Derniers sujets
» Question sur semis de graines d'arbres à miel (Tetradium daniellii)
Aujourd'hui à 22:35 par sckorpion

» Projet d'amélioration de ruche
Aujourd'hui à 22:14 par petrole59

» Arbre à miel : Ou tetradium danielii
Aujourd'hui à 22:12 par sckorpion

» rucher en montagne
Aujourd'hui à 21:49 par boudin

» Bonjour à tous
Aujourd'hui à 21:11 par stephlec

» Graines de TETRADIUM DANIELLII
Aujourd'hui à 20:53 par lophophora

» transhumance remorque
Aujourd'hui à 20:40 par Apid'jo

» le monde sans les abeilles
Aujourd'hui à 18:54 par rhinauer

» Colonie abandonnée - Que faire
Aujourd'hui à 18:39 par Héléa

» Cire artisanale
Aujourd'hui à 18:15 par BSM73

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Marque-page social
Conservez et partagez l’adresse de abeilles et apiculture sur votre site de social bookmarking

Ruche, Isolation et Varroa

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par gazpart le Lun 17 Fév 2014, 21:29

Mais il faut bien lire, je n'insulte personne en disant que les cours d'apiculture sont très bénéfiques pour ceux qui en ont grandement besoin et ce n'est pas une question d'âge, si je dis ça c'est par obligation en lisant ce que vous écrivez, car vous êtes l'exemple même du gars qui croit savoir, mais qui à au contraire, grandement besoin d'apprendre !

ne serait ce que de répetter qu'un apiculteur ouvre ses ruches par moins quinze, ne fait que confirmer votre niveau.

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 36
ville et région : cuges (13)
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par Invité le Lun 17 Fév 2014, 21:35

gazpart a écrit:+ 1,

bien répondu FILOU, on pourrait même rajouter qu'on s'en fout complètement des ruches Bastian que personne n'utilise

Il est possible que ce type de ruches soit peu utilisé, je n'en sais rien, mais il serait peut être préférable de le dire sous une autre forme ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par gazpart le Lun 17 Fév 2014, 21:53

il faut lire la suite Dino plutôt que faire un raccourci aussi simple,

car faire étalage sur un forum de conduites apicoles qui sont aux antipodes de ce qui doit se faire, ça doit être immédiatement signalé, ne serait ce que pour éviter à des débutants de risquer de faire la même chose et pour leur rendre service, tu penses pas ?

maintenant si toi aussi, tu t'associe à tout ce qui peut se tenter uniquement dans le but de faire crever des abeilles, c'est pas la peine que je te réponde, on ne se comprendra pas.

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 532
Age : 36
ville et région : cuges (13)
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par Invité le Lun 17 Fév 2014, 22:07

Ne me réponds pas si tu veux, çà ne me gêne pas.

Mais si les réponses sur ce forum se font dans ton style, je ne participerai certainement plus .

Bonne soirée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par Juju 21 le Lun 17 Fév 2014, 22:35

Une des premières leçon apicole que j'ai retenu: ne jamais ouvrir la ruche et explorer les cadres, surtout lorsqu'il y a du couvain, lorsque la température sous abri est inférieure à 15°c.
L'an dernier, j'ai attendu le 15 avril pour faire ma première visite.
Que ce fut long!

Juju 21
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 39
ville et région : Côte d'Or
Date d'inscription : 09/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par Globule le Lun 17 Fév 2014, 23:13

"Et pourtant elle tourne ..."

Si y'avait pas un type de temps en temps pour remettre en cause ce que l'on considère comme acquis, et bien on en serait peut-être encore au temps de l'Inquisition !

Bien que je ne pense pas qu'isoler les ruches soit une bonne chose, je respecte ceux qui font des essais. Et je suis intéressé par les résultats.

L'abeille va mal, ainsi que l'apiculture. Ce n'est pas en restant cloitré dans des certitudes qu'on améliorera la situation.

"Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas, et qui l'a fait."

Globule
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 43
ville et région : Ouest lyonnais
Date d'inscription : 29/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par rhinauer le Lun 17 Fév 2014, 23:32

Quand j'ai dit -15° c'est dans la doc de traitement à l'acide oxalique, il est inconcevable d'ouvrir une ruche quand il y a de la neige, j'ai vu un film, il est sur internet et la doc dit bien traiter à Th de 8°.
Je n'ai jamais dit qu'il faisait 15° aujourd'hui, j'ai dit qu'il faisait bon, il faisait au moins 18° sinon je n'aurais pas ouvert et si j'ai ouvert c'était pour voir car beaucoup disaient que les abeilles prennent du retard avec l'isolation, faux elles sortent en grand nombre.
Et messieurs n'en déplaisent, on a le droit d'essayer, de se faire une idée précise et je n'ai jamais dit que d'autres doivent le faire.
Ne me dite pas ce qui doit se faire. alors pourquoi si 95% des abeilles vont à la même source de nectar et les 5% restantes vont là où les ressources sont faibles, c'est peut-être que lorsque la 1ère ressource se tarit, les autres sont là pour indiquer une ressource en remplacement. c'est pour cette raison que les abeilles sont encore là de nos jours et quand il y a une hécatombe, d'autres survivent.
N'oubliez pas qu'en rucher, le travail ne se présente pas de la même façon.
Pourquoi des fabricant de ruches proposent des ruches en polystyrène, et des ruches en double paroi, etc..
J'ai ainsi vu qu'il y avait encore du couvain chez nous mi-novembre.
J'ai vu que le miel operculé n'est pas entamé à ce jour, qu'il y a encore du miel cristallisé dans les cellules, du miel frais, du pollen frais.
L'observation m'a donc permis de me donner une idée précise de ce qui se passe.
Il est des professeurs() qui vous disent une chose et eux font autrement, les autres disent différemment et il y a ceux qui ne disent pas toute la vérité et se garde bien de la dire.
Sincères Salutations "Rhinauer".

rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 3036
Age : 71
ville et région : Alsace
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par Juju 21 le Mar 18 Fév 2014, 10:27

Je suis très réservé sur l'intérêt d'isoler les parois des ruches. En observant ce que faisaient les anciens, ils n'isolaient pas les parois mais seulement le haut de la ruche, sous le toit avec tout un tas de cousins, journaux ... 
Comme dans les maisons où l'essentiel des déperditions se fait par le toit. Pour le reste les abeilles savent se débrouiller par elles même pour maintenir la température de la ruche, à condition qu'elles aient suffisamment de réservent de nourriture. 
Pour l'isolation du toit, je pense qu'elle est aussi importante l'été que l'hiver. Surtout pour les toits plats en acier qui s'échauffent très vite l'été. 
L'été dernier, j'avais une ruche qui faisait systématiquement la barbe en fin d'après midi, dès qu'il faisait un peu chaud. Pas les autres. C'était la seule qui n'avait pas d'isolant sous le toit. Une fois isolée, tout est revenu normal.

Juju 21
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 39
ville et région : Côte d'Or
Date d'inscription : 09/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par rhinauer le Mar 18 Fév 2014, 17:29

Je suis entièrement d'accord avec vous, les abeilles se débrouillent quand elles ont à manger. Et une année, mon ami a dit que les abeilles avaient démarré sur les chapeaux de roue et en mars, retour de température, resserrement de la grappe beaucoup sont mortes de faim, elles avaient tout consommé.
Je répète, je teste.
J'ai relu les 2 pages de Frère ADAM et il n'a pas d'explication pourquoi ses ruches étaient tardives, il dit juste il semblerait que c'est parce qu’elles n’ont pas eu d’hiver et là je me pose la question des abeilles à Nice qui n’ont pas d’hiver, elles font quoi.
Donc je cherche la réponse à la question que se posait « Frère ADAM ».
En voyant l'état des réserves hier 17/02, le miel 2013 operculé encore intact et du miel cristallisé dans les cellules, du miel frais dans les cellules, j'ai compris que la consommation est minimale.
Les nouveaux apports de nectar couvrent plus que le besoin et donc stock ce nouveau produit. Les beaux jours les ventileuses sont sur le plateau.
Je pense que la reine un moment donné n'aura pas assez de place pour pondre, car les abeilles y mettent du miel ce qui pénalise le couvain.
Le nombre de cellules vides n'est pas très important et donc il faudra prévoir de la place, et comme ce n'est pas encore la période d'essaimage, automatique, il y a ralentissement du couvain.
En thermique pour une maison, le plafond c'est 30% de l'énergie.
Nos anciens on toujours cherché une solution pour faire économiser le miel à nos abeilles.
Je ne pourrais pas faire cette étude en extérieur, en rucher couvert c’est possible.
Et chaque région est différente.

rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 3036
Age : 71
ville et région : Alsace
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ruche, Isolation et Varroa

Message par rhinauer le Mer 19 Fév 2014, 23:06

Mise à jour de l'étude: édition 2.
Confirmation des prévisions
Je vous remercie pour vos commentaires constructifs, l'apiculture à besoin de tous pour progresser.
De la discussion jaillit la lumière.
Il faut constamment se remettre en question si l'on veut progresser.
D'avance merci

'Rhinauer"

rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 3036
Age : 71
ville et région : Alsace
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par sauvapic le Mer 19 Fév 2014, 23:11

....Bien sur que l'isolation est pour les pays comme le Canada ou il fait moins 30 ou moins 20 pendant plusieurs mois jours et nuits....et il faut de grosse population car sinon elles meurent....

_________________
" Il faut suivre la voie de ses rêves, même si le chemin est difficile.... C'est ainsi qu'on réalise sa vie."  


On peut pas plaire à tout le monde... L'administrateur de ce forum est incontrôlable. Soyez vigilant !

sauvapic
reine des abeilles
reine des abeilles

Masculin Nombre de messages : 6163
Age : 66
ville et région : Baie-du-Febvre ,Québec,Canada
Date d'inscription : 08/03/2010

http://sauvapic@apiculture-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par rhinauer le Dim 23 Fév 2014, 06:18

Quand on me fait des réflexions sur l'ouverture des ruches, en voici un qui fait ne démonstration de ce qu'il ne faudrait pas faire.
1- Traitement à l'acide oxalique, ils sont nombreux ceux qui ont perdu leur cheptel avec ce procédé.
2- Ouvrir les ruches en hiver, il y a de la neige et justement le traitement à l'acide oxalique doit se faire en-dessous de 8°.

nota: Observer le couvre-cadre portant des traces de moisissures.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 3036
Age : 71
ville et région : Alsace
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par apideb59 le Dim 23 Fév 2014, 11:36

Bonjour à tous,

Rhinauer  peux tu m'indique les dimensions de la ruche BASTIAN 14 cadres et sa méthode de conduite.

Car n'en déplaise à certains je m’intéresse à tout ce qui concerne l'apiculture, donc aux différents modèles de ruches qui sont ou ont été utilisées en FRANCE.
Je suis peut-être le seul mais peut-être que d'autres apis qui n'ont pas lu ce sujet le sont également.
 Contrairement à beaucoup  je ne choisis pas la facilité de subir un choix de ruche largement distribué par les vendeurs de matériel apicole.
Il est toujours intéressant de comparer les différentes façons de faire  mais surtout en respectant le choix de ceux qui en parlent.

Bien cordialement

apideb59
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 64
ville et région : avesnois
Date d'inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par rhinauer le Dim 23 Fév 2014, 13:31

Je vais préparer un document avec des références et plans détaillés.
Je m'adresse à ceux qui désirent avoir la doc de me contacter par "MP", je ne veux pas embetter les autres qui n'en ont cure.
rhinauer

rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 3036
Age : 71
ville et région : Alsace
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par apideb59 le Dim 23 Fév 2014, 17:29

Bonjour,

Merci pour ta réponse.
Je te remercie d'avance de m'envoyer ta doc et tes plans en MP.

Pour les autres qui n'en ont cure je réponds que lorsqu'un sujet ne m'intéresse pas je  passe à un autre sans faire de commentaire.

Bien cordialement.

apideb59
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 64
ville et région : avesnois
Date d'inscription : 25/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par Invité le Dim 23 Fév 2014, 19:18

J'avais isolé ma ruche côté Nord et au dessus.
Aujourd'hui beaucoup de sorties d'abeilles vu la température élevée.
Elles sortaient sur le côté Nord de la planche d'envol.
Il me semble avoir lu quelque part qu'elles sortaient en général en face de la position de la grappe dans la ruche.
Ce qui voudrait donc dire qu'elles ont tenu compte de l'isolation...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par rhinauer le Dim 23 Fév 2014, 21:04

La ruche expérimentale monte en puissance;
Vendredi soir, la nuit: 20°, odeur de cire fraiche à l'entrée = courant descendant piloté par la colonie avec de l'air aspiré à travers le joint du couvercle (en 3 pièces chez nous) que j'ai remplacé, les abeilles ne l'ont pas propolisé, l'air est ainsi réchauffé en passant du haut vers le bas et expulsé par le trou de vol, ça c'est une nouvelle découverte.
Samedi: 25°
Dimanche matin: 35° à l'extérieur sur le couvercle, sous l'isolant.

rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 3036
Age : 71
ville et région : Alsace
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par apiscecropia le Lun 24 Fév 2014, 09:34

Pour ceux que l'expérience rationnelle (et inverse) intéresse,

Sur nos ruchers traditionnels: plein soleil et à l'abri des vents dominants, planchers entierement aérés et ouvert en permanence (et ruches non isolées), les populations répondent déjà à un besoin de place et nous avons tout de même du rajouter samedi et dimanche un deuxième corps sur la plupart des ruches, dès ce deuxième corps occupé et pondu (8/10 jours) nous allons procèder à notre première levée d'essaims et devrions poser ensuite les premières hausses entre le 12 et 15 mars.

Pour ceux qui penseraient à juste titre que cette situation est unique et liée à l'hiver doux et humide que nous avons connu, je précise que l'hiver passé (très froid même ici en provence) nous avions pratiqués ces manutentions à partir du 14 Mars, (sur des ruches et une conduite identique) il en ressort donc, uniquement par la météo et les floraisons, une avance et un décalage de 18 jours, mais aucune incidence ni différence sur l'hivernage proprement dit.

apiscecropia
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 573
Age : 46
ville et région : VAR et BdR
Date d'inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par rhinauer le Lun 24 Fév 2014, 18:41

Je croyais que vous ne vouliez plus communiquer avec moi !
Soyons clair, le forum n'est pas là pour opposer le Nord et le Sud, ni l'Est à l'Ouest.
Nous sommes là pour rechercher des réponses, voir comment font les autres, proposer des solutions, mais surtout pas de nous emporter sur n’importe quoi, on est adulte on discute et chacun est libre de faire son choix et moi je respecte la liberté de chacun.
Je fais une étude et j’ai le droit de la faire, et si je poste des informations, c’est qu’il y a des membres qui suivent cette étude.
L’édition 1 à été téléchargée 41 fois.
L’édition 2 est à ce jour a été téléchargée 22 fois.Par la messagerie privée, on me demande des détails sur la ruche BASTIAN et oui elle n’est utilisée qu’en Alsace et alors, les membres ont le droit de s’informer et tous trouverons toujours une réponse correct, loyale et avec le respect que tout citoyen qui se respecte à droit. J'ai aussi fait un tableau détaillé avec tous les modèles de ruche que j'ai trouvé sur Internet et juste pour me faire plaisir et ceux qui sont intéressés.

Vous êtes professionnel: Vos motivations ne sont pas les nôtres.
Vos méthodes ne sont pas les nôtres.
Je voudrais vous montrer une photo d’un rucher composé de 120 ruches alignées par bloc de 4. Des ruches avec des grilles basse comme les DADANT mais fermées, le trou de vol en hiver était ouvert à 2 cm, hier à la visite, devant les ruches c’est une hécatombe, un véritable tapis d’abeilles mortes et les abeilles volaient dans tous les sens, pillage en cours car il a dû les nourrir au candi et elles essayaient d’entrer par toutes les fentes.
Le propriétaire est un Allemand, le rucher n’a pas de N° d’identification, en Allemagne les apiculteurs ont l’obligation d’apposer une fiche avec N°, nb de ruches, et adresse du propriétaire. Nous avons toutes les peines du monde pour mettre des ruches du coté Allemand alors que le terrain appartient à notre commune.
Je sais que vous, vous êtes clean.
Alors je vous propose un pacte de non-agression, ça ne sert à rien et on n’avance pas
]De plus moi avec ma ruche, je ne fait pas le poids.
Si je me plante c’est moi et moi seul qui ai eu un problème, mais combien à ce printemps ont perdu des ruches ? Pourquoi ?

Il est normal que vous deviez mettre une hausse maintenant, vous avez 1 mois d’avance sur nous, mais moi je ne puis attendre 1 mois pour la mettre en divisible car elles ont encore plein de provision qu’elles n’ont pas besoin et cela va bloquer le couvain et alors comme dit Frère ADAM "elles prennent du retard" mais pas parce-que c’est isolé, mais par manque de place pour le couvain car la consommation est faible
A + « Rhinauer »

rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 3036
Age : 71
ville et région : Alsace
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par apiscecropia le Lun 24 Fév 2014, 20:12

Mais je ne répond rien, j'informe ceux qui souhaite s'informer, c'est très différent et je n'ai rien à comparer et encore moins à faire tele-charger, les plus érudits de l'apiculture ont pris soin de laisser des écrits suffisamment explicites pour que tous ceux qui souhaitent s'en donner la peine puissent s'y référer.

Je suis donc tout simplement du genre "bon élève" qui à bien appris sa leçon, car si tout ceci me permet mes constations ce n'est malheureusement pas moi qui est investi le sujet pour démontrer qu'une colonie d'abeilles normale (dans les climats tempérés dont le notre) n'a absolument pas besoin de barricades, fortifications en tout genre ou calorifugations diverses pour hiverner et surtout pour obtenir souvent des résultats très mitigés et inverses.

Et ce n'est encore moins mon but de comparer l'apiculture dans le nord ou le sud de la france, ou il se peut l'hiver faire souvent aussi froid, voir pour certitude, comme je l'expliquais les deux hivers antérieurs à celui-ci, l'été est très différent, la durée de l'hiver également mais pas les pointes des températures hivernales soyez en convaincu et ceci n'aura pas empêché mes colonies "non capitonnées" de traverser l'an passé 1 mois 1/2 d'hiver rigoureux avec des pointes à -24 (vous pouvez vérifier) et ceci est encore moins réservé à une certaine apliculture pro ou amateur, une colonies d'abeilles se comportera pareillement que son propriétaire soit "marchand de miel" ou employé des postes par exemple, et toujours pour comparer et vous donner matière à réflexion, une grande partie de mes abeilles sont grecques ou italiennes (du sud) donc peu habituées à des -20° !

apiscecropia
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 573
Age : 46
ville et région : VAR et BdR
Date d'inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par invité 1 le Lun 24 Fév 2014, 21:33

voici mon point de vue concernant l'isolation complète d'une ruche, car j'ai essayé (quand j'étais débutant)

alors cela réclame du temps et de l'isolant 

j'ai abandonné l'isolation en faisant le parallèle avec la durée des jours....
Isoler complètement une ruche rend la colonie moins sensible à la rigueur ou non de l'hiver
ET DONC le comportement de l'abeille est "moins" naturel...
si l'hiver ressenti (à cause de l'isolation ) est moins rude qu'il n'a été, alors la Reine et la colonie n'ajusteront pas le comportement en fonction de la nature.

Pour faire simple, en janvier la reine reprend sa ponte car elle se rend compte que les jours rallongent.

Serait-ce utile de jouer sur le paramètre luminosité pour changer le comportement de l'abeille ??

invité 1
abeille nourrice
abeille nourrice

Féminin Nombre de messages : 523
Age : 66
ville et région : AUCUN
Date d'inscription : 09/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par rhinauer le Lun 24 Fév 2014, 22:18

Nous n'avons aucune notion de ce que ressent l'abeille.
Dans les pays chauds, les abeilles n'ont pas d'hiver ou presque.
Chez moi les 23 et 24 décembre, il a fait beau les abeilles sont sorties.
Le 25 j'ai noté un bruissement plus fort au trou de vol.
En mesurant la température sur le couvercle, il affichait 21° !
il suffit de consulter mon étude tout est écrit avec précision.
Moi, je pense que la reine commence à pondre lorsqu'il y a du pollen et du nectar frais dans la ruche, d'ailleurs si l'on veut faire pondre la reine, il suffit de désoperculer un cadre et c'est parti, c'est ce que faisait un voisin il y a 20 ans. Le miel, ouvert ne pousse pas à l'essaimage, mais le sirop oui.
Enfin BAPAUME, je fais un essai et merci de m'avoir fait part de vos observations, plus il y a de messages plus il y aura de clarté.
De la discussion jaillit la lumière.
Si vous avez lu plus haut, la semaine dernière, les cirières étaient au travail, ça sentait la cire fraiche au trou de vol parce que les abeilles évacuent l'air vers le trou grand ouvert (7 mm de haut sur toute la largeur), mais l'air arrive par le couvercle pas propolisé et donc réchauffé avant d'entrer dans la ruche, ça personne ne l'a encore mis en évidence.
J'ai vérifié, le couvercle peut être soulevé sans outils, je viens lire un article dans notre gazette sur la ruche écolo et parle d'un phénomène similaire.

rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 3036
Age : 71
ville et région : Alsace
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par invité 1 le Lun 24 Fév 2014, 22:59

Salut  Rhinauer 

Peux tu mettre une vidéo stp. ?

(moi c'est JIK pas Bapaume  Very Happy  Very Happy  Very Happy )

invité 1
abeille nourrice
abeille nourrice

Féminin Nombre de messages : 523
Age : 66
ville et région : AUCUN
Date d'inscription : 09/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par apiscecropia le Lun 24 Fév 2014, 23:20

Mais bien évidemment JIK, l'hivernage et le comportement des abeilles dites "d'hiver" est une condition d'équilibre pour la colonie et qui est comprise dans son cycle biologique, une économie d'énergie en vivant grace à des réserves constituées dans ce but, c'est exactement le même principe pour tous les animaux qui hivernent, Franz, plus haut à cité les manchots, la nature les à obligés à s'organiser sinon ils auraient disparus, qui aurait l'idée d'aller leur construire une cabane ou leur installer pourquoi pas un chauffage ? et pour les abeilles, ce n'est pas (et de loin) l'apiculteur en quête d'inventions qui pourra faire mieux que dame nature à su le faire et même si au départ ceci est sans doute animé par un bon sentiment.

Pour quelles raisons si ce n'est pour pouvoir hiverner, les abeilles d'hiver sont constituées différemment et peuvent vivre 6 mois ? pour quelle raison la reine réduit sa ponte en fonction de l'hiver et la stoppe parfois selon son climat et son écotype ? pour quelle raison certaines abeilles ne peuvent pas s'adaper et bien hiverner à certains endroits alors que d'autres y parviennent très bien et depuis fort longtemps ?

On peut trouver des tas d'exemples qui démontrent que naturellement et au fil du temps tout ceci s'est lentement mis en place pour permettre (bien avant que l'homme ne s'en préoccupe) cette organisation dite "d'hivernage" mais c'est l'homme depuis la facilité de la communication et des moyens de transport qui à tout bouleversé en voulant imposer des abeilles pas adaptées dans des lieux inhospitalier pour elles, et au fil du temps par hybridations succéssives, nos abeilles "locales" ont quasiment disparues entraînant avec elles la disparition des gènes qui avaient mis des millions d'années à se mettre en place.

Voilà ou est la triste vérité et ou se situe ce que doit rechercher l'homme souhaitant apporter son soutien au maintien de l'abeille et certainement pas en lui installant le chauffage central ou encore de bien meilleures "cabanes" comme c'est le sujet sur ce post.

Alons plutôt tirer notre révérence à des gars comme hubert Guerriat (et d'autres) et plus près de chez moi ceux qui ont crus bon d'installer afin de sauvegarder la "noire de Provence" , là on fera un peu avancer le schmilblick plutôt que de perde son temps à raconter des inespsies, voilà c'était mon coup de gueule sincèrement désolé pour ceux que ça pourra déranger .

apiscecropia
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 573
Age : 46
ville et région : VAR et BdR
Date d'inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par rhinauer le Mar 25 Fév 2014, 07:03

 
Depuis 30 ans en alsace, notre fédération prône la sélection locale, voir le rucher de la Thumenau à Plobsheim, notre Président était Charles GOETZ (décédé), il n'a fait que de la sélection locale, ce qui fait que nous avons plutôt une race locale noire, douce, travailleuse ce qui tranche avec ce que j’entends ailleurs au sujet de la noire.
Il a fait de la fécondation artificielle pour garantir la progéniture.


De tout temps des personnes ont cherché à améliorer que ce soit la pratique ou le matériel.
Je crois que j'ai le droit de faire ce que fais.
Il est interdit d'interdire.
Moi, je n'ai pas envie de gueuler, le forum ne doit pas être une foire d'empoigne.

rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 3036
Age : 71
ville et région : Alsace
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ruche, Isolation et Varroa

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum