour monter un plan pareil, et si c'est le cas, nous mériterons tout ce qui va nous tomber sur la gueule.... Personnellement, là où tout le monde imagine des plans maléfiques, moi je vois plutôt des organisations où tout le monde fait son petit boulot, sans se rendre compte que l'organisation prend un chemin délirant, et n'ayant de toute façon pas les moyens d'altérer la course du monstre.

A propos des oiseaux, depuis l'invention des armes à feu les chasseurs bien participé  à l'extermination de tout ce qui bouge , bien que récemment certains ce soient sans doute acheté une conduite.
Dans le Sud où il n'y a pas de problème de pesticides puisqu'il n'y a pas de cultures, les oiseaux ont été pratiquement exterminés au siècle dernier, ils commencent juste à revenir. 

Mais au fond, je pense que le problème n'est pas le comportement de tel ou tel groupe d'humain, même si cela a un impact. 
Je pense que le seul vrai problème est la surpopulation mondiale qui combinée avec la mondialisation est une atrocité.
Dans un monde avec 5x moins d'humains (comme il y a deux siècles), il y aurait 5 fois moins de cultures, et celles-ci n'auraient pas besoin de pesticides puisqu'elle ne seraient pas la source de nourriture principale des insectes.

Cohars
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 26
ville et région : La Ciotat
Date d'inscription : 03/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Message par Yabon le Lun 09 Jan 2017, 09:47

Pour l'argent, certains sont prêts à vendre père et mère; alors vous pensez que l'humanité serait un enjeu plus fort ?

Remettez-vous en mémoire la tête de cahusac et celle du patron de Volkswagen qui mentaient devant les américains et devant la télé !

Quand on regarde bien leur yeux, c'est au plus profond d'eux même qu'ils ont cette culture du mensonge et s'il faut écraser l'autre voire pire, pas de soucis !

On peut dire qu'il n'y a pas de complot ou autre, quand l'autre est pris la main dans le sac et s'excuse ne le fera plus.

Mais là !

Les papiers internes de chez bayer et syngenta indiquent qu'il savaient avant qu'il soient commercialisés la toxicité de leurs poisons alors je ne pense pas qu'il ont un état d'âme sur ça.

Si ça tue, ce n'est pas grave et ce ne sont pas nos produits !

Toujours le même discours, même si les études montrent que c'est toxique à très faibles doses, on nie et publie des études mensongères pour dénigrer les études qui ne vont pas leur sens.

Comment peut-on expliquer ça ?

Yabon
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 52
ville et région : doubs
Date d'inscription : 01/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Message par Nouna le Lun 09 Jan 2017, 10:49

L'homme s'est multiplié de façon exponentielle en peu de temps, et avec lui se sont multiplié les chats... les chats ont aidé les premiers agriculteurs du moyen-orient à sauvegarder leurs récoltes contre les rongeurs avant d'être adoptés par les Romains et devenir nos gentils minous qui aiment pourchasser toutes les petites bêtes qu'ils rencontrent, nos oiseaux n'y échappent pas. Mais l'envahissement humain a eu aussi pour conséquences de voir fleurir partout dans le monde les résultats de son génie technique de plus en plus sophistiqué, les déchets qui vont avec... et il ne sait pas les éliminer. Il n'y a pas si longtemps les hommes, beaucoup moins nombreux, pouvaient encore jeter par la fenêtre ce dont ils n'avaient plus besoin, ça n'avait pas grande conséquence, la nature "absorbait". C'est donc la prolifération humaine qui est source première de pollution et de dérèglement climatique. Pourquoi personne ou presque n'en parle actuellement ?

Nouna
nymphe
nymphe

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 51
ville et région : Isère Région Viennoise
Date d'inscription : 29/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Message par Yabon le Lun 09 Jan 2017, 13:17

Perso, je dirais "vive Bender"avec sa phrase culte "tuer tous les humains" !

Laughing Laughing Laughing

Yabon
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 52
ville et région : doubs
Date d'inscription : 01/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Message par eul' riolu le Lun 09 Jan 2017, 15:22

Nouna a écrit: C'est donc la prolifération humaine qui est source première de pollution et de dérèglement climatique. Pourquoi personne ou presque n'en parle actuellement ?
Pour deux raisons opposées.

Les optimistes ont toujours confiance en l'humanité et en sa générosité. Devise : "Se à fond pour le bien des autres".
Les pessimistes-pragmatistes ont besoin de beaucoup de gens à gruger, sinon ils ne s'en sortent pas. et dont la devise est "tout pour ma gueule".

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

eul' riolu
reine des abeilles
reine des abeilles

Masculin Nombre de messages : 14193
Age : 66
ville et région : Saone Doubs
Date d'inscription : 18/05/2011

http://www.lesfousdubois.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Message par kreno le Lun 09 Jan 2017, 18:13

eul' riolu a écrit:
Nouna a écrit: C'est donc la prolifération humaine qui est source première de pollution et de dérèglement climatique. Pourquoi personne ou presque n'en parle actuellement ?
Pour deux raisons opposées.

Les optimistes ont toujours confiance en l'humanité et en sa générosité. Devise : "Se à fond pour le bien des autres".
Les pessimistes-pragmatistes ont besoin de beaucoup de gens à gruger, sinon ils ne s'en sortent pas. et dont la devise est "tout pour ma gueule".

kreno
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 261
Age : 44
ville et région : ile de france sud du (77)
Date d'inscription : 11/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Message par Cohars le Lun 09 Jan 2017, 19:31

Nouna a écrit:C'est donc la prolifération humaine qui est source première de pollution et de dérèglement climatique. Pourquoi personne ou presque n'en parle actuellement ?

Pour plusieurs raisons selon moi:

- Notre économie a besoin de croissance perpétuelle, sans quoi elle s’effondrera rapidement et les principaux bénéficiaires de la mondialisation risquent de se retrouver rapidement avec leur tête au bout d'une pique. La manière la plus simple et fiable de faire de la croissance (du PIB) est l'augmentation de la population, d'où les politiques natalistes et migratoires actuelles. Par contre cela se fait au détriment du PIB par habitant qui baisse car le PIB n'augmente pas aussi vite que la population.

- Les religions sont toutes profondément natalistes, et même les athées continuent sans le savoir de croire en certaines règles  à l'origine religieuses. Par exemple avec la sacralité du droit à se reproduire. Quiconque tenterait d'imposer une politique de l'enfant unique, ou même des deux enfants en Europe, en Afrique ou en Amérique le paierait cher.

- Une simple raison d'égo de politiciens et d'argent : plus le Roi a de sujets, plus il est puissant et plus il est riche. 

- Historiquement on encourageait les naissances car il fallait autant de soldats que possible pour combattre pendant la prochaine guerre, nous n'avons pas perdu cette habitude malgré la paix relativement durable que nous avons connu.

Cohars
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 26
ville et région : La Ciotat
Date d'inscription : 03/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Message par Nouna le Mar 10 Jan 2017, 09:33

Et si on reprogrammait le cerveau d'homo sapiens ? Very Happy

Nouna
nymphe
nymphe

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 51
ville et région : Isère Région Viennoise
Date d'inscription : 29/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Message par Yabon le Mar 10 Jan 2017, 10:43

Possible ?

Vu le nombre de siècle qu'il a fallut pour qu'il admette que la terre était ronde, purée je n'ose imaginer le temps que ça prendrait pour le faire et est-ce que ce serait possible ?

En espérant que la prochaine espèce soit plus intelligente que la nôtre, car pour le moment nous sommes l'espèce la plus bête.

Laughing

Yabon
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 52
ville et région : doubs
Date d'inscription : 01/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apiculture et les recherches sur les abeilles s'invitent dans un journal économique (Les Echos)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum