forum apiculture France et abeilles
Bienvenue sur apiculture france.com.
Inscrivez vous pour avoir accès à toutes les rubriques.
Derniers sujets
» Vérification pour l'hiver
Aujourd'hui à 16:48 par wizz

» Abeilles actives fin novembre
Aujourd'hui à 16:43 par madeg

» toits en tole
Aujourd'hui à 16:19 par ThomasC

» Eléments nourrisseur Nicot
Aujourd'hui à 16:04 par HAYE

» Isolant apifoam
Aujourd'hui à 15:20 par larc

» Caucasienne et melange d'autres races?
Aujourd'hui à 13:05 par Yannick44

» Réduction des entrées !
Aujourd'hui à 12:27 par airbrun

» Une question qui revient souvent: Le poids des ruches...
Aujourd'hui à 12:08 par ThomasC

» top des fleurs vivaces melliferes
Hier à 21:28 par Barbie-Pouf

» vente ruche le bon coincoin
Hier à 18:38 par nico14

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Déplacement de ruches.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Déplacement de ruches.

Message par maya39 le Sam 21 Oct 2017, 14:51

petrole59 a écrit:
maya39 a écrit:le passage en cave , n'a pas d'avantage . on essaye d'éviter de perdre des butineuses , pour ne pas perdre de journée de butinage , si on les ferme pendant 3 jours , on perd 3 jours , ce qui revient presque au même , que de déplacer directement les colonies et de perdre les butineuses , a qui il reste 3 jours de butinage .
Tu veux plutôt dire trois semaines de butinage et non pas trois jours ?
pourquoi trois semaines ?
avatar
maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6495
Age : 54
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déplacement de ruches.

Message par Viamansilis le Sam 21 Oct 2017, 15:02

BOBO a écrit:Je pense quil vaut mieux déplacer les abeilles d'un emplacement à l'autre la meme nuit. Sans passer par la cave pour éviter un double traumatisme (le changement de place + 3 jours dans la cave). La technique de jean84 est pas mal à mes yeux.
En effet, la technique de Jean84 est moins traumatisante pour les abeilles.
Par contre, au lieu d'utiliser une ruchette, tu peux laisser la ruche la moins populeuse de façon qu'elle récupère toutes les butineuses des autres ruches.

En plaçant une plaque devant l'entrée, il y aura beaucoup moins d'abeilles qui retourneront à l'ancien emplacement.
J'utilise cette technique en fin d'été pour réunir les nucléis déplacés de quelques mètres.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Viamansilis
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 552
Age : 45
ville et région : Vosges
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déplacement de ruches.

Message par petrole59 le Lun 23 Oct 2017, 23:50

maya39 a écrit:
petrole59 a écrit:
maya39 a écrit:le passage en cave , n'a pas d'avantage . on essaye d'éviter de perdre des butineuses , pour ne pas perdre de journée de butinage , si on les ferme pendant 3 jours , on perd 3 jours , ce qui revient presque au même , que de déplacer directement les colonies et de perdre les butineuses , a qui il reste 3 jours de butinage .
Tu veux plutôt dire trois semaines de butinage et non pas trois jours ?
pourquoi trois semaines ?
Parce qu'il est dit que les butineuses vivent environ trois semaines en pleine saison , pas trois jours .

_________________
Petrole
avatar
petrole59
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6973
Age : 50
ville et région : Cambrai nord
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déplacement de ruches.

Message par maya39 le Mar 24 Oct 2017, 02:25

Les abeilles en saison vivent environ 4 à 6 semaines. Les butineuses elles, vivent de trois à six jours. La littérature donne toutes les les hypothèses, mais c'est assez simple à vérifier avec les déplacements de ruches. Un déplacement de six jours, plus d'abeilles qui reviennent à l'emplacement initial, 3 jours quelques abeilles, directement plein d'abeilles. Je passe mes expériences de marquage d’ouvrières, fastidieuses. au bout de 4 jours plus de retour d'abeilles marquées, mais le simple fait de les marquer ne raccourci t'il pas leur vie ? 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]ce schéma nous donne 7,5 jours



mais , cela dépend surtout de l'intensité du travail a fournir .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6495
Age : 54
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déplacement de ruches.

Message par petrole59 le Mar 24 Oct 2017, 10:28

Les abeilles réinitialisent leurs "GPS" assez rapidement donc au bout de six jours rien d'étonnant à ce qu'il n'y ait pas de retour .

Le marquage est très aléatoire , très peu de chance de marquer une ouvrière qui vient juste de butiner , probablement qu'elle butinait avant son marquage .

Je lis partout que les butineuses vivent d'un mois à trois mois hormis les abeilles d'hiver .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les ouvrières naissant au printemps et au début de l’été vivent de l’ordre d’un à deux mois.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

désolé de citer ces personnes




Du 21e jour jusqu’à la fin de sa vieBUTINEUSEElle ira de fleur en fleur récolter nectar, pollen et propolis. En 3 semaines elle peut parcourir environ 700 km pour rapporter les délices de la nature à la ruche.
Le saviez-vous ?
Une butineuse effectue de 10 à plus d’une centaine de voyages par jour selon la proximité des fleurs.


Après énormément de facteurs vont modifier la durée de vie des chacune des abeilles de la ruches , et certainement que la durée de vie des butineuses sera très aléatoire contrairement à ce que l'on connait ou croit connaitre (moi y compris)



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



ONTOGENÈSE. La guerre des générations fait rage dans les colonies d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]s ! Il est connu que les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] des plus jeunes. Mais des chercheurs du Centre de Recherche Apicole – Agroscope et l'Institut de la Santé de l'Abeille de l'Université de Berne ont découvert que les juvéniles prenaient leur revanche en faisant vieillir leurs aînées, les poussant ainsi à sortir de la ruche et à risquer leur vie ! " Le vieillissement observé concerne aussi bien leur avancement dans le cycle de vie de l'individu dans la colonie que le vieillissement physiologique ", explique à Sciences et Avenir le co-auteur de l'étude, Vincent Dietemann. L'organisation des colonies d'abeilles, Apis mellifera, est très complexe et la répartition des rôles n'est pas gérée par la Reine mais par l'ensemble des individus de la ruche, par des communications chimiques. 
RÔLES DES ABEILLES. Au début de leur vie, les abeilles restent à la ruche où elles prennent soin des larves. Ensuite, elles vont participer à la construction des rayons de cire ainsi qu’à la défense de la colonie. Enfin, une fois atteint un certain âge, elles iront butiner à l’extérieur du nid pour récolter de la nourriture.

Un vieillissement accéléré

La longévité des abeilles a été étudiée dans trois situations différentes :

  • Une colonie sans couvain et sans jeune ouvrière
  • Une colonie sans couvain avec des jeunes ouvrières
  • Une colonie avec un couvain sans jeune ouvrière

Les chercheurs ont alors remarqué que la durée de vie des abeilles lorsqu’il n’y avait ni couvain ni de jeune ouvrière était largement supérieure qu’en présence de l’un des deux. 20 jours en plus en moyenne. Les abeilles de l'expérience ont ainsi survécu environ 57 jours en l'absence des générations suivantes. Celles en présence de couvains uniquement environ 34 jours et celles accompagnées de jeunes ouvrières 39 jours. « Pour la première fois, cela montre que la présence de jeunes ouvrières seules peut diminuer significativement la longévité de leurs congénères », expliquent les scientifiques dans leur étude publiée dans la revue



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Survie des abeilles (en jours) selon la situation : sans couvain ni jeune ouvrière (bleu), avec couvain sans jeune ouvrière (orange), sans couvain avec jeunes ouvrières (rouge) - Crédit : Experimental Gerontology
En effectuant des analyses sur ces insectes, ils ont également noté qu’en présence de jeunes ouvrières, le taux d’hormone juvénile (la gonadotropine) chez les abeilles plus âgées augmentait très rapidement au bout de quelques jours, contrairement aux abeilles placées dans les deux autres conditions qui, elles, voient ce taux monter progressivement. Ce pic d’hormone va alors provoquer un vieillissement des abeilles qui vont aller butiner en dehors de la ruche et être soumise aux aléas de l’extérieur : tempêtes, prédateurs, maladies …
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Taux d'hormone juvénile au fil des jours et selon la situation - Crédit : Experimental Gerontology

Une régulation sociale complexe

Pourquoi pousser leurs congénères à la mort ? « D’un point de vue biologique, il est plus rentable que ce soit les ouvrières qui ont déjà fourni une grande quantité de travail (et qui sont donc plus près de leur fin de vie) qui prennent les risques. Cela ne bénéficie pas seulement aux jeunes ouvrières, mais à la colonie entière, y compris aux ouvrières dont le vieillissement est accéléré », continue le chercheur. De plus, ce phénomène ne serait pas systématique. « Nos résultats supportent l’idée que les besoins de la ruche et la régulation sociale déterminent la durée de vie des membres de la colonie », continuent-ils. Plus la colonie devient grande, plus la durée de vie des abeilles a tendance à diminuer. Par exemple, lorsque le nombre d’individus double, la longévité régresse de 4 jours en moyenne. Dans d’autres situations, par exemple si aucun couvain n’a pu naître ou si la reine venait à disparaître, les abeilles auront tendance à vivre plus longtemps, assurant ainsi la survie de la ruche le temps que d’autres œufs soient pondus. Et ce vieillissement n’est pas définitif ! « Ainsi une abeille va vieillir en âge absolu, mais une partie de sa physiologie peut "rajeunir" si les tâches qui doivent être exécutées dans la colonie le nécessite. Une butineuse déjà vieille en âge absolu et physiologiquement peut voir sa physiologie rajeunir pour recommencer à soigner le couvain. De façon similaire, une abeille d’hiver qui vieilli en âge absolu reste jeune physiologiquement et peut reprendre le soin au couvain à la saison suivante », détaille-t-il.
Les chercheurs ne savent pas encore si les jeunes ouvrières utilisent des phéromones pour accélérer le vieillissement de leurs aînées, comme ces dernières le font pour ralentir la maturation des plus jeunes. Ils ont cependant envisagé le fait que le nombre de jeunes abeilles pourrait atténuer le signal des butineuses. Ces deux phénomènes combinés serviraient à équilibrer la balance des rôles attribués aux individus dont a besoin la ruche à un instant t. « De tels mécanismes de régulation […] pourraient fournir la plasticité nécessaire aux colonies pour s’adapter rapidement aux environnements changeants », concluent les scientifiques.  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Petrole
avatar
petrole59
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6973
Age : 50
ville et région : Cambrai nord
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déplacement de ruches.

Message par maya39 le Mar 24 Oct 2017, 14:02

C'est ce que je dis : on trouve de tout dans la littérature.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


mais quoiqu'il en soit, 3 jours pour le déplacement, ça le fait. Very Happy
avatar
maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6495
Age : 54
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déplacement de ruches.

Message par petrole59 le Mer 25 Oct 2017, 00:39

Ouais , difficile de dire combien de temps exactement vit une butineuse , tellement il y a de facteurs qui entrent en jeu , mais débat intéressant et instructif .

_________________
Petrole
avatar
petrole59
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6973
Age : 50
ville et région : Cambrai nord
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

utiliser une planchette

Message par gilou71 le Mer 01 Nov 2017, 16:20

jean84 a écrit:Personnellement je ne me prends plus la tête, quand c’est à moins de 1 km je déplace de préférence le soir quand un maximum de butineuses sont rentrées j’oriente la ruche différemment sur le nouvel emplacement + une planche devant l’entrée en laissant un petit cm sur les côtés pour les obliger à refaire le point GPS,
 

Bonjour Jean84

Peut tu nous dire combien de temps tu laisses la planchette en place.
D'avance merci
avatar
gilou71
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 57
ville et région : CURGY 71400 Saône & Loire
Date d'inscription : 03/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déplacement de ruches.

Message par jean84 le Mer 01 Nov 2017, 18:23

Salut gilou71
Le minimum 24h à partir du nouvel emplacement toutes les butineuses seront sorties et donc recaler leur (GPS) mais je ne vais pas exprès au rucher  pour enlever la planche ça peut rester une semaine
avatar
jean84
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 826
Age : 63
ville et région : vaucluse
Date d'inscription : 13/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déplacement de ruches.

Message par Apid'jo le Mer 01 Nov 2017, 18:34

Pour moi, la planchette reste en place minimum 1 semaine.

_________________
Apid'jo


RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]          Dan O'Brien
avatar
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 7905
Age : 48
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déplacement de ruches.

Message par gilou71 le Mer 01 Nov 2017, 18:48

Merci à vous
avatar
gilou71
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 57
ville et région : CURGY 71400 Saône & Loire
Date d'inscription : 03/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum