forum apiculture France et abeilles
Bienvenue sur apiculture france.com.
Inscrivez vous pour avoir accès à toutes les rubriques.
Derniers sujets
» remérage tardif
Aujourd'hui à 14:47 par airbrun

» Division ruche
Aujourd'hui à 13:31 par sauvapic

» Hausses sous la pluie
Aujourd'hui à 09:47 par gui13

» Quelle plante pour une haie de 2m ?
Aujourd'hui à 07:33 par airbrun

» Gaufrier à cire (refroidissement à eau) : avis ?
Aujourd'hui à 06:02 par Krotal

» Soleil d artifice ?
Aujourd'hui à 02:09 par Doc Gyneco

» Impression étiquettes
Hier à 22:18 par Thibsss22

» extracteur manuel
Hier à 19:48 par Nehopset12

» fausses teignes
Hier à 14:46 par mielpimpin

» Miel de melezitose (miel béton)
Hier à 10:44 par Emilie08

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Comment gèez-vous le lierre ?

Aller en bas

Comment gèez-vous le lierre ?

Message par dan70 le Lun 23 Juil 2018, 10:16

Tout est dans le titre.
En principe, on enlève les hausses entre le 15 juillet et le 15 août, chez moi, il y a un paquet de vieilles maisons inhabitées donc un paquet de lierre qui fleurit courant septembre.

Que faut-il faire ? Laisser une hausse jusqu'à la fin de la miellée et récupérer ce miel pour leur redonner en hiver (ou le garder beurk...) ou laisser les zazas remplir le corps au risque de compromettre la ponte des abeilles d'hiver.

Comment procéder ?

J'ajoute que suivant l'année, ce sont de grosses miellées avec des hausses bien pleines, ce n'est pas de la rigolade...

À plus en attendant vos conseils

dan70
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 140
Age : 70
ville et région : Haute-Saône, Franche-Comté

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gèez-vous le lierre ?

Message par gui13 le Lun 23 Juil 2018, 10:41

Moi l'année dernière j'ai laissé faire sans hausses. Cette miellée sert à remplir les réserves pour l'hiver me semble t il.

gui13
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 223
Age : 43
ville et région : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gèez-vous le lierre ?

Message par fifiniak46 le Lun 23 Juil 2018, 13:53

La pluspart du temps une 'gentille' miellée de lierre est bénéfique pour constituer les réserves hivernales... mais l'an dernier une énorme miellée a provoqué une catastrophe : blocage de ponte et épuisement des abeilles qui auraient du passer l’hiver = mortalité importante.
Depuis je cherche des solutions pour que ça ne se reproduise plus :

  1. gérer le blocage de ponte :
    c'est le plus facile ; il faut avoir une chambre froide pour y stocker des cadres bâtis et utiliser ces cadres pour élargir la ponte au milieu du couvain.
  2. l'épuisement des abeilles :
    Ca c'est plus compliqué ; si la miellé est trop importante et qu'il y a blocage de ponte malgré l'élargissement du nid à couvain, je ne vois pas d'autres solutions que de déménager les ruches vers un endroit plus pauvre en ressource ... mais il faut penser aux réserves de pollen
  3. hausse ou pas hausse :
    Oui donner une hausse à remplir c'est diminuer les effets du blocage de ponte ...mais faut il hiverner avec ou sans hausse ?... Je crois que tout va dépendre de la force de la colonie ; Si la grappe a 'fondu' la hausse est inutile et peut même devenir un handicap pour l'hivernage.. Si la grappe est très grosse et que le corps n'est pas engorgé de miel, la hausse peut rester en place
  4. Une autre question se pose : Ce miel de lierre cristallisé n'est il pas trop difficile à consommer pour les abeilles d'hiver ? Faut il prévoir de disposer de chaque coté de la grappe des cadres contenant du miel liquide ? Ce serait une précaution supplémentaire mais encore faut il en avoir à disposition ….


Voilà pour les grandes lignes ...mais je dois avouer que tout ça n'est que pure théorie car je n'ai pas souvent connu des énormes miellées de lierre (ou autre miellée tardive) qui sont tellement importantes qu'elles mettent en péril l'hivernage des colonies ...
scratch

fifiniak46
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 660
Age : 55
ville et région : Cahors

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gèez-vous le lierre ?

Message par dan70 le Lun 30 Juil 2018, 20:10

Bonjour,

je n'avais pas vu vos réponses...

Je vois que je ne suis pas le seul à avoir ce problème. Il y a deux ans, j'avais acquis ma première ruche au printemps. J'ai régulièrement visité la colonie et placé une hausse sans aucun résultat, elles se baladaient dedans sans construire, bref tout allait bien mais de miel voilou. Attendant l'api qui m'avait vendu la colonie et me conseillait, j'ai laissé la hausse jusqu'à l'automne. Arrive septembre et la floraison du lierre. Là je me retrouve avec une hausse archi-pleine. Je l'ai ôtée et récupéré le miel que j'ai restitué aux zazas en le diluant avec du sirop 50/50. Au printemps j'avais une super colonie.

Donc je pense récidiver : je vais récupérer le miel de mes hausses d'ici quelques jours, puis les replacer jusqu'à la fin de la miellée de lierre. Je ne laisserai pas les hausses en hiver car chez moi, il fait trop froid.
Ce procédé donne du travail supplémentaire mais évite un blocage de ponte (évoqué ci-dessus) et joue pour moi un peu le rôle de l'indicateur de santé de ma ruche sans que j'aie à tripoter le corps de la ruche (j'évite au max, je suis en agglo).

J'ajoute que le miel de lierre est un peu trop typé à mon goût même si j'ai vu des api en vendre en Corse car il semble plein de bonnes choses.

Merci de vos retours d'expérience.

Cordialement

dan70
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 140
Age : 70
ville et région : Haute-Saône, Franche-Comté

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gèez-vous le lierre ?

Message par willy69 le Lun 30 Juil 2018, 21:36

Je suis en lisière d'une zone naturelle avec beaucoup d'arbres et beaucoup de lierre.
Est ce que c'est une grosse miellé qui peut permettre la construction de cadre avec amorce ou de cire gaufrée ?

willy69
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 521
Age : 53
ville et région : Lyon,Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gèez-vous le lierre ?

Message par fifiniak46 le Lun 30 Juil 2018, 22:56

willy69 a écrit:Je suis en lisière d'une zone naturelle avec beaucoup d'arbres et beaucoup de lierre.
Est ce que c'est une grosse miellé qui peut permettre la construction de cadre avec amorce ou de cire gaufrée ?
Encore une fois : les années se suivent et ne se ressemblent pas. il ne faut donc pas faire ou penser en systématique.
Mais pour te répondre : Si les conditions sont bonnes pour une grosse miellée, oui elles peuvent construire aussi facilement qu'au printemps (ça peut aussi dépendre de la force de la colonie). Mais en principe il ne faut pas trop y compter.

fifiniak46
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 660
Age : 55
ville et région : Cahors

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gèez-vous le lierre ?

Message par dan70 le Lun 30 Juil 2018, 23:19

Ma situation est particulière, je vis dans un gros village avec un grand nombre de maisons inoccupées et de murets, donc du lierre partout ce qui explique qu'un automne peu pluvieux, ce sont de grosses miellées de lierre.

dan70
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 140
Age : 70
ville et région : Haute-Saône, Franche-Comté

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gèez-vous le lierre ?

Message par API55 le Mar 31 Juil 2018, 09:18

fifiniak46 a écrit:


voilà pour les grandes lignes ...mais je dois avouer que tout ça n'est que pure théorie car je n'ai pas souvent connu des énormes miellés de lierre (ou autre miellé tardive) qui sont tellement importante qu'elles mettent en péril l'hivernage des colonies ...
scratch
Sauf que maintenant les agriculteurs sèment des cultures dites intercalaires pour maintenir un couvert sur la terre et fixer l'azote par les racines.
Les cultures sont moutarde, phacélie, sarrasin etc, toutes très mellifères! Autant que le colza au printemps. C'est pour cela qu'il faut modifier les pratiques apicoles et éviter le déclin des colonies au printemps à cause du blocage de ponte à l'automne.
L'apiculture c'est voir dans le futur...
avatar
API55
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 878
Age : 67
ville et région : 55100 VERDUN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gèez-vous le lierre ?

Message par michelfr30 le Mar 31 Juil 2018, 09:33

Rien ne s'oppose à laisser une hausse jusque fin octobre (ou la dernière visite avant l'hivernage). ça évite le blocage de ponte, et le point fait sur les réserves en fin de saison permet de décider d'une action à mener.
avatar
michelfr30
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2110
Age : 65
ville et région : Mialet (30)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gèez-vous le lierre ?

Message par willy69 le Mar 31 Juil 2018, 12:10

michelfr30 a écrit:Rien ne s'oppose à laisser une hausse jusque fin octobre (ou la dernière visite avant l'hivernage). ça évite le blocage de ponte, et le point fait sur les réserves en fin de saison permet de décider d'une action à mener.

Sauf si un traitement à l'APIVAR. Fin octobre c'est trop tard, cela amènerait à ouvrir la ruche mi-décembre pour enlever les lanières. Sans parler de la présence de la hausse avec du miel pendant le traitement.

willy69
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 521
Age : 53
ville et région : Lyon,Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gèez-vous le lierre ?

Message par fifiniak46 le Mar 31 Juil 2018, 14:10

API55 a écrit:
fifiniak46 a écrit:


voilà pour les grandes lignes ...mais je dois avouer que tout ça n'est que pure théorie car je n'ai pas souvent connu des énormes miellés de lierre (ou autre miellé tardive) qui sont tellement importante qu'elles mettent en péril l'hivernage des colonies ...
scratch
Sauf que maintenant les agriculteurs sèment des cultures dites intercalaires pour maintenir un couvert sur la terre et fixer l'azote par les racines.
Les cultures sont moutarde, phacélie, sarrasin etc, toutes très mellifères! Autant que le colza au printemps. C'est pour cela qu'il faut modifier les pratiques apicoles et éviter le déclin des colonies au printemps à cause du blocage de ponte à l'automne.
L'apiculture c'est voir dans le futur...
effectivement les cultures mellifères tardives peuvent devenir un gros problème …
comme je l'ai dit plus haut, le blocage de ponte est gérable avec des bâtisses en stock....mais le vieillissement des abeilles qui travaillent beaucoup avec dans le même temps la reine qui diminue sa ponte conduisent inévitablement à une diminution de la grappe ..et ça c'est difficilement gérable

fifiniak46
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 660
Age : 55
ville et région : Cahors

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gèez-vous le lierre ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum