Derniers sujets
» Question sur semis de graines d'arbres à miel (Tetradium daniellii)
Aujourd'hui à 22:35 par sckorpion

» Projet d'amélioration de ruche
Aujourd'hui à 22:14 par petrole59

» Arbre à miel : Ou tetradium danielii
Aujourd'hui à 22:12 par sckorpion

» rucher en montagne
Aujourd'hui à 21:49 par boudin

» Bonjour à tous
Aujourd'hui à 21:11 par stephlec

» Graines de TETRADIUM DANIELLII
Aujourd'hui à 20:53 par lophophora

» transhumance remorque
Aujourd'hui à 20:40 par Apid'jo

» le monde sans les abeilles
Aujourd'hui à 18:54 par rhinauer

» Colonie abandonnée - Que faire
Aujourd'hui à 18:39 par Héléa

» Cire artisanale
Aujourd'hui à 18:15 par BSM73

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

aides et subventions

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par Marcel PRETOT le Mer 12 Sep 2012, 14:20

Au menu patates en salade, puis patates sautées, arrosées de chateau la pompe

Marcel PRETOT
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 890
Age : 77
ville et région : Vosges
Date d'inscription : 20/01/2011

http:// http//lerucherdulac.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par cdpolo le Mer 12 Sep 2012, 14:58

pierrolefou a écrit:Tu as tout compris. Ne vous lancez pas dans ce métier en faisant de la vente en gros.
Commencez molo et faites vous votre clientèle et ne produisez que la quantité que vous vendez en direct.
ou alors votre compagne ou compagnon a un boulot, un salaire assuré, à partir de cette situation vous pouvez envisager plus sereinement l'apiculture.
a+

bien dit pierro ! tout a fait d accord !!

cdpolo
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 2630
Age : 42
ville et région : st malo (35)
Date d'inscription : 24/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par manu44 le Mer 12 Sep 2012, 15:24

A mon avis vous etes tous dans le vrai.

Mais si l'on en revient à la demande de base:
Notre ami et son père veulent 50ruches pour le loisir.
= pas d'aide dans ce cas.

Perso je me demande pourquoi en loisir commencer avec 50 ruches! C'est beaucoup de travail surtout pour un débutant.
10ruches la première année me semble bien, ensuite on se développe.

manu44
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 1143
Age : 38
ville et région : Le bignon Loire Atlantique
Date d'inscription : 28/11/2011

http://mesruches.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par myrmex le Mer 12 Sep 2012, 17:07

Merci à tous pour vos réponses ^^
En faite bien que c'est un loisir pour mon père et moi j'aimerais tout de même que l'apiculture soit une seconde activité pour moi, je ne veux pas en vivre stricto sensu, je veux avoir mon activité principale d'un coté et de l'autre, l'apiculture (pouvoir vendre mes quelques produits au marché dans un premier temps par exemple), en gros ce n'est pas pour notre consommation personnelle (pas que Cool ).

myrmex
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 25
ville et région : derrière mon pc
Date d'inscription : 29/08/2012

http://www.lemyrmecophile.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par manu44 le Mer 12 Sep 2012, 17:15

Et combien de ruche as-tu actuellement?
As-tu une expérience d'apiculture? un parrain?
As-tu fait une rucher école?

Moi qui travaille et qui ai la forme, je peux te dire que déjà 6à8 ruches c'est du boulot la première année. Alors 50!

manu44
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 1143
Age : 38
ville et région : Le bignon Loire Atlantique
Date d'inscription : 28/11/2011

http://mesruches.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par mario le Mer 12 Sep 2012, 17:21

Depuis que je fais de l'apiculture je me suis acheté une Ferrari et acheté une villa à Nice.
[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]

bravo

mario
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 57
ville et région : walincourt-Selvigny (Nord)
Date d'inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par myrmex le Mer 12 Sep 2012, 17:53

Je n'ai aucune ruche pour le moment ^^ je me lance début 2013, je compte faire le plus de formations possibles avant d'avoir les ruches, mon père ayant 120h de formations offertes par son entreprise pour préparer la retraite il va faire tout ce qu'il peut.

Le truc c'est que si on commence avec 5-10 ruches ça sera de l'apiculture sédentaire, ce qui signifie trouver un terrain avec tous les paramètres nécessaires (plantes mellifères à proximité, exposition sud/sud-est, pas exposé au vent etc.) et c'est justement ces contraintes de terrain qui sont embêtantes.

myrmex
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 25
ville et région : derrière mon pc
Date d'inscription : 29/08/2012

http://www.lemyrmecophile.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par Marcel PRETOT le Mer 12 Sep 2012, 18:07

50 c'est du boulot 1,5 tonne de miel à récolter ou plus et ensuite à vendre le stockage en théorie (je n'y suis jamais parvenu) il faudrait avoir une année mini de stock pour les années comme 2012
Perso (pas très rapide) 7 ans pour avoir le cheptel puis petite miéllerie je n'investi que si cela est possible donc je n'ai pas encore fini toujours à la recherche d'emplacement en montagne
Quand j'aurai fini le physique va poser problème heureusement le fils prend le relais
de nos jours les ruches sont de plus en plus lourdes

Marcel PRETOT
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 890
Age : 77
ville et région : Vosges
Date d'inscription : 20/01/2011

http:// http//lerucherdulac.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par manu44 le Mer 12 Sep 2012, 18:16

Tu verras que les cycles de formation sont souvent sur l'année et que si tu as déjà des ruches alors tu dois apprendre avant car les problèmes arrivent avant le cours!
D'ou le fait que la majorité des personnes qui vont aux ruchers écoles n'ont pas de ruche et/ou commence avec une ou deux ruches lors de la première année.

Et donc quand tu débutes la première année c'est beaucoup de boulot pour très peu de production, c'est de la mise en place.
Dans ton cas, il faudra acheter 50 essaims! 50x100€!! Gloups! Qui viendra très certainement de l'étranger et qui seront fragiles car sur 5/6cadres et non adaptés à ton climat
L'idéal est plus de se constituer son cheptel sur la base de quelques ruches ayant des sources locales et de la multiplier au fil des années.
Sur la base de 10 ruches tu peux avoir 50 ruches dans 3 ans.

Le meilleur conseil si tu veux démarrer vite est de te trouver un parrain, la tu apprendras vites et bien.

Je comprends pas pourquoi tu dis "si on commence avec 5-10 ruches ça sera de l'apiculture sédentaire" pas forcement !

Justement, commencer petit te permettra de tester le potentiel mellifère des sites.
J'ai commencé cette année après m'etre préparé en 2011 et avec 6/7 ruches j'ai testé 3 emplacements et j'en ai encore 3 autres de proposés.
J'avais des craintes pour trouver des terrains et bien je n'ai eu aucun mal! Les agriculteurs et maraichers raisonnés et Bio, les pépinières, les éleveurs des particuliers et même des communes te proposent des terrains si l'on discute un peu, ensuite faut faire le tri, orientation, potentiel, accessibilité.

PS: N'oublie pas que c'est de l'élevage avant tout et que ce n'est pas toi qui maîtrise mais la nature.

NB: tu es toujours "derrière mon pc"





Dernière édition par manu44 le Mer 12 Sep 2012, 18:39, édité 2 fois

manu44
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 1143
Age : 38
ville et région : Le bignon Loire Atlantique
Date d'inscription : 28/11/2011

http://mesruches.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par Marcel PRETOT le Mer 12 Sep 2012, 18:27

derrière la ferrari t'accroche une remorque de 2 m pour de petites transhumances et c'est la belle vie

Marcel PRETOT
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 890
Age : 77
ville et région : Vosges
Date d'inscription : 20/01/2011

http:// http//lerucherdulac.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par edom71 le Mer 12 Sep 2012, 20:51

Marcel l'année 2003(sécheresse) devait pas être une super année aussi comme celle là non?

edom71
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 669
Age : 52
ville et région : Terre
Date d'inscription : 08/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par Marcel PRETOT le Mer 12 Sep 2012, 21:26

Les mauvaises années sont vite oubliées faut passer à la suivante
dans ma région il est assez rare de ne rien faire comme cette année
je suis en pied de montagne avec plusieurs possibilités printemps acacias fleurs sapin foret tilleul dans un rayon d'action de 60 km maxi
une grande année 1995 toutes les miellées réussies également 2001 la plus belle 1976 (je ne faisais pas encore d'apiculture) les récoltes de sapin ont été de l'ordre des 100kg par colonie production à fond jusqu’à octobre
en 2003 les espoirs étaient importants pour le sapin mais début juillet fin de miellée
point positif avec le réchauffement la miellée acacia réussit 8 fois sur 10

Marcel PRETOT
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 890
Age : 77
ville et région : Vosges
Date d'inscription : 20/01/2011

http:// http//lerucherdulac.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par Juanito le Mer 12 Sep 2012, 21:58

myrmex a écrit:Je n'ai aucune ruche pour le moment ^^ je me lance début 2013, je compte faire le plus de formations possibles avant d'avoir les ruches, mon père ayant 120h de formations offertes par son entreprise pour préparer la retraite il va faire tout ce qu'il peut.
Le truc c'est que si on commence avec 5-10 ruches ça sera de l'apiculture sédentaire, ce qui signifie trouver un terrain avec tous les paramètres nécessaires (plantes mellifères à proximité, exposition sud/sud-est, pas exposé au vent etc.) et c'est justement ces contraintes de terrain qui sont embêtantes.
Je n'ai pas pratiqué l'apiculture en transhumance mais je ne vois pas ce qui empêche de pratiquer la transhumance avec 5 ou 10 ruches.

Avec aussi peu d'expérience, un aussi gros investissement, les aléas climatiques, les parasites, les marges faibles dans la vente en gros, une vente au detail a initier, tu prends de gros risques, à mon humble avis.
Je suggererais de travailler au moins une année complète chez un api ayant une quantité de ruches similaire (entre 50 et 100).

Juanito
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 40
ville et région : Yvelines
Date d'inscription : 30/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par myrmex le Jeu 13 Sep 2012, 18:44

Le problème de l'apiculture sédentaire : Touver un terrain où les plantes mellifères abondent dans le coin et qui soit bien exposé etc... (donc déjà la recherche peut être très longue et le prix élevé pour une petite parcelle).
Le problème de l'apiculture "nomade": avec un nombre restreint de ruches il est plus difficile (enfin, je pense, suivant la logique...) de trouver un agriculteur qu'avec plus de ruches. De plus vous dites avoir des propositions de terrain mais justement, ce sont ces propositions de terrains que je ne sais pas trouver, dans les alentours les seules cultures sont le blé et le colza (mais j'ignore si les pesticides sont utilisés) Je peux en effet aller demander au propriétaire du champs de colza mais il vaudrait mieux avoir plusieurs offres de terrains tout le long de l'année en suivant les périodes de floraisons pour ne pas avoir de manque, et là est le problème.

myrmex
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 25
ville et région : derrière mon pc
Date d'inscription : 29/08/2012

http://www.lemyrmecophile.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par eul' riolu le Jeu 13 Sep 2012, 19:15

Effectivement il faut quitter son pc et aller chercher les gens qui possèdent (ou louent) des terres.
Pour certains ce sera simple, pour d'autres bien difficile.
On s'aperçoit après s'ètre lancé dans cette aventure qu'il y a des besoins de place, de matèriel et d'espaceS.
La réputation de chacun ainsi que les bavardages/discussions ont un certains impact sur les voisins-connaissances -amis ...
Un article de journal m'a fait connaitre des villages alentour. Et bien entendu, la première question des inconnus est : Vous vendez du miel ?
Pas de chance pour eux, cette année est une année de disette et je le réserve pour ma famille

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

eul' riolu
reine des abeilles
reine des abeilles

Masculin Nombre de messages : 13948
Age : 65
ville et région : Saone Doubs
Date d'inscription : 18/05/2011

http://www.lesfousdubois.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par Marcel PRETOT le Jeu 13 Sep 2012, 19:54

Un bon emplacement produit une qualité de miel de environ de 20kg pour les colonies qui n' ont pas essaimé
Le nombre de ruches ne doit pas être trop important; une quinzaine, souvent trop. À part les acacias (10jours une bonne année) le sapin (aléatoire) peuvent donner une production importante en accueillant de nombreuses ruches (également colza).
Avec 50 ruches il y a lieu de prévoir plusieurs emplacements du moins c'est mon avis
La meilleure piste : Trouver les anciens qui s’arrêtent pour une reprise éventuelle cela permet de bénéficier d'une expérience précieuse.

Marcel PRETOT
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 890
Age : 77
ville et région : Vosges
Date d'inscription : 20/01/2011

http:// http//lerucherdulac.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par Juanito le Jeu 13 Sep 2012, 20:04

myrmex a écrit:Le problème de l'apiculture sédentaire : Touver un terrain où les plantes mellifères abondent dans le coin et qui soit bien exposé etc... (donc déjà la recherche peut être très longue et le prix élevé pour une petite parcelle).
Le problème de l'apiculture "nomade": avec un nombre restreint de ruches il est plus difficile (enfin, je pense, suivant la logique...) de trouver un agriculteur qu'avec plus de ruches. De plus vous dites avoir des propositions de terrain mais justement, ce sont ces propositions de terrains que je ne sais pas trouver, dans les alentours les seules cultures sont le blé et le colza (mais j'ignore si les pesticides sont utilisés) Je peux en effet aller demander au propriétaire du champs de colza mais il vaudrait mieux avoir plusieurs offres de terrains tout le long de l'année en suivant les périodes de floraisons pour ne pas avoir de manque, et là est le problème.

Il me semble que s'il y a un champ de colza, rien ne sert de demander à l'agriculteur si tu peux y placer tes ruches, car en général la culture va jusqu'au bord du champ. Il faut trouver un terrain aux alentours du champs (qui peut, c'est vrai, appartenir au même agriculteur).
Pour un bois d’acacia (ou autre essence de bois mellifère), ça a du sens de demander au propriétaire, car tu peux placer tes ruches dans le bois lui même.
Une petite parcelle de terre agricole n'est pas très coûteuse (1000€/ha?), par contre le passage chez le notaire fait mal (600 à 700€ min)

Juanito
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 40
ville et région : Yvelines
Date d'inscription : 30/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par mario le Jeu 13 Sep 2012, 20:14

Dans le nord une parcelle de terrain vaut 15000/Ha+ le chapeau même à ce prix là il est pratiquement impossible de trouver un terrain, les terres sont pillées (+ dessous de table).
De même si on met nos ruches à coté d'un champ de colza il faut demander l'autorisation aux propriétaires du terrain. De mon coté je n'ai jamais eu de refus. Par contre vois l'agriculteur pour les traitements pour qu'il les fasse en dehors des heures de butinages.

mario
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2088
Age : 57
ville et région : walincourt-Selvigny (Nord)
Date d'inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par Marcel PRETOT le Jeu 13 Sep 2012, 20:23

Pour acheter de la terre agricole ce n'est pas le prix qui pose problème mais les droits des agriculteurs désireux d'augmenter leur surface et aussi d’être peinards en campagne.
Il faut reconnaître que l'api n'est pas toujours facile à vivre : ornières sur le chemin ;traitements sur les cultures, etc, etc ...

Marcel PRETOT
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 890
Age : 77
ville et région : Vosges
Date d'inscription : 20/01/2011

http:// http//lerucherdulac.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par manu44 le Jeu 13 Sep 2012, 21:40

A Nantes un gars a fait 50kg de miel avec une ruche en 2012! Vu dans le journal.

Pour trouver des emplacements il faut avoir un peu de culot et viser les BIO acteurs!
Sinon voir avec les communes qui accueillent souvent des ruches sur les toits et là c'est très bon , douceur, peu de pesticide et beaucoup de fleurs.

Myrmex, je ne comprend pas comment tu souhaites fonctionner? tu veux transhumer 50ruches! As-tu une expérience de cela?
L'ambition c'est bien mais la réalité est sur le terrain! Je ne veux pas te décourager mais 50 ruches équipé comme un amateur c'est 50j. de travail par an et 1,5t de miel ! Beaucoup de galères....

manu44
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 1143
Age : 38
ville et région : Le bignon Loire Atlantique
Date d'inscription : 28/11/2011

http://mesruches.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: aides et subventions

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum