forum apiculture France et abeilles
Bienvenue sur apiculture france.com.
Inscrivez vous pour avoir accès à toutes les rubriques.

Grégoire et sa cloture

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Grégoire et sa cloture

Message par eul' riolu le Mer 04 Avr 2012, 03:01

Voici une question que me pose Grégoire sauriez vous y répondre?

Bonjour eul' riolu,

Actuellement en Terminale Bac Professionnel Travaux Paysagers au Lycée Agricole de Coulogne, j'effectue une soutenance de stage. Ce rapport réalisé dans une entreprise du Paysage a pour objectif la réalisation d'une clôture en bois de 2m de haut sur 18m de long afin de séparer mon client des ruches voisines. Cette clôture doit d'après ce que j'ai compris forcer l'envol des abeilles.

J'aurais premièrement aimé savoir si vous pourriez m'expliquer cette action d'envol des abeilles (qui d’après ce que j'ai encore une fois compris, ne redescendraient que quelques kilomètres plus loin évitant ainsi mon client) et que deuxièmement vous me citiez d'autres alternatives (par rapport à la clôture).

Je vous remercie d'avance et dans l'attente de votre réponse, je vous transmets mes sincères salutations.


Grégoire MARTIN



Dernière édition par eul' riolu le Mer 04 Avr 2012, 03:09, édité 1 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
eul' riolu
reine mère
reine mère

Masculin Nombre de messages : 17913
Age : 66
ville et région : Saone Franche-Comté

http://www.lesfousdubois.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par eul' riolu le Mer 04 Avr 2012, 03:08

Bonjour Grégoire.

La cloison de 2m de haut et de 2m plus large que le rucher est une obligation légale lorsque le voisinage est trop près. Distances différentes suivant les départements et l'usage des locaux.
La barrière (pleine, ajourée, naturelle ou pas) oblige comme tu l'as compris les abeilles à monter pour s'envoler et ainsi ne pas importuner les voisins.
Maintenant si derrière cette barrière il y a des fleurs elles vont, à mon sens, vite les trouver.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
eul' riolu
reine mère
reine mère

Masculin Nombre de messages : 17913
Age : 66
ville et région : Saone Franche-Comté

http://www.lesfousdubois.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par gemaf le Mer 04 Avr 2012, 03:21

Bonjour eul' riolu
Je pense bien qu'elles trouveront les fleurs, cela fait partie de leurs boulôt
A mon avis, quand tu as des voisins trop proches, tu évites de mettre des ruches chez toi
tu trouves un terrain aux alentours Smile
Ce genre de situation est toujours sujet à problèmes. Ce n'est que mon avis Embarassed
avatar
gemaf
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 284
Age : 66
ville et région : normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par vincentapi10 le Mer 04 Avr 2012, 08:30

ce qui est super important à comprendre c'est que le devant d'une ruche c'est comme un aéroport, une piste de décollage donc si tu réduit la taille de la piste tu obliges les abeilles a avoir un angle de décollage et d'atterrissage beaucoup plus faible.

Maintenant il faut voir que ce sont les 10 premiers mètres devant la ruche qui posent problème.
avatar
vincentapi10
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 3164
Age : 36
ville et région : aube

http://www.vincentarnoultapi.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par L'amiral le Mer 04 Avr 2012, 10:58

En effet, la comparaison avec un aéroport est bonne.
Je suis un ancien pilote et l'observation du vol des abeilles est un des (nombreux) sujets qui m'amènent à l'apiculture.

Les abeilles adapteront nécessairement leurs trajectoires d'envol (et d'approche) à l'environnement.
Si un obstacle est matérialisé par une barrière, leur angle de décollage (et d'approche) sera plus fort (et non plus faible comme le dit Vincent).

Il ne faut cependant pas ignorer la conséquence qui en découle, pour les abeilles comme pour les avions:
Si l'angle est plus fort, l'énergie nécessaire pour décoller est plus grande. On peut donc penser que l'abeille se fatiguera plus vite et ira butiner moins loin.
De même, la trajectoire d'approche sera plus acrobatique et contraindra (sans doute?) l'abeille à rapporter moins de butin à la ruche.

Je ne sais pas si une étude poussée à déjà été réalisée sur ce sujet, peut-être ai-je tort, mais cela me semble cohérent.

Conclusion:
Si une barrière doit être placée pour protéger le voisinage, plus les ruches seront éloignées de cet obstacle et plus les abeilles seront performantes.
avatar
L'amiral
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 1280
Age : 53
ville et région : Coligny (Ain)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par jetapneiste le Mer 04 Avr 2012, 15:03

Très intéressant combien de G prend une abeille en plein vol ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
jetapneiste
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1009
Age : 45
ville et région : cotes d'armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par L'amiral le Mer 04 Avr 2012, 15:59

jetapneiste a écrit:Très intéressant combien de G prend une abeille en plein vol ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette question n'a rien de saugrenu... Wink
puisque le facteur de charge "G" est le même pour une abeille de quelques grammes que pour un A380 de 500 tonnes!

Il s'agit en fait du rapport entre la portance et le poids, qui est égal à 1 lorsqu'on est immobile, et que l'on multiplie à notre poids réel pour connaitre notre poids apparent (ou ressenti).

En vol rectiligne, lorsque l'abeille monte, sa portance est évidemment supérieure à son poids, son facteur de charge est donc légèrement supérieur à 1.
A l'inverse, en descente, il est légèrement inférieur à 1.

Plus compliqué, le vol stabilisé horizontal, mais en virage:
Pour tourner, quand on n'est pas une mouche, la seule solution est de s'incliner et le facteur de charge est égal à 1/Cosinus de l'inclinaison.

Inclinaison Cosinus Facteur de charge
1 1
15° 0,96 1,03
30° 0,87 1,15
45° 0,7 1,4
60° 0,5 2
70° 0,34 2,9
La véritable question est: Combien de G une abeille peut-elle encaisser sans broncher?

Pour l'homme, cela dépend de la forme physique mais en gros, l'impact est le suivant:
+2g Sensation de compression tête et membres lourds, à mobilité réduite
+3g Sensations précédentes accentués, augmentation des fréquences cardiaque et respiratoire
+4g Perte de la vision périphérique altération de la vision centrale (voile gris)
+5g Perte de la vision centrale (voile noir)

J'ai beaucoup simplifié la démonstration, mais pour ceux que ce sujet intéresse, suivre le lien
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
study

Et pardon à Grégoire et eul' riolu d'avoir dévié du sujet... Embarassed
avatar
L'amiral
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 1280
Age : 53
ville et région : Coligny (Ain)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par jetapneiste le Mer 04 Avr 2012, 19:40

merci pour ces précisions
avatar
jetapneiste
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1009
Age : 45
ville et région : cotes d'armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par eul' riolu le Mer 04 Avr 2012, 19:55

L'amiral a écrit:Cette question n'a rien de saugrenu... Wink

Wouahhhh !!!! On en a plein les esgourdes.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
eul' riolu
reine mère
reine mère

Masculin Nombre de messages : 17913
Age : 66
ville et région : Saone Franche-Comté

http://www.lesfousdubois.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par s2lyon le Mer 18 Juil 2018, 14:05

Bonjour,

Je relance ce topic pour un besoin que j'ai :

Je dois séparer ma ruche sur un côté de mon voisin, donc séparation sur une longueur de 4m de 2m de haut.

Je cherche une solution économique, quand même esthétique et qui ne prenne pas trop de largeur.
J'aurais voulu profiter de vos expériences.

Quelques solutions envisagées :
2 panneaux de bois de 2 x 2m tenus par trois poteaux ?
3 poteaux, grillage entre les deux et faire pousser un végétal dessus ?, avec éventuellement une toile tendue en attendant la pousse.
Autre ???
avatar
s2lyon
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
ville et région : Villeurbanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par fifiniak46 le Mer 18 Juil 2018, 14:35

Il y a peut être une solution de type BEE-PASS ..que tu pourras faire visiter à tes voisins ….mais bon, elle ne solutionne pas les dangers d'une récolte 'sportive' !!!...alors attention tout de même !..

fifiniak46
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 743
Age : 55
ville et région : Cahors

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par s2lyon le Mer 18 Juil 2018, 15:04

Merci pour la réponse, j'avais déja vu cette solution, mais comme tu dis quid des visites de la ruche ???

De plus je n'ai pas de soucis avec mes voisins, je les avais prévenus de mon projet, et maintenant la ruche est en place, personne ne s'en plaint bien au contraire.

Je souhaite juste trouver la meilleure solution pour me mettre en conformité avec la réglementation.
avatar
s2lyon
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
ville et région : Villeurbanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par Le Président Deschanel le Mer 18 Juil 2018, 22:59

Le Président rappelle les textes : … ne sont assujetties à aucune prescription de distance les ruches isolées des propriétés voisines ou des chemins publics par un mur, une palissade en planches jointes, une haie vive ou sèche, sans solution de continuité. (…)doivent avoir une hauteur de deux mètres au-dessus du sol et s'étendre sur au moins deux mètres de chaque côté de la ruche.
Donc, pour être conforme, la palissade doit faire le tour complet des ruches et la solution du drap n'est pas admise.

Sur le départ et l'arrivée des abeilles. Le Président aurait tendance à penser que la consommation d'énergie supplémentaire due à la palissade n'est pas significative (la pauvre butineuse, elle en fait des hauts et des bas…) mais qu'il y a un risque d'augmentation de la dérive puisque les abeilles atterrissent sur un décor uniforme.

Sur le facteur G. Il est exact que les abeilles encaissent le même facteur de charge qu'un humain mais cela n'a pas de sens de comparer les effets sur les corps. Le rapport entre la masse des liquides internes et la surface des boyaux chez un petit animal est beaucoup plus faible (sans même évoquer les forces de contact ou la physiologie des insectes). Bref, les abeilles peuvent voler sans combinaison; la nature est bien faite.
avatar
Le Président Deschanel
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 153
Age : 100
ville et région : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par Taali le Mer 18 Juil 2018, 23:11

Président ... parler à la troisième personne ...  des séquelles suite à la chute du train ?
avatar
Taali
abeille nourrice
abeille nourrice

Féminin Nombre de messages : 621
Age : 52
ville et région : Alpes de haute provence altitude 750 m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par BSM73 le Jeu 19 Juil 2018, 00:12

Auparavant il n'y avait aucun obstacle devant mes ruches
et les abeilles décollaient à 30 degrés par rapport à l'horizontal .
Maintenant les cerisiers sont à 2 mètres des ruches,
et les abeilles décollent à la verticale. 
Aucune différence quant aux comportements des abeilles.

Par contre le voisin ne peut plus rien dire.  Very Happy Very Happy Very Happy

BSM73
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1435
Age : 50
ville et région : Cambrai

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par Vincent04 le Jeu 19 Juil 2018, 07:06

à propos de pourquoi les abeilles encaissent bien leurs innombrables chocs :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Vincent04
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 879
Age : 58
ville et région : Sisteron - Alpes de Haute-Provence - 630m

http://opentruc.fr/wiki/Ruches/Photos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par mielpimpin le Jeu 19 Juil 2018, 08:48

Le Président Deschanel a écrit:
Donc, pour être conforme, la palissade doit faire le tour complet des ruches et la solution du drap n'est pas admise.

Bonjour,

Non , la palissade ou mur ou haie , peut se situer uniquement entre la ou les ruches et le voisinage en dépassant de deux mètres l'empiétement des ruches .

En pratique ,légalement , deux ruches distantes d' un mètre peuvent être accolées à une haie vive séparant la parcelle où sont posées les ruches de la parcelle du voisin , du moment que la haie soit continue sur deux mètres plus deux mètres plus deux mètres soit six mètres;les ruches étant centrées sur l'axe de la haie .
avatar
mielpimpin
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1907
Age : 63
ville et région : Le Creusot BOURGOGNE

http://mielpimpin.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par s2lyon le Jeu 19 Juil 2018, 08:53

Le Président Deschanel a écrit:Le Président rappelle les textes : … ne sont assujetties à aucune prescription de distance les ruches isolées des propriétés voisines ou des chemins publics par un mur, une palissade en planches jointes, une haie vive ou sèche, sans solution de continuité. (…)doivent avoir une hauteur de deux mètres au-dessus du sol et s'étendre sur au moins deux mètres de chaque côté de la ruche.
Donc, pour être conforme, la palissade doit faire le tour complet des ruches et la solution du drap n'est pas admise.
Monsieur le Président,

Tout d'abord merci pour ce rappel que j'avais lu mais j'avais un peu dérivé sur l’interprétation de la "haie vive", le "drap" pour moi était un brise vue temporaire le temps que la végétation ne prenne la relève, mais je ne sais pas si du lierre grimpant après un grillage peut être considéré comme haie vive ? ou s'il faut forcément des arbustes.

Pour "le tour complet des ruche" je ne pense pas du moins pas d'une traite voici un croquis de mon installation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(je n'ai pas noté mais côté bas il y  a mon habitation et la limite de terrain à plus de 100m)

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération.
avatar
s2lyon
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
ville et région : Villeurbanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par Le Président Deschanel le Jeu 19 Juil 2018, 09:35

Il y a deux approches possibles : bonne entente avec le voisin et alors une grande séparation, du lierre sur un grillage et un drap en attendant paraissent de bon sens. Ou alors, un risque de conflit; dans ce cas, le Président s'en tiendrait strictement aux textes (palissade tout autour- sinon pour info, dans le Rhône, la distance minimale en agglomération est de 20m jusqu'à 8 ruches).
A noter aussi que même en respectant ces règles, on ne peut créer un "trouble anormal de voisinage". Quelques piqures, un essaim en ballade seraient des éléments de ce trouble.
Conclusion : pour apiculturer en agglomération, il faut soit bien s'entendre avec ses voisins soit être complètement clandestin.

Il y a aussi la solution de ré-écrire le Code Rural comme le propose M. Mielpimpin. Le Président n'y avait pas pensé.
avatar
Le Président Deschanel
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 153
Age : 100
ville et région : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par dan70 le Jeu 19 Juil 2018, 09:36

Bonjour,

Je suis presque dans cette situation, le mieux pour moi est la combinaison palissade/mur + végétation ET la ruche tournant le dos å la palissade avec une zone dégagée pour décoller tranquillement sans avoir à grimper sur les 10 premiers mètres.

Concernant l'accolement à la palissade, je déconseille (par experience), les abeilles définissent un volume de sécurité autour de la ruche et intègrent la palissade et un bout du domaine derrière  ce volume de sécurité. Quand elles ont à butiner pas de souci mais en période de disette ou autre souci, le voisinage sera importunė voire, comme chez moi, attaqué.

Cordialement

dan70
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 237
Age : 70
ville et région : Haute-Saône, Franche-Comté

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par s2lyon le Jeu 19 Juil 2018, 12:29

Le Président Deschanel a écrit:Il y a deux approches possibles : bonne entente avec le voisin et alors une grande séparation, du lierre sur un grillage et un drap en attendant paraissent de bon sens. Ou alors, un risque de conflit; dans ce cas, le Président s'en tiendrait strictement aux textes (palissade tout autour- sinon pour info, dans le Rhône, la distance minimale en agglomération est de 20m jusqu'à 8 ruches).
A noter aussi que même en respectant ces règles, on ne peut créer un "trouble anormal de voisinage". Quelques piqures, un essaim en ballade seraient des éléments de ce trouble.
Conclusion : pour apiculturer en agglomération, il faut soit bien s'entendre avec ses voisins soit être complètement clandestin.

Il y a aussi la solution de ré-écrire le Code Rural comme le propose M. Mielpimpin. Le Président n'y avait pas pensé.

Les 20m ne sont pas respectables pour mon cas, c'est plus que la largeur de mon terrain.

Donc pour moi c'est article 3 qui dit :

"Les ruches isolées des propriétés voisines ou des chemins publics par un mur, une palissade en planches jointe, une haie vive ou sèche, sans solution de continuité ne sont assujetties à aucune prescription de distance.
Ces clôtures devront avoir une hauteur de deux mètres au minimum au-dessus du sol et s’étendre sur au moins deux mètres de chaque côté de la ruche."

Avec des interprétations possibles - ce qui est toujours le cas dans la loi française, pour y avoir travaillé -pour ce qui nous intéresse, on peut prendre les propriétés voisines une à une, du coup une palissade pour chaque propriété voisine.

autre point sur ce texte, il n'y a pas de "s" à "jointe" donc ce ne sont pas les planches qui sont jointe mais la palissade ?
avatar
s2lyon
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
ville et région : Villeurbanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par mielpimpin le Jeu 19 Juil 2018, 13:52

Le Président Deschanel a écrit:Il y a deux approches possibles : bonne entente avec le voisin et alors une grande séparation, du lierre sur un grillage et un drap en attendant paraissent de bon sens. Ou alors, un risque de conflit; dans ce cas, le Président s'en tiendrait strictement aux textes (palissade tout autour- sinon pour info, dans le Rhône, la distance minimale en agglomération est de 20m jusqu'à 8 ruches).
A noter aussi que même en respectant ces règles, on ne peut créer un "trouble anormal de voisinage". Quelques piqures, un essaim en ballade seraient des éléments de ce trouble.
Conclusion : pour apiculturer en agglomération, il faut soit bien s'entendre avec ses voisins soit être complètement clandestin.

Il y a aussi la solution de ré-écrire le Code Rural comme le propose M. Mielpimpin. Le Président n'y avait pas pensé.
Ou alors bien interpréter ce code rural (palissade prolongée de deux mètres de chaque côté de la ruche ).Cette prolongation est linéaire .Il n'est pas écrit que la palissade doit entourer la ruche , elle doit simplement servir de séparation avec le voisin .Mais votre erreur est pardonnable Mr le Président ,votre santé mentale étant réputée comme ... disons...précaire !
avatar
mielpimpin
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1907
Age : 63
ville et région : Le Creusot BOURGOGNE

http://mielpimpin.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par eul' riolu le Jeu 19 Juil 2018, 20:36

Les mots qui m'ont toujours paru susse-pets suspects sont "sans solution de continuité" ce qui pour moi veut dire discontinue. Et ça ne parait pas logique.
Est ce que ça voudrait dire : Avec des trous, comme le feuillage ? Dans ce cas un grillage à poules ne serait pas interdit, voire mème du grillage à béton.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
eul' riolu
reine mère
reine mère

Masculin Nombre de messages : 17913
Age : 66
ville et région : Saone Franche-Comté

http://www.lesfousdubois.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par s2lyon le Jeu 19 Juil 2018, 21:14

Non pour ce terme j'ai fait une recherche alors que l'on comprend qu'il n'a pas besoin d'être d'un seul tenant veut dire tout le contraire !!!!
Pourquoi faire simple...
avatar
s2lyon
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 267
Age : 46
ville et région : Villeurbanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par Le Président Deschanel le Jeu 19 Juil 2018, 21:19

Solution de continuité = rupture dans la continuité (cf verbe dissoudre).

Le Président fait amende honorable et s'excuse auprès de M. Mielpinpin : c'est son interprétation la bonne, sinon, si la palissade devait être sur les 4 côtés de la ruche, la précision "s'étendre sur au moins deux mètres" n'aurait pas d'intérêt.
avatar
Le Président Deschanel
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 153
Age : 100
ville et région : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grégoire et sa cloture

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum