Derniers sujets
» nourrir ?
Aujourd'hui à 16:11 par Cyril58

» Affineur à miel
Aujourd'hui à 15:09 par flc85

» rentrée de pollen en plein décembre
Aujourd'hui à 15:01 par eul' riolu

» Cadres de hausses
Aujourd'hui à 14:55 par Papouille

» Prestation de services
Aujourd'hui à 14:51 par mielpimpin

» Lio le savoyard
Aujourd'hui à 13:34 par dacapa

» transhumance remorque
Aujourd'hui à 13:26 par mielpimpin

» kit miellerie
Hier à 21:50 par nico14

» Manchois ou manchot, les 2 mon capitaine
Hier à 21:11 par Gilcar

» Ventilation des ruches en hiver
Hier à 19:23 par lilius

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

PROTEUS ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PROTEUS ???

Message par Invité le Dim 21 Fév 2010, 22:37

Bonsoir à tous, connaissez vous le Proteus, voici un article intéressant et qui peut nous concerner très sérieusement!.Un nouvel insecticide inquiète la filière

L'UNAF s'inquiète plus particulièrement d'un nouveau produit baptisé
Proteus® et récemment homologué, un insecticide neurotoxique de la
famille des néocotinoïdes comme le Gaucho et le Cruiser. Ce produit sera
utilisé pour la première fois en France au printemps 2010 par
pulvérisation sur céréales, pommes de terre, betteraves et surtout sur
le colza, dont les fleurs sont particulièrement appréciées par les
abeilles. La pulvérisation prendra fin avant la floraison mais les
apiculteurs craignent des intoxications massives de leurs cheptels lors
du butinage. ''Une nouvelle étude de l'Inra d'Avignon a récemment
démontré la toxicité des insecticides néocotinoïdes et plus précisément
leur interaction avec certaines infections''
, explique Sophie Dugué
apicultrice dans la Sarthe et responsable du dossier des pesticides à
l'UNAF. ''La maladie et les pesticides ont un effet synergique, nos
ruches sont malades certes mais parce qu'elles sont fragilisées par les
insecticides''
, ajoute-t-elle.

Les apiculteurs envisagent par conséquent de déposer un recours
juridique pour annuler l'autorisation de mise sur le marché accordée
pour 10 ans à ce nouveau produit. L'UNAF n'a donc pas fini ses travaux
juridiques bien qu'elle se sente démunie : ''nous n'avons que deux
mois pour déposer un recours après la remise de l'autorisation or nous
découvrons ces autorisations lorsque ce délai est dépassé''
,
explique Bernard Fau, avocat de l'association. ''Seule la société
requérante est informée car il n'y a pas de publication officielle, nous
devons donc déployer une procédure souvent très longue'', ajoute-t-il.
Cette lourdeur administrative est d'autant plus frustrante aux yeux de
l'association que certaines autorisations sont validées au goûte à goûte
comme pour le Cruiser qui bénéficie d'autorisation d'un an.
L'association reste toutefois plus que jamais mobilisée.... Je ne sais pas si un jour nos abeilles auront la paix . a+++ azam65

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PROTEUS ???

Message par zaza05 le Lun 22 Fév 2010, 07:49

Non, tu as bien raison, et je ne crois pas que ça s'arrêtera un jour. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

zaza05
Donateur
Donateur

Féminin Nombre de messages : 574
Age : 45
ville et région : Hautes-Alpes (05)
Date d'inscription : 20/03/2009

http://lepoulaillerdezaza.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: PROTEUS ???

Message par Invité le Mar 27 Avr 2010, 20:53

Bonsoir à tous,
En voilà une autre qui n'est pas mal, je l'ai reçu maintenant. Ils ont l'air gentils ces gens là !!! qui nous veulent du bien.
a+++azam

OGM: L'étude russe qui pourrait "déraciner" une industrie.
Médiapart 25/04/10 par Sébastien PORTAL
En 2009, près de 3% des terres agricoles étaient couvertes d'OGM avec 134 millions d'hectares,
selon l'ISAAA qui chaque année fait état des cultures des plantes transgéniques dans le monde. Et le
dossier des OGM alimentaires - dont de très nombreuses pages restent encore floues à ce jour -
pourrait bien s'alourdir prochainement alors qu'une nouvelle pièce en provenance de Russie est sur
le point d'y être ajoutée.
Celle-ci prend la forme d'une étude, dont les résultats les plus frappants viennent d'être présentés à
la presse en Russie dans le cadre de l'ouverture dans ce pays des Journées de Défense contre les
Risques Environnementaux. Elle est même évoquée par Jeffrey Smith, fondateur de l'Institute for
Responsible Technology aux Etats-Unis et auteur de référence dans le monde des OGM avec
notamment son ouvrage Seeds of Deception (littéralement « les semences de la tromperie ») publié
en 2003. Menée conjointement par l'Association Nationale pour la Sécurité Génétique et l'Institut de
l'Ecologie et de l'Evolution, cette étude russe a duré deux ans avec pour cobaye des hamsters de
race Campbell, une race qui possède un taux de reproduction élevé. Ainsi, le Dr Alexey Surov et
son équipe ont nourri pendant deux ans et d'une manière classique les petits mammifères, à
l'exception près que certains d'entre eux ont été plus ou moins nourris avec du soja OGM (importé
régulièrement en Europe) résistant à un herbicide .
Au départ, quatre groupes de cinq paires (mâles / femelles) ont été constitués : le premier a été
nourri avec des aliments qui ne contenaient pas de soja, le second a quant à lui suivi un régime
alimentaire qui comportait du soja conventionnel, le troisième a été alimenté avec en complément
du soja OGM et enfin le quatrième groupe a eu des plateaux repas dans lesquels la part de soja
transgénique était encore plus élevée que dans ceux du troisième. A la fin de cette première phase,
l'ensemble des quatre groupes a eu en tout 140 petits. L'étude s'est poursuivie dans une deuxième
phase par la sélection de nouvelles paires issues de chacun de ces premiers groupes. Et dans la
logique du déroulement, les nouvelles paires de la deuxième génération ont elles aussi eux des
petits, créant de fait la troisième et dernière génération de cobayes. Ainsi, il y a eu au final 52
naissances parmi les spécimens de troisième génération qui n'ont pas consommé du tout de soja, 78
parmi ceux qui ont consommé du soja conventionnel. Mais le troisième groupe, celui qui a été
nourri avec du soja OGM, n'a eu que 40 petits, dont 25% sont morts. Et pire, dans le groupe qui a
mangé le plus de soja génétiquement modifié, une seule femelle a réussi à donner naissance, soit 16
petits au total dont 20% sont finalement morts. Ainsi, à la troisième génération, les hamsters qui,
pour les besoins de l'étude ont eu dans leur menu une part importante de soja OGM, n'étaient plus
capables de se reproduire... Mais une autre surprise de taille a été observée : certains de ces
hamsters issus de la troisième génération se sont retrouvés avec des poils... dans la bouche, un
phénomène d'une extrême rareté.
Voici les photos publiées par Jeffrey Smith dans son billet.
Quelles conclusions peut-on tirer de cette expérience ? A ce stade, aucune, comme le reconnaissent
eux-mêmes les scientifiques qui ont fait ces observations. D'ailleurs, leur étude qui doit être rendue
public dans ses détails en juillet prochain, ne pourra être reconnue comme valide uniquement dans
la mesure où elle sera publiée dans une revue scientifique internationale avec un comité de relecture
par des pairs. Cependant, même si cette récente étude ne permet pas de tirer de conclusions
définitives, elle pourrait avoir un impact non-négligeable dans l'approche globale des OGM
agricoles qui sont aujourd'hui consommés dans le monde par des millions d'animaux d'élevage et
d'être humains depuis leur avènement en 1996. Car en effet, pouvoir effectuer une étude d'une durée
aussi longue (deux ans) est tout à fait rare tant les semenciers qui en font la promotion veillent au
grain, de peur que l'étude en question ne soit pas en leur faveur : « Des scientifiques qui découvrent
que des OGM provoquent des effets inattendues sont régulièrement attaqués, tournés en ridicule,
voient leurs crédits de recherches stoppés, et sont mêmes renvoyés », explique Jeffrey Smith dans
son billet repris notamment par The Huffington Post et qui évoque l'étude du Dr Surov et de son
équipe en Russie. Et pouvoir effectuer des tests pendant deux ans est d'importance capitale selon les
associations écologistes. Celles-ci estiment que deux ans représentent une durée suffisante pour
mesurer les effets chroniques d'un produit ou d'une molécule, et notamment d'un pesticide. Or,
jusqu'à présent, les plantes OGM qui sont consommés dans le monde sont dans une très large
majorité des plantes qui accumulent dans leurs cellules un ou plusieurs pesticides (soit par
absorption extérieure soit par une production permanente). De plus, les études de plus de trois mois
sur des mammifères (généralement des rats) nourris à ces OGM-pesticides (de première génération)
sont toutes aussi rares. C'est pourquoi des « lanceurs d'alerte » (l'équivalent français du terme
« whistle blowers », littéralement ceux qui soufflent dans le sifflet) dénoncent régulièrement cette
situation et demandent à ce que les OGM agricoles soient évalués comme des pesticides à part
entière. Autre grand problème : les organismes d'évaluation se basent toujours sur des études faites
par ou pour les semenciers et ne possèdent pas de moyens financiers suffisants pour effectuer euxmêmes
des expertises ou contre-expertises. A ce jour, les évaluations d'OGM conduites et financées
grâce à des fonds publics se comptent sur les doigts d'une seule main.
Selon Jeffrey Smith, l'étude du Dr Surov et de son équipe pourrait bien « déraciner » une industrie
qui vaut plusieurs milliards de dollars. L'affaire est donc à suivre, mais quoi qu'il en soit, depuis
l'introduction en 1996 dans l'environnement et dans la chaîne alimentaire de produits agricoles
transgéniques (issus de semences dans lesquelles y sont ajoutées un ou plusieurs gênes étrangers
afin de conférer à la plante une propriété spécifique), les risques qui y sont liés restent encore très
largement inconnus car très peu observés faute d'études suffisamment longues et indépendantes,
mais aussi à cause du refus des semenciers de publier leurs propres études (sauf sous la contrainte
juridique) pour des raisons de stratégies industrielles et commerciales. Aussi surprenant que cela
puisse paraître, le principe de précaution dans ce domaine semble effectivement illusoire alors que
les incertitudes scientifiques qui demeurent devraient justement le mettre au coeur du processus
d'évaluation. Et d'ailleurs, on peut même supposer que cette absence de précaution large et de
manque de transparence vis-à-vis du public nuisent par la même occasion aux OGM agricoles
expérimentales (de seconde génération) qui ne peuvent pas être évalués dans les meilleures
conditions puisque ceux qui sont actuellement sur le marché ne l'ont été que partiellement (le
proverbe de la « charrue avant les boeufs»...). Car l'ennui au fond c'est que nous tous, les
consommateurs, sommes au bout de cette chaîne alimentaire: alors finalement dans l'histoire, qui
sont réellement les cobayes?
http://www.sebastienportal.eu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PROTEUS ???

Message par zaza05 le Jeu 29 Avr 2010, 15:28

Y'a rien à dire de plus... tout est là.

Mais comment faire au niveau national français pour se protéger des OGM ? La culture est interdite, c'est une chose mais nous en mangeons souvent !!!

La plupart du temps, la viande que l'on mange provient d'animaux qui ont été nourris aux OGM. Sans compter les ingrédients non mentionnés aux plats cuisinés d'origines incertaines....

zaza05
Donateur
Donateur

Féminin Nombre de messages : 574
Age : 45
ville et région : Hautes-Alpes (05)
Date d'inscription : 20/03/2009

http://lepoulaillerdezaza.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

re

Message par lebrun le Jeu 29 Avr 2010, 22:06

moi apès tout ca je vais téléphoner a josé bovais pour péter le MC DO du coin!!! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

lebrun
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 298
Age : 45
ville et région : 17
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: PROTEUS ???

Message par zaza05 le Ven 30 Avr 2010, 16:30

J'ai demandé à tous les jardiniers expérimentés que je connais d'observer les abeilles dans leurs jardins, leurs fruitiers et autres.

Le constat est alarmant. OU SONT LES ABEILLES ?????????????

Les fruitiers commencent à peine à fleurir chez nous et j'ai beau tendre l'oreille, ils restent silencieux là où d'autres années on aurait pu croire qu'un essaim entier était en train de butiner. Ce n'est pas un constat scientifique mais est-ce que chez vous, il se passe la même chose ?

zaza05
Donateur
Donateur

Féminin Nombre de messages : 574
Age : 45
ville et région : Hautes-Alpes (05)
Date d'inscription : 20/03/2009

http://lepoulaillerdezaza.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: PROTEUS ???

Message par Invité le Ven 30 Avr 2010, 18:13

Bonjour à tous,
Le village à côté n'a plus d'abeilles, l'autre village a subit une hécatombe (il est a 1500m a vol d'oiseau) et dans la franche-comté il y aurait 45% de pertes (en Alsace, c'est l'hécatombe aussi).
Je ne peux pas dire que chez moi il y en a plus, il y a les miennes et celles du voisin (en tout 14) et chez moi ça bourdonne très fort dans les arbres fruitiers (même les pruniers et mirabelliers). Les miennes valent 2 ruches chacune (sauf warrés), donc ça fait du monde.
Mais je comprends pourquoi tant de ruches se volent vers chez moi, elles se revendent bien (ou on refait son cheptel ?).
Donc je ne peux te dire qu'il n'y en a plus, pour le moment il y en a. Je me renseignerais aux alentours pour savoir le constat (je vais finir par les louer, comme les américains )
a+++azam

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PROTEUS ???

Message par nono27 le Sam 08 Mai 2010, 21:44

par chez moi aussi, il y a moins d'abeilles que d'habitude, beaucoup de bourdons, d'abeilles solitaires et un autre insecte de la meme famille, poilu avec une longue trompe et qui fait bcp de vol stationnaire. mais tres tres peu d'abeilles à miel. c'est étrange que ce soit plus spécifiquement cet insecte que les autres qui soit victime...

nono27
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 93
Age : 37
ville et région : l'habit 27
Date d'inscription : 05/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: PROTEUS ???

Message par Invité le Dim 09 Mai 2010, 00:48

Bonjour à tous,
Ce n'est pas si étrange que ça, les abeilles solitaires, bourdons etc, butinent très largement dans les villes, villages. Donc très souvent là où les pesticides ne sont pas largement utilisés.
Les abeilles, butinent partout et beaucoup plus loin qu'un bourdon et autres. Donc est beaucoup plus en contact avec les pesticides (d'ailleurs dans les champs vous ne verrez pas tant de bourdons que ça, ni de papillons).
Il y a aussi que l'abeille fait de grosses réserves par rapport aux bourdons, et concentre plus ces éléments indésirables et nocifs,
a+++azam

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PROTEUS ???

Message par nono27 le Lun 10 Mai 2010, 13:12

merci pour l'explication azam

nono27
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 93
Age : 37
ville et région : l'habit 27
Date d'inscription : 05/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: PROTEUS ???

Message par invité 1 le Ven 21 Fév 2014, 21:26

par chez moi, un gars a eut un cancer, cela a été reconnu comme maladie professionnelle...
il travaillait pour une endiverie ....

le cultivateur m'a averti qu'en ce moment ils utilisaient du Protéus.... 

et par chez vous???


((PROTEUS est un insecticide multiculture associant 2 substances actives aux propriétés différentes et complémentaires :
- le thiaclopride agissant au niveau du système nerveux des insectes, par contact et par ingestion. Il se caractérise par une systémie ascendante et une activité translaminaire, qui lui procurent une très bonne persistance d'action. Le thiaclopride appartient à la famille chimique des néonicotinoïdes et à la classe 4 des modes d'action IRAC.
- la deltaméthrine, agissant au niveau du système nerveux des insectes par contact et ingestion. Elle procure un très bon effet choc ainsi qu'un effet répulsif. La deltaméthrine appartient à la famille chimique des pyréthrinoïdes et à la classe 3 des modes d'action IRAC.))

invité 1
abeille nourrice
abeille nourrice

Féminin Nombre de messages : 523
Age : 66
ville et région : AUCUN
Date d'inscription : 09/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: PROTEUS ???

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum