forum apiculture France et abeilles
Bienvenue sur apiculture france.com.
Inscrivez vous pour avoir accès à toutes les rubriques.
Derniers sujets
» Création de cellules royales (photo) ?
Aujourd'hui à 16:54 par Sandypoppins

» La greffe de fruitiers, facile, non ?
Aujourd'hui à 16:11 par Cyril58

» essaim faible
Aujourd'hui à 15:16 par La Ronce

» Plus rien dans la ruche
Aujourd'hui à 15:04 par Pépé67

» Léchage des hausses à proximité du rucher
Aujourd'hui à 14:53 par Apid'jo

» Alerte à la cire frelatée
Aujourd'hui à 14:22 par Vincent04

» Elles boudent ma hausse ?
Aujourd'hui à 14:08 par simonnet

» Hauts de France : quand pensez vous récolter?
Aujourd'hui à 13:25 par Raoulino62

» Amorçage sur baticadre
Aujourd'hui à 11:09 par madeg

» Utilisation CO² en apiculture.
Aujourd'hui à 11:00 par madeg

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Apivar et nourissement

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apivar et nourissement

Message par Emilie08 le Sam 06 Aoû 2016, 21:15

Bonsoir à tous,

Après visite ce matin, voici mes travaux de saison du jour :

1. Mise en place d'Apivar (vu quelques abeilles aux ailes rongées et quelques nymphes mortes en cellules)

2. Mise en place des nourrisseurs avec apport d'un sirop à 70/30 pour stockage. Bien que le couvain et la ponte soient bien présents, les provisions sont faibles. D'autant plus que la météo de la semaine prochaine s'annonce mauvaise (18/19° seulement + averses).

A vous !

Emilie08
larve
larve

Féminin Nombre de messages : 26
Age : 37
ville et région : Ardennes
Date d'inscription : 05/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Apid'jo le Sam 06 Aoû 2016, 21:29

Pour ma part, je ne nourris pas encore, elles peuvent encore trouver de quoi remplir un peu les réserves. Nous ne sommes que début août !

_________________
Apid'jo


RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]          Dan O'Brien
avatar
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6877
Age : 48
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Apid'jo le Sam 06 Aoû 2016, 21:31

Après, tu as donné combien de sirop lourd par ruche ?

Surement pas 10 Kg / ruche Embarassed

Le but n'est pas de bloquer la ponte avec un apport de sirop trop conséquent !

_________________
Apid'jo


RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]          Dan O'Brien
avatar
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6877
Age : 48
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Emilie08 le Sam 06 Aoû 2016, 21:38

En fait, elles ont consommé pas mal de leurs réserves la semaine dernière à cause du mauvais temps et plus de miellée.... à part les fleurs de courges dans les potagers et 2-3 bricoles... C'est incroyable ce qu'elles ont mangé en 1 semaine, en même temps, les reines ont repris une super ponte. Du coup, je donne depuis aujourd'hui 20cl de 70/30. La météo étant mauvaise la semaine prochaine, je jetterai un œil mardi, et donnerai de petites doses tous les 3-4 jours.... ça ne devrait pas bloquer la ponte, je pense.... Pas mal de cellules destinées aux réserves sont vides !!!

Emilie08
larve
larve

Féminin Nombre de messages : 26
Age : 37
ville et région : Ardennes
Date d'inscription : 05/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Apid'jo le Sam 06 Aoû 2016, 21:42

De toute façon 20 cl, ce sera consommé, pas stocké normalement.
Pour "nourrir" en petites doses, comme toi,  c'est du 50/50 que je prends.

_________________
Apid'jo


RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]          Dan O'Brien
avatar
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6877
Age : 48
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Verpico le Sam 06 Aoû 2016, 21:50

Je suis dans la même situation que toi...
Mes 2 colonies de mi-juin sont en forme (sur 9 cadres) mais il n'y a pas beaucoup de provisions.
Après quelques jours au 50/50, j'ai démarré aujourd'hui un traitement Apilife var (pour 3 semaines)
Je compte donner le sirop lourd juste après (soit fin août)... sauf avis contraire ;-)
avatar
Verpico
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 89
Age : 42
ville et région : Belgique
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Emilie08 le Dim 07 Aoû 2016, 07:31

Très peu de miel en réserve par contre pas mal de pollen, et elles en rentrent encore

Emilie08
larve
larve

Féminin Nombre de messages : 26
Age : 37
ville et région : Ardennes
Date d'inscription : 05/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Apid'jo le Dim 07 Aoû 2016, 08:52

C'est très bien, elles en auront encore besoin ...

_________________
Apid'jo


RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]          Dan O'Brien
avatar
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6877
Age : 48
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Emilie08 le Mer 10 Aoû 2016, 17:02

En 5 jours, elles ont stocké 4kgs chacune ! Mais je n'ai pas de retour d'expérience , donc...je continue à donner en attendant une visite dimanche...

Emilie08
larve
larve

Féminin Nombre de messages : 26
Age : 37
ville et région : Ardennes
Date d'inscription : 05/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par maya39 le Mer 10 Aoû 2016, 17:25

c'est quoi un rex ?
avatar
maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 5436
Age : 54
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par manu62 le Mer 10 Aoû 2016, 17:31

Retour Expérience maya39.
avatar
manu62
oeuf
oeuf

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 33
ville et région : auchel pas de calais/rungis
Date d'inscription : 04/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Apid'jo le Mer 10 Aoû 2016, 21:26

Chez le pompiers c'est un RETEX.  Wink

_________________
Apid'jo


RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]          Dan O'Brien
avatar
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6877
Age : 48
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Pierre qui roule le Jeu 11 Aoû 2016, 10:49

Il faut nourrir tôt!!!!!!! et au 70/30, et non pas stimuler en ce moment.
L'effet est donc bien un blocage de ponte. En septembre la ponte reprend pour produire les abeilles d'hiver qui n'auront pas à se fatiguer à stoker le sirop.
Si vous souhaitez partitionner, c'est bien avant de nourrir. C'est mieux d'oter des cadres vides.
avatar
Pierre qui roule
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 678
Age : 60
ville et région : Auvergne
Date d'inscription : 16/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Pierre qui roule le Jeu 11 Aoû 2016, 10:52

Et 10kg, pourquoi pas!
avatar
Pierre qui roule
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 678
Age : 60
ville et région : Auvergne
Date d'inscription : 16/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Verpico le Jeu 11 Aoû 2016, 11:21

De mon côté, ce sera 2 x 5 kg de sirop lourd par ruche fin août, après traitement (en cours) et placement des partitions...
avatar
Verpico
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 89
Age : 42
ville et région : Belgique
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Apid'jo le Jeu 11 Aoû 2016, 11:23

  je suis plus de ton avis

Je me vois mal donner 10 Kg de sirop début Août !

_________________
Apid'jo


RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]          Dan O'Brien
avatar
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6877
Age : 48
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par maya39 le Jeu 11 Aoû 2016, 11:38

D'autant plus, que je fais souvent une récolte en septembre . Very Happy il ne faut pas aller plus vite que la musique. On a à peine fini le tournesol. Si on blinde trop tôt, en sirop, on hiverne exclusivement sur du sirop. On écarte faute de place toutes les petites miellées qui font la diversité de l'alimentation de l'abeille d'hiver. Sans parler de l'économie sur le sirop.
avatar
maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 5436
Age : 54
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Apid'jo le Jeu 11 Aoû 2016, 12:42

 
Le nourrissement n'est réalisé que si c'est nécessaire. Pas systématiquement et en tout cas pas sur toutes les ruches dans les mêmes proportions !

Je privilégie le miel qu'elles récoltent, et que je leur laisse pour l'hiver et ne récolte que s'il y en a de trop. C'est pourquoi cette année récolte quasi nulle, mais les filles mangeront au moins le fruit de leurs travail ! (bon, moi aussi un petit peu Embarassed )

C'est mon choix, que je partage mais que je n'impose pas, loin de là. Wink

_________________
Apid'jo


RUCHES divisibles (bâtisse chaude) : Alsacienne couchée 10 et 12 U et Type Claerr 9 U          "Rien n'est plus patient que la nature"  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]          Dan O'Brien
avatar
Apid'jo
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 6877
Age : 48
ville et région : Alsace - Bas Rhin
Date d'inscription : 19/06/2015

http://www.lerucherdesplaisirs.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Pierre qui roule le Jeu 11 Aoû 2016, 15:40

Le principe n'est pas de moi. L'an dernier, je n'ai pas nourri du tout sauf une ou deux faibles en février. Il faut évidement adapter.
Ce principe réfléchi est appliqué par des apiculteurs de renom J.Guth, et H.Guerriat dans son livre (Etre performant en apiculture) p.307 et non pas inventé par le petit amateur que je suis.
Faites ce que vous voulez: Faites travaillez vos abeilles d'hiver au stockage et comparez vos expériences. Il n'y a pas qu'une apiculture, mais plusieurs tendances qui se cotoient.
Réfléchissez quand même à mes arguments, enfin ceux d'apiculteurs dont la valeur n'est plus à démontrer.
avatar
Pierre qui roule
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 678
Age : 60
ville et région : Auvergne
Date d'inscription : 16/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Pierre qui roule le Jeu 11 Aoû 2016, 15:46

Maya39:Le sirop d'aout sera consommé au contraire (stocké, puis consommé). Celui d'octobre servira l'hiver.
L'argument: Je laisse le miel en réserve, mais je récolte en septembre me semble un peu productiviste et exige un nourrissement plus tard. Mais je ne veux pas te fâcher.
Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas. Les régions non plus d'ailleurs.
avatar
Pierre qui roule
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 678
Age : 60
ville et région : Auvergne
Date d'inscription : 16/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Pierre qui roule le Jeu 11 Aoû 2016, 17:33

Je cite également les propos de J.Riondet


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Quand nourrir les abeilles ? Hivernage des abeilles.

Les réserves d’hiver sont à démarrer la récolte faite. Au même moment que les traitements anti varroa. La qualité de l’hivernage dépend de la qualité du nourrissement et de la qualité de la lutte contre varroa. A ce propos, on sous estime l’importance des pollens stockés aussi bien sur la nécessité d’en avoir pour la reprise de la ponte de la reine en cours d’hiver, que sur les risques associés au stockage printanier de pollens contaminés par des insecticides, des pesticides ou des fongicides. Leur absence n’est pas dramatique si les apports protéinés sont conséquents notamment dans les candis donnés à partir de janvier.
Pour ma part, n’étant pas à la recherche de récoltes digne du Guiness des records, je fais la dernière récolte au milieu de la miellée du tournesol de manière à profiter de cette miellée pour remplir les corps de miel.
On jonglera entre sirop concentré et sirop léger pour garder la proportion indiquée le mois précédent entre surface de couvain, 1/3 environ, et surface de miel, 2/3 environ.
Il est impératif de cesser les nourrissements mi septembre de manière à ce que disparaissent les abeilles ayant opéré le stockage, ce sont des abeilles vieillies, pour laisser se développer les abeilles « d’intérieur  » qui passeront la morte saison et dont les corps gras permettant la préservation de leurs glandes hypopharyngiennes leur feront redémarrer la colonie lorsque les jours s’allongent significativement. Si l’on souhaite faire des miellats, il faut considérer que la survie de ces colonies qui seront exploitées tard en saison, peut être mise en cause par des nourrissements trop tardifs.
Les protéines seront peu distribuées dans les sirops d’été, sauf pour des élevages de reines effectués tardivement. Ils seront principalement faits en début de saison pour booster les colonies, aujourd’hui on devrait avoir les pollens ad hoc, le lierre en particulier. Par contre les autres compléments sont nécessaires.
avatar
Pierre qui roule
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 678
Age : 60
ville et région : Auvergne
Date d'inscription : 16/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par maya39 le Jeu 11 Aoû 2016, 20:34

Pierre qui roule a écrit:Maya39:Le sirop d'aout sera consommé au contraire (stocké, puis consommé). Celui d'octobre servira l'hiver.
L'argument: Je laisse le miel en réserve, mais je récolte en septembre me semble un peu productiviste et exige un nourrissement plus tard. Mais je ne veux pas te fâcher.
Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas. Les régions non plus d'ailleurs.
Non , non ! Tu ne me fâche pas ! Very Happy et si je récolte en septembre , dans certain cas c'est pour profiter d'une miellée différente , ce qui à mon sens n’ampute pas tant que cela, le miel du corps . au moment qu'elles choisiront , quand la place ce fera , par réduction du couvain, elles redescendront le miel dans le corps . Ce que j'évite surtout , c'est d'avoir du miel de culture , pour hiverner . Donc si j'ai du tournesol je ne récolte pas avant la fin de celui-ci.
avatar
maya39
abeille gardienne
abeille gardienne

Masculin Nombre de messages : 5436
Age : 54
ville et région : bas jura
Date d'inscription : 26/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Pierre qui roule le Ven 12 Aoû 2016, 08:46

Les régions sont différentes et la tienne a peut être encore du tournesol. Ici ça se termine (mais je n'ai pas encore récolté)
avatar
Pierre qui roule
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 678
Age : 60
ville et région : Auvergne
Date d'inscription : 16/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Papouille le Ven 12 Aoû 2016, 09:18

Pierre qui roule a écrit:Le principe n'est pas de moi. L'an dernier, je n'ai pas nourri du tout sauf une ou deux faibles en février. Il faut évidement adapter.
Ce principe réfléchi est appliqué par des apiculteurs de renom J.Guth, et H.Guerriat dans son livre (Etre performant en apiculture) p.307 et non pas inventé par le petit amateur que je suis.
Faites ce que vous voulez: Faites travaillez vos abeilles d'hiver au stockage et comparez vos expériences. Il n'y a pas qu'une apiculture, mais plusieurs tendances qui se cotoient.
Réfléchissez quand même à mes arguments, enfin ceux d'apiculteurs dont la valeur n'est plus à démontrer.
Hubert Guerria précise que le nourrissement doit être terminé pour le 10 septembre, on a donc encore de la marge...
De plus, son conseil est adapté à l'abeille noire, il précise bien que si la colonie entretient beaucoup de couvain alors le nourrissement doit intervenir plus tard dans l'année.
avatar
Papouille
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 725
Age : 55
ville et région : Picardie
Date d'inscription : 05/04/2014

http://rucherdephilippe.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apivar et nourissement

Message par Pierre qui roule le Ven 12 Aoû 2016, 10:46

Tous les principes doivent s'adapter suivant l'année, la région, la race...
avatar
Pierre qui roule
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 678
Age : 60
ville et région : Auvergne
Date d'inscription : 16/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum