forum apiculture France et abeilles
Bienvenue sur apiculture france.com.
Inscrivez vous pour avoir accès à toutes les rubriques.
forum apiculture France et abeilles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver

+8
gb123roses
Rot68
ptetbenquoui
cyril
robert51
Eric66
jmb 24
ZM-BLR
12 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver - Page 2 Empty Re: Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver

Message par corax Mer 13 Oct 2021, 17:36

ptetbenquoui a écrit:

La grappe qui passe pas derrière la partition : oui. Mais c'est pas le but ! Elles économisent les ressources, et passent se nourrir de l'autre côté.

Non elles ne passeront pas derrière sous une certaine température: quand un essaim grappe, qu'il fait moins de 5° -environ-, il ne bouge quasiment plus, casser la grappe revient à mourir de froid. C'est bien pour ça qu'on ne déplace jamais les ruches en hiver.

Tu peux par exemple voir un essaim mourir de faim en hiver alors qu'il y avait des cadres de miel restants sur une rive: l'essaim a été capable de se déplacer (très lentement) vers une des 2 rives, mais incapable, une fois tout consommé, de revenir vers l'autre rive.

C'est le même principe que laisser une hausse pleine de miel: les abeilles n'y monteront pas en hiver, même si elles meurent de faim. Il n'y a pas de notion d'économie de ressources chez les abeilles. Elles consomment ce qu'il faut pour maintenir la température adéquate au centre de la grappe (environ 36 degrés).

Les essaims morts de faim en hiver malgré la présence de miel (situé trop loin de lui) sont assez courants (par hiver froid).

Je parle d'hiver avec des températures sous les 5-8 degrés.

corax
abeille magasinière
abeille magasinière

Nombre de messages : 1193

Revenir en haut Aller en bas

Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver - Page 2 Empty Re: Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver

Message par Eric66 Mer 13 Oct 2021, 18:19

C'est sur qu'à lire les message ci-dessus, on peut voir que les pratiques semblent bien différentes, voire diamétralement opposées dans les régions françaises. Et par exemple, dans le cadre de ce sujet, on pourrait être emmené à donner des conseils erronés aux débutants.

API55, si au pays de la lavande, les pratiques ne sont pas les mêmes. Alors imagine dans mon pays du romarin Laughing

Par exemple, chez moi, hiverner sur hausse, c'est courant, parce que les abeilles ne font presque jamais la grappe d'hiver.
Eric66
Eric66
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 422
Age : 35
ville et région : Pyrénées-Orientales (Occitanie)

Revenir en haut Aller en bas

Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver - Page 2 Empty Re: Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver

Message par JAZ89 Jeu 14 Oct 2021, 08:50

corax a écrit:Elles consomment ce qu'il faut pour maintenir la température adéquate au centre de la grappe (environ 36 degrés)
Je ne suis pas sûr que cette affirmation soit totalement exacte.
En l'absence de couvain il n'y a pas d'intérêt à maintenir 36°C en un point de la ruche. D'après ce que j'ai lu (Tautz ?), elles cherchent seulement à maintenir 6°C en périphérie de la grappe pour éviter à la couche d'abeilles externes de mourir de froid. Si la température baisse, le cœur de grappe est plus chaud pour compenser les pertes de la couche externe mais toujours avec l'objectif des 6°C.

Je suis un peu la discussion en diagonale et bien qu'adepte de l'isolation, je suis partagé sur le fait de mettre une partie des réserves derrière une partition isolante. Si l'accès à la réserve est rendu plus difficile/aléatoire en fonction des températures extérieures durablement basses (dans les lieux aux hivers longs et froids), je ne suis pas certain que, parfois, certaines colonies ne meurent avec des réserves juste à côté mais qu'elles n'ont pu atteindre.

D'autant plus partagé qu'avec l'isolation par l'extérieur, les périodes où les colonies sont en grappe se réduisent, donc où l'accès aux réserves est délicat.
Cet hiver toutes mes colonies vont rester sur 10 cadres car largement pourvues en réserves et que pour mettre une partition faudrait que je retire un cadre plein de réserve (autant qu'elles le consomment si nécessaire).

Dans une ruche non isolée par contre, mettre une partition (si possible) de part et d'autre de tout l'espace occupé (couvain et réserves) me semble pertinent.
A défaut si la colonie occupe 9 cadres, au moins d'un côté.
A défaut si elle occupe 10 cadres, ne rien mettre, laisser consommer et si l'occasion se présente en cours d'hiver (à discuter), virer un cadre vide et mettre une partition.

Enfin toujours dans l'idée d'avoir des partitions à bon escient, pourquoi pas lorsque le temps le permet, en sortie d'hiver (Février ou Mars selon les régions et les climats) ouvrir et mettre une partition autour du nid à couvain ? (limiter les pertes thermiques de la partie énergivore de la colonie, éviter la perte de couvain par un retour temporaire en grappe lors des nuits froides). La reprise n'en serait-elle pas plus dynamique ?

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 513
Age : 51
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver - Page 2 Empty Re: Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver

Message par ptetbenquoui Jeu 14 Oct 2021, 12:37

oui mais ptetbenquoui, mais au pays de la lavande on n'a pas les mêmes températures qu'en Seine et Marne...donc des pratiques sinon différentes au moins décalées dans le temps.
en fait, tout dépend de l'urgence de la situation en terme d'infestation, et de quantité de couvain.

si infestation réellement énorme (cf l'autre ruche déjà perdue), et si il reste 2 mains de couvain, je grifferais, et ferais un oxalique au plus vite. Il n'y a pas plus efficace et immédiat une fois que tous sont phorétiques. Ca me semble plus pertinent que de laisser sortir ces abeilles, en petites quantités, et de toutes façons peu utiles, vu leur faiblesse et leur durée de vie si elles se sont fait pomper tout le long à l'état de nymphes.

après, c'est sur que si il reste 3 cadres de couvain, c'est pas la même histoire !  un apitraz, pourquoi pas, on détruit pas de couvain, mais pendant les 12 semaines, l'infection se fera encore sentir fort sur la dynamique de la colonie. Le dégoutement a même de bonne chances de se dérouler avec les lanières encore en place   Smile

quand aux nids à couvain isolés en pihp, c'est pratiqué au moins à Auxerre et sur Lyon : http://apiculture.beehoo.com/septembre-reprise-des-travaux-cest-lautomne-que-viendre.html  dans ce genre d'organisation de la ruche, perso, j'aurais plus peur de pas avoir de rupture de ponte et être bloqué dans mon traitement d'hiver, que peur d'avoir une colonie qui arrive pas à aller chercher son miel.

ptetbenquoui
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 729
Age : 40
ville et région : Passy, Haute Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver - Page 2 Empty Re: Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver

Message par ZM-BLR Jeu 14 Oct 2021, 13:01

J'ai effectivement 3 cadres de couvain sur la ruche forte. J'ai placé hier les deux lanières d'Apivar et j'ai constaté ce matin une chute très forte de varroa sur ma planche de contrôle sous la ruche; j'interprète cela comme un relativement bon signe sur l'efficacité du traitement (et un moins bon sans doute sur l'état de l'infestation, mais je n'ai pas d'expérience en la matière). Les abeilles sur la planche d'envol sont encore nombreuses et actives ; elles ne présentent pas de malformation et celles qui sont mortes devant la ruche ne paraissent pas toutes infestées de Varroa. 
Je crois donc que je vais en rester là pour le traitement de rattrapage avant l'hiver, mais prévois donc, lorsque les températures baisseront - quelque part en décembre - un traitement à l'acide oxalique sur la grappe car je crois comprendre qu'il y a consensus là-dessus !

Sur la ruche plus faible : traitement par dégouttement réalisé (+ une lanière d'Apivar) et là aussi, une chute importante de varroa sur la planche de contrôle. Comme je le disais, j'ai fait un apport de protéines pour éventuellement compenser une carence et, sur les conseils de ptetbenquoui (je crois), j'ai mis 1 L de sirop 50/50 pour éventuellement relancer un peu la ponte et repeupler un peu la ruche pour l'hiver.
J'ai partitionné la ruche sur 7 cadres : là, j'avoue que c'est un peu un entre-deux entre la stratégie de partitionner plus fort en partant du principe que la colonie est petite mais en éliminant pas mal de cadres de réserve et celle d'un accès plus libre aux réserves, mais avec potentiellement un impact sur la température de la grappe. J'avais initialement mis une partition en rive de la face Sud de la ruche (option 6 cadres), mais je me suis dit que c'était peut-être une fausse bonne idée compte tenu du niveau important d'ensoleillement de cette face ; et, en lisant les messages plus haut, je l'ai remplacé ce matin par un cadre de miel bien rempli...

Une entrée un peu mouvementée dans l'hivernage, mais j'espère que ça ira. 

Merci!

ZM-BLR
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 23
Age : 42
ville et région : BOIS le roi, Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver - Page 2 Empty Re: Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver

Message par ptetbenquoui Jeu 14 Oct 2021, 14:09

Sur la ruche plus faible : traitement par dégouttement réalisé (+ une lanière d'Apivar) et là aussi, une chute importante de varroa sur la planche de contrôle. Comme je le disais, j'ai fait un apport de protéines pour éventuellement compenser une carence et, sur les conseils de ptetbenquoui (je crois), j'ai mis 1 L de sirop 50/50 pour éventuellement relancer un peu la ponte et repeupler un peu la ruche pour l'hiver.

J'ai parlé de stimuler, mais je l'aurais fait par petites quantités régulières.  Pour pas que ça soit stocké, juste simuler une entrée de nectar.

Après, plus tu prends de conseils, plus t'en auras d'avis différents.   Wink   Et comme sur un cas, tu ne pourras pas comparer qui était le plus pertinent, l'essentiel est que tu aies décidé quelque chose, et avancé dans la mise en œuvre (traitement notamment).

ptetbenquoui
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 729
Age : 40
ville et région : Passy, Haute Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver - Page 2 Empty Re: Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver

Message par ZM-BLR Jeu 14 Oct 2021, 14:20

Merci !
D’accord, je pensais que 1 l représentait la stimulation mais je vais en retirer un peu pour qu’elles ne se fatiguent pas à déshydrater et stocker en effet !

ZM-BLR
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 23
Age : 42
ville et région : BOIS le roi, Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver - Page 2 Empty Re: Disparition d'une colonie à l'entrée de l'hiver

Message par zib71 Jeu 14 Oct 2021, 19:32

Par contre pour le sirop attention au températures , en dessous de 15 degrés elles ne le prennent plus . Il faut passer au candi , mais vu ta description ,elles ont pas mal de réserves, donc pour l'instant ce n'est pas nécessaire

zib71
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 52
ville et région : Saone et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum