Derniers sujets
» rentrée de pollen en plein décembre
Aujourd'hui à 10:34 par Jihemere

» Présentation sur le forum
Aujourd'hui à 10:26 par Jihemere

» faux bourdons
Aujourd'hui à 09:24 par rhinauer

» transhumance remorque
Aujourd'hui à 08:04 par jean84

» Ventillation des ruches en hiver
Aujourd'hui à 08:00 par larc

» robinia pseudoacacia frisia
Aujourd'hui à 07:48 par obertrand

» Prestation de services
Hier à 23:38 par eul' riolu

» Bonjour du 64
Hier à 23:23 par eul' riolu

» Ils le font pour les huitres
Hier à 21:29 par Apid'jo

» Projet de balance électronique
Hier à 19:41 par Jobiere

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

Loin de l'agriculture intensive...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Loin de l'agriculture intensive...

Message par Invité le Ven 08 Juin 2012, 16:16

J'ai trouvé cela plutôt sympa...
Il est heureux, et c'est tout!

http://ma-tvideo.france3.fr/video/iLyROoafY1Rk.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par fab24 le Ven 08 Juin 2012, 16:29

Excellent petit doc! merci du partage!

fab24
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 29
ville et région : périgord
Date d'inscription : 26/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par eul' riolu le Ven 08 Juin 2012, 17:58

Merci l'abeille bretonne.
Les sauvages ne sont pas des brutes. cheers

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

eul' riolu
reine des abeilles
reine des abeilles

Masculin Nombre de messages : 13955
Age : 65
ville et région : Saone Doubs
Date d'inscription : 18/05/2011

http://www.lesfousdubois.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Marcel PRETOT le Ven 08 Juin 2012, 18:19

Cela nous rajeunit. Tout petits, nous autres les anciens, avons connu ces paysans qui savaient bien vivre. Avec 4 bœufs ce brave homme aurait fait figure de riche. Dans ma campagne c’étaient les vaches qui étaient attelées. La récompense pour les gamins: faire un petit bout de chemin sur le dos d'une vache cramponné aux cornes de la bête.
Maintenant le bœuf connait pas; la beu oui !

Marcel PRETOT
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 890
Age : 77
ville et région : Vosges
Date d'inscription : 20/01/2011

http:// http//lerucherdulac.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Invité le Ven 08 Juin 2012, 18:24

Et on allait boire le lait à la ferme, même pas besoin de le chauffer et crémeux à souhait!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par mathilie le Ven 08 Juin 2012, 20:41

l'abeille du finistère a écrit:Et on allait boire le lait à la ferme, même pas besoin de le chauffer et crémeux à souhait!


Toute mon enfance chez mon papi, ça.....j'avais meme une vache a moi: Quibal.....me rappelle encore d'elle.....

mathilie
abeille nourrice
abeille nourrice

Féminin Nombre de messages : 520
Age : 37
ville et région : Beauce
Date d'inscription : 13/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Juanito le Ven 08 Juin 2012, 21:49

Belle leçon de vie. J'aime quand il explique qu'il n'a pas suivi le troupeau et qu'il est heureux.

Juanito
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 40
ville et région : Yvelines
Date d'inscription : 30/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par micmala le Ven 08 Juin 2012, 22:10

ah celui là, on voit bien qu'il est heureux.

ça ne me déplairait pas de le suivre.

_________________
le mouch'ti Liègeois

micmala
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 4550
Age : 40
ville et région : Liège
Date d'inscription : 29/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Philoux le Sam 04 Aoû 2012, 21:47

Dire que je n'avais pas vu cette discussion !

Avec Jean-Bernard et Laurence en guest-stars !
Un Monsieur, réellement ...

C'est pas loin de chez toi, ça, Bobette ...

Philoux
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 254
Age : 50
ville et région : Châteaubriant (44)
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Isabeille 87 le Sam 04 Aoû 2012, 22:03

Je revis là mes vacances d'ado dans les cotes d'armor ; maintenant beaucoup de residences secondaires et de tracteurs ...

Isabeille 87
Donateur
Donateur

Féminin Nombre de messages : 644
Age : 53
ville et région : Limousin
Date d'inscription : 04/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Invité le Sam 04 Aoû 2012, 22:07

Philoux a écrit:Dire que je n'avais pas vu cette discussion !

Avec Jean-Bernard et Laurence en guest-stars !
Un Monsieur, réellement ...

C'est pas loin de chez toi, ça, Bobette ...

non, juste à côté, même si ici même ce sont des résidence secondaires...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Invité le Sam 04 Aoû 2012, 23:27

Bobette 29 a écrit:
Philoux a écrit:Dire que je n'avais pas vu cette discussion !

Avec Jean-Bernard et Laurence en guest-stars !
Un Monsieur, réellement ...

C'est pas loin de chez toi, ça, Bobette ...

non, juste à côté, même si ici même ce sont des résidence secondaires...

mon grand père vivait ainsi, avec 6 vaches, ferme vivrière, et un cheval de trait.
J'adorai y aller l 'ete en juillet souvent faire le foin à la main, le ranger a la fourche dans le grenier au dessus de l'étable.
Faucher l'herbe avec la faucheuse latérale mécanique, aiguiser les lames sur la pierre a eau; remplacer le triangle d'une dent , rivetée , qui a cassé à cause d un cailloux, effaroucher les petits lièvres qui se blottissent au sol pour qu'ils ne finissent pas en hachi dans les lames ....

le soir et tôt le matin la traite à la main dans le prés ou les vaches venaient se présenter au simple appel de leur nom, devant la sellette à trois pieds de mon grand père ou de ma grand mère.. l 'odeur du lait frais et chaud, mélé à l odeur de la vache , passé dans l'entonnoir clipsé sur le bidon de lait jusque son remplissage...le retours par ces chemins d'arbres plus beaux que des cathédrales; qui changeaient au fils des saisons embaumés d'odeurs et de couleurs nous empreignant; vite vite avant que le camion à lait ne passe prendre les précieux bidons, seuls argent rentrant et permettant à mes grands parents de s'acheter les produits manufacturés nécessaires à la fermette.

Le ramassage des pommes de terres, des pommes, pour faire le cidre, et le bouilleur de crue qu'il fallait alimenter en bois pour que le vieux cidre deviennent un bon calvados avant son viellissement en fut de chêne...

Et le facteur qui prenait à chaque ferme son cafe calva, enfin son calva au cafe vers 11.30 et qui colportait les nouvelles, donnait les nouvelles des prochains enterrements ou des prochains mariages du compté...

Et les cochons qui étaient nourris et abattus à la ferme, occasion d 'une grande fete familiale ou tout le monde avait sa tache , qui de saler les jarrets, qui de couper les côtes, pendant que d autres rincaient les trippes pour en faire du boudin que d autres préparaient à la cuisine...

Un monde rude mais plein de plaisirs simples, ou l'homme et l animal avait des places et se respectaient...un monde ou l on respectaitla terre pour la laisser a ses enfants.

Que de souvenirs....que mes enfants n'auront jamais.

Mon grand père aurai pu au sortir de la guerre 39 45, être embauché à la SNCF ( il etait du genie, st cyr ) après 4 ans prisonnier à réparer les voies de chemin de fer et les ponts détruit par les anglais, il a préféré retourner à sa ferme, ( dans la manche) et vivre simplement..sans argent mais fier et libre.

Je n'avais jamais compris ce choix, je le comprends aisément maintenant, ce monde est fou et court à sa perte, pourquoi tenter de le suivre?

Je regrette maintenant de ne pas avoir plus partagé de moments avec mon grand père, un vrai bonhomme, sage et qui savait que l'on allait dans le mur.


Dernière édition par flexogreen le Sam 04 Aoû 2012, 23:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Invité le Sam 04 Aoû 2012, 23:37

L'être humain a juste besoin de se réveiller...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par oups le Sam 04 Aoû 2012, 23:56

merci pour ce film !!

oups
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 331
Age : 81
ville et région : brabant
Date d'inscription : 13/05/2012

http://www.nuagedefarine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Invité le Dim 05 Aoû 2012, 00:59

bravo
flexogreen a écrit:

mon grand père vivait ainsi, avec 6 vaches, ferme vivrière, et un cheval de trait.
J'adorai y aller l 'ete en juillet souvent faire le foin à la main, le ranger a la fourche dans le grenier au dessus de l'étable.

...................

Je regrette maintenant de ne pas avoir plus partagé de moments avec mon grand père, un vrai bonhomme, sage et qui savait que l'on allait dans le mur.

snif bravo
Très belle écriture
Habituellement ça me saoul mais la je m y suis cru

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Invité le Dim 05 Aoû 2012, 10:16

guittatus a écrit: bravo
flexogreen a écrit:

mon grand père vivait ainsi, avec 6 vaches, ferme vivrière, et un cheval de trait.
J'adorai y aller l 'ete en juillet souvent faire le foin à la main, le ranger a la fourche dans le grenier au dessus de l'étable.

...................

Je regrette maintenant de ne pas avoir plus partagé de moments avec mon grand père, un vrai bonhomme, sage et qui savait que l'on allait dans le mur.

snif bravo
Très belle écriture
Habituellement ça me saoul mais la je m y suis cru

J'vais continuer à écrire si ça t'incite à rester. ange

J'ai oublié des tas de choses comme le ramassage des fraises des bois ( disparues depuis) et d 'autres fruits ; les soirs de juillet tard, la chasse à la luciole, (disparue elle aussi) les plantes grasses utilisées par ma grand mère pour ses cors aux pieds, la préparation du cassis fermier, des confitures qui embaumaient de milles parfums, la fraise, la groseille; la figue , les prunes, les mures; les rhubarbes, le cassis avec son goût spécial...
La pièce principale ; autours d'une bassine en cuivre qui chauffait des heures..la soupe avec les légumes ramassés et cueillis juste avant de la préparer qui restait à cuire toute la journée sur la cuisinière en fonte ou le bas de femme utilisé pour passer les confitures; les cassis trempés dans le calva une année et donnés par erreur en trop grande quantité aux poules ; l'arrivée de mon grand père des champs tout paniqué de trouver les poules en train de dormir un peu partout...craignant une épidémie; et ne m'épargnant pas de son courroux. Ou la joie de ramener ma première truite à l'age de 9 ans et de la voir préparée par ma grand mère.
Le gout de foin des pommes tombées, toutes différentes et tellement fermes; juteuses ; pleines de sucre et quelquefois de vieS. les figues chaudes et parfumées rouges ou blanches..et les cerises burlats qui faisait ployer les branches d'un arbre qui avait presque 50 ans planté par mon arrière grand père avant la guerre...tous disparus parce que remplacé par des grandes cultures, le Cotentin de mes 10 ans fait peine à voir aujourd'hui avec des tracteurs plantant le mais inconnu dans cette région à cette époque, presque sur les plages

L'élevage des animaux, vivrier, qui permettait une auto-suffisance en presque tout...lait, beurre, légumes, fruits toujours frais, sans pesticides; les orties étaient cultivées pour faire toute sorte de choses... toutes ces choses qui sont oubliées ou que le dictat de la fainéantise, du monde consommable ont fait disparaître.

Oui beaucoup de souvenir; nous avons détruit par notre société moderne cette poésie, et n'en sommes pas plus heureux.

Oui il y avait de la difficulté, de la misère, je n'oublie pas de ce que ma grand mère et mes oncles m'ont reporté, que mon grand père en 1947 pour une semaine de travail dans les champs comme tacheron, ne gagnait qu'une douzaine d’œufs, des fois un lapin, qu'il avait 4 gosses, que l’œuf à la coque était pour deux enfants, mais une relative bonne humeur; une philosophie du travail , du respect de la terre et des animaux que l'on mangeait quand c'était la fête.

Aujourd'hui trop de chichis; pertes de valeurs; pertes de repères pour nos sociétés sois disant évoluées qui sont bien malades et fragiles, ou personne ne trouve plus sa place.

Nostalgie, mais qui aurait les couilles de tant de sacrifices aujourd'hui?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par fabs42 le Dim 05 Aoû 2012, 10:27

Il faut etre né dedans pour pouvoir vivre de cette façon.....quelques uns ont essayé dans ma haute Ardèche, sous les pentes du mont Mezenc, mais au premier hiver, ils ont laissé tomber car ils n'avaient plus d'eau à la source ( elle avait gelé !!! ), quand il faut aller chercher le bois par -10 degres et avec 25 cm de neige, de la burle.....difficile....
Et pourtant, un gars ( qui est né sur place ) vit de la meme façon.....la seul modernité, c'est l’électricité ( qu'il a depuis 5 ans ), il a encore le fourneau, la cheminée grandiose avec ses courants d'air, la terre battue au sol, l'étable a coté de la cuisine.........
Il vit avec ses chèvres, 2 ou 3 vaches, un potager, des près, des bois ( du braconnage certainement...mais il ne fait pas de mal car c'est juste quand il en a besoin ..)......et quelques ruches que je lui ai données pour son miel...
Il vit en autarcie et ne parait pas malade, ni malheureux, bien au contraire...
Chapeau à ces messieurs, dames..

_________________
"Le champ est le maître, l'homme est son invité. " proverbe chinois

fabs42
reine des abeilles
reine des abeilles

Masculin Nombre de messages : 1978
Age : 42
ville et région : Saint-Etienne ( loire)
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Invité le Dim 05 Aoû 2012, 10:33

fabs42 a écrit:Il faut etre né dedans pour pouvoir vivre de cette façon.....quelques uns ont essayé dans ma haute ardeche, sous les pentes du mont Mezenc, mais au premier hiver, ils ont laissé tomber car il n'avait plus d'eau a la source ( elle avait gelé !!! ), quand il faut aller chercher le bois par -10 degres et avec 25 cm de neige, de la burle.....difficile....
Et pourtant, un gars ( qui est né sur place ) vit de la meme façon.....la seul modernité, c'est l'electricité ( qu'il a depuis 5 ans ), il a encore le fourneau, la cheminée grandiose avec ses courants d'air, la terre battue au sol, l'étable a coté de la cuisine.........
Il vit avec ses chevres, 2 ou 3 vaches, un potager, des prés, des bois ( du braconnage certainement...mais il ne fait pas de mal car c'est juste quand il en a besoin ..)......et quelques ruches que je lui est donné pour son miel...
Il vit en autarcie et ne parait pas malade, ni malheureux, bien au contraire...
Chapeau a ces messieurs, dames..

Le bois se prépare à l avance et l'eau on la dégèle avec le chaudron dans la cheminée...

je me rappelle des bouillottes pour chauffer les pieds la nuit; dans ces vielles maisons humides ou le matelas de laine de moutons, les couvertures épaisses toujours de laine de mouton, nous permettait d'avoir un sommeil réconfortant pour la journée du lendemain; alors que le gel était là...et que la fumée sortait de nos corps quand on se levait...

on a et c'est normal , préféré le confort mais à quel prix pour nos environnements?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Invité le Dim 05 Aoû 2012, 13:45

Y a encore de vrais gens dans les campagnes,mais bien peu d'entre nous vivraient ça au quotidien ...joli témoignage. Loin de beauf'land...merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par oliverfox le Dim 05 Aoû 2012, 16:10

Bobette 29 a écrit:J'ai trouvé cela plutôt sympa...
Il est heureux, et c'est tout!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci Bobette pour cette magnifique leçon d'humanité ...

oliverfox
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 84
Age : 45
ville et région : Au Sud !
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Invité le Dim 05 Aoû 2012, 16:48

Heureuse que cette vidéo fasse revenir certains souvenirs...
Merci flexogrenn pour ton témoignage!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Mazout37 le Dim 05 Aoû 2012, 18:20

Dans ce monde ancien, que certains regrettent surement à juste raison, la mortalité infantile était énorme. Les hivers étaient durs à supporter et une mauvaise saison de récolte était catastrophique. Il n'y avait pas de varroa. Il y a pleins d'autres exemples....

Dans notre monde moderne, que beaucoup regrettent, les gamins préfèrent jouer à la console plutôt de de faire des cabanes dans les arbres. On prend sa voiture pour acheter du pain, et on méprise son voisin. Il y a l'Amitraze. Il y a pleins d'autres exemples...

Je pense que l'idéal est au milieu. Et cet objectif est atteignable pour qui en a les moyens matériels et financiers. Même si le monde parfait n'existe pas et n'existera pas, puisque un progrès donne une régression , chacun peut doser à sa mesure pour vivre au milieu..

J'espère que j'ai été compris, parce que la philo n'a jamais était mon fort. (Sauf après une dizaine de rhum, mais, là, il n'y a que moi qui me comprends..)

Mazout37
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 558
Age : 47
ville et région : Tours, mais sud Finistère dans l'âme.
Date d'inscription : 15/10/2011

http://mes-abeilles-en-touraine.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Invité le Dim 05 Aoû 2012, 18:36

A quoi sert d etre plus nombreux et en bonne sante si nous ne savons pas partager la planete et nous comportons comme des sauterelles qui ne laissent que des ruines derrieres elles?
Je suis pessimiste car le retours en arriete sur les graines perdues,sur les biotops souilles le sont a jamais...ces especes disparues le sont pour toujours.
Et ca va s accelerer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Mazout37 le Dim 05 Aoû 2012, 18:45

flexogreen a écrit:A quoi sert d etre plus nombreux et en bonne sante si nous ne savons pas partager la planete et nous comportons comme des sauterelles qui ne laissent que des ruines derrieres elles?
Je suis pessimiste car le retours en arriete sur les graines perdues,sur les biotops souilles le sont a jamais...ces especes disparues le sont pour toujours.
Et ca va s accelerer.

Tu n'as pas tort...

Mazout37
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 558
Age : 47
ville et région : Tours, mais sud Finistère dans l'âme.
Date d'inscription : 15/10/2011

http://mes-abeilles-en-touraine.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par toots le Dim 05 Aoû 2012, 19:03

Magnifique texte flexogreen.
C'est pour moi la vie de rêve , je tente à m'en rapprocher sans pour autant abandonner complètement une part de "modernité". Moi qui habitais à la ville, vivait la nuit. Il y a 7 ans je suis parti sur la route en camion à faire des saison dans l'agriculture qui m'a rapproché de la terre (mais éloigné de sa philosophie actuelle lorsque j'ai vu les méthodes employé).
Petit à petit je me suis de plus en plus immergé dans la nature.
Aujourd'hui après ces quelques années je me pose, j'ai mon potager, mes poules, les ruches. J'aime ce sentiment de liberté lorsque l'on ne dépend pas du supermarché pour manger.
Je dis vive l'autonomie.

toots
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 36
ville et région : RA
Date d'inscription : 22/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loin de l'agriculture intensive...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum