forum apiculture France et abeilles
Bienvenue sur apiculture france.com.
Inscrivez vous pour avoir accès à toutes les rubriques.
Derniers sujets
» Transhumance sur sarrasin
Aujourd'hui à 05:59 par gwenan

» Photo (photos), Vidéo (vidéos) de nos ruches, rucher, implantation, etc ...
Aujourd'hui à 01:29 par eul' riolu

» gants de qualité
Aujourd'hui à 01:25 par apinter

» Grégoire et sa cloture
Aujourd'hui à 00:12 par BSM73

» et en Savoie quoi de neuf ?
Hier à 22:53 par Taali

» Ruche sans ponte
Hier à 22:38 par larc

» Hausse et visite du corps
Hier à 22:21 par lcp

» Interdiction des pots plastiques
Hier à 21:58 par Clem73

» Un petit point en Normandie
Hier à 20:59 par seb14

» Quel matos pour un apiculteur automobiliste
Hier à 20:54 par seb14

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par David R le Mer 02 Mai 2018, 22:29

Seb 88 a écrit:Bonsoir,
De ce que j'ai lu (j'insiste car pas encore asses d'experience) les cadres à jambage favorisent la naissance des faux bourdons.
Ces derniers participeraient également au réchauffement de la ruche.
Une piste à étudier?
Tous les cadres sur lesquels la cire n'est pas préconstruite impliquent ce résultat.

David R
abeille magasinière
abeille magasinière

Nombre de messages : 1050

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par beezen le Mer 02 Mai 2018, 22:50

De mon expérience perso pendant quelques années, en bord de mer en Bretagne nord (Côtes d'Armor), avec des abeilles noires locales en Dadant, à environ 1000-1500m de la côte y'avait pas de pb particulier. Par contre elles étaient quand même protégées du vent dans la végétation, avec genêts, bruyère et ajoncs. Après faut aimer le miel de bruyère, c'est fort  Sad et je le mélangeais mais ça c'est une histoire de goût

beezen
nymphe
nymphe

Féminin Nombre de messages : 67
Age : 35
ville et région : Cholet 49-maine et loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Jeu 03 Mai 2018, 08:35

Bonjour tout le monde,


Sur la conservation du miel, il y a quelques expériences rapportées. Dans les écrits de plusieurs archéologues, que ce soient quelques uns parmi les 160 savants emmenés par Napoléon ou, plus contemporains, ceux des explorations anglaises du début du XXe siècle, il est mentionné la présence de jarres de miel (toujours comestible et au parfum olfactif conservé) dans les tombes explorées. Vous pouvez, à cet effet, vous plonger dans les récits de Denon ou de Weigall.

Mythe tenant d'une hallucination collective et séculaire, ou réalité, on peut aussi se pencher sur une étude récente que vous avez tous dû lire. En effet, tous les magasines apicoles publiaient, l'année dernière, sur l'analyse des miels du marché. On y parlait des mélanges de miels de l’Europe de l'Est, mais aussi de mélasse fabriquée avec un mélange de miel et de sirop. Entre ces lignes, il était aussi question de nourrissement trop intensif, voir de ceux qui donnent du sirop en début (voir sur toute la saison) de miellée. Cela provoque (c'était écrit dans les articles) un miel de sirop qui n'est pas réellement du miel et n'a aucune vertu, pas même de se conserver.

En retournant aussi à nos livres d'apiculture, même dans ceux écrits au XIXe siècle, il est écrit que le miel ne peut être conservé que si la récolte se fait sur alvéoles operculées (et donc avec un taux d'humidité inférieure à 18%). Toujours à travers les mêmes écrits, il est aussi mentionner que les parfums sont mieux conservés avec une récolte par pressage que par centrifugation. Cependant, l'idée d'un pressage industriel, même si elle a fait l'objet de recherche au début du XXe siècle, a été abandonné pour diverses raisons (nous, on a le temps et ce n'est pas le rendement qui nous intéresse). Nos anciens avaient-ils tort ? Peut-être dans la généralité de notre époque qui, depuis mai 68, remet en cause le savoir actuel et du passé, et inflige une modernisation de la pensée collective.

Bref, au risque de passer pour des réactionnaires (même si nous n'avons pas encore 40 ans), n'ayant que peu de connaissances, nous préférons nous fier à ceux qui ont écrit dans le passé... Choix personnel ! ;-)



Sur la présence de cellules de mâle, voici notre petite expérience (personnelle et imparfaite) :
-Si on introduit un cadre vierge (ou barrette), dans une ruche construite artificiellement, il y aura alors, sur le dit cadre, des cellules de mâle.
- Si tous les cadres (ou barrettes) sont libres de construction, les cellules de mâle seront réparties en fin de construction (et selon l'époque).
- Si on introduit que des cadres avec cire gaufrée (donc, construction artificielle), il y a moins de cellules de mâle, mais elles vont être réparties un peu partout dans le couvain.
- De manière générale, les abeilles produisent des mâles quand elles en ont besoin, et pas autrement.

Les mâles, c'est quand même utile... Reproduction des reines et donc production des abeilles.

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Jeu 03 Mai 2018, 08:49

Bonjour beezen,


1500 m de la côte... c'est déjà dans les terres pour nous ;-) Ici, ce sont des dunes de prairies, parsemées de maison aux jardins fleuris, qui laissent, petit à petit, la place a de grands champs sans haies ni talus.

Grâce aux ressources in situ, nous devrions faire un miel multi floral, mais principalement de pissenlits et colza (il en pousse même, poussé par le vent, sur les dunes et les bords de plage). Pour les artichauts (c'est le pays ici), pas de chance pour les insectes, c'est récolté avant la floraison.

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par gwendal974 le Jeu 03 Mai 2018, 09:50

bon j'ai pas tout lu mais j'ai l'impression que vous vous prenez beaucoup la tête pour le vent...

Ici quand il y a cyclone, on sangle les ruches sur leurs supports (palettes ou bien supports soudés). Ou bien on met des parpaings dessus.

Pour l'humidité l'important c'est qu'il y ai un vide sous les ruches.

Et ça tient.
avatar
gwendal974
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 439
Age : 35
ville et région : Reunion, Cote Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Jeu 03 Mai 2018, 10:35

Bonjour gwendal974,

Tu as quel type de ruche à la Réunion ?

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par gwendal974 le Jeu 03 Mai 2018, 17:54

EmmaEtFred a écrit:Bonjour gwendal974,

Tu as quel type de ruche à la Réunion ?

Ici a des bourbons, c'est des langstroth avec 3 ou4 cm de hauteur en moins.
avatar
gwendal974
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 439
Age : 35
ville et région : Reunion, Cote Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par okavango le Jeu 03 Mai 2018, 19:46

La ruche voirnot est vraiment super pour l'hivernage des abeilles même hors montagne. Seul problème vu que la majorité des apis travaillent sur du dadant voir warré. Je ne peux compter que sur la multiplication de mes propres ruches.
avatar
okavango
nymphe
nymphe

Féminin Nombre de messages : 80
Age : 48
ville et région : Brannay - YONNE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par Djo le Jeu 03 Mai 2018, 21:49

Bonjour Emma et Fred,
a vous lire, il m apparait une contradiction entre votre desir de faire une apiculture simple et sans prise de tete (objectif plutot louable) et votre tendance à tout intelectualiser.
Ne vous prenez pas trop la tete, les zabs savent tres bien s adapter aux conditions les plus scabreuses.
Pour le matos, faites vous plaisir (visiblement vous avez presque opté pour des Warrées), les zabs suivront. Ce sont elles qui dirigent la barque. Comme on dit, "qu importe le flacon pourvu qu on ait l'ivresse..."
Petit conseil perso, placez les au plus pres de chez vous, c est un vrai plaisir de les voir évoluer au quotidien (proximité de la mer ou pas).
Bonne apiculture

Djo
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 70
Age : 47
ville et région : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Ven 04 Mai 2018, 08:14

Bonjour Djo,


Merci pour votre message. Pour répondre à votre message, c'est justement du fait que nous voulons faire une apiculture simple que nous nous posons les bonnes questions. En effet, pourquoi passer son temps à remédier à des problèmes, que nous pourrions éviter simplement en amont, et alors que nous aimons être paresseux.

Nous allons prendre de petits exemples dans d'autres domaines, variés car nous ne connaissons pas votre profession. Pourquoi aller chez le médecin alors qu'une bonne hygiène de vie nous en éloigne (j'y vais pour mes vaccins, jamais plus) ? Pourquoi concevoir à mal une maison et se retrouver à devoir installer du chauffage et de grosses ventilations mécanisées (des maisons passives, ne coûtant pas plus chères à la construction, existent chez nos voisins européens depuis plus de 150 ans... ce fût mon métier pendant plus de 10 ans) ? Pourquoi choisir un ordinateur avec un système d'exploitation instable et rempli de failles comme ceux de Microsoft pour son ordinateur, alors que des systèmes légers et performants existent depuis le début de l'informatique ? Pourquoi choisir des véhicules mécanisés à bas prix qui consomment et tombent en morceau au bout de quelques milliers de kilomètres, alors que des marques, souvent moins médiatisées, sont d'une qualité inégalée ? Et on peut se poser ce genre de questions pour tout. En effet, cela demande de la réflexion... mais quand on est fainéant et radin comme nous (sans parler d'animaux dont on a la responsabilité), c'est souvent le cas.

Pour la Warré, nous en avons parlé car, remise en avant dans cette effet de mode écolo-bobo, elle a fait l'objet d'une certaine étude pour être améliorée. Du moins, c'est le cas des Warré dites "écologiques" ; contrairement à la Warré "moderne" dont les plans initiaux ont été modifiés à l'inverse. Cela interpelle d'autant plus que les ruches actuelles sont devenues tout aussi cubiques et pathogènes que les maisons de la plus part des constructeurs actuels. Il suffit de se pencher sur les anciens livres d'apiculture pour voir que certains détails ont disparus. Pour diverses raisons (apicoles), nous n’emploierons pas de Warré... Et pas envie de sangler les ruches à des fondations en béton (vu à plusieurs reprises dans le Finistère) :-D

Vous avez raison sur le fait qu'il faut se faire plaisir (surtout en amateur) et que les ruches doivent être au plus près de la maison (dans notre cas, difficile car entouré par le domaine maritime). Nous allons concilier tout ça.




PS (Petit Sujet ;-) ) : Aujourd'hui, on utilise couramment les nourrisseurs plus comme éléments couvre-cadres isolants que comme bacs à sirop. Autrefois, il y avait une petite hausse (que certains appellent "coussin") à cet effet. Peut-être en trouve-t-on encore dans les magasins apicoles pour les Dadant et Langstroth ?


Fred (et Emma)

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par benoit25 le Ven 04 Mai 2018, 09:10

je suis plutôt d'accord avec toi emma, opte pour les voirnot à mon avis
avatar
benoit25
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 524
Age : 32
ville et région : haut doubs 900m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par yark le Ven 04 Mai 2018, 12:23

hello, je me pose beaucoup de question sur l'apiculture moderne...aussi.

J'ai essayé de "tout bien faire" pour les abeilles et pour moi... j'ai essayé de penser à...presque tout... Wink 

Mais, par définition l'imprévu est imprévisible ! et les abeilles excellent dans ce domaine !!

alors, après les réflexions et l'action....il y aura l'adaptation ! Wink 

Bonne chance Smile
avatar
yark
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 928
Age : 48
ville et région : loire-atlantique 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Ven 04 Mai 2018, 14:32

Bonjour tout le monde,

@benoit25 : merci

@yark : Il est difficile, voir impossible, de tout prévoir... D'un côté, heureusement, car on s’ennuierait ;-)

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par Fransy le Sam 05 Mai 2018, 00:57

Bonjour,
Quand je me suis lancé dans l'apiculture je voulais utiliser des warré mais comme dans mon syndicat tout le monde est en dadant, je suis parti sur ce format...
J'ai plusieurs ruchers plouguerneau entre plounéour-trez, pour l'emplacement, comme partout, l'important est de protéger les ruches des vents dominants (vent d'ouest chez nous). Le risque outre le fait de voir les toits s'envoler quand on a oublier de mettre une pierre dessus, est de voir la colonie déserter. Si tu n'as pas de haie pour les abriter , tu peux en planter (plusieurs variétés d'arbustes poussent en bord de mer), tu peux aussi les mettre d'une façade de la maison, monter un muret...
Pour l'hygrométrie, je n'ai pas entendu dire que c'était un problème en bretagne. Je ne vérifie pas non plus le taux d'hygrométrie du miel, j'investirai peut-être dans un réfractomètre cet année pour un contrôle.

Fransy
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 84
Age : 42
ville et région : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par Djo le Sam 05 Mai 2018, 08:12

Salut,
pour répondre à Fred (et Emma) : l'important, effectivement, en apiculture comme dans plein de domaines, c'est de se poser les bonnes questions. Et non douze milliards de questions...
Pour ce qui est du choix du modèle de ruche, ce n est pas une question fondamentale pour les zabs. Ce qui compte, ce n'est pas la boite, mais la manière de la conduire.
De plus avec les zabs, pour une question il y a une bonne demi-douzaine de réponses ( Il n y a qu'à parcourir les pages de ce forum pour s'en rendre compte): pas de quoi rassurer votre angoisse de bien faire.
À mon humble avis, il n y a que trois points essentiels (OK je fais un raccourci un peu rapide) pour vos future avettes: Gestion des réserves (notamment en automne), gestion du Varroa (quelle que soit la méthode) et surtout les emmerder le moins possible... Le reste  ne sera important que pour l'apiculteur.
A plus

Djo
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 70
Age : 47
ville et région : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par benoit25 le Sam 05 Mai 2018, 09:08

Djo a écrit:Salut,
pour répondre à Fred (et Emma) : l'important, effectivement, en apiculture comme dans plein de domaines, c est de se poser les bonnes questions. Et non douze milliards de questions...
Pour ce qui est du choix du modele de ruche, ce n est pas une question fondamentale pour les zabs. Ce qui compte, ce n est pas la boite, mais la maniere de la conduire.
De plus avec les zabs, pour une question il y a une bonne demi douzaines de réponses ( Il n y a qu a parcourir les pages de ce forum pour s en rendre compte): pas de quoi rassurezr votre angoisse de bien faire.
A mon humble avis, il n y a que trois points essentiels (OK je fais un racourci un peu rapide) pour vos future avettes: gestion des reserves (notamment en automne), gestion du Varroa (quelque soit la méthode) et surtout les emmerder le moins possible... Le reste  ne sera important que pour l apiculteur.
A plus
slt,

Je ne suis pas forcément d'accord avec toi, le choix du modèle de ruche est fondamental. Si tu prends une voirnot face à une dadant les réserves sont mieux disposés par rapport à la grappe pour l'hivernage, assure une meilleure répartition de la chaleur au couvain donc un meilleur redémarrage de la colonie au printemps + moins de consommation hivernale pour maintenir la chaleur de la grappe = Ça fait quand meme pas mal d'avantages pour une apiculture d'amateur !! Smile Tout ça c'est sans ouvrir quoi que ce soit. Moins on ouvre, mieux elles se portent . Je suis d'accord avec toi pour le varroa.  Wink
 

La dadant c'est une ruche de production (les pros ont ça dans un souci de rendements; ce que je ne critique pas) après pour moi ce n'est pas un point fondamental pour des amateurs comme nous. Perso, j'ai commencé avec de la dadant car tout le monde fait comme ça, maintenant je fais marche arrière et opte sur la Voirnot et certains magasins du coin commencent à en vendre du matos.

Cette année j'ai eu deux colonies sur dadant 10c qui ont eu du mal à redémarrer le couvain était uniquement à l'avant de la ruche à l'endroit le + chaud, mes ruches sont en bon état, traitement varroa fait, emplacement abrité des vents froids je suis persuadé que j'aurais eu des voirnot à la place, ces colonies se seraient mieux développés et que je n'aurais pas été obligé de les réunir. il existe plein de techniques entre autres les partitions pour l'hiver. Mais moi, je suis plutot de l'école de laisser faire la nature et si elles essaiment ce n'est pas grave, ça me fera une jeune reine, baissera la pression du varroa et peut-etre que je pourrai récupérer l'essaim.

Voilà, je ne dis pas que la dadant c'est de la me... mais juste que pour ma manière de faire sans vouloir tout controler absolument, la voirnot est bien + adaptée et + sur pour la survie de mes abeilles. Wink
a+
avatar
benoit25
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 524
Age : 32
ville et région : haut doubs 900m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Sam 05 Mai 2018, 13:45

Bonjour tout le monde, 

Petite réponse rapide depuis un téléphone portable (nous espérons que ça passera sans difficultés).

Fransy, nous sommes dans le coin de Plouescat / Cléder, directement sur la côte (maison sur la plage). Au niveau de l'hygrométrie, les aiguilles des appareils sont collées sur les marqueurs max. Pour donner une idée à tout le monde: nous avons passé du black sur une terrasse .Normalement, une couche sèche en 10h. Ici, il aura fallu plus de 3 jours. Et le temps est clément en ce moment !

Mais l'interrogation était aussi pour réfléchir et éviter de suivre bêtement les voisins lol En formation, personne ne t'explique la raison des méthodes et techniques. Surtout que dans les ruchers école, les choses sont parfois à l'inverse des recommandations apicoles de nos anciens ou que l'on trouve dans les livres spécialisés. 

Djo, nous te rassurons, nous n'avons aucune angoisse :-) et la seule grande question était (ou est) le type de ruche. Nous sommes aujourd'hui bien plus avancés.

Nous pencherions plus pour la Voirnot, en divisible par hausses, avec plancher entièrement ventilé et en mettant un toit plat avec débord et espacement (toit dadant 12 cadres sur tasseaux). Mais comme nous ne sommes pas en retraite, et que nous avons déjà de nombreuses choses à faire, même manuellement, la question (que de nombreux possesseurs de Voirnot se posent aussi, sur ce forum notamment) est la pérennité d'acquisition des cadres et caisses.

L'alternative, toujours avec des équipements du commerce, serait en Dadant, en divisible par hausses, avec plancher entièrement ventilé, et en posant un toit de type chalet pour y apporter de rapides modifications d'aération.



Pour ceux qui se poseraient la question d'une perte de chaleur par un toit aéré, il faut regarder la toiture de votre maison :emplacement du point de rosé, isolation, perspiration, etc.


En vous souhaitant à tous un excellent samedi ,


Emma et Fred

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par benoit25 le Sam 05 Mai 2018, 14:12

slt emma

Niveau matos sans etre en divisible, j'ai juste le corps et les cadres de corps à prendre aux cotes voirnot autrement tout le reste du matos j'utilise en dadant. (la largeur et la meme 430mm) juste à fixer deux tasseaux sur le corps de ruche pour atteindre la profondeur de 500mm comme ça tu peux utiliser les nourrisseurs, hausse, extracteurs, grille à reine, toits dadant, etc... et en + les tasseaux font débord de toit et protègent le bois de la ruche.
a+
avatar
benoit25
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 524
Age : 32
ville et région : haut doubs 900m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par David R le Sam 05 Mai 2018, 14:51

Salut Benoit, tu pourrais montrer un exemple stp ? Ca m'intéresse....
avatar
David R
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 45
ville et région : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par Héléa le Sam 05 Mai 2018, 16:35

benoit25 a écrit:slt emma

niveau matos sans etre en divisible, j'ai juste le corps et les cadres de corps à prendre aux cotes voirnot autrement tout le reste du matos j'utilise en dadant. (la largeur et la meme 430mm) juste à fixer deux tasseaux sur le corps de ruche pour atteindre la profondeur de 500mm comme ça tu peux utiliser les nourrisseurs, hausse, extracteurs, grille à reine, toits dadant etc... et en + les tasseaux font débord de toit et protege le bois de la ruche.
a+
Bonne idée !! Very Happy
avatar
Héléa
abeille gardienne
abeille gardienne

Féminin Nombre de messages : 2696
Age : 43
ville et région : Limousin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par benoit25 le Sam 05 Mai 2018, 16:39

David R a écrit:Salut Benoit, tu pourrais montrer un exemple stp ? Ca m'intéresse....

Salut,

j'avais fait un post là [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] je pense que c'est le bon compromis Very Happy
avatar
benoit25
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 524
Age : 32
ville et région : haut doubs 900m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par DocBB le Lun 07 Mai 2018, 06:10

EmmaEtFred a écrit:Bonjour David R,
Bonjour MIK29BZH,
Bonjour ThomasC,
Bonjour le Président Deschanel,



La question principale est d’arriver à avoir un miel avec un taux d’humidité inférieur à 18 %. On ne va pas polémiquer sur ce que font certains. Cependant, le miel est très hygroscopique. Avec des taux d’humidité de l’air (même à 50 cm du sol, voir plus) au-delà de 75 %, vous avez un miel avec près de 30 % d’eau. Les abeilles doivent donc fournir un travail énorme pour ventiler le miel et le faire descendre en humidité pour l’operculer. Les abeilles du Léon doivent être de sacrées athlètes pour ventiler les ruches (les ouvrières) et lutter contre les vents (les butineuses). Seulement, quand nous voyons les taux de mortalité (c’est l’objet de nombreuses concertations dans le département), nous ne pouvons pas tout mettre sur le dos de l’agriculture (qui n’est pas plus mauvaise qu’ailleurs).


En vous remerciant,

Emma et Fred

les abeilles ne sèchent pas le miel en ventilant, ce serait simplement impossible ou alors avoir une turbine genre boeing à l'entrée, le miel sêche grâce à la condensation, cela a deux effets immédiats la libération de la chaleur latente qui chauffe la ruche, et la disponibilité d'eau liquide dans la ruche; la propolis a ce rôle de vernis sur les parois qui augmente la condensation comme on le voit dans les ruches naturelles qui sont propolisées jusqu'en bas des rayons , pas plus.
avatar
DocBB
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 109
Age : 55
ville et région : Saint Denis de La Réunion

http://tchantches-apicultures.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par EmmaEtFred le Lun 07 Mai 2018, 07:41

Bonjour DocBB,

Sur le séchage du miel, c'est pourtant ce qui est écrit dans tous les livres d'apiculture, ce qu'on apprend en formation apicole, et ce qui se sent quand on met sa main sous une ruche en période de miellée...

Petite copie de notre encyclopédie apicole :
"À un certain stade de leur vie, les ouvrières agitent vigoureusement les ailes afin de transformer le nectar (constitué à 70 % d'eau) en miel (qui ne contient que 17 % d'eau). En faisant circuler l'air, elles permettent à l'humidité de s'évaporer."

Sans être complotiste, tu penses qu'on nous ment ?

EmmaEtFred
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 37
ville et région : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel type de ruche dans un environnement venteux et humide ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum