forum apiculture France et abeilles
Bienvenue sur apiculture france.com.
Inscrivez vous pour avoir accès à toutes les rubriques.
forum apiculture France et abeilles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

A la recherche du meilleur environnement

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty A la recherche du meilleur environnement

Message par yeti8360 le Ven 14 Oct 2016, 09:59

J'ouvre ce sujet en contre pied de celui 'à la recherche de la meilleure abeille'. On oublie un point essentiel: les abeilles doivent avoir une alimentation variée pour être en bonne santé. Vous pouvez posséder une Ferrari mais si vous n'avez que des chemins de terre près de chez vous, vous serez déçus.
Avant de penser à posséder la meilleure race, il serait bien de se poser la question de ce que chacun fait pour améliorer l'environnement. On critique toujours les agriculteurs mais je suis étonné de voir le domicile de certains collègues. C'est une pelouse bien verte qui entoure la maison avec de preférence une tondeuse robotisée. La moindre fleur sauvage n'a plus aucune chance. Il n'y a plus de potager. Les haies sont remplacées par des clotures en bois ou en béton.
J'ai la chance de posséder presque 4 hectares de terrain proche de la maison. Cela fait 6 ans que je ne pulvérise plus pour supprimer les 'mauvaises herbes' mais cela représente un gros travail manuel pour controler les rumex, les ronces et autres plantes qui risquent de devenir envahissantes et nuire à la qualité du fourrage. J'ai recréé des haies à l'ancienne sur le pourtour en choisissant des essences mellifères et à floraison étalée. J'ai aussi planté des fruitiers haute-tiges et entre les arbres, sur une surface de 1200 m², je fais un semis de phacélie très tôt au printemps. Lorsque qu'elle est en graines en juillet, je la broye pour avoir une deuxième floraison en ce moment. Il y a également une zone de petits fruits avec des framboisiers remontants qui font une deuzième floraison en septembre. La zone de talus est couverte de symphorine.
Tout ceci pour expliquer que mes abeilles ont presque toujours de quoi butiner. 
Bien sur, d'un point de vue uniquement financier, je suis perdant à court terme mais cela commence à porter ses fruits. J'avais 11 ruches à la sortie de l'hiver. Les 9 plus fortes ont été affectées à la production de miel et les deux boiteuses ont directement été divisées pour faire les premiers nucléis de fécondation.
J'ai maintenant 34 ruches prêtes à hiverner, j'ai récolté 317 kg de miel et j'ai élevé une septantaine de reines.
Pour une année que tout le monde qualifie de catastrophique, je trouve le bilan pas mauvais du tout Very Happy

yeti8360
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 60
ville et région : Bilstain Belgique

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Apid'jo le Ven 14 Oct 2016, 11:31

Bonne initiative l'ouverture de ce sujet et bravo pour l'investissement personnel dans la recherche d'un environnement sympa et pour ton bilan annuel   OK !


Dernière édition par Apid'jo le Ven 14 Oct 2016, 12:12, édité 1 fois

_________________
Alsaciennes, Dadant, Langstroth, Warré, Voirnot - Sélection d'abeilles Noires VSH    "Rien n'est plus patient que la nature"  Dan O'Brien
Apid'jo
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 12465
Age : 51
ville et région : Alsace - Bas Rhin

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 12:08

Oui Apid'jo, mais il faudrait tout de même conserver les pieds sur terre, afin de ne pas transformer ceci en mauvais conseil ?

Yeti8360, ce que tu nous racontes est bien joli et très intéressant , mais n'à strictement aucun sens surtout au niveau d'un vrai rucher, si le tiens t'as donné cette impression avec quelques ruches, tu vas très vite déchanter et te rendre compte que malheureusement tu ne feras pratiquement pas plus désormais même avec le triple ?
Même si dans ce que tu écris une seule chose est évidente c'est qu'il faut à l'abeille énormément de diversité, mais il lui faut ceci dans énormément de fleurs, des millions et des millions de fleurs à l'infini et qui plus est qui se succèdent sans répit, ce qui s'appelle en apiculture des zones mellifères à ressources intarissables, c'est seulement cela qui permettrait (et permettait jadis) de conserver des ruchers sédentaires viables aussi bien pour les abeilles que pour leur api ?

Et ce n'est certes pas sur 4 Ha, même si le terrain est intelligemment agencé que tu pourras y gérer ne serait-ce que tes 34 colonies et certainement pas les essaims ou reines que tu devras encore faire pour maintenir la relève, qui en bonne forme vont contenir un peu plus de 50 000 abeilles soit un total dépassant les 2 millions d'abeilles et il faudrait sans doute que tous les Ha de tes voisins soient entoilés de la même manière et c'est peut être par là que tu devrais t'investir ? 

Pour ta récolte bien évidemment au pays des aveugles les borgnes sont roi, mais comme tu es loin d'être idiot, tu sais tout comme moi qu'une jolie colonie peut contenir en pic 8 à 10 000 butineuses qui peuvent chacune rapporter 0,04 gr de nectar par voyage, ce qui te permettra de compter rapidement que devant des ressources mellifères abondantes (et à moins de 3/500 m) une jolie colonie peut récolter plus de 10 k/semaine, le temps d'une miellée (moins de 3 semaines) exemple: Romarin, acacia, colza, lavande, tournesol, soit un potentiel d'une trentaine de kilos par miellées et souvent plus si les colonies sont belles et la météo complaisante, c'est avec ces bases qu'on compare avec ce qui peut se faire, si on à bien récolté ou pas ?

La solution en Apiculture, qui date de plusieurs millénaires et qui n'est pas réservé aux pros, c'est donc de se sortir les doigts de là ou je pense et même pour peu de ruches, avec une simple voiture, un break ou une petite remorque, suivre tout simplement les miellées, quand je lis très souvent que les gars attendent patiemment ce qu'ils appellent les trous de miellées en nourrissant pendant 7, 8 ou 10 mois de l'année, les 2,3 mois ou chez eux ils peuvent faire un peu de miel et faire un peu plaisir à leurs abeilles, c'est le seul bon conseil que je pense pouvoir donner, plutôt que de compter planter autre chose qui ne pousserait pas forcément chez soi ?

Et là oui je réponds à ton sujet : A la recherche du meilleur environnement

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Apid'jo le Ven 14 Oct 2016, 12:41

Gazpart

Tu as vraiment le chic de démonter tout ce qui est écrit et ce sur n’importe quel sujet !

Tu dois être bien pessimiste dans la vie....

Même si tu as raison sur plusieurs points, je te trouve dur, parfois même trop dur. Je ne met pas en question tes connaissances ni tes compétences professionnelles. Je ne me permettrais pas. C'est juste une question de savoir être.

Pour ma part, je trouve l'engagement de Yeti, que je ne trouve pas plus idiot que toi au passage,  plus que louable, même si sont terrain ne sera pas fait pour accueillir 50 ruche !

Pour ce qui est de donner de mauvais conseil .... si chaque apiculteur avait 4 Ha dédier aux abeilles, ce serai déjà un "petit" début de quelque chose. Et ça c'est ce que je pense réellement. Mais je dois être un peu con ou naïf, voir même ignare ! Mais bon, je suis comme ça, je suis entier.

Le sujet est BON. La question est où implanter son rucher ! Et si possible avec des ressources sur toute l'année.
Suivre les miellée avec sa remorque est une des façon de voir l'apiculture, avoir un rucher sédentaire en ai une autre.
Parlons de biotope, de botanique, d’altitude, d'ensoleillement, ... etc ...

_________________
Alsaciennes, Dadant, Langstroth, Warré, Voirnot - Sélection d'abeilles Noires VSH    "Rien n'est plus patient que la nature"  Dan O'Brien
Apid'jo
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 12465
Age : 51
ville et région : Alsace - Bas Rhin

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Ven 14 Oct 2016, 12:58

gazpart a écrit:La solution en Apiculture, qui date de plusieurs millénaires
sources stp pour cette affirmation ?

gazpart a écrit:et qui n'est pas réservé aux pros, c'est donc de se sortir les doigts de là ou je pense et même pour peu de ruches, avec une simple voiture, un break ou une petite remorque, suivre tout simplement les miellées ...
comme à Valensole cette année par exemple ?

Aller faire bouffer ses abeilles chez des tiers (tant que c'est possible hein)
ou essayer de (re)constituer de quoi leur donner à bouffer localement, même modestement;
Chacun sa conception de "se sortir les doigts du c...".

_________________
Récupération d'essaims aux alentours de Sisteron
La ruche sauvage
Les abeilles qui voulaient imiter les hommes
Vincent04
Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 60
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence - 630m

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par yeti8360 le Ven 14 Oct 2016, 13:20

Je sais que c'est une goutte d'eau dans l'océan mais si chacun (pas seulement les apiculteurs) veillait à recréer un environnement propice à la biodiversité, ce serait bénéfique pour tout le monde. Je ne vois pas en quoi je donne un mauvais conseil en incitant à planter.
On ne peut de toutes manières pas comparer une apiculture du sud de la France et ce qui se fait chez moi. En plus de l'environnement, il y a le climat. Ici, la saison est terminée. Je n'ouvrirai plus les ruches avant mars 2017 sauf pour la traitement à l'acide oxalique.
Je n'ai jamais écrit que toutes mes ruches étaient sur mon terrain. Elles sont maintenant réparties sur 4 ruchers. Comme l'expliquait très bien un apiculteur luxembourgeois renommé, si vous récoltez 100 kg avec 10 ruches, vous n'aurez pas 200 kg en en posant 20 au même endroit.

yeti8360
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 60
ville et région : Bilstain Belgique

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 13:35

Apid'jo a écrit:Gazpart

Tu as vraiment le chic de démonter tout ce qui est écrit et ce sur n’importe quel sujet !

Tu dois être bien pessimiste dans la vie....

Même si tu as raison sur plusieurs points, je te trouve dur, parfois même trop dur. Je ne met pas en question tes connaissances ni tes compétences professionnelles. Je ne me permettrais pas. C'est juste une question de savoir être.

Pour ma part, je trouve l'engagement de Yeti, que je ne trouve pas plus idiot que toi au passage,  plus que louable, même si sont terrain ne sera pas fait pour accueillir 50 ruche !

Pour ce qui est de donner de mauvais conseil .... si chaque apiculteur avait 4 Ha dédier aux abeilles, ce serai déjà un "petit" début de quelque chose. Et ça c'est ce que je pense réellement. Mais je dois être un peu con ou naïf, voir même ignare ! Mais bon, je suis comme ça, je suis entier.

Le sujet est BON. La question est où implanter son rucher ! Et si possible avec des ressources sur toute l'année.
Suivre les miellée avec sa remorque est une des façon de voir l'apiculture, avoir un rucher sédentaire en ai une autre.
Parlons de biotope, de botanique, d’altitude, d'ensoleillement, ... etc ...

Ca te paraît peut être dur, mais c'est pourtant simple à comprendre et dans ma réponse à yeti, je m'adresse simplement à ceux qui seraient tenter de rêver qu'il serait possible de conserver un rucher sédentaire sur quelques 4 Ha tant soit peu diversifiée, c'est crois moi, amplement insuffisant si le pourtour est un désert apicole de centaines d'ha de blé ?
4 ha ça permettraient effectivement d'organiser une plantation permettant une seule et vrai miellée, si on estime en principe à un peu plus 200 kilos hectare, selon la miellée, ça peut pourrait convenir (pour 5/6 ruches à l'Ha) , à un rucher d'une bonne vingtaine de colonies, mais uniquement sur cette miellée et non pas pour le reste de la saison ?

je pense d'ailleurs être bien placé pour en parler avec chez moi au printemps des zones naturelles et immenses de garrigues qui pourraient le laisser penser, mais ou arrivé en Juin, il me faut rapidement penser à déplacer, non pas dans le but de faire plus que les autres, même si ça le permet, mais simplement qu'en été en garrigue il n'y aura absolument plus rien à butiner et ceci jusqu'en septembre après les premières pluies de fin d'été et ou refleurit et se succèdent encore à l'automne de quoi au moins nourrir mes abeilles ?

Ce que j'essaie d'expliquer en répondant à yeti, c'est que désormais avec le chamboulement de notre environnement, un rucher sédentaire est rarement viable,

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 13:44

Vincent04 a écrit:
gazpart a écrit:La solution en Apiculture, qui date de plusieurs millénaires
sources stp pour cette affirmation ?

Déjà les égyptiens à l'époque des pyramides, (+ de 5000 ans)  l'avaient compris et transhumaient à dos de chameau le long du Nil , tu trouveras cette confirmation dans tous les bons traités d'apiculture au chapitre transhumances ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 13:51

Vincent04 a écrit:
gazpart a écrit:et qui n'est pas réservé aux pros, c'est donc de se sortir les doigts de là ou je pense et même pour peu de ruches, avec une simple voiture, un break ou une petite remorque, suivre tout simplement les miellées ...
comme à Valensole cette année par exemple ?

Aller faire bouffer ses abeilles chez des tiers (tant que c'est possible hein)
ou essayer de (re)constituer de quoi leur donner à bouffer localement, même modestement;
Chacun sa conception de "se sortir les doigts du c...".

Effectivement, tu peux rester à Sisteron en distribuant périodiquement de quoi éviter que tes abeilles crèvent de faim, c'est encore un autre choix, ou alors nous expliquer comment : "essayer de (re)constituer de quoi leur donner à bouffer localement, même modestement"

et ce que tu aurais pu réussir cette année à faire fleurir avec pas une goutte d'eau de pluie et 35° à l'ombre ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Apid'jo le Ven 14 Oct 2016, 13:56

Que penses tu du petit proprio d'une partie de forêt de sapin dans le Vosges qui voit arriver des centaines de ruches sur un pré juste en face.

Sacré concurrence pour ces 3 petites ruches.

Emplacement loué par le propriétaire du pré qui n'a pas une parcelle de forêt !

C'est évident, il y en a un qui se fera des C... en or hein

_________________
Alsaciennes, Dadant, Langstroth, Warré, Voirnot - Sélection d'abeilles Noires VSH    "Rien n'est plus patient que la nature"  Dan O'Brien
Apid'jo
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 12465
Age : 51
ville et région : Alsace - Bas Rhin

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 14:24

yeti8360 a écrit:Je sais que c'est une goutte d'eau dans l'océan mais si chacun (pas seulement les apiculteurs) veillait à recréer un environnement propice à la biodiversité, ce serait bénéfique pour tout le monde. Je ne vois pas en quoi je donne un mauvais conseil en incitant à planter.
On ne peut de toutes manières pas comparer une apiculture du sud de la France et ce qui se fait chez moi. En plus de l'environnement, il y a le climat. Ici, la saison est terminée. Je n'ouvrirai plus les ruches avant mars 2017 sauf pour la traitement à l'acide oxalique.
Je n'ai jamais écrit que toutes mes ruches étaient sur mon terrain. Elles sont maintenant réparties sur 4 ruchers. Comme l'expliquait très bien un apiculteur luxembourgeois renommé, si vous récoltez 100 kg avec 10 ruches, vous n'aurez pas 200 kg en en posant 20 au même endroit.

Tout à fait et même si je te félicite pour ton initiative qui ne peut pas desservir tes abeilles, mais comme expliqué, malheureusement ça serait trop simple et trop beau pour être possible en sédentaire, alors que sans être je le reconnais bien plus simple, déplacer quelquefois à seulement 1 heure de voiture, ça peut changer énormément la donne ?

Autrefois, pourquoi toutes les fermes possédaient des ruches, qui en sédentaire et souvent sans s'en occuper du tout ou au strict minimum, donnaient au moins le miel pour toute la famille et pour des petites ventes sur place ?
tu connais la réponse aussi bien que moi, les nombreux champs de sainfoin ou autres, destinés à l'époque aux chevaux de traits ont laissés place à des immenses champs de blés ou maïs, le tout remplacé par des tracteurs qui ont bien entendu succédés aux chevaux, ce qui à condamné les haies ou poussaient encore des tas d'arbustes à fleurs, sur ce décollement radical accompagné de fongicides, pesticides, etc etc, est venu débarquer la varroase et désormais pour en remettre une couche le VV, et toi, tu penserais possible de pouvoir inverser la vapeur ?


même si Apid'jo va me trouver bien pessimiste, Il faudrait sans doute changer pas mal de choses, non ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Ven 14 Oct 2016, 14:31

gazpart a écrit:
Vincent04 a écrit:
gazpart a écrit:et qui n'est pas réservé aux pros, c'est donc de se sortir les doigts de là ou je pense et même pour peu de ruches, avec une simple voiture, un break ou une petite remorque, suivre tout simplement les miellées ...
comme à Valensole cette année par exemple ?

Aller faire bouffer ses abeilles chez des tiers (tant que c'est possible hein)
ou essayer de (re)constituer de quoi leur donner à bouffer localement, même modestement;
Chacun sa conception de "se sortir les doigts du c...".

Effectivement, tu peux rester à Sisteron en distribuant périodiquement de quoi éviter que tes abeilles crèvent de faim, c'est encore un autre choix, ou alors nous expliquer comment : "essayer de (re)constituer de quoi leur donner à bouffer localement, même modestement"

et ce que tu aurais pu réussir cette année à faire fleurir avec pas une goutte d'eau de pluie et 35° à l'ombre ?

Je plante des trucs en permanence (qui marchent et qui marchent pas).
Pour des plantes/boutures qui résistent bien au sec : goji (impressionnant, à essayer), argousier (marche très bien aussi et s'étend), romarin, mélisse (se resème tout seul), etc
aussi : oliviers (les abeilles sont dessus une année ... l'autre pas), chêne vert (très costaud), arbre de Judée, etc.

ça se fait pas en 1 an hein. Faut penser plus long (et un peu d'infrastructure (eau, terrasses, etc))

... mais j'aurais aimé que tu réagisses sur la transhumance sur Valensole 2016 (et les épisodes du même genre).

_________________
Récupération d'essaims aux alentours de Sisteron
La ruche sauvage
Les abeilles qui voulaient imiter les hommes
Vincent04
Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 60
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence - 630m

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 14:35

Apid'jo a écrit:Que penses tu du petit proprio d'une partie de forêt de sapin dans le Vosges qui voit arriver des centaines de ruches sur un pré juste en face.

Sacré concurrence pour ces 3 petites ruches.

Emplacement loué par le propriétaire du pré qui n'a pas une parcelle de forêt !

C'est évident, il y en a un qui se fera des C... en or hein

Pour ça et les loyers des terrains pour transhumance, c'est encore un autre débat , mais pour le petit api amateur qui va poser 4 ou 8 ruches pendant 1 mois chez un proprio d'un bois d'acacia, ou un peu après dans les châtaigniers et moyennant quelques pots de miels, pour l'api et ses ruches, ça ne sera jamais une mauvaise opération ,

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par sckorpion le Ven 14 Oct 2016, 14:38

yeti8360, les ronces si tu veux t'en debarrasser definitivement tu desherbes maintenant au glyphosate ca va te les detruire pour de bon ou presque apres dans les annees a venir t'as juste qu'a voir si ca repousse et agir en consequence a nouveau.

bonne initiative en tout cas c'est pas enorme mais c'est toujours un plus et si un peu plus de monde faisaient de meme ca serait une tres bonne chose.
pour les pelouse bien vertes, bien tailles, les gravettes qui prennent quasiment toutes les cours je vois ce que tu veux dire, les gens comprennent pas pourquoi je ne tonds pas le peu d'herbe que j'ai chez moi et pourquoi je laisse pousser certaines herbes. il faudrait que pour eux tout soit carre, tondu a raz car ca fait plus joli. mon beau pere m'as dis un jour pourquoi tu tonds pas a raz la ca fait degueulasse je lui ai repondu si un jour je tond a raz autant que je goudronne ca reviendra au meme et vous aurez du mal a ramasser des centaines d'escargots apres tout ca.

sckorpion
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 886
Age : 44
ville et région : Bagnols sur Cèze, Gard

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 14:51

Vincent04 a écrit:
Je plante des trucs en permanence (qui marchent et qui marchent pas).
Pour des plantes/boutures qui résistent bien au sec : goji (impressionnant, à essayer), argousier (marche très bien aussi et s'étend), romarin, mélisse (se resème tout seul), etc
aussi : oliviers (les abeilles sont dessus une année ... l'autre pas), chêne vert (très costaud), arbre de Judée, etc.

ça se fait pas en 1 an hein. Faut penser plus long (et un peu d'infrastructure (eau, terrasses, etc))

... mais j'aurais aimé que tu réagisses sur la transhumance sur Valensole 2016 (et les épisodes du même genre).

Tu sais que j'ai de la famille pas loin de chez toi et que non seulement je connais ton biotope aussi bien que toi, mai si les ruchers sédentaires seraient florissants par chez toi je le saurai donc aussi et depuis longtemps également, ?

tu as plein d'idée et c'est très bien, mais je te rappelle tout de même que le romarin donne sa miellée en Avril, que le chêne vert donne que dalle sauf du pollen et ceci comme l'arbre de judée toujours au printemps et que sur les oliviers il n'y à ni pollen ni nectar, c'est nada !
j'aurai préféré que tu nous parle de ce que tu plantes pour fleurir en juillet aout pour profiter aux abeilles, car à part la lavande et en quantité ?

pour ta question sur Valensole , il faudrait comprendre ce que tu veux dire ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par floyd44 le Ven 14 Oct 2016, 16:06

Bonjour,

je fais diversion au débat :
cela ne vous semble donc pas possible d'imaginer sur quelques hectares ( une dizaine par exemple ) , en plus des arbres qui vont bien ( saule, noisetiers, acacia, châtaignier, érable, frêne , arbre à miel...) , une rotation en agroforesterie de par exemple colza , caméline, luzerne, tournesol , sarrasin, framboisiers etc.... pour avoir toujours au moins un hectare de fleuri d'avril à septembre?

floyd44
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 85
Age : 52
ville et région : 44000 sud loire

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 16:27

floyd44 a écrit:Bonjour,

je fais diversion au débat :
cela ne vous semble donc pas possible d'imaginer sur quelques hectares ( une dizaine par exemple ) , en plus des arbres qui vont bien ( saule, noisetiers, acacia, châtaignier, érable, frêne , arbre à miel...) , une rotation en agroforesterie de par exemple colza , caméline, luzerne, tournesol , sarrasin, framboisiers etc.... pour avoir toujours au moins un hectare de fleuri d'avril à septembre?

Tout à fait, mais si on table sur 10 Ha (en rotation) ça va te donner environ 1 Ha en permanence qui selon le théorème du père Brun te permettrait (5/6 ruches à l'ha) en sédentaire et pour espérer une récolte très honorable au printemps puis également en fin d'été, ce qui, toujours selon le père Brun, sur un potentiel qui n'augmentera pas avec le nombre de ruches supplémentaires, mais au contraire se divisera d'autant sur le nombre de ruches rajoutées !

Mais si c'est tout à fait réalisable, je ne sais pas si 2/3 déplacements ne seraient pas plus judicieux car certainement largement plus économiques ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Ven 14 Oct 2016, 16:32

gazpart a écrit:tu as plein d'idée et c'est très bien, mais je te rappelle tout de même que le romarin donne sa miellée en Avril, que le chêne vert donne que dalle sauf du pollen et ceci comme l'arbre de judée toujours au printemps et que sur les oliviers il n'y à ni pollen ni nectar, c'est nada !
Pourtant en 2015, j'ai eu beaucoup d'abeilles (apis mellifera) sur les oliviers (j'y avais même casé des ruches pièges).

gazpart a écrit:j'aurai préféré que tu nous parle de ce que tu plantes pour fleurir en juillet aout pour profiter aux abeilles, car à part la lavande et en quantité ?
J'ai en effet de la lavande (mais pas des masses). Je vais peut-être encore en planter cette année.
J'ai aussi planté : cotoneaster (rampant & droit), qui se bouture très bien et résiste bien au sec. C'était une suggestion du forum.  
Jasmin. Seringat. Spirée (se bouture bien).
Abélia : joli, longtemps fleuri, dont l'été ... mais les abeilles n'y vont pas plus que ça ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
... Je reste attentivement à l'affût de toutes suggestions pour juillet-aôut.

gazpart a écrit:pour ta question sur Valensole , il faudrait comprendre ce que tu veux dire ?
Je me référais aux compte-rendus ici-même : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Récupération d'essaims aux alentours de Sisteron
La ruche sauvage
Les abeilles qui voulaient imiter les hommes
Vincent04
Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 60
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence - 630m

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Ven 14 Oct 2016, 17:28

Vincent04 a écrit:
gazpart a écrit:tu as plein d'idée et c'est très bien, mais je te rappelle tout de même que le romarin donne sa miellée en Avril, que le chêne vert donne que dalle sauf du pollen et ceci comme l'arbre de judée toujours au printemps et que sur les oliviers il n'y à ni pollen ni nectar, c'est nada !
Pourtant en 2015, j'ai eu beaucoup d'abeilles sur les oliviers (j'y avais même casé des ruches pièges).

gazpart a écrit:j'aurai préféré que tu nous parle de ce que tu plantes pour fleurir en juillet aout pour profiter aux abeilles, car à part la lavande et en quantité ?
J'ai en effet de la lavande (mais pas des masses). Je vais peut-être encore en planter cette année.
J'ai aussi planté : cotoneaster (rampant & droit), qui se bouture très bien et résiste bien au sec. C'était une suggestion du forum.  
Jasmin. Seringat. Spirée (se bouture bien).
Abélia : joli, longtemps fleuri, dont l'été ... mais les abeilles n'y vont pas plus que ça ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
... Je reste attentivement à l'affût de toutes suggestions pour juillet-aôut.

gazpart a écrit:pour ta question sur Valensole , il faudrait comprendre ce que tu veux dire ?
Je me référais aux compte-rendus ici-même : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tu ne verras jamais tes abeilles te récolter quoi que ce soit entre autre: sur les oliviers, le genet, les lauriers roses, et j'en oublie surement,
Pour tes plantations et de tout ce que tu as pu énumérer, pour ton coin, si ta terre s'y prête c'est surement la lavande qui risque de pouvoir donner quelque chose pour tes abeilles en été, mais si c'est pour récolter dessus, crois moi tu peux prévoir d'en planter et voir grand !

Pour Valensole cette année c'est pas un scoop que la miellée à duré très peu par la sécheresse et donc très peu donné, par contre les 3/4 années précédentes, rien à redire et en 2015 ça méritait largement le voyage, je n'avais plus de hausses à poser (et tout s'est rempli) tout ceci entre parenthèse avec des ruches au taquet,

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Ven 14 Oct 2016, 17:39

2 "calendriers melliferes" :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de qqun du forum sauf erreur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] aller à l'avant-avant dernière page

semences pour plantes d'été :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Récupération d'essaims aux alentours de Sisteron
La ruche sauvage
Les abeilles qui voulaient imiter les hommes
Vincent04
Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 60
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence - 630m

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par yeti8360 le Ven 14 Oct 2016, 20:54

A sckorpion
Mon père était agriculteur et les produits qui vont bien, je les ai utilisé aussi. Mais on commence maintenant à connaitre les effets indésirables alors comme dit plus haut, je me passe du chimique le plus possible.
Je ne veux de toutes manières pas éliminer totalement les ronces, juste les contenir dans les haies. Et je serais fou de les éradiquer: a l'analyse de mon miel d'été, celui-ci contient selon les années entre 15 et 30 % de pollen de ronces.

yeti8360
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 60
ville et région : Bilstain Belgique

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par sckorpion le Ven 14 Oct 2016, 21:53

ha oui je comprends couper ce qui depasse trop et eviter les marcottages je pensais que le terrain entier en contenait et la a part du desherbant dur d'eliminer les ronces autrement.

sckorpion
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 886
Age : 44
ville et région : Bagnols sur Cèze, Gard

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par pèlerin le Ven 14 Oct 2016, 22:35

Vincent04 a écrit:2 "calendriers melliferes" :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de qqun du forum sauf erreur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] aller à l'avant-avant dernière page

semences pour plantes d'été :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MERCI VINCENT04 pour ton calendrier pollinique.

Y en a t-il consultable pour les Hauts de France ?

pèlerin
abeille magasinière
abeille magasinière

Féminin Nombre de messages : 1458
Age : 62
ville et région : Cahors, Lot

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Apigil le Ven 14 Oct 2016, 23:45

Apid'jo a écrit:Gazpart

Tu as vraiment le chic de démonter tout ce qui est écrit et ce sur n’importe quel sujet !

Tu dois être bien pessimiste dans la vie....

Même si tu as raison sur plusieurs points, je te trouve dur, parfois même trop dur. Je ne met pas en question tes connaissances ni tes compétences professionnelles. Je ne me permettrais pas. C'est juste une question de savoir être.

Pour ma part, je trouve l'engagement de Yeti, que je ne trouve pas plus idiot que toi au passage,  plus que louable, même si sont terrain ne sera pas fait pour accueillir 50 ruche !

Pour ce qui est de donner de mauvais conseil .... si chaque apiculteur avait 4 Ha dédier aux abeilles, ce serai déjà un "petit" début de quelque chose. Et ça c'est ce que je pense réellement. Mais je dois être un peu con ou naïf, voir même ignare ! Mais bon, je suis comme ça, je suis entier.

Le sujet est BON. La question est où implanter son rucher ! Et si possible avec des ressources sur toute l'année.
Suivre les miellée avec sa remorque est une des façon de voir l'apiculture, avoir un rucher sédentaire en ai une autre.
Parlons de biotope, de botanique, d’altitude, d'ensoleillement, ... etc ...
A la recherche du meilleur environnement 1909386050 bravo
Apigil
Apigil
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 1889
Age : 67
ville et région : Var

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Apigil le Ven 14 Oct 2016, 23:56

Dramatique sur Valensole, savez vous que toutes les lavandes sont traitées et que tout le monde fait le canard, il y a eu je ne sais combien de colonies mortes (source OFA) non officielle !
Apigil
Apigil
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 1889
Age : 67
ville et région : Var

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par BernardMolenbeek le Sam 15 Oct 2016, 08:48

Gilcar a écrit:Dramatique sur Valensole, savez vous que toutes les lavandes sont traitées et que tout le monde fait le canard, il y a eu je ne sais combien de colonies mortes (source OFA) non officielle !

Effectivement c'est pas simple. 

Je viens de regarder les images qui collent a Valensole sur le net... C'est a pleurer

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cela semble joli... mais c'est une cata

Une seule espèce florale. pas une "mauvaise herbe".... quand bien même cela serait en fleur de mars à septembre, les abeilles en crèveraient. Elles ne peuvent vivre sur un seul pollen. 


Bref c'est un environnement spécial transhumance... 


Et pour l'agriculture, je peut dire que ce sol est en voie de désertification. comme il n'y a rien sur le terre, elle meurt. les plants de lavandins vont crever. On ne voit que quelques malheureux arbres survivants... 



Bon j'ai quand même trouve une photo avec autre chose: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Bernard
Molenbeek-Saint-Jean, Bruxelles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vivons simplement afin que d'autres puissent simplement vivre
M. Gandhi
BernardMolenbeek
BernardMolenbeek
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 411
Age : 54
ville et région : Molenbeek-Saint-Jean Belgique

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Sam 15 Oct 2016, 09:13

Gilcar a écrit:Dramatique sur Valensole, savez vous que toutes les lavandes sont traitées et que tout le monde fait le canard, il y a eu je ne sais combien de colonies mortes (source OFA) non officielle !
je me demande
1/ combien d'apis mettent la clé sous la porte après une transhumance cata dans ce genre ? (non seulement absence de miel, mais colonies mortes ou barrées)
2/ si ce risque, bien réel, est bel et bien contrebalancé (sur le long terme) par les transhumances "fastes" qui compensent ?

_________________
Récupération d'essaims aux alentours de Sisteron
La ruche sauvage
Les abeilles qui voulaient imiter les hommes
Vincent04
Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 60
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence - 630m

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Sam 15 Oct 2016, 09:47

Gilcar a écrit:
Apid'jo a écrit:Gazpart

Tu dois être bien pessimiste dans la vie....

Même si tu as raison sur plusieurs points,
Le sujet est BON. La question est où implanter son rucher ! Et si possible avec des ressources sur toute l'année.
Suivre les miellée avec sa remorque est une des façon de voir l'apiculture, avoir un rucher sédentaire en ai une autre.
Parlons de biotope, de botanique, d’altitude, d'ensoleillement, ... etc ...
A la recherche du meilleur environnement 1909386050 bravo

Pessimiste pas forcément, mais plutôt réaliste pour plus simplement avoir dépassé le stade du rêve, ce qui semble une constance ici pour beaucoup et ce qui expliquerait naturellement que mes réponses puissent déplaire car elles auraient tendance à empêcher certains de rêver ?

donc, Non le sujet ne serait pas "Bon" dans ces termes, il serait plus perspicace sous : "PEUT ONT ENCORE ENVISAGER UNE APICULTURE SEDENTAIRE" ?

pour Gilcar ,

Merci stp de conserver les choses dans leur contexte et d'éviter ainsi de laisser planer un doute de traitement insecticide sur la lavande qui ne serait pas la réalité et lui imputer les conséquences sur la saison 2016, l'année dernière les lavandes subissaient exactement les mêmes problèmes récurrents, (qui date depuis les années 2000) ce qui n'à pas empêché la majorité des apiculteurs d'une récolte proche ou dépassant les 30kilos/ruches !

Ta remarque ne doit donc pas être généraliste ni corrélée, les pertes éventuelles de colonies, ne s'adressent pas à des traitements en cause, puisque en aucun cas aux ruches fortes, mais seulement limitées aux ruches mal estimées pour cette transhumance très exigeante et plus exigeante qu'elle pourrait paraître, puisque sur le lavandin la colonie n'élève plus, ce qui exige au départ des populations et surtout des populations à naître plus conséquentes pour compenser, sinon sans relève et après un mois de récolte éprouvante, la colonie est fatalement réduite à peau de chagrin voire à disparaître si la relève n'a pas été assuré ?
c'est comparable à l'hivernage ou en fin d'hiver certaines colonies ne parviennent plus à se relancer !

Pour ce qui concerne la lavande et pour rétablir ce qu'il se doit :
Cela s’explique par la présence d’une maladie grave qui menace la pérennité de la production de lavande et de lavandin.

Le dépérissement est le problème sanitaire n°1 pour la filière lavande et menace la pérennité de celle-ci, depuis le début des années 2000. Les producteurs de lavande et lavandin sont confrontés à des mortalités précoces de leurs productions, dont la cause principale est le phytoplasme du Stolbur, qui est transmis aux plants par un insecte vecteur, la cicadelle (Hyalesthes obsolètes).
Le phytoplasme du Stolbur est une bactérie sans paroi qui a besoin d’un « hôte » pour survivre : plante ou insecte. Une fois introduit dans un plant de lavande, il obstrue les vaisseaux où circule la sève, provoquant ainsi un affaiblissement de la plante. On observe alors un arrêt de croissance, un jaunissement des feuilles et des tiges, puis la mort de la plante.
Dès la première année d’infestation, et après une période d’incubation non déterminée, des plantes peuvent exprimer des symptômes.

LES MOYENS DE LUTTE
Ils ne sont aujourd’hui que prophylactiques et il y a de grandes chances pour qu’ils le demeurent car :

  • La lutte directe contre le phytoplasme n’est pas possible car les antibiotiques, les molécules actives efficaces contre les bactéries, sont interdites d’utilisation sur les cultures en France.

  • La lutte chimique directe contre la cicadelle Hyalesthes obsoletus est difficile à envisager. En effet, les larves sont intouchables par un insecticide classique car elles vivent dans le sol. Concernant les adultes, leurs périodes de vol correspondent à la période de floraison des lavandes / lavandins et donc à la présence d’abeilles.

  • La lutte se réalise donc pour l’instant de façon indirecte en utilisant des variétés sélectionnées pour leur tolérance au dépérissement et des plants sains.



gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Sam 15 Oct 2016, 10:34

BernardMolenbeek a écrit:
Gilcar a écrit:Dramatique sur Valensole, savez vous que toutes les lavandes sont traitées et que tout le monde fait le canard, il y a eu je ne sais combien de colonies mortes (source OFA) non officielle !

Effectivement c'est pas simple. 

Je viens de regarder les images qui collent a Valensole sur le net... C'est a pleurer

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cela semble joli... mais c'est une cata

Une seule espèce florale. pas une "mauvaise herbe".... quand bien même cela serait en fleur de mars à septembre, les abeilles en crèveraient. Elles ne peuvent vivre sur un seul pollen. 

Bernard, fidèle à ton habitude (et sitôt influencé) tu te hasardes dans des chemins inconnus, ou tes réponses seront tout aussi hasardeuses ?

Tu devrais sur ce point envisager pour tes prochaines vacances de venir vérifier par toi même que ce que tu as pu glaner sur le net et qui semble te convenir pour abonder sur certaines inexactitudes, qui ne reflètent pas du tout la réalité,

Oui effectivement le lavandin (qui est un hybride) et contrairement à la lavande, n'à pas de pollen et représente environ 80% des plantations et serait même en voie de passer les 85% puisque ses plants seraient plus faciles à rendre résistants contre le problème présent.
Effectivement que si ça peut correspondre au problème d'élevage que j'invoquais, mais il y à aussi sur le "plateau des lavandes" également entre autre, du Sainfoin, de la sauge sclarée, (et qui fleurissent en même temps) et ce qui peut représenter une manne de pollen largement compensatrice, il va donc de soit qu'un apiculteur avisé, pourra ou devra penser à ne pas mettre ses oeufs dans le même panier et se positionner sur la lavande mais pas très loin de ces ressources providentielles ou encore ne pas oublier de rapidement re-déplacer ses ruches sitôt la récolte terminée, pour des lieux qui seraient plus adaptés ?

Mais car y'à un Mais, cette année toutes ces gentilles fleurs pour nos abeilles, ont toutes souffert du même problème, celui d'une sécheresse record qui à perduré depuis le printemps, pour s'accentuer encore gravement sous une canicule précoce et tenace, dès le début de l'été !
je ne vais pas te faire un exposé de la manière dont se développe une plante, ni comment elle fleurit ou produit du nectar ou pollen, mais sans eau, tu sais très bien et tout comme moi que ceci devient très compliqué et explique simplement les problèmes de cette année très particulière et ou certains chercheraient à y trouver d'autres explications ou pourquoi pas un autre bouc émissaire ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Sam 15 Oct 2016, 10:48

Vincent04 a écrit:je me demande
1/ combien d'apis mettent la clé sous la porte après une transhumance cata dans ce genre ? (non seulement absence de miel, mais colonies mortes ou barrées)
2/ si ce risque, bien réel, est bel et bien contrebalancé (sur le long terme) par les transhumances "fastes" qui compensent ?

Vincent, il n'y à malheureusement pas que ce problème pour nos abeilles, les trous de miellée (ou pollinnées) de plus en plus fréquents qui causent des effondrements et pas seulement en fin d'hiver, en font aussi parti, et si les abandons dont nous parlions hier sont bien réels, ils dénotent bien que ces problèmes rendent l'apiculture précaire et de plus en plus compliqué à gérer, ce qui ne pardonne bien entendu pas d'écart et peu d'erreur,

Ce qui fera dire encore que je fais parti des pessimistes, mais c'est pourtant bien réel ?

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par yeti8360 le Sam 15 Oct 2016, 11:38

C'était justement le but initial de mon post.
Comme le dit très bien Gazpart, si les abeilles ne bénéficient pas d'un pollen varié, il va y avoir des problèmes.
Il est grand temps de recréer une biodiversité et de retrouver un équilibre entre la faune et la flore.
Je comprends bien que les professionnels transhument pour optimiser leur production mais on se rend compte que les monocultures posent problème. Le colza et le tournesol ne donnent plus comme avant. J'apprends maintenant que la lavande est menacée.
Alors c'est vrai que mes 4 petits ha ne représentent rien et ne sont pas garants d'une récolte abondante à tous les coups mais si chacun faisait un petit effort, ce serait quand même mieux, non?
Ma commune (l'équivalent de mairie en France) fait partie du plan Maya. Tout le monde s'accorde à dire qu'il faut sauver les pollinisateurs mais dès qu'on veut faire des actions concrètes (semis mellifère, fauchage tardif, suppression du désherbage chimique...) il y en beaucoup pour dire que ce n'est pas propre, qu'il n'y a plus d'entretien, que les ouvriers n'en foutent pas une.

yeti8360
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 60
ville et région : Bilstain Belgique

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Sam 15 Oct 2016, 12:28

yeti8360 a écrit:Alors c'est vrai que mes 4 petits ha ne représentent rien
en monoculture d'une plante banale, ce serait effectivement peu de choses.
Avec de la diversité et des plantes pas dans le top10, c'est ama une autre histoire.

Il y a des espèces qui ont pu redémarrer (à la satisfaction générale aujourd'hui) parce que 1 ou 2 pékins avaient décidé, à rebrousse-poil de la masse dans le passé, d'en garder des exemplaires.
Soutenus par personne (et surtout pas les pouvoirs publics détenteurs évidemment de la sagesse absolue).

_________________
Récupération d'essaims aux alentours de Sisteron
La ruche sauvage
Les abeilles qui voulaient imiter les hommes
Vincent04
Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 60
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence - 630m

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par sckorpion le Sam 15 Oct 2016, 12:39

yeti8360 a écrit:Ma commune (l'équivalent de mairie en France) fait partie du plan Maya. Tout le monde s'accorde à dire qu'il faut sauver les pollinisateurs mais dès qu'on veut faire des actions concrètes (semis mellifère, fauchage tardif, suppression du désherbage chimique...) il y en beaucoup pour dire que ce n'est pas propre, qu'il n'y a plus d'entretien, que les ouvriers n'en foutent pas une.
c'est bien la le probleme les gens aiment que tout soit bien raz ca fait plus joli mais aucun ne comprends que des plantes qu'on laissent pousser donnent abris et nourriture aux animaux, retiens mieux l'eau...

sckorpion
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 886
Age : 44
ville et région : Bagnols sur Cèze, Gard

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par rhinauer le Sam 15 Oct 2016, 17:37

Lorsque je suis appelé pour cueillir un essaim, j'en profite toujours, au passage, pour faire un petit cour d'écosystème, pas de désherbant et donc le faire en manuel et s'il le faut en plusieurs fois.
Lorsque je vends du Miel, je précise toujours que le Miel de mes abeilles provient exclusivement de mon rucher dans le jardin et que je suis placé dans un environnement très protégé, même s'il y a du Maïs un peu partout, mais il n'est pas transgénique chez nous.
Les gents sont sensibles à cela.


Dernière édition par rhinauer le Sam 15 Oct 2016, 23:24, édité 1 fois

_________________
Ruches Alsaciennes en couchées ou version CLAERR, à bâtisses chaudes ou froides en divisibles
rhinauer
rhinauer
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 4325
Age : 74
ville et région : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Apigil le Sam 15 Oct 2016, 22:49

Gazpart, c'est incroyable ton infini connaissance je me demande ce que tu fais parmi nous petits amateurs, cela devient vraiment pénible même les dires de scientifiques tu les remets en cause, il n'y a jamais été dit que les traitements de lavande était une généralité.
OFA = Observatoire Français d'Apidologie
Apigil
Apigil
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 1889
Age : 67
ville et région : Var

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par gazpart le Dim 16 Oct 2016, 00:02

Pour Gilcar,

Pourquoi, tu penses que c'est pas le rôle d'un forum et d'un de ses membres de rectifier ce que d'autres pourraient laisser penser ou volontairement déformer ?
Si tu sembles étonné de ma réponse, va bien relire la tienne et tu verras si tu trouves toujours la mienne disproportionnée ou infondée ?
pour le reste et mes modestes connaissances, j'espère que tu voudras bien m'excuser d'être tout simplement qu'un apiculteur, mais également fils et petit fils d'apiculteur ce qui sans doute n'est peut être pas un handicap ?

Tiens à propos et selon tes sources "OFA", puisque tu en parles en références, tu pourrais (objectivement) dissiper nos doutes et nous laisser entrevoir ce que ce beau et vaste programme à depuis sa création (et récolte de fonds) pu nous faire profiter, ou améliorer, si ce n'est des ragots du style  dont tu te fais le colporteur sur ce fil ?

c'est Juste une question, dont ta réponse intéressera certainement ici beaucoup de monde et pour laquelle, je te promet de pouvoir te répondre tout aussi objectivement !

gazpart
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 550
Age : 40
ville et région : cuges (13)

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par pèlerin le Dim 16 Oct 2016, 02:39

Ben oui Gilcar c'est pas bien de pas étoffer ces sources
c'est comme si on cherchait l'Allemagne en Provence  Very Happy Very Happy Very Happy

pèlerin
abeille magasinière
abeille magasinière

Féminin Nombre de messages : 1458
Age : 62
ville et région : Cahors, Lot

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Apid'jo le Dim 16 Oct 2016, 05:09

Pour BSM73
Pas évident ton affirmation !

Dans le livre de géographie de mon fils, il est stipulé que l'Allemagne est impalpable (comme notre sucre)

Par contre l'Allemand, habitant de l'Allemagne est lui bien vivant et quantifiable.
Je te confirme qu'il y a bien des Allemand en Provence.

POURQUOI ?

Parce que ma sœur travaille en Provence et elle a un de ses collègue qui lui est Allemand. Il vient au boulot en vélo tous les jour. Donc, l'Allemagne n'est pas loin.

J'ai poursuivi mes recherches dans le livre d'Histoire de mon fils.
Et là, stupéfaction, l'Allemagne est bien proche de la Provence.
Et par la suite, j'ai vu de mes yeux une carte de FRANCE de fin 1942.

Donc, L'Allemagne était bien en Provence et Gilcar avait également de bonnes sources.

Verdict :  Je demande la relaxe votre Honneur.

On peut faire dire aux chiffres et aux mots ce qu'on veux .....

Et mon fils n'est qu'au collège...

Relaxe accordée

A méditer Wink

_________________
Alsaciennes, Dadant, Langstroth, Warré, Voirnot - Sélection d'abeilles Noires VSH    "Rien n'est plus patient que la nature"  Dan O'Brien
Apid'jo
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 12465
Age : 51
ville et région : Alsace - Bas Rhin

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Héléa le Dim 16 Oct 2016, 11:02

"Se poser la question de ce que chacun fait pour améliorer l'environnement"

Moi j'aimerais bien revenir sur l'intention première de ce sujet et savoir qui plante quoi pour aider les/ses abeilles ?

Je suis exactement dans la même démarche que Yeti, à savoir enrichir mes (ridicules, ok) 4 hectares de terrain (essentiellement forêt), et je recherche plus précisément des plantes qui boucheraient le fameux trou de miellée d'août-octobre, pour que mes petites protégées puissent refaire le plus gros de leurs réserves toutes seules et élever le couvain d'hiver sans trop de stimulation.
Parallèlement à ces projets de plantation, je suis également sur un projet d'irrigation pour pallier la sécheresse qui accentue l'effet "trou" en cramant les fleurs sauvages.
Héléa
Héléa
abeille gardienne
abeille gardienne

Féminin Nombre de messages : 2696
Age : 45
ville et région : Limousin

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par pèlerin le Dim 16 Oct 2016, 11:17

je garde un souvenir impérissable(et de toute la région) de la petite route d'Allemagne en Provence qui mène au plateau de Valensole 
c'était en 2004  Sad Sad Sad

pèlerin
abeille magasinière
abeille magasinière

Féminin Nombre de messages : 1458
Age : 62
ville et région : Cahors, Lot

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Dim 16 Oct 2016, 11:49

Héléa a écrit:Je suis exactement dans la même démarche que Yeti, à savoir enrichir mes (ridicules, ok) 4 hectares de terrain (essentiellement forêt), et je recherche plus précisément des plantes qui boucheraient le fameux trou de miellée d'août-octobre
J'ai commencé à compiler des infos ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et je suis preneur de tous compléments.
L'épilobe à l'air intéressante.

_________________
Récupération d'essaims aux alentours de Sisteron
La ruche sauvage
Les abeilles qui voulaient imiter les hommes
Vincent04
Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 60
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence - 630m

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Héléa le Dim 16 Oct 2016, 19:35

Vincent04 a écrit:J'ai commencé à compiler des infos ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci Vincent !! Je vais comparer ça avec la flore de chez moi Smile
Héléa
Héléa
abeille gardienne
abeille gardienne

Féminin Nombre de messages : 2696
Age : 45
ville et région : Limousin

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par apinews le Dim 16 Oct 2016, 20:43

Les agriculteurs qui plantent de la moutarde pour fixer de l'azote dans le sol après floraison est une bonne chose pour tous, non?
Je pense qu'ils peuvent être sensible à nos besoins, si seulement ils en avaient conscience..
apinews
apinews
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 460
Age : 50
ville et région : Oullins Rhône

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par thdele le Dim 16 Oct 2016, 22:31

apinews a écrit:Les agriculteurs qui plantent de la moutarde pour fixer de l'azote dans le sol après floraison est une bonne chose pour tous, non?
Je pense qu'ils peuvent être sensible à nos besoins, si seulement ils en avaient conscience..

Mouais ... Chez moi à l'automne dernier j'ai vu un champ de moutarde commencer à jaunir. Ça me plaisait bien de voir toutes ces fleurs qui allaient aider les butineuses à faire leurs réserves. Mais tout a été fauché juste avant la floraison Mad

Dès que j'ai vu l'agriculteur je lui ai demandé pourquoi il avait tout coupé si tôt. Il m'a expliqué qu'il n'avait pas le choix, que s'il attendait plus les tiges devenaient dures et se décomposaient mal. Je lui ai expliqué que les abeilles ont besoin de ressources en fin de saison pour passer l'hiver. Mais ça lui est égal. D'ailleurs cette année pas de moutarde à l'horizon.

Celui là, quand son PC sera en panne, il attendra longtemps que je vienne lui déverminer ! Evil or Very Mad
thdele
thdele
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 1619
Age : 55
ville et région : 62123

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par thdele le Dim 16 Oct 2016, 22:37

Vincent04 a écrit:J'ai commencé à compiler des infos ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et je suis preneur de tous compléments.
L'épilobe à l'air intéressante.
Dans la catégorie démarrage, je propose le lierre terrestre. Chez moi il est activement butiné dès la mi mars. Ça pousse à Sisteron ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
thdele
thdele
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 1619
Age : 55
ville et région : 62123

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par sckorpion le Lun 17 Oct 2016, 06:16

thdele a écrit:Mouais ... Chez moi à l'automne dernier j'ai vu un champ de moutarde commencer à jaunir. Ça me plaisait bien de voir toutes ces fleurs qui allaient aider les butineuses à faire leurs réserves. Mais tout a été fauché juste avant la floraison Mad

Dès que j'ai vu l'agriculteur je lui ai demandé pourquoi il avait tout coupé si tôt. Il m'a expliqué qu'il n'avait pas le choix, que s'il attendait plus les tiges devenaient dures et se décomposaient mal. Je lui ai expliqué que les abeilles ont besoin de ressources en fin de saison pour passer l'hiver. Mais ça lui est égal. D'ailleurs cette année pas de moutarde à l'horizon.

Celui là, quand son PC sera en panne, il attendra longtemps que je vienne lui déverminer ! Evil or Very Mad
je crois qu'ils coupent et enterrent la moutarde en fleur pour eliminer les nematodes des cereales, cetait peut etre le cas mais je ne suis pas sur de ca.

sckorpion
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 886
Age : 44
ville et région : Bagnols sur Cèze, Gard

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par apinews le Lun 17 Oct 2016, 06:36

La moutarde était un exemple et effectivement, elle ne peut être employée sans évaluation du besoin.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mais à 22€/hectare, ce n'est pas une ruine.
apinews
apinews
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 460
Age : 50
ville et région : Oullins Rhône

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Lun 17 Oct 2016, 07:45

thdele a écrit:
Vincent04 a écrit:J'ai commencé à compiler des infos ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et je suis preneur de tous compléments.
Dans la catégorie démarrage, je propose le lierre terrestre. Chez moi il est activement butiné dès la mi mars. Ça pousse à Sisteron ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le gléchome lierre terrestre, glécome lierre terrestre, lierre terrestre ou lierre terrestre commun (Glechoma hederacea) est une espèce de plantes de la famille des lamiacées, dont les menthes font partie.
La menthe pousse par chez moi, donc peut-être aussi le lierre terrestre ?
Je vais ouvrir l'oeil et me renseigner un peu.

Le lierre terrestre ne figure pas dans la liste [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
est-ce que tu saurais lui assigner des étoiles nectar/miellat/pollen/propolis (de 1 minimum à 3 étoiles max par catégorie) ?

En tous cas, je l'ajoute sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] merci

_________________
Récupération d'essaims aux alentours de Sisteron
La ruche sauvage
Les abeilles qui voulaient imiter les hommes
Vincent04
Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 60
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence - 630m

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Vincent04 le Lun 17 Oct 2016, 07:51

thdele a écrit:Dès que j'ai vu l'agriculteur je lui ai demandé pourquoi il avait tout coupé si tôt. Il m'a expliqué qu'il n'avait pas le choix, que s'il attendait plus les tiges devenaient dures et se décomposaient mal.
Autre raisons possibles ? :
La moutarde blanche est un bon précédent aux céréales, elle est à éviter avant le colza et le tournesol, elle peut également avoir un effet dépressif sur le maïs si elle est détruite trop tard. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

semée par exemple après une céréale, elle doit être détruite avant la montée en graines pour éviter qu'elle se ressème naturellement et devienne une mauvaise herbe, notamment dans les cultures de colza. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La moutarde blanche pousse toute l'année. L'hiver lui convient bien car elle n'aime pas beaucoup le soleil. ... intéressant (?)


Dernière édition par Vincent04 le Lun 17 Oct 2016, 07:56, édité 1 fois

_________________
Récupération d'essaims aux alentours de Sisteron
La ruche sauvage
Les abeilles qui voulaient imiter les hommes
Vincent04
Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 881
Age : 60
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence - 630m

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du meilleur environnement Empty Re: A la recherche du meilleur environnement

Message par Apid'jo le Lun 17 Oct 2016, 07:54

Chez moi, juste à côté du rucher, il y a actuellement de la jachère sur plus de 5 Ha, elle commence à fleurir.

Mais je me demande pour combien de temps avant que l'agriculteur ne la coupe...

En tout cas, ici max 15°C un petit vent froid et les filles sortent en masse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Alsaciennes, Dadant, Langstroth, Warré, Voirnot - Sélection d'abeilles Noires VSH    "Rien n'est plus patient que la nature"  Dan O'Brien
Apid'jo
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 12465
Age : 51
ville et région : Alsace - Bas Rhin

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum