forum apiculture France et abeilles
Bienvenue sur apiculture france.com.
Inscrivez vous pour avoir accès à toutes les rubriques.
forum apiculture France et abeilles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

+17
airbrun
Rot68
Fred38
gaet
Horus
Eric66
David R
AlexB
Onyx
willy69
robert.daubree
API55
bzz29
ncstyle
Menulphus
robert51
JAZ89
21 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Sam 06 Aoû 2022, 01:26

Sortie d'hivernage avec 5 ruches (1 perte cet hiver, très probablement due au varroa ... le traitement apistan pas terrible probablement parce qu'il y a encore du couvain ouvert fin septembre au moment du retrait des lanières).

Pose de la première hausse sur la plus avancée le 20 Mars. Les 2 plus fortes ont eu jusqu'à 6 hausses au moment du colza (bon la 6ème hausse a plus été présente par sécurité que réellement remplie Smile ).

Essaimage (essaim perdu) d'une colonie de production trop près du colza le lundi de Pâques (18 Avril). Remérage sans problème.

Un essaim prélevé sur la plus forte et douce (3 cadres avec cellules royales + quelques abeilles supplémentaires) fin avril.
L'essaim s'est développé seul, par contre je lui ai fourni au fur et à mesure de son extension des cadres bâtis contenant en partie des réserves de miel (de l'ordre de 1/4 à 1/3 du cadre). Bref actuellement la colonie est sur ses 10 cadres et ne présente plus guère de différence avec les ruches de production (un peu moins peuplée cependant) et n'a rien produit (mais ce n'est pas ce que je lui demandais, juste qu'elle se développe c'est tout).

Côté production pour les 5 ruches en 4 miellées :
- Printemps (fruitiers et colza) 234 Kg
- Acacia 190 Kg
- Tilleul 112 Kg
- Eté (un peu de tilleul + tournesol) 71 Kg

Total pour les 5 ruches de production, 607 Kg récoltés soit une moyenne à 121 Kg/ruche.

Résultat dont les 4 facteurs clé sont toujours la qualité de la souche d'origine, la richesse florale du milieu, la météo globalement très favorable, l'isolation du matériel qui limite fortement les besoins de la colonie en chaleur et donc en consommation de miel (et à partir des coups de chaud de juin et juillet les besoins en fraicheur et en ventilation).

Traitement apivar posé le 30 juillet pour les 6 colonies (les 5 de production et l'essaim).
A l'occasion de la visite de pose, les colonies avaient entre 5 et 8 cadres de couvain, les réserves étaient importantes sur 4 colonies, moyenne sur une 5ème et relativement faible sur celle avec 8 cadres de couvain (mais ce n'était pas la famine pour autant).
Sur cette dernière colonie j'ai mis un nourrisseur contenant 1 ou 2 Kg de miel issu des fonds de maturateur ou de bac à désoperculer.

Reste maintenant à surveiller les réserves de temps en temps vu la sécheresse et à retirer les lanières en 3ème semaine d'octobre.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Menulphus Sam 06 Aoû 2022, 11:56

Salut Jazz !

impressionnant !!! Les souches et le milieu mellifères doivent être au Top chez toi  ...

Pour ma part; bilan plus modeste, mais très sympa, sur mes deux ruches isolées "façon Jazz tower":
Colonie de 2021: 5 hausses récoltées pour 90 kgs de miel.
Essaim enruché fin mai 2022: une hausse pleine à craquer: 19 kg.

Sur mes meilleures ruches non isolées et dans le même rucher, je fais environs 1hausse et demie par colonie, soit environ 25 à 27 kgs ...
Y' pas photo, sp'as ???

Je vais passer mes autres caisses en isolation "Jazz Tower" d'ici l'automne ...
Je pense que la récolte 2023 va tout déchirer (sauf météo de me...de !)

Kenavo !

Ménu.
Menulphus
Menulphus
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1873
Age : 62
ville et région : Vannes, Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Sam 06 Aoû 2022, 19:09

robert51 a écrit:2 monofloraux et deux toutes fleurs sans bouger les caisses, c'est le luxe ! Smile
il est clair ton tilleul ?
Il est liquide jaune ambré. Je ne pense pas qu'il soit pur, il y a aussi probablement de la ronce. En tout cas il est mentholé.

Oui l'environnement est riche.
Au nord sur la colline entre 300 et 600 m des ruches il y a quelques beaux bouquets de grands acacias.
Au sud entre 300 et 1500 m des ruches, dans la ville, des tilleuls sur le marché, le mail, les boulevards, les cours des anciennes casernes ... etc.
Le mail c'est une allée toute droite de 1200 m de long pour que les régiments de dragons du début du XXème siècle promènent leurs chevaux. Il est planté sur toute la longueur de 4 rangées de tilleul avec 1 arbre tous les 5 mètres.

La performance de l'isolation facilite aussi la réalisation du monofloral (certes plus ou moins pur).
Il est plus facile (voir nécessaire) de récolter les hausses déjà largement remplies au printemps pour avoir un matériel vide et disponible pour l'acacia.
Quand le printemps n'a produit que quelques cadres dans une hausse, un amateur peut se dire "à quoi bon récolter 3 cadres en salissant tout le matériel pour si peu, autant attendre l'acacia et tout sortir en même temps".

Idem ensuite lors du passage de l'acacia au tilleul.


Dernière édition par JAZ89 le Sam 06 Aoû 2022, 19:32, édité 1 fois

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Sam 06 Aoû 2022, 19:23

Menulphus a écrit:
Je vais passer mes autres caisses en isolation "Jazz Tower" d'ici l'automne ...
Je pense que la récolte 2023 va tout déchirer (sauf météo de me...de !)

Kenavo !

Ménu.
Salut Menulphus,

Bien content pour toi. Bien content aussi que tu ais pu faire la comparaison que Robert51 souhaitait au sein d'un même rucher.

L'isolation décale vers le haut les possibilités de récolte.
Une bonne année, atteindre les 100 Kg par ruche est possible pendant que les ruches conventionnelles seront à 50 Kg.
Si l'année est moyenne ce sera respectivement 70 et 35.
Et une mauvaise année tu feras encore 30 ou 40 Kg sans nourrir alors que les conventionnelles n'auront qu'une récolte symbolique tout en passant quelques litres de sirop par ruche pour éviter le désastre.

Bref tu vas pratiquer une apiculture différente. Bienvenu au club  Laughing

Quant aux "jaz tower", effectivement cette fin avril, cela commençait à ressembler à des tours : un corps de ruche sur parpaing et palette avec 6 hausses par dessus, cela faisait à peu près 1,75 m de haut et m'arrivait à la hauteur des yeux. Smile
C'est bien pour cela que j'ai récolté 3 hausses operculées de printemps 8 jours avant le gros de la récolte pour ne pas avoir des ruches avec 7 hausses et devoir remettre en place des éléments de 25 kg à plus de 1,5 m de haut.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par ncstyle Lun 08 Aoû 2022, 09:55

Bonjour, vous isolez vos ruches comment ??  Smile

ncstyle
oeuf
oeuf

Féminin Nombre de messages : 7
Age : 23
ville et région : Aude

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par bzz29 Lun 08 Aoû 2022, 13:45

ncstyle a écrit:Bonjour, vous isolez vos ruches comment ??  Smile
Bonjour, meme question. J ai un peu cherché sur le forum et le net, je n’ai pas trouvé de  plans ou indications.

bzz29
nymphe
nymphe

Masculin Nombre de messages : 92
Age : 55
ville et région : brest

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Lun 08 Aoû 2022, 23:04

bzz29 a écrit:
ncstyle a écrit:Bonjour, vous isolez vos ruches comment ??  Smile
Bonjour, meme question. J ai un peu cherché sur le forum et le net, je n’ai pas trouvé de  plans ou indications.
Bonsoir,

Avec des panneaux de liège pour isolation directement collés sur les parois extérieurs des éléments (corps et hausse).
Pour le corps 60 mm d'épaisseur (parce que j'utilise des stocks prévus pour une isolation au départ), pour les hausses 40 mm. On pourrait tout faire en 40 mm d'épaisseur pour simplifier l'approvisionnement.

Pour les toits, j'ai des blocs de 100 mm (sauf une où c'est un panneau de 60 mm).
Par dessus un toit chalet de fabrication maison parce qu'évidemment en ajoutant de l'épaisseur sur les éléments, les toits tôle standards ne servent à rien (je n'en ai jamais acheté  Smile).

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Lun 08 Aoû 2022, 23:10

robert51 a écrit:

Peux tu préciser stp: les races et/ou les souches et l'âge des reines (non isolées) des ruches comparées.
Perso sur des ruchers de plusieurs dizaines de caisses, je peux avoir ce genre d'écart, ruches identiques.

Merci d'avance !
Smile
Toujours aussi sceptique/méfiant Robert ? Very Happy

Ne crois-tu pas qu'avec une centaine de colonies, il serait temps que tu essaies ?
Tu dois bien avoir un rucher avec une vingtaine de ruches avec toute la variabilité que tu souhaites.
Tu en isoles 10 à ta convenance à l'automne et tu en gardes 10 tel quel.

Et en juillet prochain, tu comptes les points, tu pourras même nous sortir un pourcentage de gain qui va bien.
Perso je pense que l'on gagne un facteur 2. D'après les chiffres de Menulphus (certes sur une seule colonie), ce serait plutôt un facteur 3 (même un peu plus).

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par API55 Mar 09 Aoû 2022, 08:39

Comme Robert51, je me demande si la très bonne production ne vient pas aussi de la qualité de tes abeilles (de la sélection?).
L'an dernier une ruche normale m'a donné 124 kg de miel. Cette année elle a essaimé et va me faire environ 80/85 kg. La colonie (l'essaim) qui en est issue a fait 2 hausses déjà et encore 2 à récolter. Le tout sans isolation, les acacias grêlés et les tilleuls lessivés.
Je pense que la génétique compte plus que l'isolation. Mais à l'occasion je ferai un essai quand même, pour voir. On ne sait jamais, une ruche qui donnerait 300 kg de miel!
API55
API55
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2844
Age : 71
ville et région : 55100 VERDUN

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par ncstyle Mar 09 Aoû 2022, 09:32

D'accord, merci beaucoup pour les explications Jaz89 !!
J'aimerais bien essayer sur une des mes ruches qui se trouve sur un toit (pas très haut mais quand même) et qui est donc beaucoup exposé au variations de température.

ncstyle
oeuf
oeuf

Féminin Nombre de messages : 7
Age : 23
ville et région : Aude

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mar 09 Aoû 2022, 11:37

@API55
Tu parles d'une ruche normale mais il me semble que tu décris le comportement de l'exceptionnel et non de la moyenne.

Cette année la moyenne est de 121 Kg sur 5 ruches, dont une essaimée.
Cette ruche n'a de mémoire produit qu'entre 3 et 4 hausses, disons 50 Kg.

Elle plombe au passage la moyenne. Je n'ai pas relevé précisément les hausses de chaque ruche à chaque miellé, mais à vue de nez je pense qu'il y en a au moins deux qui ont franchi les 150.
Celle aussi dans laquelle j'ai prélevé l'essaim a beaucoup ralenti (trop même, j'ai pris un cadre de trop).

Comme écrit plus haut déjà, oui la qualité des abeilles jouent évidemment mais difficile de chiffrer de combien.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mar 09 Aoû 2022, 11:39

@ncstyle
Plus la ruche est exposée aux variations de température (et au vent), plus l'isolation par l'extérieur sera un avantage.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mar 09 Aoû 2022, 16:53

Robert, je pense que si l'on recherche dans les échanges de l'année dernière sur le sujet, on retrouve quasiment mot pour mot la réflexion ci-dessus.

Je n'ai pas les moyens (le nombre de ruches) et encore moins le temps de faire ce que tu réclames (en essayant surtout pas par toi même ?).
Par contre les copains que ce soit sur le forum ou parmi les connaissances locales qui s'y sont mis, voient tous la nette différence (cf Menulphus "il n'y a pas photo").

Enfin pour terminer, puisque l'argent semble un point sensible, l'isolation avec le liège double le prix du matériel (corps et hausses - une centaine d'euros).
Comme la production de miel double aussi, l'investissement est rentabilisé dès la première année.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par robert.daubree Mar 09 Aoû 2022, 18:10

bonjour 
quelles sont les réferences de ces  plaques ? Ou peut on les acheter ? 
merci
robert.daubree
robert.daubree
Donateur
Donateur

Masculin Nombre de messages : 154
Age : 64
ville et région : Sautron Loire atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par willy69 Mar 09 Aoû 2022, 18:32

Je ne mets pas en doute l'efficacité d'une isolation mais pas dans les proportion que tu indiques, seul un essai sur un même rucher de plusieurs ruche isolée et non pourrai nous donner un résultat plus clair.
Tu as fait beaucoup de miel avec 6 hausses en début sur du colza ce qui ne peut être comparer avec beaucoup d'entre nous qui n'avons pas de grande culture, source de nectar en quantité.
Chez moi je n'ai aucune culture agricole et mes abeilles ont fait +200 kg sur 3 ruches ( et je n'ai pas tout récolté pour leur en laisser ).
Ceci dit bravo à tes abeilles, tu explores encore les compteurs  Very Happy
Pour info un amateur à la sortie nord de Lyon à fait en 2019 120 kg avec la seule ruche qu'il avait ( non isolé ) dixit le technicien sanitaire qui lui avait vendu la ruche, il avait des grandes cultures autour de chez lui.
willy69
willy69
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 4582
Age : 58
ville et région : Lyon,Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par API55 Mar 09 Aoû 2022, 23:44

JAZ89 a écrit:@API55
Tu parles d'une ruche normale mais il me semble que tu décris le comportement de l'exceptionnel et non de la moyenne.

Cette année la moyenne est de 121 Kg sur 5 ruches, dont une essaimée.
Cette ruche n'a de mémoire produit qu'entre 3 et 4 hausses, disons 50 Kg.

Elle plombe au passage la moyenne. Je n'ai pas relevé précisément les hausses de chaque ruche à chaque miellé, mais à vue de nez je pense qu'il y en a au moins deux qui ont franchi les 150.
Celle aussi dans laquelle j'ai prélevé l'essaim a beaucoup ralenti (trop même, j'ai pris un cadre de trop).

Comme écrit plus haut déjà, oui la qualité des abeilles jouent évidemment mais difficile de chiffrer de combien.
Je dis normale, c'est à dire non isolée.
Et ce que je veux dire aussi c'est que le caractère productif s'est transmis à la colonie dont est issue l'essaimage. En d'autre termes si j'avais toutes mes ruches avec le même caractère j'aurais aussi une moyenne de production impressionnante.
API55
API55
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2844
Age : 71
ville et région : 55100 VERDUN

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mer 10 Aoû 2022, 00:15

robert.daubree a écrit:bonjour 
quelles sont les réferences de ces  plaques ? Ou peut on les acheter ? 
merci
Bonsoir Robert,

J'achète cela chez un marchand local de matériaux isolants naturels.

Tu dois pouvoir trouver l'équivalent dans le 44 (je t'écris à l'instant de Couëron  Wink).
Cela se commercialise en plaque de 100 x 50 cm et en ballot qui contient un nombre variable de plaques en fonction de l'épaisseur de la plaque (8 plaques en 40 mm ; 5 plaques en 60 mm).

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mer 10 Aoû 2022, 00:21

willy69 a écrit:Je ne mets pas en doute l'efficacité d'une isolation mais pas dans les proportion que tu indiques, seul un essai sur un même rucher de plusieurs ruche isolée et non pourrai nous donner un résultat plus clair.

Pour info un amateur à la sortie nord de Lyon à fait en 2019 120 kg avec la seule ruche qu'il avait ( non isolé ) dixit le technicien sanitaire qui lui avait vendu la ruche, il avait des grandes cultures autour de chez lui.
Je n'ai que du matériel isolé. Je ne vais pas coller une colonie dans un environnement thermique moins favorable pour elle juste pour montrer aux sceptiques combien ils vont gagner.

Si c'est le technicien sanitaire qu'il lui a vendu qui le dit ...
Perso je ne vends rien, juste du miel à mes clients.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mer 10 Aoû 2022, 01:02

robert51 a écrit:Moi je ne ferai pas d'essai, j'ai plus de 100 ruches en transhumance et y'a pas de poignées sur tes caisses Wink
Nous ne faisons pas la même apiculture. Je suis amateur qui n'a pas d'obligation de résultat.

Je ne transhume pas (au fait, l'habitat naturel de l'abeille, le tronc d'arbre creux transhume-t-il ?).

Je suis en périphérie d'un milieu urbain, donc je ne transporte jamais de hausses pleines susceptibles de provoquer du pillage. Tous les cadres sont manipulés en boite plastique presque hermétique, qu'ils soient pleins ou tout juste extraits avant léchage qui se passe systématiquement sur les ruches là encore pour éviter le pillage et le désordre pour le voisinage.

Quand bien même, un coup de défonceuse sur les tranches des grands côtés des hausses, un fer plat de l'épaisseur de la défonce bien vissé avec des poignées émergentes du liège et les hausses auraient des poignées costauds. Encore faut-il avoir envie de faire et de créer.

Est-ce si difficile de trouver un coin où il y ait à la fois des champs de grande culture (je m'en passerais bien, les jardins et vergers des particuliers suffiraient bien à faire un miel de printemps en quantité), de l'acacia et du tilleul dans un rayon de 1500 à 2000 mètres autour des ruches ? Dans ce cas, plus besoin de transhumance.
Et quand il y a 50 ruches à gérer au lieu de 100 pour le même résultat, c'est peut être aussi plus facile à trouver.

Quand aux affirmations, je donne des chiffres ce qui n'est pas ton cas.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Onyx Mer 10 Aoû 2022, 05:38

"Je ne transhume pas (au fait, l'habitat naturel de l'abeille, le tronc d'arbre creux transhume-t-il ?)."

Ça n'a rien à voir avec le sujet mais puisque tu en causes...
Aujourd'hui les abeilles sont des animaux domestiques telles les vaches ou les moutons. Elles logent dans des caisses et il est n'est pas immoral de les transhumer. On mène bien les vaches à l'alpage et il y a bien longtemps que les aurochs, leurs ancêtres, n'habitent plus les forêts.
Par ailleurs, à l'époque où elles existaient, les abeilles sauvages auraient-elles pu amasser 100 kg dans les petites cavités qu'elles occupaient majoritairement?

Onyx
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 65
ville et région : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mer 10 Aoû 2022, 10:30

Onyx a écrit:Par ailleurs, à l'époque où elles existaient, les abeilles sauvages auraient-elles pu amasser 100 kg dans les petites cavités qu'elles occupaient majoritairement?
Techniquement oui même si peu probable.

Pour ces 100 Kg de miel faut l'équivalent de 4 corps dadant (1 pour la colonie, 3 pour le miel). Soit en ne comptant que la surface utile nette des cadres, un volume d'environ 170 litres (je vous passe le détail du calcul).

Un tel volume tient dans un cylindre de 30 cm de diamètre et de 2,4 mètres de haut. Pas impossible de trouver un tel tronc creux mais probablement pas le cas général.
De toute façon dans la nature les abeilles n'auraient pas amassé une telle quantité de miel, l'habitat étant trop exigu avant d'atteindre les 100 Kg stockés, elles auraient essaimé avant.

Par contre guère de doute qu'une colonie sauvage puisse produire cette quantité de miel sur la saison dont une partie est auto-consommée rapidement.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par AlexB Mer 10 Aoû 2022, 13:05

Bonjour,,
Impressionné par vos productions  bravo
Jaz est-il possible de voir plus précisément comment sont réalisés tes toits ? 
Bonne continuation

AlexB
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 569
Age : 46
ville et région : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mer 10 Aoû 2022, 14:43

Désolé je ne suis pas chez moi en ce moment et n'ai pas de photo sous la main.

En gros une structure à 3 "poutres" parallèles, celle du centre plus haute que les deux latérales.
Les poutres sont reliées à chaque extrémité par une "traverse".

Les guillemets parce que l'on parle d'un toit pour une ruche fait en bois de récupération, pas de la couverture en chêne de notre Dame de Paris.

Cela forme un ensemble rectangulaire suffisamment rigide.

La couverture : une plaque d'impression offset clouée directement sur les poutres par des petites pointes à tête plate.
La plaque déborde largement pour couvrir les têtes d'isolation.
La forme est celle d'un toit chalet avec une pente de 10% environ. Il n'a que la fonction de protection contre les intempéries.

L'ensemble est posé directement sur le bloc d'isolation lui même posé directement sur un couvre plastique transparent.

Une belle pierre sur le tout pour le lest et c'est opérationnel.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par AlexB Mer 10 Aoû 2022, 17:53

D'accord, merci !

AlexB
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 569
Age : 46
ville et région : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par David R Jeu 11 Aoû 2022, 09:24

En dehors de l'aspect isolation il faut tout de même noter que malgré tout l'endroit où se trouvent vos ruches semble particulièrement propice.

_________________
"L'homme doit commander à la nature mais en lui obéissant. " Francis Bacon.
David R
David R
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2507
Age : 50
ville et région : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Jeu 11 Aoû 2022, 12:29

David R a écrit:En dehors de l'aspect isolation il faut tout de même noter que malgré tout l'endroit où se trouvent vos ruches semble particulièrement propice.
Oui ce que j'avais indiqué dans mon message initial et dans l'ordre d'importance à mon humble avis (cela se discute pour la qualité de la souche en première position).
"Résultat dont les 4 facteurs clé sont toujours la qualité de la souche d'origine, la richesse florale du milieu, la météo globalement très favorable, l'isolation du matériel"

Je ne place l'isolation qu'en 4ème position.

Ceci dit l'année dernière, les abeilles étaient les mêmes, le milieu le même, par contre la météo une vraie cata (le gel des 06 et 07 Avril 2021 a grillé la 2ème partie des fruitiers et l'acacia puis le temps froid, pluvieux, venteux a rendu les faibles ressources restantes guère accessibles pendant 6 semaines).
C'est cette isolation qui avait permis que la saison ne soit pas totalement blanche : aucun nourrissement effectué pendant les 6 semaines cata et une moyenne à 45 Kg réalisée essentiellement sur les récoltes avant et après la cata météo.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par API55 Jeu 11 Aoû 2022, 12:33

David R a écrit:En dehors de l'aspect isolation il faut tout de même noter que malgré tout l'endroit où se trouvent vos ruches semble particulièrement propice.
ça c'est certain et en plus que tout mielle dans l'année c'est exceptionnel.
Dans mon rucher, acacias grêlés, tilleuls lessivés, tournesols en pleine canicule...et essaimages multiples. Je ferai moins de miel que l'an dernier. Je vendrai des colonies.
API55
API55
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2844
Age : 71
ville et région : 55100 VERDUN

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Jeu 11 Aoû 2022, 14:57

@Robert51,
Je ne cherche absolument pas à te convaincre, tu as écrit toi même que tu n'essaierai pas.

Je te retourne la question : au fait pourquoi tiens-tu tant à émettre des objections sur un sujet qui visiblement ne t'intéresse pas ?

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Jeu 11 Aoû 2022, 15:42

C'est juste une question à laquelle tu ne réponds pas, comme toujours.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Onyx Jeu 11 Aoû 2022, 15:45

Il semblerait qu'une colonie nécessite  environ 40 kg par année pour ses propres besoins. Si l'on suppose qu'elle utilise la moitié pour la saison hivernale, elle consommerait 20 kg durant la saison de récolte. En étant très optimiste, si l'isolation leur permet d'économiser 5 kg sur cette quantité, c'est le surplus qui pourrait être attendu comparé à une ruche non isolée. C'est pas mal je trouve mais ce ne sont là que des suppositions et aller au-delà me paraît fantaisiste.

Onyx
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 65
ville et région : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Jeu 11 Aoû 2022, 17:05

Onyx a écrit:Il semblerait qu'une colonie nécessite  environ 40 kg par année pour ses propres besoins. Si l'on suppose qu'elle utilise la moitié pour la saison hivernale, elle consommerait 20 kg durant la saison de récolte. En étant très optimiste, si l'isolation leur permet d'économiser 5 kg sur cette quantité, c'est le surplus qui pourrait être attendu comparé à une ruche non isolée. C'est pas mal je trouve mais ce ne sont là que des suppositions et aller au-delà me paraît fantaisiste.
Bonjour Onyx,

Je ne sais pas d'où viennent les chiffres que tu cites (40 Kg et 20 Kg).
De mémoire (désolé je n'ai pas le bouquin sous la main), Jürgen Tautz mentionnait dans son ouvrage "l'étonnante abeille" une capacité de production de miel de 150 Kg/an par colonie. L'essentiel de cette quantité étant dévolue à ses propres besoins. Parmi ces besoins la production de chaleur pour maintenir le couvain en température constitue la majorité de la dépense (près de 70%, là encore de mémoire).

Bref les chiffres que tu évoques sont surement trop faibles.

Concernant l'isolation par contre je peux estimer le gain thermique de la paroi elle-même (attention, je ne dis pas de toute la ruche dans son ensemble).
Le corps standard est en pin de 25 mm dont le lambda est d'environ 0,15 W/m.K. Soit une résistance thermique de Rp = 0,025 / 0,15 = 0,166 m².K/W

Le liège ajouté sur le corps fait 60 mm d'épaisseur et son lambda tombe à 0,04 W/m.K. Soit une résistance thermique de Rl = 0,06 / 0,04 = 1,5 m².K/W.

Le sandwich bois liège à une résistance thermique Rs = Rp + Rl = 1,666 m².K/W
Bref la paroi en question est 10 fois plus performante que la paroi de la ruche standard.

Je ne prétends pas que cela diminue les consommations "thermiques" de la ruche par un facteur 10.
La ruche n'est pas hermétique et les abeilles la ventilent en fonction des besoins (évacuer le CO2, l'humidité lors des miellées, refroidir quand il fait trop chaud [même si sur ce dernier poste, c'est beaucoup moins le cas pour une ruche isolée]) ce qui engendre des pertes thermiques indépendamment de l'isolation.

M'enfin le calcul ci-dessus donne un ordre de grandeur du gain potentiel. Couplé à une capacité de production de 150 Kg, cela explique comment la production en miel peut monter.

Il y a aussi plus de butineuses dans une telle ruche, par effet direct (les ruches sont populeuses) et par effet indirect des moindres besoins en chaleur : les abeilles chauffeuses sont moins nombreuses et/ou certaines abeilles d'une génération "sautent" l'étape chauffage.
Or tout le potentiel que les abeilles ne grillent pas dans les travaux intérieurs se retrouve lors de l'étape ultime de leur vie, le butinage. Ce qui conduit à plus de rentrées de ressources.

Moins de consommation d'un côté, plus de ressources de l'autre. D'où le résultat en terme de production de miel.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Onyx Jeu 11 Aoû 2022, 18:22

Je me répète un peu mais j'espère que ce sera plus clair.
En faisant quelques recherches sur le net, on peut trouver la consommation annuelle d'une colonie, il est question de 40 kg. Si tu as d'autres chiffres les références m'intéressent car ce qu'on lit sur le net n'est pas toujours fiable...
Comme il est généralement admis qu'elles ont besoin de 15 à 20 kg durant l'hiver (probablement un peu moins si la ruche est très bien isolée) le reste de la consommation se fait donc sur la saison d'élevage et de récolte.
Mon propos concerne donc l'économie de consommation que procurerait l'isolation durant la bonne saison et qui correspondrait à la quantité de miel supplémentaire qui devrait se retrouver dans les hausses. A cette période, durant laquelle les températures sont plus clémentes, je doute que l'économie apportée par l'isolation ne dépasse 5 kg sur les 20 qu'elles sont supposées consommer. Donc, pour autant que les chiffres avancés soient corrects, tout le miel supplémentaire récolté provient d'autre chose que du liège.
Mais évidemment si ce n'est pas 20 mais 60 kg qu'elles consomment réellement et que l'isolation apporte un gain de 50 kg...

Onyx
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 65
ville et région : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Jeu 11 Aoû 2022, 19:08

@Onyx

J'ai bien compris le raisonnement.
A l'occasion je rechercherai les chiffres de Tautz.

Plus les températures sont clémentes moins évidemment l'isolation fera la différence (la perte d'énergie est proportionnelle à la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur).

En Mars par chez moi, la moyenne quotidienne doit être de l'ordre de 8 ou 9°C. Mi-mai cela doit s'approcher des 14 ou 15 et en Juin (hors coup de chaud) plutôt autour de 20.

Cela peut expliquer en partie la différence quantitative de production entre le début et la fin de saison.

Observations effectuées sur les réserves d'hiver :
- grosso modo elles sont les mêmes qu'une ruche standard (15 à 20 Kg).
- lors des périodes froides elles sont en grappe comme dans le standard (l'isolation n'a pas un impact utile dans ce cas), peut-être un peu moins fréquemment/longtemps quand les températures extérieures fluxtuent.
- les populations d'hivernage sont assez grosses de sorte que le minimum vital consommé est probablement un peu plus important.
- la différence se fait à partir de la reprise de ponte et de l'extension progressive du couvain. Là les réserves fondent assez vite mais elle gèrent et je ne les vois jamais en panne de carburant fin Février/ début Mars. C'est le démarrage de saison rapide qui fait la différence et c'est à ce moment que l'isolation est la plus efficace.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Dim 14 Aoû 2022, 10:45

@Onyx,

Je me suis planté. Ce n'est pas 150 Kg de miel mais 300 Kg qui peuvent être produits !

J'ai retrouvé le passage Jürgen Tautz, je cite :
"C'est dans le miel que les abeilles puisent l'énergie nécessaire à cette grande performance de chauffage. Une colonie forte peut produire dans son été jusqu'à 300 Kg de miel. Et à n'importe quel moment de l'année on n'en trouvera qu'une petite quantité dans la ruche, car la consommation de miel est énormément élevée. Le miel ne sert pas essentiellement de nourriture, au sens classique du terme, c'est à dire à maintenir les fonctions vitales des abeilles, mais il est plutôt utilisé en majeure partie pour produire de la chaleur pour le nid à couvain en été et pour réchauffer la grappe d'abeilles durant la saison froide. Les importantes réserves de miel d'une colonie ne sont donc pas des aliments au sens usuel, puisque le miel sert surtout de combustible." (L'étonnante abeille, page 215 [dans la version française])

suit une énumération de données chiffrées dont "durant toute la période de reproduction, les abeilles réchauffeuses consomment environ deux millions de kilojoules, soit plus que les deux tiers de toute l'énergie consommée durant l'été".

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Onyx Dim 14 Aoû 2022, 16:57

Je ne connais pas Tautz, je vais tâcher de me procurer son  livre.
Dans l'extrait que mentionnes, il est plus question de production que de consommation en kg, ce qui est important pour estimer le bénéfice réel qu'apporte l'isolation. Deux millions de kilojoules, moi ça ne me parle pas...
Mais si, comme il le dit, elles sont capables de produire 300 kg, elles doivent se trouver dans un environnement très riche, bénéficier d'une génétique hors du commun, ne pas essaimer et être dotées d'une reine aux capacités de ponte exceptionnelles. Il en faut du monde pour amasser une telle quantité! C'est apparemment ton cas, les miennes seraient certainement incapables de telles prouesses.

Onyx
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 65
ville et région : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Dim 14 Aoû 2022, 19:48

Pour Tautz, je vois que tu es en Suisse.
Si tu lis l'allemand prends plutôt l'original en allemand ... en français il y a quelques traductions qui auraient pu être plus précises.

Pour les kilojoules, pas grave si cela ne te parle pas.

Pour tes abeilles fais l'essai, tu verras bien.
Le but n'est pas de battre des records mais de bien se sentir dans la pratique de l'apiculture (je ne transhume pas, je ne nourris pas et pourtant il y a du miel).

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Onyx Lun 15 Aoû 2022, 03:30

En apiculture il est plus explicite de s'exprimer en kg de miel plutôt qu'en kilojoules ou en Euros, tout le monde comprend immédiatement ce que cela veut dire.
Et bien finalement, non. Si Tautz avance des chiffres pareils, pas la peine d'acquérir son livre.
"durant toute la période de reproduction, les abeilles réchauffeuses consomment environ deux millions de kilojoules, soit plus que les deux tiers de toute l'énergie consommée durant l'été"
Cela signifie qu'elles consommeraient environ 3 millions de kilojoules durant l'année soit, d'après mes calculs et selon les sources, aproximativement l'équivalent de 230 kg de miel. Qui pourrait croire une telle chose? 40 kg me semble plus plausible...

Onyx
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 65
ville et région : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Lun 15 Aoû 2022, 09:57

Fais comme tu le sens, on est ici pour échanger, rien de plus.

En attendant si je suis ton raisonnement, quand bien même elles ne consommeraient que 40 Kg pour leur propre besoin, les miennes ont bel et bien stocké en moyenne 121 Kg de miel en plus.

Donc 121 + 40 = 161 Kg ... je reprends ton expression "qui peut croire une chose pareille ?"
Et bien moi, puisque c'est ce que je constate ;-)

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 576
Age : 52
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Eric66 Lun 15 Aoû 2022, 10:55

Bonjour

Je lis ce sujet avec intérêt. Car par chez moi, nous faisons certaines miellées en plein hiver. L'efficacité potentielle d'une isolation serait très intéressante à étudier.

Statistiquement, pour avoir la certitude qu'une isolation de ruche a une influence sur le rendement en miel, il faudrait réaliser deux groupes de ruches. 
Avec strictement les mêmes races, des reines du même âge et présentes sur un seul et même rucher. Exposition identique.
A minima, il faudrait avoir une vingtaine de ruches isolées, et une vingtaine non isolées.

Récolter le miel aux mêmes dates. Noter précisément la date et le poids en miel pour chaque ruche.

Au terme de l'année apicole, il faudrait réaliser des tests statistiques d'homogénéité. Le résultat de ce test permettra d'affirmer ou non qu'il y a une différence significative de rendement par miellée (hiver, printemps, été) entre le groupe de ruches isolées, et le groupe de ruches non isolées.


Dans mon ancienne vie de scientifique, j'ai fait pas mal de statistiques de ce type. J'ai bien envie de m'y coller pour tester l'isolation.
Seulement, y faudra patienter. Les 40 ruches, je les ai pas encore ^^ rabbit
Eric66
Eric66
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1311
Age : 36
ville et région : Pyrénées-Orientales (Occitanie)

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Onyx Lun 15 Aoû 2022, 17:03

@JAZ89

Si tu lis bien ce que j'ai écrit, il n'est pas question de ce qu'elles sont capables de stocker. Je mets simplement en cause qu'elles utilisent 230 kg par année pour leurs propres besoins, comme tu nous dit que Stauz semble l'affirmer, au lieu des 40 habituellement reconnus. Si tu nous avais parlé en kg de miel plutôt qu'en kilojoules, tu aurais toi-même constaté l'impossibilité.
Quand à l'effet de l'isolation sur la récolte, je cherche simplement des explications rationnelles que visiblement tu n'est pas en mesure de fournir, dommage!
Mais je sens que cette discussion devient pénible pour tout le monde et je m'en vais.
Au revoir!

Onyx
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 65
ville et région : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Menulphus Mer 17 Aoû 2022, 10:36

robert51 a écrit:
Menulphus a écrit:Salut Jazz !

 ...

Pour ma part; bilan plus modeste, mais très sympa, sur mes deux ruches isolées "façon Jazz tower":
Colonie de 2021: 5 hausses récoltées pour 90 kgs de miel.
Essaim enruché fin mai 2022: une hausse pleine à craquer: 19 kg.

Sur mes meilleures ruches non isolées et dans le même rucher, je fais environs 1hausse et demie par colonie, soit environ 25 à 27 kgs ...
...
Kenavo !

Ménu.
Hello,
Peux tu préciser stp: les races et/ou les souches et l'âge des reines (non isolées) des ruches comparées.
Perso sur des ruchers de plusieurs dizaines de caisses, je peux avoir ce genre d'écart, ruches identiques.

Merci d'avance !
Smile
Salut Robert !

Sur mes deux ruches isolées, les reines ont respectivement un an et deux ans ; elles sont noires locales avec un métissage Ligustica léger.
Dans mes ruches non isolées, j'ai de la noire pure, de la noire mâtinée Ligustica et les reines ont entre un et trois ans.
Je ne remère pas volontairement et mes deux plus vielles reines sont dans des ruches non-isolées qui n'ont quasi rien donné cette année.
En tout cas, j'ai décidé de tout passer en ruches isolées, à la suite du cagnard de cette année ...
Kenavo !
Ménu.
Menulphus
Menulphus
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1873
Age : 62
ville et région : Vannes, Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par API55 Jeu 18 Aoû 2022, 08:09

Là ça sera intéressant de voir si les résultats sont au rendez-vous. Encore que d'une année sur l'autre il peut y avoir de grosses différences.
Ma meilleure ruche non isolée de l'an dernier a fait 2 essaims que j'ai récupérés et 77 kg de miel. Malgré les acacias grêlés, le tilleul lavé et la sécheresse.
Un des essaims partis de cette ruche va me faire une quinzaine de kilos de miel. Pas encore centrifugé, je ne peux être plus précis.
J'en déduis que la génétique est plus importante que l'isolation...
API55
API55
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2844
Age : 71
ville et région : 55100 VERDUN

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Horus Jeu 18 Aoû 2022, 12:17

A la lecture de ce fil me vient deux questions:

-Comment utiliser les poignées si la ruche est isolée de 60 mm de liège?

-et pourquoi, si l'isolation est si efficace, les professionnels ne l'utilisent pas, car leurs buts est de faire le maximum de miel?

J'aimerais bien avoir quelques photos de vos ruches, surtout au niveau des poignées, qui pour moi est essentiel, car je fais la transhumance.

De mémoire, le frère Adam avait fait des tests de ruches isolées, et son verdict était qu'elles mettaient plus de temps à démarrer au printemps...
Un autre éleveur de reines, a également fait ses tests sur des nucks regroupés par 4 et isolés de l'extérieur, et à eu le même constat...

Mais je suis né le jour de la saint Thomas... Je veux voir!

_________________
La foret se souvient que le manche de la hache est en bois...
Horus
Horus
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 138
Age : 48
ville et région : Antigny 85

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par API55 Ven 19 Aoû 2022, 14:24

Horus a écrit:A la lecture de ce fil me vient deux questions:

-Comment utiliser les poignées si la ruche est isolée de 60 mm de liège?
On peut toujours trouver un système de "rallonges" pour les porter, mais Jazz ne fait pas de transhumance
-et pourquoi, si l'isolation est si efficace, les professionnels ne l'utilisent pas, car leurs buts est de faire le maximum de miel?
That is the question! Parce que avec 50 ruches à 120kg/ruche ça fait 6 tonnes de miel...
J'aimerais bien avoir quelques photos de vos ruches, surtout au niveau des poignées, qui pour moi est essentiel, car je fais la transhumance.
Il y a des photos sur le site mais sans poignée car voir ci-dessus.
De mémoire, le frère Adam avait fait des tests de ruches isolées, et son verdict était qu'elles mettaient plus de temps à démarrer au printemps...
Un autre éleveur de reines, a également fait ses tests sur des nucks regroupés par 4 et isolés de l'extérieur, et à eu le même constat...

Mais je suis né le jour de la saint Thomas... Je veux voir!
API55
API55
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2844
Age : 71
ville et région : 55100 VERDUN

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum