forum apiculture France et abeilles
Bienvenue sur apiculture france.com.
Inscrivez vous pour avoir accès à toutes les rubriques.
forum apiculture France et abeilles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ruches et froid.

Aller en bas

ruches et froid. Empty ruches et froid.

Message par Papouille le Ven 22 Aoû 2014, 20:40

rhinauer a écrit:
Moins de froid = moins de consommation = moins de nourrissage artificiel.

Quitte à passer pour un rabat joie, je persiste et signe: cette affirmation est fausse.

Les abeilles consomment moins durant les mois les plus froids.
Papouille
Papouille
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 783
Age : 58
ville et région : Picardie

https://philippe-roussel-apiculture.fr

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par rhinauer le Sam 23 Aoû 2014, 09:17

A Papouille:
Ce n'est pas du rabat joie, si tu n'as pas par toi-même fait des observations et mesuré, si tu ne te réfères qu'à ce que tu lis, tu resteras dans des certitudes que d'autres on mis dans ta tête.
Et moi je suis serein, j'ai déjà dit, je fais ce qu'il me plait, la différence avec d'autres, c'est que moi je mets les détails et tous les détails.
J'ai déjà 2 témoins sur notre FORUM qui sont venus.
D'autres souhaitent venir visiter et ils seront tous accueillis avec joie.
L'hiver prochain sera surement plus rude que le dernier et donnera d'autres informations concrètes.

SUITE:
Évidemment, mais quand vient le printemps avec ses hausses de températures, les entrées de miel et suit une baisse de température tout aussi brutale chez nous, le risque est l'abandon du couvain, et que la colonie ne puisse accéder à la nourriture operculée.
Chez nous c'est toujours d'actualité : entre API, ne te découvre pas d'un fil, il s'en suit qu'ils ne mettent pas la hausse en temps utile et ainsi se prépare l'essaimage.
L'isolation a permis à ma colonie d'occuper tout l'espace, d'accéder à la nourriture et en mettant la hausse par beau temps de compléter en chaleur cet espace, qui au moment où la température chute à 0° évite ainsi les pertes thermiques.
Ces observations, je les ai faites et confirmées avec la mesure de la température sur le couvercle, mais sous l'isolant. Je mesurais la température tous les matins même heure et cela parle tout seul.
Ma ruche est encore sur 39 cadres BASTIAN couchée, ce qui en DADANT représente un peu plus que 20 cadres de corps !
Dans 2 jours chez nous c'est la date charnière où il faut enlever les hausses et commencer la nourriture d'automne qui doit être terminée fin septembre. Eh oui, on n'est pas dans le SUD.
rhinauer
rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 4329
Age : 74
ville et région : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Papouille le Sam 23 Aoû 2014, 09:44

rhinauer a écrit:A Papouille:
Ce n'est pas du rabat joie, si tu n'as pas fait par toi-même fait des observations et mesurer, si tu ne te réfère qu'à ce que tu lis, tu rester dans des certitudes que d'autres on mis dans ta tête.
Et moi je suis serein, j'ai déjà dit je fais ce qu'il me plait, la différence avec d'autres, c'est que moi je mais les détails et tous les détails.
J'ai déjà 2 témoins sur notre FORUM qui sont venus.

A lire ta réponse, il me semble que tu me prends pour un demeuré.

Ce que j'affirme, je l'ai observé tout simplement en constatant sur mes colonies que la baisse des réserves est plus lente par temps froid. 
Bon nombre d'apiculteurs sur ce forum peuvent te dire la même chose.
Papouille
Papouille
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 783
Age : 58
ville et région : Picardie

https://philippe-roussel-apiculture.fr

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par rhinauer le Sam 23 Aoû 2014, 09:52

Papouille a écrit:
rhinauer a écrit:A Papouille:
Ce n'est pas du rabat joie, si tu n'as pas fait par toi-même fait des observations et mesurer, si tu ne te réfère qu'à ce que tu lis, tu rester dans des certitudes que d'autres on mis dans ta tête.
Et moi je suis serein, j'ai déjà dit je fais ce qu'il me plait, la différence avec d'autres, c'est que moi je mais les détails et tous les détails.
J'ai déjà 2 témoins sur notre FORUM qui sont venus.

A lire ta réponse, il me semble que tu me prends pour un demeuré.

Ce que j'affirme, je l'ai observé tout simplement en constatant sur mes colonies que la baisse des réserves est plus lente par temps froid. 
Bon nombre d'apiculteurs sur ce forum peuvent te dire la même chose.

Loin de moi de te prendre pour un demeuré, ça tu peux en être assuré.

Je suis d'accord avec toi sur la baisse des réserves et c'est normal en hiver lorsque la grappe et formée et la température de la ruche chez moi 9 à 10°, il n'y a pas de couvain et même quand le couvain démarre en hiver, il est si petit que l'incidence est négligeable et sur ce sujet donc, je suis d'accord avec toi.
Mais après le couvain demande une température de 35° et c'est à ce moment là que tout change.
A +
rhinauer
rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 4329
Age : 74
ville et région : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par milka le Sam 23 Aoû 2014, 12:34

rhinauer a écrit:J'ai déjà 2 témoins sur notre FORUM qui sont venus.
D'autres souhaites venir visiter et ils seront tous aceuillis avec joie.
C'est vrai que j'aimerais bien venir mais t'es trop loin, si certains veulent m'accueillir près de Rochefort, je prends.

rhinauer a écrit:commencer la nourriture d'automne qui doit être terminé fin septembre

On est toujours obligé de nourrir ? ça ne serait pas mieux de leur laisser un peu plus de miel pour qu'elles soient autonomes ?

milka
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 90
Age : 37
ville et région : Charente maritime (17)

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Invité le Sam 23 Aoû 2014, 12:53

rhinauer a écrit:
Dans 2 jours chez nous c'est la date charnière ou il faut enlever les hausse et commencer la nourriture d'automne qui doit être terminé fin septembre, eh oui on est pas dans le SUD.


Salut Rhinauer, tu pourrais en dire un peu plus sur "la date charnière" STP
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par rhinauer le Sam 23 Aoû 2014, 15:24

Chez nous en Alsace, les anciens disaient que la date charnière est le 25 Août, mais avec le réchauffement climatique cela devrait être remis en cause mais pas de beaucoup.
En observant les fluctuations de températures tout est remis en cause aussi je préconise la sagesse.

à MILKA:
On n'est pas obligé de nourrir si la quantité des réserves est suffisante (Lapalice), mais le fait de nourrir un peu stimule la production de couvain et donc de jeunes abeilles pour l'an prochain. d'ailleurs si la colonie refuse la nourriture, elle arrête de la prendre et nous on parle de nourrir à refus.
Je lis trop souvent que l'on nourrit avec du candi, ce n'est qu'un ssuccédané et évite juste à une colonie de ne pas mourrir de faim et de l'autre coté le nourrissage de printemps prédispose la ruche à l'essaimage, et donc adieu la récolte de printemps.
Le but de l'apiculture n'est pas d'avoir des essaims, mais de récolter du miel.
rhinauer
rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 4329
Age : 74
ville et région : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par vincnet le Sam 23 Aoû 2014, 19:32

Nourrir une ruche est important avant l'hiver, pour préparer la saison suivante. Pour ce qui est de laisser du miel c'est faisable, le problème c'est que les abeilles doivent le redescendre dans le corps de hausses. Par contre il ne faut pas donner le miel extrait ou le miel d'une autre ruche pour éviter la propagation de la loque!

Pour en revenir au sujet initial Wink
Donc mettre des parois serait intéressant pour l'isolation, donc je laisserais juste un coté ouvert? ou encore (ce que je pense) le coté nord complétement fermé, Les coté sud,est et ouest ouverts. Je me dis que je le couvrirai sur 1 mètre (laissé ouvert 50cm en dessous, 50 cm au dessus) pour que les abeilles sortent facilement et que le soleil chauffe un peu ? Ou bien juste est ouvert et le reste fermé?
Merci d'avance !

vincnet
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 31
ville et région : belgique/brabant wallon/genappe

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par rhinauer le Dim 24 Aoû 2014, 09:23

Mes ruches sont isolées de toutes part pour éviter les ponts thermiques qui précipitent l'humidité en automne alors qu'il y a encore du couvain et donc production d'humidité.
Si tu laisses une paroi non isolé, c'est sur celle-ci que se condensera l'humidité en premier, nous avons toujours constaté cela avec les cloisons vitrées à l'arrière dans les ruches BASTIAN hautes.
Je me réfère aux abeilles dans un tronc de 5 cm d'épaisseur dans la forêt sans un rayon de soleil pour réchauffer la ruche, c'est qu'elles demandent de la régularité pour leur habitat et pas de sautes de température.
On dit : un rayon de soleil ne fait pas un printemps.
rhinauer
rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 4329
Age : 74
ville et région : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Invité le Dim 24 Aoû 2014, 13:21

rhinauer a écrit:Chez nous en Alsace, les anciens disaient que la date charnière est le 25 Août, mais avec le réchauffement climatique cela devrait être remis en cause mais pas de beaucoup.
En observant les fluctuations de températures tout est remis en cause aussi je préconise la sagesse.

merci Rhinauer Very Happy  Very Happy  Very Happy
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par mielpimpin le Dim 24 Aoû 2014, 22:15

Bonjour,

La température dans une ruche, l'hiver, est pratiquement égale à la température extérieure ; sauf à l'intérieur de la grappe .

Les abeilles ne chauffent pas la ruche, la température de la grappe varie du plus chaud au plus froid , de l'intérieur vers l'extérieur .

Les abeilles extérieures entrent à l'intérieur de la grappe pour se chauffer dans un mouvement très lent .

On ne note pas de différence de températures significative entre une ruche simple et une ruche isolée .

C'est facile à observer avec une caméra thermique .

Une isolation des ruches est donc parfaitement inutile .
mielpimpin
mielpimpin
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2568
Age : 65
ville et région : Le Creusot BOURGOGNE

http://mielpimpin.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Papouille le Dim 24 Aoû 2014, 22:20

mielpimpin a écrit:Bonjour,

La température dans une ruche , l'hiver , est pratiquement égale à la température extérieure ; sauf à l'intérieure de la grappe .

Les abeilles ne chauffent pas la ruche , la température de la grappe varie du plus chaud au plus froid , de l'intérieure vers l'extérieure .

Les abeilles extérieures entrent à l'intérieure de la grappe pour se chauffer dans un mouvement très lent .

On ne note pas de différence de températures significative entre une ruche simple et une ruche isolée .

C'est facile à observer avec une caméra thermique .

Une isolation des ruches est donc parfaitement inutile .
+1
Papouille
Papouille
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 783
Age : 58
ville et région : Picardie

https://philippe-roussel-apiculture.fr

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par rhinauer le Lun 25 Aoû 2014, 07:56

mielpimpin a écrit:Bonjour,

La température dans une ruche , l'hiver , est pratiquement égale à la température extérieure ; sauf à l'intérieure de la grappe .

Les abeilles ne chauffent pas la ruche , la température de la grappe varie du plus chaud au plus froid , de l'intérieure vers l'extérieure .
Les abeilles consomment du miel pour chauffer la grappe à l'intérieur. ça c'est OK je l'ai lu aussi il y a 30 ans déjà.

Les abeilles extérieures entrent à l'intérieure de la grappe pour se chauffer dans un mouvement très lent .
La on est est toujours d'accord, je l'ai lu aussi il y a 30 ans déjà.

On ne note pas de différence de températures significative entre une ruche simple et une ruche isolée .
Qui a fait cette mesure, toi ou ou tu l'as lu quelque part ?

C'est facile à observer avec une caméra thermique .
Tu as donc une caméra thermique !, moi j'en ai pas, j'ai juste une sonde thermique que j'avais mis sur le couvercle mais sous l'isolant.

Une isolation des ruches est donc parfaitement inutile .
ça reste à prouver ! et je pense que tu a fait l'essai toi-même ou tu l'as lu ?
Pourquoi les professionels vendent-ils des ruches en polystyrène ou en styrodur et qu'ils les utilisent chez nous ?
Comme m'a dit JMB 24 un jour, c'est facile de répéter ce que l'on nous a dit.
Moi je fais mes essais, j'ai vu la différence ce printemps avec les Amis près de chez moi ou un peu plus loin, quand moi j'ai mis la première hausse en Mars, eux n'ont commencé qu'1 mois 1/2 plus tard à cause des possibles retours de froid.

Mais j'ai aussi lu des choses sur le site de CARI.BE et ailleurs !

Pour le sujet isolation, je ne vais recommencer comme avec APICR...en hiver dernier, il est parti depuis !.
Je vous laisse avec vos lectures et vos certitudes et moi je continue à faire mes essais sans me laisser influencer tant que cela est positif pour moi.
Il faut quand même noter que j'ai fait avec la ruche 20 kg le 28 Mai et 18kg le 28 Juin ce qui en sédentaire est du jamais vu, chez moi au bord du Rhin. De plus j'en avais prélevé de quoi faire 2 nukléi, la ruche a du étirer un grand nombre de cadres cirés, etc..
Malgré la disette de Juillet, la ruche a encore beaucoup de couvain et je ne vais pouvoir enlever qu'1 des hausses cette semaine si le temps le permet.
rhinauer
rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 4329
Age : 74
ville et région : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par louchebem14 le Lun 25 Aoû 2014, 10:39

bonjour
Moi, je pense que c'est comme dans une maison, tu as beau isoler, si tu laisses la porte ou la fenêtre ouverte (grille de plancher) avec les courants d'air la température intérieure doit être la même que celle de  l'extérieur étant donné qu'elles ne chauffent que la grappe (simple avis juste pour discuter ).
Bonne journée.
louchebem14
louchebem14
louchebem14
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 134
Age : 68
ville et région : estry normandie

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par rhinauer le Lun 25 Aoû 2014, 12:55

Ok, mais moi je n'ouvre pas le plancher et ainsi pas de courant d'air.
La chaleur monte, ne s'échappe pas. Les abeilles bouchent tout avec de la propolis.
L'isolation renvoit les thermies à l'intérieur.
Si la température était la même intérieur extérieur, je n'aurais pas pu mesurer les 12° sur le couvre-cadre en plein hiver en absence de couvain et j'ai ainsi pu voir monter la température le 25 décembre dernier pour se stabiliser. À voir mon document à télécharger en page 6 du fil "Ruche, Isolation et Varroas".
Après la mise en hivernage de cette colonie, la seule en production, je ferai une nouvelle édition du document.
Sachez qu'un certain nombre de nos membres correspondent directement avec moi pour des conseils précis.
Je ne dis qu'une chose, si vous n'avez pas essayé, vous ne savez pas ce que cela pourra vous apporter.
En Normandie vous n'avez pas le même hiver que nous beaucoup plus court déjà et beaucoup moins long, et c'est ce que j'en pense.
rhinauer
rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 4329
Age : 74
ville et région : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par milka le Lun 25 Aoû 2014, 18:09

rhinauer a écrit:En Normandie vous n'avez pas le même hiver que nous beaucoup plus court déjà et beaucoup moins long

C'est sûr que s'il est beaucoup plus court, il est beaucoup moins long Razz Razz Razz

milka
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 90
Age : 37
ville et région : Charente maritime (17)

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par eul' riolu le Mar 26 Aoû 2014, 15:52

mielpimpin a écrit:Les abeilles ne chauffent pas la ruche , la température de la grappe varie du plus chaud au plus froid , de l'intérieure vers l'extérieure .
Les abeilles extérieures entrent à l'intérieur de la grappe pour se chauffer dans un mouvement très lent .
Cela me semble impossible vu qu'il y a les cires qui empèchent ce mouvement.

mielpimpin a écrit:On ne note pas de différence de températures significative entre une ruche simple et une ruche isolée .
Une isolation des ruches est donc parfaitement inutile .
Par contre ça, me semble évident. Une fenètre entrouverte longtemps refroidit plus surement une maison qu'une fenètre grande ouverte peu longtemps.

mielpimpin a écrit:C'est facile à observer avec une caméra thermique .
Là je ne vais pas comment introduire ma caméra thermique à l'intèrieur. De toutes façons elle ne pourrait prendre que la température extèrieure.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
eul' riolu
eul' riolu
reine mère
reine mère

Masculin Nombre de messages : 20250
Age : 68
ville et région : Saone Franche-Comté

http://www.lesfousdubois.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par mielpimpin le Mar 26 Aoû 2014, 16:54

eul' riolu a écrit:
mielpimpin a écrit:Les abeilles ne chauffent pas la ruche , la température de la grappe varie du plus chaud au plus froid , de l'intérieure vers l'extérieure .
Les abeilles extérieures entrent à l'intérieur de la grappe pour se chauffer dans un mouvement très lent .
Cela me semble impossible vu qu'il y a les cires qui empèchent ce mouvement.

mielpimpin a écrit:On ne note pas de différence de températures significative entre une ruche simple et une ruche isolée .
Une isolation des ruches est donc parfaitement inutile .
Par contre ça, me semble évident. Une fenètre entrouverte longtemps refroidit plus surement une maison qu'une fenètre grande ouverte peu longtemps.

mielpimpin a écrit:C'est facile à observer avec une caméra thermique .
Là je ne vais pas comment introduire ma caméra thermique à l'intèrieur. De toutes façons elle ne pourrait prendre que la température extèrieure.


Bonjour,

1  Les abeilles se déplacent entre les cadres .On le voit très bien dans une ruche d'observation .

3  La caméra thermique mesure le rayonnement infrarouge  . Mettez votre camera sous le plancher aéré .
    J'ai fais des mesures l'hiver 2010 avec une caméra de marque Testo empruntée au boulot ( elle sert pour faire les contrôles thermique des installations électrique de l'usine ).
mielpimpin
mielpimpin
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2568
Age : 65
ville et région : Le Creusot BOURGOGNE

http://mielpimpin.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Ptitrenard le Mar 26 Aoû 2014, 17:52

Très intéressant ces mesures infrarouges mielpimpim. Pourrait-on savoir les températures de la grappe et à l'extérieur?

Pour moi le vrai ennemi est l'humidité et non le froid. Où je suis l'hiver est très long et rigoureux et je possède des ruches normales. L'an passé j'ai testé l'hivernage avec et sans plateau de fermeture. Les 2 sans plateau sont reparties au printemps comme des balles. Pas de rouille sur les intercadres comme sur celles fermées. Pour ma part je vais retenter cette expérience cette année en fermant la moitié des ruches.

Ptitrenard
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 302
Age : 33
ville et région : Albertville (Savoie)

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par J-P le Mar 26 Aoû 2014, 19:48

Ptitrenard a écrit:Très intérréssant ces mesures infrarouges mielpimpim. Pourrait-on savoir les températures de la grappe et à l'extérieur?

Pour moi le vrai ennemi est l'humidité et non le froid. Ou je suis l'hiver est très long et rigoureux et je possède des ruches normales. L'an passé j'ai testé l'hivernage avec et sans plateau de fermeture. Les 2 sans plateau sont reparties au printemps comme des balles. Pas de rouille sur les intercadres comme sur celles fermées. Pour ma part je vais retenter cette expérience cette année en fermant la moitié des ruches.

+1, pour ma part jamais de tiroir sauf en période de comptage de chutes des varroas cad maintenant.
A+
JP
J-P
J-P
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1014
Age : 63
ville et région : JALHAY BELGIQUE

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par RS12 le Mar 26 Aoû 2014, 22:10

Bonjour,
J-P a écrit:
Ptitrenard a écrit:Très intérréssant ces mesures infrarouges mielpimpim. Pourrait-on savoir les températures de la grappe et à l'extérieur?

Pour moi le vrai ennemi est l'humidité et non le froid. Ou je suis l'hiver est très long et rigoureux et je possède des ruches normales. L'an passé j'ai testé l'hivernage avec et sans plateau de fermeture. Les 2 sans plateau sont reparties au printemps comme des balles. Pas de rouille sur les intercadres comme sur celles fermées. Pour ma part je vais retenter cette expérience cette année en fermant la moitié des ruches.

+1, pour ma part jamais de tiroir sauf en période de comptage de chutes des varroas cad maintenant.
+1
RS12
RS12
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 596
Age : 48
ville et région : AVEYRON

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par mielpimpin le Mar 26 Aoû 2014, 22:25

En début janvier ,en 2010 , le soir où j'ai eu la caméra , il faisait -8° dehors .
La température dans la ruche était de -6°
La température à la périphérie de la grappe était de 15°
Et au centre de la grappe de 25°
mielpimpin
mielpimpin
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2568
Age : 65
ville et région : Le Creusot BOURGOGNE

http://mielpimpin.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Ptitrenard le Mer 27 Aoû 2014, 02:02

Merci du retour Wink

-2 entre l'intérieur et l'extérieur c'est peu en effet. Cela prouve bien qu'elles ne chauffent pas la ruche mais bien la grappe.

Ptitrenard
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 302
Age : 33
ville et région : Albertville (Savoie)

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par franz88 le Mer 27 Aoû 2014, 11:24

C'est un fait constaté, vérifié, et indiscutable... On ne peut remettre en cause certaines observations mille fois faites!!!

Les abeilles ne chauffent pas la ruche en hiver....seule, la grappe conserve une température de survie...

D'ailleurs, avec les couvres-cadres en plexi, j'ai pu observer des glaçons dans les angles de la ruche, en février 2012... et ceci, sans aucune incidence sur la survie des colonies

franz88
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2276
Age : 73
ville et région : Offroicourt VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Alx-I le Mer 27 Aoû 2014, 11:31

Ce qui serait intéressant, c'est d'avoir en hiver le même comparatif T° extérieur versus T° intérieure, dans le cas d'une ruche bien isolée comme chez Rhinauer....  (et encore la prise de T°C intérieure doit être prise  au même endroit dans les deux ruches pour une vraie comparaison).
Si au final, la ruche isolée gagne quelques degrés sur la ruche classique, alors le confort des abeilles devrait y être amélioré.

Cette mesure comparative et rigoureuse pourrait mettre fin à ces longues discutions sur l'effet des entrées des ruches qui annule l'isolation, etc....
Qui s'y met ?  Surprised

Alx-I
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 95
Age : 42
ville et région : Sirault / Belgique

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par jmb 24 le Mer 27 Aoû 2014, 11:37

mielpimpin a écrit:En début janvier ,en 2010 , le soir où j'ai eu la caméra , il faisait -8° dehors .
La température dans la ruche était de -6°
La température à la périphérie de la grappe était de 15°
Et au centre de la grappe de 25°
Bonjour
C'est un constat qui a été fait il y a longtemps, et je ne comprends pas que certains remettent cela en question, et font des discours longs comme des jours sans pains et n'arréte pas de nous bassiner avec leur soi disant résultat miraculeux du à l'isolation.
L'isolation va lisser les écart brutaux de température entre jour et nuit et donc un resserrement de la grappe.


Dernière édition par jmb 24 le Mer 27 Aoû 2014, 11:49, édité 1 fois

_________________
Salutations jmB
Si les abeilles devaient disparaître, l'humanité n'aurait plus que quelques années à vivre .
jmb 24
jmb 24
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 12703
Age : 71
ville et région : Périgord pourpre

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Ptitrenard le Mer 27 Aoû 2014, 11:42

Là où je ne vois pas l'utilité de l'isolation c'est que ce n'est pas le corps qui est chauffé.
Prenez en exemple 2 maisons. Une isolée et l'autre non. Si vous ne chauffez pas les températures seront égales à un ou deux degrés prêt et encore....
Isoler pour maintenir un chauffage oui mais pas pour rien.
Enfin chacun est libre de ses choix bien entendu mais à quand le premier qui installera un chauffage électrique dans ses ruches ? lol!

Ptitrenard
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 302
Age : 33
ville et région : Albertville (Savoie)

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par vosgpat le Mer 27 Aoû 2014, 12:53

au mois de septembre, choisissons une personne saine et donnons lui des antibiotiques
si au printemps cette personne est en pleine forme, on peut donc conclure que c'est grâce aux antibiotiques

une autre qui n'a rien à voir (quoique ...) mais que j'adore :
j'attrape une mouche, je crie VOLE, j'ouvre ma main et la mouche s’envole
j'attrape une autre mouche, je lui coupe les ailes, je lui crie VOLE, elle ne s'envole pas
conclusion quand on coupe les ailes à une mouche elle devient sourde

_________________
Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas
proverbe Shadock
vosgpat
vosgpat
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 297
Age : 64
ville et région : haute moselle 500m

http://vosgpat88.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Dododoni le Mer 27 Aoû 2014, 13:33

vosgpat a écrit:au mois de septembre, choisissons une personne saine et donnons lui des antibiotiques
si au printemps cette personne est en pleine forme, on peut donc conclure que c'est grâce aux antibiotiques

une autre qui n'a rien à voir (quoique ...) mais que j'adore :
j'attrape une mouche, je crie VOLE, j'ouvre ma main et la mouche s’envole
j'attrape une autre mouche, je lui coupe les ailes, je lui crie VOLE, elle ne s'envole pas
conclusion quand on coupe les ailes à une mouche elle devient sourde
Pas mal je connaissais pas! OK !
Dododoni
Dododoni
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 34
ville et région : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Dododoni le Mer 27 Aoû 2014, 13:36

Ptitrenard a écrit:La ou je ne vois pas l'utilité de l'isolation c'est que ce n'est pas le corps qui est chauffé.
Prenez en exemple 2 maisons. Une isolée et l'autre non. Si vous ne chauffez pas les températures seront égales à un ou deux degrés prêt et encore....
Isoler pour maintenir un chauffage oui mais pas pour rien.
Enfin chacun est libre de ses choix bien entendu mais à quand le premier qui installera un chauffage electrique dans ses ruches?lol!

C'est clair. Il n'y a qu'à voir les maisons secondaires à la montagne, en pleine hiver les tuyaux gèlent même à l'intérieur. 
L'isolation pour moi c'est même contre productif car elle mettra plus longtemps à se réchauffer quand il y a aura un peu de soleil.
Dododoni
Dododoni
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 34
ville et région : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Alx-I le Mer 27 Aoû 2014, 18:05

jmb 24 a écrit:
mielpimpin a écrit:En début janvier ,en 2010 , le soir où j'ai eu la caméra , il faisait -8° dehors .
La température dans la ruche était de -6°
La température à la périphérie de la grappe était de 15°
Et au centre de la grappe de 25°
Bonjour
C'est un constat qui a été fait il y a longtemps, et je ne comprends pas que certains remettent cela en question, et font des discours longs comme des jours sans pains et n'arréte pas de nous bassiner avec leur soi disant résultat miraculeux du à l'isolation.
L'isolation va lisser les écart brutaux de température entre jour et nuit et donc un resserrement de la grappe.

Donc au soir, on profite de quelques degrés supplémentaires quelque temps.
Et inversement au matin, on mettrait logiquement un peu plus de temps pour que ça se réchauffe dedans avec l'air extérieur...

Il reste que les abeilles, quand on dit qu'elles ne réchauffent que la grappe, produisent quand même de la chaleur qui s'échappe dans la ruche.... et là qui sait si ces quelques calories ne peuvent pas être retenues aussi quelque temps et y améliorer l'ambiance ?

Je ne sais pas au final si tout ça a une incidence favorable sur la colonie, mais il est vrai aussi que beaucoup pensent, font et répètent ce qu'ils ont lu/entendu sans réelle expérimentation.
Moi je suis friand d'expériences, de chiffres, d'études etc.... alors si quelqu'un que ça intéresse s'y met avec un bon protocole, mesures systématiques intérieur/extérieur, toutes les heures, même type de ruche mais une isolée et une non isolée,... je serais très content de lire ses résultats.

Perso, je n'ai pas le temps.  Smile

Alx-I
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 95
Age : 42
ville et région : Sirault / Belgique

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Papouille le Mer 27 Aoû 2014, 18:50

Les expérimentations ont été menées et vérifiéeś ce que dit JMB est scientifiquement prouvé.
C'est un peu comme si je lançais une étude pour montrer que la terre n'est pas ronde mais plate...
Papouille
Papouille
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 783
Age : 58
ville et région : Picardie

https://philippe-roussel-apiculture.fr

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par apibee le Mer 27 Aoû 2014, 19:33

L'abeille ne craint pas trop le froid hivernal pourvu qu'elle ait des provisions de qualité en suffisance.
Elle craint plus l'humidité et les courants d'air. Il faut une aération adéquate. Je ne suis pas convaincu que les abeilles apprécient les fonds entièrement grillagés durant l'hiver. Je pense qu'une petite aération à l'arrière du plancher est plus judicieuse et suffisante.
Concernant l'isolation, il suffit juste d'isoler le toit.
Ce n'est que mon avis.

apibee
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 101
Age : 52
ville et région : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par mielpimpin le Mer 27 Aoû 2014, 21:20

Alx-I a écrit:

Perso, j'ai pas le temps  Smile


Bonjour,

Peut-être aurez vous le temps de lire cet ouvrage :

La Merveilleuse Loi de la Grappe" de H. MULLER
mielpimpin
mielpimpin
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2568
Age : 65
ville et région : Le Creusot BOURGOGNE

http://mielpimpin.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par eul' riolu le Jeu 28 Aoû 2014, 07:48

Je me suis rarement mélé de cette conversation tellement le sujet semble ètre unanime.
Pourtant j'ai une anecdote :

Il y a deux ans en automne, je cherchais des ruches. Une annonce du bon coin me proposait des ruches peuplées. Une dame de 60 ans devait déménager et cédait tout son rucher.
Je suis allé la voir et elle m'a dit que c'était l'époque où il fallait mettre des doudounes aux ruches. Mais que dommage pour moi ses ruches avaient été déjà prises par un professionnel du Loir et Cher. Ce professionnel lui avait dit que déjà que les abeilles du Doubs étaient réputées pour leur qualité, en plus protégées par des doudounes, ça l'intéressait vivement. Il a sauté dans son camion pour venir tout rafler.
Elle n'avait pas de temps à me consacrer malheureusement et comme je n'avais qu'une conversation téléphonique, je n'en ai rien su de plus.
J'aurais bien voulu savoir si ses doudounes ressemblait à celles du Canada.

Tout près de chez elle j'ai par contre été voir un ancien membre (Azam) qui a des double parois, et il ne jure que par elles puisqu'il en reconstruit. Il les appelle ses ruches-Ferrari.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
eul' riolu
eul' riolu
reine mère
reine mère

Masculin Nombre de messages : 20250
Age : 68
ville et région : Saone Franche-Comté

http://www.lesfousdubois.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par franz88 le Jeu 28 Aoû 2014, 08:20

Dans la volonté d'isoler les ruches à tout prix, il y a surtout une bonne dose d'anthropomorphisme....  Mais l'abeille n'a rien à voir avec l'homme... pas davantage que le manchot empereur qui, le réchauffement ayant bien lieu, cherche des régions plus froides pour se reproduire...

C'est sûr qu'au début, on craint un peu pour ses abeilles...  J'ai un peu hésité à passer au fond totalement grillagé... Mais devant le résultat, il n'y a vraiment pas photo...
Les colonies démarrent tout aussi bien au printemps, dès le mois de mars, si le temps s'y prête,  comme cette année...

Et si le temps ne s'y prête pas ...elles attendent un peu que la nature leur fournisse ce qu'il faut.

Je ne vois pas comment on peut décaler la vie de ses ruches, ni quel intérêt cela peut présenter pour un amateur, s'il n'y a pas de miellée en cours.

Pour les pros, il peut évidemment être question de profiter d'une miellée précoce et de qualité ( dans le sud , surtout, si j'ai bien compris...)

Dans l'est, la première miellée remarquable, c'est le saule marsault, qui assure surtout le démarrage des colonies... Je me suis amusé à en tirer quelques cadres cette année, pour connaître sa saveur: très agréable et ne cristallisant pas trop vite... Mais pas au point de mettre en place une stratégie  pour en faire un miel monofloral... d'autant que sa production est très courte...

franz88
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2276
Age : 73
ville et région : Offroicourt VOSGES

Revenir en haut Aller en bas

ruches et froid. Empty Re: ruches et froid.

Message par Alx-I le Jeu 28 Aoû 2014, 15:30

mielpimpin a écrit:
Alx-I a écrit:

Perso, j'ai pas le temps  Smile


Bonjour,

Peut-être aurez vous le temps de lire cet ouvrage :

La Merveilleuse Loi de la Grappe" de H. MULLER

Winter is coming Smile

Alx-I
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 95
Age : 42
ville et région : Sirault / Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum