forum apiculture France et abeilles
Bienvenue sur apiculture france.com.
Inscrivez vous pour avoir accès à toutes les rubriques.
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Mar 01 Mai 2018, 19:32

Bonjour à tous,


Nous hésitons beaucoup sur le type de ruche à avoir dans notre environnement, assez venteux et humide (nord Finistère). Nous connaissons principalement les Dadant et les Warré, même s'il en existe d'autres, et sans réussir à faire notre choix. Chaque type de ruche comporte des techniques, avec des avantages et des inconvénients ; et il est aussi possible de pratiquer des techniques annexes, voir sortir des sentiers battus, pour chaque possibilité. Nous sommes loin de tout maîtriser. Autrefois, toutes les fermes avaient quelques ruches pour les besoins familiaux (ce qui se rapproche de notre projet). Malheureusement, ce n'est plus le cas et il devient impossible de se renseigner sur ce que faisaient, en toute simplicité, nos anciens. C'est pourquoi nous faisons appel à vos riches expériences pour nous conseiller.


Notre programme et a priori :
- Tout d'abord, notre rucher familial sera de toute petite taille car constitué de quelques ruches (± 3).
- De ce que nous avons vu lors de nos formations et diverses expériences, les colonies sont moins fortes et il devient difficile de les conduire pleinement sur des Dadant 10 cadres. Si les vendeurs ont pensé à commercialiser des partitions, nous nous posons la question d'un type de ruche plus petit (et donc plus en harmonie avec les besoins).
- Notre environnement étant humide (les joies du nord Finistère), nous voudrions adapter la configuration des ruches pour aider les zabes. Pour un bâtiment, c'est la structure qui aide (ou devrait) à la régulation hygrothermique. Quand ce n'est pas le cas, on installe une VMC, n'est-ce pas ? Dans une ruche, devant rester sur une caisse en bois, nous pencherions sur une adaptation formelle en "séchoir". La forme d'une Warré s'y prête mieux qu'une Dadant, et encore bien plus que pour une TBH...
- Cependant, notre environnement est venteux. En hiver, les vents atteignent ordinairement les 140 km/h, voir beaucoup plus, et les 50 km/h en moyenne aux "beaux" jours. Une Warré risque fortement d'être trop sollicité et nous ne souhaitons pas haubaner nos ruches.
- Au niveau des températures, les hivers sont doux, et les été frais... entre 10 et 20° C. toute l'année. La canicule, c'est quand on dépasse les 22° C. Donc, il faut aussi un type de ruche permettant de garder le couvain à 35° C.
- Nous voulons conduire nos essaims sur cadres complets (mais sans cire gaufrée) et récolter par broyage. Normalement, tous les types de ruche s'y prêtent.
- Voulant rester dans la configuration d'un rucher familial, nous souhaiterions ne pas avoir une multitude de format de caisses. Nous pensons donc conduire nos ruches sur le principe des divisibles, sans besoin de ruchettes ou éléments de tailles différentes. Nous avons vu des Dadant être conduites de la sorte, avec l'usage exclusif de hausses, mais sans retour d'expérience.


Si vous avez des idées, des avis, des retours d'expérience, nous serons heureux d'échanger à ce sujet.

Bien à vous,

Emma et Fred

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par David R le Mar 01 Mai 2018, 19:41

Bonjour,

Les voirnots peuvent être conduites en divisibles...

Il y a un site qui vend des ruches ainsi....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après si vous avez du vent il faut un toit plat pour poser des choses dessus... Parpaing ?

Après il n'y a pas de ruche idéale, il y a juste la ruche qui vous convient...

Et pour l'humidité il faut que les ruches soient suffisamment hautes pour ne pas se trouver dans la rosée de l'herbe.... Deux hauteurs de parpaings devraient suffire.

D'autres pourront vous répondre. A priori la warré c'est petit pour récolter sans de nombreux essaimages...

Pas de hauban avec des hausses de 140 km/h c'est un choix..... Je ne sais pas ce que cela vaut.... Faudrait abriter les ruches derrière une haie ou un truc qui coupe le vent...

Après si vos ruches ne bougent pas n'importe quel format est correct. Même une hausse seule quand elle est pleine est relativement lourde.

L'apiculture consiste pas mal à soulever des caisses... Vides ou pleines....
avatar
David R
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 45
ville et région : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par MIK29BZH le Mar 01 Mai 2018, 19:54

Bonjour.
Si je peux me permettre, les coups de vents à 140 et + ce n'est pas tous les jours non plus... Quelques jours par an tout au plus lors des tempêtes comme ça arrive également ailleurs...
Pour ce qui me concerne j'ai opté pour la Dadant, d'ailleurs de nombreux apiculteurs pro et amateurs l'utilisent en Bretagne.
Certes il faut penser aux abeilles, mais il ne faut pas non plus négliger l'aspect matériel de l'activité car qui dit format de ruche spécifique dit matériel spécifique... Extracteur, cadres, hausses, gaufrage de cires (si vous optez pour des cires gaufrées) et j'en passe...
Il faut prendre tout cela en compte pour votre choix. 
Avant de penser au choix de la ruche il faut d'abord penser à comment vous allez 'travailler' avec vos abeilles car au final tout découle de là. 
La Dadant se conduit en divisible c'est vrai. Je n'ai pas d'expérience pour en parler mais je pense qu'avant de partir sur le principe de la divisible il vaut mieux se faire la main sur un format plus classique, au moins le temps de s'habituer aux opérations de manipulation des cadres, de comprendre comment fonctionne une colonie, de vous familiariser avec ce petit monde. 
En tout cas c'est ainsi que je vois les choses.
Tout le monde ne partagera peut être pas cet avis, mais personnellement je préfère commencer au plus simple et voir ce que ça donne quitte à faire évoluer mes pratiques par la suite...
@ +

MIK29BZH
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 68
Age : 41
ville et région : Brest - Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par David R le Mar 01 Mai 2018, 20:09

Je suis d'accord avec mik29bzh à une petite nuance près c'est qu'en principe on fois qu'une a choisi un format on n'en change pas mais avant de commencer l'apiculture il est bien de prendre des cours et ces cours sont pour la plupart donnés sur des dadant.

Pour vous qui souhaitez faire une apiculture simple avec un minimum d'investissement la seule chose que vous risquez c'est de changer de ruches.....

Après il faut bien avoir à l'idée qu'il faut commencer quelque part et en dehors de récupérer un essaim sauvage dans une ruche, il faut bien avoir quelques cadres au départ.... Ne serait ce pour attirer des abeilles.....

Pour ma part j'ai acheté des voirnots car cela correspond à ma vision de l'apiculture, mais l'apiculture c'est un peu comme l'informatique, si tu achètes de l'apple au lieu d'un matériel sous windows c'est plus compliqué et il faut se soucier de la compatibilité avec les différents matériels alors que si tu as un matériel standard (et dadant c'est standard) c'est plus compliqué...... Et tu trouveras plus difficilement des renseignements sur ce type de ruche ou du matériel spécifique.... Et ce que tu achèteras te coûtera plus cher..

Ensuite chaque ruche a ses avantages mais aussi ses inconvénients.
Par exemple la dadant est bien, mais ses cadres sont un peu courts donc en hiver les abeilles peuvent mourir de faim alors qu'elles ont du miel mais sur un autre cadre (ce qui arrive moins avec des voirnot). Cependant et je parle de ma ruche la voirnot a des cadres très hauts et c'est un inconvénient pour les manipulations quand une ruche est très populeuse et je ne parle pas des prix plus importants et de certains matériels qui n'existent pas dans ce format.


Dernière édition par David R le Mar 01 Mai 2018, 20:21, édité 1 fois
avatar
David R
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 45
ville et région : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par MIK29BZH le Mar 01 Mai 2018, 20:18

David R : petite précision sur ce que je disais => lorsque je disais faire évoluer mes pratiques, j'entendais passer de format Dadant à divisible Dadant et non changer de format car en effet investir dans du matériel est coûteux et mieux vaut ne pas avoir à en changer tous les ans... Wink 
Je rejoins ce que David dit : formation ou accompagnement pas un apiculteur proche... Il est toujours bon de partager même si d'un apiculteur à l'autre les avis divergent, en cas de besoin c'est utile d'avoir près de soi une personne qui sait ouvrir une ruche et repérer des choses qu'un débutant ne verra pas... 
Je pense que tout est dit, n'hésitez pas à exposer votre projet ou vos idées, les réponses ne tarderont pas 
@ +

MIK29BZH
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 68
Age : 41
ville et région : Brest - Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par David R le Mar 01 Mai 2018, 20:23

@mik29nzh.

On est d'accord. OK !

1 : Prendre des cours.
2 : Faire son choix en connaissance de cause.

Après la divisible pas mal de gens ( des anciens ) me l'ont présenté somme assez " industrielle ". Pas mal de manipulations à faire.... Semble t'il.

Après peut être que d'autres auront des avis différents.
avatar
David R
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 45
ville et région : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Mar 01 Mai 2018, 22:32

Bonsoir et merci à vous deux,

Nous répondons rapidement (avant de le faire plus spécifiquement prochainement) pour vous remercier et apporter quelques informations.

Nous avons déjà manipulé des ruches, principalement en Dadant, et reçu des formations. Nous vous rejoignons donc sur le fait qu'il faut se former même si l'apiculture est un domaine où on en apprend tous les jours, sans vérité absolue. Si nous attendions de maîtriser pleinement l'apiculture pour avoir nos propres ruches, nous n'en aurions jamais ;-)

Nous habitons sur la côte nord du Finistère. Emma, comme toute sa famille, est née ici. Les vents à 140 Km/h sont monnaie courante de octobre à mars. Lors des tempêtes, plus rares, les vents sont plus violents. Cette année, nous avons eu une tornade (qui a emporté des toits de hangar et des serres) mais cela est exceptionnel. Bien entendu, nous allons protéger les ruches au maximum. Mais nous voulons parrer à toutes les éventualités plausibles.

Nous connaissons les voirnots simplement de façon théorique. Fred y avait pensé mais sans avoir creusé le sujet.

En vous remerciant bien

Emma et Fred

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Mar 01 Mai 2018, 22:38

PS : au sujet de l'humidité, nous parlions de l'air ambiant. Ici, c'est souvent supérieur à 90%. Les ruches seront surélevées mais l'idée était de faciliter le travail des abeilles dans le séchage. Nous pensons (mais cela n'est que notre simple avis) que cela permettrait de moins fatiguer les abeilles, et donc en prolonger la vie. Cette réflexion est venue suite à une formation sur le sujet.

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par ThomasC le Mar 01 Mai 2018, 22:46

Il y a beaucoup d'endroits où les ruches sont dans des cabanes fermées (Suisse, Slovénie), peut-être que ça vaut le coup pour vous de vous poser la question d'adapter ce genre de système à un petit rucher comme vous avez envie ?

Un exemple d'un petit rucher secondaire Suisse très simple, pour 7 ruches :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

  Thomas
avatar
ThomasC
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1495
Age : 45
ville et région : Prades le Lez, Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par Le Président Deschanel le Mer 02 Mai 2018, 09:59

Le Président se permet une petite intervention, peut être pas très constructive mais qui le démange depuis longtemps, devant cette passion de certains néophytes pour le choix des ruches (sans même parler -pas ici -  de l'aspect parfois ridiculement idéologique).
L'apiculture, c'est de l'élevage. S'occuper de bêtes. Comme d'avoir des moutons. La forme de la bergerie a son importance, mais ce n'est pas elle qui fait réussir le berger.
Pareil pour les ruches.
Donc, un conseil au débutant : concentrer tout son apprentissage sur bien nourrir, bien soigner, bien tenir au chaud, éviter que le troupeau s'en aille etc Le matériel est très secondaire.
avatar
Le Président Deschanel
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 100
ville et région : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Mer 02 Mai 2018, 10:14

Bonjour David R,
Bonjour MIK29BZH,
Bonjour ThomasC,
Bonjour le Président Deschanel,




Fred doit avoir une déformation professionnelle (architecte de formation). En fait, la résistance au vent, principe d’un calcul de moment à la base, dépend (en partant du postulat que le poids est réparti) de la hauteur, de la force exercée sur l’objet, et de la surface de la base, et non du poids de l’ensemble. Si on augmente le poids à la base, c’est comme si on augmentait la surface de la dite base. C’est alors le principe des fondations des constructions en hauteur.


Pour répondre à MIK29BZH, ici (côte nord, entre Roscoff et Brignogan), les vents à 140 km/h se retrouvent régulièrement en hiver (quand il n’y a pas de hausses à miel). Lors des tempêtes, il faut ajouter quelques dizaines de km/h. Lors des périodes de miellées, les vents sont à 50 km/h au plus fort. Pour vous donner une idée, nous avons eu 50 à 60 km/h (sans les rafales) le week-end dernier. C’est retombé à une moyenne de 30 km/h hier matin. Fred connaît bien Brest pour y avoir vécu près de 9 ans. Les vents y étaient largement moins forts. Niveau humidité relative, mais pour des raisons différentes, c’est similaire. A Brest, il pleut bien plus souvent qu’ici. Fred se souvient qu’on lui disait que chaque année était exceptionnelle… Mais ce de 2007 à 2016 ! ;-) Ici, le temps est plus clément mais les vents, bien plus présents, sont chargés d’humidité. En 50 km de distance, le climat a des différences.


Nous n’allons pas installer les ruches sur le terrain de la maison car trop exposé aux intempéries (directement sur la plage), mais sur un terrain à 500 m. Si nous arrivons à trouver un terrain en prêt plus reculé encore de la côte, ce sera d’autant mieux pour se protéger. Sur Ouessant, les abeilles noires de race spécifique sont élevées en ruches Dadant, au milieu de taillis. Il y a encore plus de vent qu’ici mais le temps y est plus clément. Il y a un apiculteur professionnel pas loin de chez nous. Ses ruches, en Dadant, sont réparties en petits ruchers, emmitouflées dans des écrins de verdures (ensemble de haies et taillis).


La question principale est d’arriver à avoir un miel avec un taux d’humidité inférieur à 18 %. On ne va pas polémiquer sur ce que font certains. Cependant, le miel est très hygroscopique. Avec des taux d’humidité de l’air (même à 50 cm du sol, voir plus) au-delà de 75 %, vous avez un miel avec près de 30 % d’eau. Les abeilles doivent donc fournir un travail énorme pour ventiler le miel et le faire descendre en humidité pour l’operculer. Les abeilles du Léon doivent être de sacrées athlètes pour ventiler les ruches (les ouvrières) et lutter contre les vents (les butineuses). Seulement, quand nous voyons les taux de mortalité (c’est l’objet de nombreuses concertations dans le département), nous ne pouvons pas tout mettre sur le dos de l’agriculture (qui n’est pas plus mauvaise qu’ailleurs).


Toujours pour répondre à MIK29BZH, nous voulons conduire les ruches sur cadres, sans cire gaufrée, avec récolte par pressage (et non en extraction par centrifugation), et en divisible. C’est ici le postula simplifié de la façon de travailler que nous envisageons. Cela vient de nos diverses expériences avec les abeilles.


Pour ThomasC, c’est vrai que de nombreuses ruches étaient (et le sont encore en divers lieux) implantées dans des constructions. Dans le coin, nous avons vu des murs de grange avec des niches extérieures pour y mettre des ruches. Vu les tailles, cela devaient être de petites ruches pailles. En Allemagne, nous avons vu des systèmes où les cadres se manipulent de l’intérieur de la maison (partie cellier).

Pour Le Président. Nous vous prions de nous excuser. En fait, nous avons déjà travaillé avec des abeilles (mais nous n'oserions dire que nous savons tout) et notre réflexion vient juste, alors que nous passons le pas d'une micro exploitation personnelle, du fait de s'équiper pour nos propres ruches. Comme vous parlez de moutons, vous n'êtes pas sans savoir que malgré toute l'attention que vous donnerez en nourriture et eau, si vous ne faites pas attention aux terrains, vous allez vers des catastrophes énormes (le piétin). Nous ne voulions embêter personne et simplement poser une réflexion sur le bien-être des abeilles.


En vous remerciant,

Emma et Fred

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par Héléa le Mer 02 Mai 2018, 10:26

Bonjour Smile


Puisque vous voulez travailler en divisibles, ce qui est très pratique effectivement (tout en nécessitant une conduite légèrement différente des corps/hausses), la Voirnot pourrait vous convenir, ou la Langstroth, tout simplement.
Tout dépend aussi de la race d'abeilles que vous allez accueillir.

Pour le vent et l'humidité, un rucher couvert sera sans doute un plus.
avatar
Héléa
abeille gardienne
abeille gardienne

Féminin Nombre de messages : 2696
Age : 43
ville et région : Limousin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par MIK29BZH le Mer 02 Mai 2018, 11:49

Bonjour, je suis un peu surpris par ce que je lis, ayant de la famille à Lesneven, étant natif de Brest... Si je peux me permettre, je crois que vous faites 'un monde' de peu... Bien des apiculteurs s'en sortent sur la Côte Nord Wink Il n'y a aucune raison pour que vous ne puissiez vous en sortir Wink Ce n'est ni un jugement ni... Je tiens à préciser.
Pour ce qui est du rucher, il y a des choses à faire et ne pas faire (où plûtot éviter). Si vous avez suivi des cours vous le savez je pense. Ensuite c'est surtout du bon sens. Ex: ne pas placer une ruche au beau milieu d'un terrain, exposée aux éléments; ne pas la laisser en plein soleil l'été... 
Vis à vis de ce que vous dîtes au sujet de votre souhait de pratique, je partirai sur la Warré (avec voire sans cadres) qui semble correspondre à ce que vous envisagez. Il y a pas mal d'écrits ici et là sur la pratique, conduite... Vous devriez pouvoir trouver toutes les infos nécessaires sur le sujet. Je pense que vous avez déjà votre petite idée puisque vous parlez d'extraction par pressage, de divisible... Wink 
Je reviens sur le climat, une fois le miel operculé qu'importe l'hygrométrie ambiante, il est bon, il est bon. Ce qui compte pour le porter aux bonnes valeurs c'est la force de la colonie, si vous avez une petite colonie elle va galérer à l'assécher, si votre ruche est peuplée ça le fait. Je rejoins ce que dit Le Président Deschanel Wink . L'important est de maîtriser au mieux l'élevage. Je ne dirai pas que le reste est du détail mais une fois votre système choisi et à mesure de la pratique vous améliorerez votre façon de faire, vous tirerez des leçons des erreurs, vous lirez des choses ici et là et vous ferez votre petite sauce... Tout est formateur...
Cdt

MIK29BZH
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 68
Age : 41
ville et région : Brest - Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par ThomasC le Mer 02 Mai 2018, 16:28

Si vraiment l'humidité dans les hausses est un problème, on peut aussi les récolter pleines mais non operculées, les stocker dans un local hermétique avec déshumidificateur, et vérifier régulièrement avec un réfractomètre. Bref, faire le travail à la place des abeilles pour les soulager, et leur permettre de se concentrer sur le butinage.

Thomas
avatar
ThomasC
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1495
Age : 45
ville et région : Prades le Lez, Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par benoit25 le Mer 02 Mai 2018, 18:55

David R a écrit:Bonjour,

Les voirnots peuvent être conduites en divisibles...

Il y a un site qui vend des ruches ainsi....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après si vous avez du vent il faut un toit plat pour poser des choses dessus... Parpaing ?

Après il n'y a pas de ruche idéale, il y a juste la ruche qui vous convient...

Et pour l'humidité il faut que les ruches soient suffisamment hautes pour ne pas se trouver dans la rosée de l'herbe.... Deux hauteurs de parpaings devraient suffire.

D'autres pourront vous répondre. A priori la warré c'est petit pour récolter sans de nombreux essaimages...

Pas de hauban avec des hausses de 140 km/h c'est un choix..... Je ne sais pas ce que cela vaut.... Faudrait abriter les ruches derrière une haie ou un truc qui coupe le vent...

Après si vos ruches ne bougent pas n'importe quel format est correct. Même une hausse seule quand elle est pleine est relativement lourde.

L'apiculture consiste pas mal à soulever des caisses... Vides ou pleines....
salut!

et tes voirnot t'en est content stp?
avatar
benoit25
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 524
Age : 32
ville et région : haut doubs 900m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par David R le Mer 02 Mai 2018, 19:04

J'ai une connaissance qui habite à la mer ( Ouistreham Normandie ) et pour lui il n'est pas adapté d'avoir des ruches en bord de mer.... Trop humide.... C'est une personne d'expérience.

A 500 mètres de la plage c'est trop humide.... Aussi.
avatar
David R
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 45
ville et région : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Mer 02 Mai 2018, 19:11

Bonsoir à tous,

@ David R : Comme quoi notre interrogation n'était pas si stupide au vu des difficultés des uns (et des tricheries souvent effectuées) et l'avis de ta connaissance.

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par David R le Mer 02 Mai 2018, 19:21

Bonsoir,

Même dans votre coin il doit être possible de pratiquer l'apiculture un peu en retrait de la côte....A quelle distance ? ? ? Je ne sais pas.

Après plus l'environnement est rude plus les abeilles auront à batailler pour produire ce miel que vous désirez et si elles doivent batailler l'environnement doit être généreux.....

Si vous connaissez des apiculteurs sur la côte et qu'ils arrivent à produire c'est ce type d'abeilles qu'il faudrait que vous choisissiez.... Il me semble qu'en fonction de l'environnement les abeilles ont soit un vol rasant soit volent plus haut etc etc etc et peuvent être plus puissantes par exemple.....

A mon avis une ruche en warré n'offre pas un volume suffisamment important pour avoir de très grosses colonies qui sèchent facilement du miel et essaimera très facilement. Un apiculteur que je connais m'a dit que les débutants en apiculture qui lui en achetaient ne continuaient souvent pas dans cette voie et changeaient de ruche....

Si les grands vents sont à la saison morte, je ne pense pas que cela pause problème en dehors des périodes intermédiaires...

Peut être que d'autres ont un avis différent....

Ceci dit il y a probablement des apiculteurs en bord de mer ils faudrait avoir leur avis.
avatar
David R
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 45
ville et région : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Mer 02 Mai 2018, 20:11

Re David R,

Les apiculteurs finistériens professionnels que nous connaissons sont, principalement, en Dadant ; mais nous en connaissons aussi en Warré. Mais le choix n'est pas une question de localité mais d'avis (qui peut facilement tourner à des principes politiques ou religieux lol). En Dadant, la pratique du séchage artificiel est souvent effectué (on parle de notre coin). C'est notre avis personnel, mais nous préférons nous en passer. Dans les conditions normales, un miel peut se conserver des millénaires. Avec des artifices, on se retrouve avec des dates de péremption sur les paquets. Mais comme nous disions, ce sont des avis et des objectifs personnels, sans jeter l'opprobre sur les autres.

Pour l'emplacement, on a peut-être trouvé à 1km de la côte...

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par David R le Mer 02 Mai 2018, 20:14

Et les abeilles hivernent sur quoi chez ces apiculteurs ? Du sirop ?
avatar
David R
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 45
ville et région : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Mer 02 Mai 2018, 20:23

Principalement avec du candi pour les Dadant. En warré, les propos sont plus que les abeilles consomment moins et les rares apiculteurs que nous connaissons font un candi personnel à base des rebuts de miel. Difficile de comparer.

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par David R le Mer 02 Mai 2018, 20:33

Arf.
avatar
David R
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 45
ville et région : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par Seb 88 le Mer 02 Mai 2018, 21:04

Bonsoir,
De ce que j'ai lu (j'insiste, car pas encore assez d’expérience) les cadres à jambage favorisent la naissance des faux-bourdons.
Ces derniers participeraient également au réchauffement de la ruche.
Une piste à étudier ?

Seb 88
oeuf
oeuf

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 33
ville et région : vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par ThomasC le Mer 02 Mai 2018, 22:13

EmmaEtFred a écrit:Dans les conditions normales, un miel peut se conserver des millénaires.
Moi aussi je croyais ça, mais en fait oui et non. Le miel, c'est principalement du sucre, et s'il n'y a pas d'eau, le sucre se conserve effectivement quasi-indéfiniment. Mais par contre, les arômes du miel se dégradent dans le temps. D'ailleurs un miel qui sort des rayons a un goût incomparable, 6 mois plus tard, même conservé dans des conditions idéales, certains parfums ont disparu. Au bout d'un an, encore plus. C'est normal, les molécules aromatiques sont fragiles et volatiles. Donc il perd de ses qualités organoleptiques.

C'est comme d'utiliser des plantes aromatiques fraîchement ramassées ou des séchées, comme la verveine ou le tilleul. Oui, séchées elles ont encore du goût, mais rien à voir avec quand elles sont fraîches, et au fur et à mesure des mois/années, elles en ont de moins en moins.

Et les DLUO sont obligatoires sur le miel, c'est la loi.

  Thomas
avatar
ThomasC
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1495
Age : 45
ville et région : Prades le Lez, Occitanie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par David R le Mer 02 Mai 2018, 22:29

Seb 88 a écrit:Bonsoir,
De ce que j'ai lu (j'insiste car pas encore asses d'experience) les cadres à jambage favorisent la naissance des faux bourdons.
Ces derniers participeraient également au réchauffement de la ruche.
Une piste à étudier?
Tous les cadres sur lesquels la cire n'est pas préconstruite impliquent ce résultat.
avatar
David R
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 45
ville et région : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum