Derniers sujets
» rentrée de pollen en plein décembre
Aujourd'hui à 10:34 par Jihemere

» Présentation sur le forum
Aujourd'hui à 10:26 par Jihemere

» faux bourdons
Aujourd'hui à 09:24 par rhinauer

» transhumance remorque
Aujourd'hui à 08:04 par jean84

» Ventillation des ruches en hiver
Aujourd'hui à 08:00 par larc

» robinia pseudoacacia frisia
Aujourd'hui à 07:48 par obertrand

» Prestation de services
Hier à 23:38 par eul' riolu

» Bonjour du 64
Hier à 23:23 par eul' riolu

» Ils le font pour les huitres
Hier à 21:29 par Apid'jo

» Projet de balance électronique
Hier à 19:41 par Jobiere

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

apivar ou acide formique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

apivar ou acide formique

Message par nicovailly le Ven 20 Juil 2012, 20:13

Que pensez vous de cet apivar qui est autorisé par le ministère alors que toxique?

nicovailly
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 90
Age : 33
ville et région : vailly haute Savoie 900m
Date d'inscription : 21/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par françois_apiculteur le Ven 20 Juil 2012, 21:05

le ministère est toxique?

françois_apiculteur
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1095
Age : 22
ville et région : Somme - 80
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par LE GUILLON le Ven 20 Juil 2012, 22:05

deux réponses :.....; et je ne suis pas assez expert pour te dire quel choix !

Apivar : oui c'est toxique ....comme beaucoup de médocs....qui sont souvent incontournables !....si tu traites pas ...: dans trois ans : plus de ruches!

Que proposez vous pour anti-varoas !....ceci pourrait être la deuxième solution!

LE GUILLON
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 198
Age : 57
ville et région : VERCORS OUEST ALT.900 m;
Date d'inscription : 07/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012, 22:36

Les médicaments que tu prends sont toxiques également, l'anti puce que tu mets sur ton chien est toxique. Le tout est d'en faire une utilisation raisonnée. Et surtout de ne pas traiter en présence de hausse. Une étude a été faite par le GDSA 80, aucune trace d'amitraze dans le miel des ruches traitées à l'apivar.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012, 23:53

Bonsoir papouille !

Le problème n'est pas trop dans les hausses (miel), mais plutôt dans les abeilles et avec ça la cire etc etc.
Une étude à été faite et les résultats montrent que les cires du corps sont polluées par l'amitraze et les abeilles naissent avec une diminution de leur durée de vie
Ces abeilles "polluées", fabriquent de la cire polluée et donc le cycle continue.

Le cocktail amitraze cuiser et consorts est très dévastateur car très sournois, ils agissent "à retardement" durant l'hiver ou plus tardivement au redémarrage des ruches, voir dépeuple les ruches à l'automne (consommation des réserves par des abeilles fatiguées de l'hiver !).

Ceci est tiré d'une étude qui était sur un "abeille de france" de je ne sais plus quelle année !
Vous rajoutez à cela une accoutumance à l'amitraze et vous avez là un petit cocktail "pas piqué des vers" pour nos abeilles !

Pas mal d'apiculteurs hivernent leur ruches avec beaucoup d'abeilles et se retrouvent avec une poignée d'abeilles à la sortie de l'hiver, l'âge des abeilles peut justifier ça pour certaines ruches, mais pas pour beaucoup d'autres ruches !

Ce printemps, j'ai retrouvé en vie mes essaims artificiels hivernés en ruchettes, et mon voisin a perdu 6 ruches au mois de mars pourtant avec réserves, mais presque plus d'abeilles dans les ruches (toutes en vies après le coup de froid de février !).
Il fonctionne avec "apivar" et ce depuis qu'il a remplacé "apistan" ou autre entre temps !

Je peux vous dire que très rares sont les apiculteurs respectant "à la lettre" les délais d'application de ces produits, ainsi que l'époque d'application ! (hors couvain était un peut problématique en 2011 !).
Donc je ne peux que constater que l'apivar va être obligatoirement dans la même posture qu'apistan .

Moi, tant que l'acide formique fonctionne, ce sera ça.
Mais entre temps je laisses certaines ruches sans traitement pour contrôle de l'efficacité de l'acide et aussi pour comparaisons avec les autres ruches (je fais tellement d'essais que j'en perds mon latin quelques fois !)
Ruches dadant doubles parois avec ou sans traitements, ruches dadant simples idem, ruches simples isolées sur 3 faces qui vont être à l'essai cet hiver avec traitement et ensuite sans (celles que j'avais n'ont plus les mêmes abeilles, donc on recommence les relevés !), ruches voirnot 4x4 double parois et simple paroi traitements idem et j'en passe !
Je verrais bien ce qui se passe avec varroa dans mes ruches !

Par contre, je vais relever des chiffres et commencer à y voir un peu plus clair sur mes ruches et les varroas (normalement !) .
a+++++++++azam

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par sauvapic le Sam 21 Juil 2012, 07:38

+ 1 pour l'acide formique !!!

_________________
" Il faut suivre la voie de ses rêves, même si le chemin est difficile.... C'est ainsi qu'on réalise sa vie."  


On peut pas plaire à tout le monde... L'administrateur de ce forum est incontrôlable. Soyez vigilant !

sauvapic
reine des abeilles
reine des abeilles

Masculin Nombre de messages : 6171
Age : 66
ville et région : Baie-du-Febvre ,Québec,Canada
Date d'inscription : 08/03/2010

http://sauvapic@apiculture-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par Invité le Sam 21 Juil 2012, 09:08

Bien évidemment je suis conscient que l'apivar n'est pas un produit banal et sans conséquence pour nos abeilles mais je pense qu'il est plus responsable de traiter à l'apivar que de ne rien faire en fustigeant à grand coup de discours écolobobo ceux qui utilisent ce produit. Comme je le disais plus haut tout produit a son revers de médaille.
Chacun doit prendre ses responsabilités et utiliser celui qui semble le mieux convenir à ses abeilles.
Pour ma part j'utilise principalement l'apivar et l'acide oxalyque avec quelques essais à l'acide formique mais je n'ai pas encore assez de recul pour juger l'un ou l'autre.

A+

Philippe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par Invité le Sam 21 Juil 2012, 12:51

Bonjour Papouille !

Je suis tout à fait pour traiter ses ruches, mais il y a juste une chose qui me chagrine, c'est le fait de devoir constamment "soutenir" nos abeilles !
Je fais mes essais avec mes différents types de ruches et constructions de ruches pour justement essayer de comprendre le "pourquoi du comment"!

Bien sûr si certains chercheurs n'avaient pas relevé certaines infos sur le varroa nous n'en serions pas où nous en sommes actuellement, et surtout ne comprendrions peut-être pas encore le fonctionnement du varroa et pourquoi certaines ruches en ont moins que d'autres !

Je ne prendrais jamais une chose que certains ont cherché et trouvé une ou des réponses comme étant mienne !
Il faut rendre à César ce qui est à César !
Sauf que j'ai une SEP et je sais que tout traitement à une contre partie, reste à savoir laquelle !

Donc comme dans ma vie j'ai été mécano et beaucoup d'autres choses, j'ai vraiment un faible pour toutes choses mécaniques, et une "aide" mécanique chez mes abeilles me plait beaucoup ! (pour tout dire, je ferai tout pour arriver à ce qu'elles aient un habitat les aidant dans leur bien être !).
Donc ceux qui ont constaté que varroa n'aimait pas faire ngoulou ngoulou quand il fait trop chaud, m'ont je trouve bien facilité les choses si cela s'avère juste !

Après il reste juste à appliquer un fait et faire pour que cela se confirme !
Vient la complication avec les différentes régions et leur climat différents scratch (c'est pourquoi j'avais demandé de l'aide chez les possesseurs de ruches doubles parois !).

Donc pour moi, le fait de ne tenter qu'une chose est à mon sens de l'immobilité !
Le fait de traiter vos ruches avec une seule molécule rentre dans ce cas de figure car tout le monde sait quelle est la limite de cette façon de faire !
J'ai toujours été "hors normes" avec mes abeilles, je ne récoltais pas beaucoup leur miel, ne traitais presque jamais mes ruches, et j'en passe.
Je me souviens des reproches de ceux qui me connaissaient, toujours le même refrain et pourtant nous en sommes toujours au même point + de 30 ans plus tard !

Aurions nous perdus quelques 30 ans de nos vies ? moi je dis oui !
Si personne ne cherche ailleurs que ce qu'il a dans son porte monnaie, nous allons encore perdre des dizaines d'années.

Les labos sont bien assez riches et qu'ils fassent faillite ne me dérangerait pas.

Le cancer bien qu'à grands coups de pubs mensongères est toujours une des 1ères causes de mortalités humaines, donc l'argent à été dépensé dans quoi ?

Les pesticides et Cie sont toujours utilisés en trop grandes quantités et sont toujours cancérigènes !

Sur cette planète, il n'y a que l'homme qui n'est pas logique, tout le reste l'est !
Une abeille ne va pas faire le tour du village pour aller sur la fleur qui est en face d'elle, l'homme pour aller chercher du pain à 500m prend sa voiture et fait 1km de plus (logique !).
Tout va bien !
Je crois qu'il est peut-être temps de revoir quelque peu "notre" logique !
a++++++++azam

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par Invité le Sam 21 Juil 2012, 22:41

Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fond de ton discours mais je me mets aussi dans la peau d'un débutant (que je suis d'ailleurs...) qui ne peut pas se permettre de perdre la quasi totalité de ses ruches. Dans ce cas, on se reporte sur des solutions à effet immédiat: apivar, acide formique ou oxalyque et on essaie surtout de faire le tri parmi toutes les fadaises entendues de ci de là ( du style je tourne avec un crucifix 10 fois autour de ma ruche dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, en agitant du jus d'ail...)
Je n'affirme pas que l'amitraze est la seule solution possible, je dis que c'est une des solutions proposées actuellement dans la lutte contre le varroa et que pour l'instant elle est relativement efficace.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par Invité le Dim 22 Juil 2012, 00:50

Je suis entièrement d'accord avec vous papouille, en plus vu le prix que certains demandent pour leurs essaims, j'avoue que j'espère que vous allez les faire vivre longtemps !
Mais le problème n'est pas entièrement là, il faut faire la part des choses.
Si vous avez beaucoup de varroa, oui il faut traiter.
Mais si vous n'en avez que quelques uns, là ça devient un peu plus litigieux !

C'est surtout dans ce cas là que le traitement ne sert pas à grand chose, le traitement de l'automne est utile pour aider une colonie à se débarrasser d'une grosse partie de ses varroa, pas de quelques uns !
Le soucis est de savoir à peu près combien de varroa a votre ruche ?
Là ça devient plus tendu pour savoir ça !

C'est pourquoi j'ai voulu des plateaux grillagés dignes de ce nom, il ne fallait pas qu'ils aient plus d'1 cm de bois sur le pourtour où le varroa pouvait tomber.

Si l'on veut savoir combien elles en ont, ils faut déjà avoir un outil capable de nous dire le plus précisément possible le nombre présent dans nos ruches.

Compte tenu de la multiplication à faire avec le chiffre trouvé, les plateaux du commerce ne valent pas grand chose pour moi car l'erreur serait trop élevée si par manque de chance, un grand nombre de varroas tombaient sur le bois !

Si vous tenez compte de ça, il devient beaucoup plus difficile de dire, "je n'ai pas beaucoup de varroa" ou "j'ai beaucoup" car vous en avez peut-être une grosse partie qui est tombée sur le bois (ou plastique, car les "nicots" n'ont pas du tout une surface entièrement "grillagée", je ferai le calcul un de ces jours, juste pour voir ce qu'il en est réellement !).

Rien n'est simple dans la vie, mais ce n'est pas une raison de faire comme tout le monde.
Mais vous avez votre propre sensibilité et c''est vous qui voyez ce que vous avez à faire selon vos moyens et votre capacité à faire ce qui doit être fait.

Ensuite, avec le temps et du savoir j'espère que vous ne suivrez pas aveuglément sans réfléchir ceux qui vous diront "fais comme ci" ou "fais comme ça" !

Mais "no problémo" Papouille, ce que vous faites est bien quand même, mais dans le futur alternez vos traitements anti varroa, ils ne seront que plus efficaces !
a++++++++++azam

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par Invité le Dim 22 Juil 2012, 07:13

Merci pour les conseils Azam !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par sebastienc82 le Jeu 02 Aoû 2012, 21:03

Moi, je pratique différemment je ne traite plussystématiquement. Je ne traite que quand la ruche arrive à la limite du supportable; soit un traitement tous les trois ans en moyenne et ça roule comme cela depuis très longtemps.
Les traitements systématiques ne font que renforcer la résistance du varoa.
Je pense qu'il faut agir avec les abeilles comme pour nous; Quand il y a une épidémie de grippe on ne soigne pas toute la population. Alors pourquoi le ferions nous avec nos abeilles ? Le secret : Le dépistage et une bonne visite qui permet de se rendre compte de l'état de la colonie, car en pratiquant comme la plupart des apiculteurs traitent, nous sommes passés de 3 semaines de traitement sur l'apistan à 8 ou dix pour avoir un semblant de réussite.
Plus, le problème des résidus dans les cires.
C'est juste mon opinion qui vaut ce qu'elle vaut.

sebastienc82
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 131
Age : 40
ville et région : saint nicolas de la grave (82)
Date d'inscription : 07/07/2012

http://association-apicole-entre-tarn-et-garonne.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par Invité le Jeu 02 Aoû 2012, 21:37

Le problème, c'est quand on voit qu'il y a du varroa, c'est que c'est déjà bien infesté.
Pour les hommes ont fait du dépistage, pourquoi pas dépister avant de traiter.
Mais est ce que dans un même rucher, ce n'est pas "contagieux" et donc voir le traitement d'avantage comme un vaccin.
??????

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: apivar ou acide formique

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum