forum apiculture France et abeilles
Bienvenue sur apiculture-france.com
Inscrivez vous pour avoir accès à toutes les rubriques.
forum apiculture France et abeilles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

+23
Krotal
Krypton
Fabbaf
Icare74
Sépatou
miloni
Beezou
Foué
Rot68
Fred38
gaet
Horus
Fastbuck
David R
AlexB
willy69
robert.daubree
API55
bzz29
ncstyle
Menulphus
robert51
JAZ89
27 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par API55 Ven 19 Aoû 2022, 14:24

Horus a écrit:A la lecture de ce fil me vient deux questions:

-Comment utiliser les poignées si la ruche est isolée de 60 mm de liège?
On peut toujours trouver un système de "rallonges" pour les porter, mais Jazz ne fait pas de transhumance
-et pourquoi, si l'isolation est si efficace, les professionnels ne l'utilisent pas, car leurs buts est de faire le maximum de miel?
That is the question! Parce que avec 50 ruches à 120kg/ruche ça fait 6 tonnes de miel...
J'aimerais bien avoir quelques photos de vos ruches, surtout au niveau des poignées, qui pour moi est essentiel, car je fais la transhumance.
Il y a des photos sur le site mais sans poignée car voir ci-dessus.
De mémoire, le frère Adam avait fait des tests de ruches isolées, et son verdict était qu'elles mettaient plus de temps à démarrer au printemps...
Un autre éleveur de reines, a également fait ses tests sur des nucks regroupés par 4 et isolés de l'extérieur, et à eu le même constat...

Mais je suis né le jour de la saint Thomas... Je veux voir!

API55
abeille butineuse
abeille butineuse

Nombre de messages : 2957

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Sam 20 Aoû 2022, 15:42

Horus a écrit:-et pourquoi, si l'isolation est si efficace, les professionnels ne l'utilisent pas, car leurs buts est de faire le maximum de miel?

De mémoire, le frère Adam avait fait des tests de ruches isolées, et son verdict était qu'elles mettaient plus de temps à démarrer au printemps...
Merci API pour avoir participé à la réponse.

Pourquoi les professionnels n'utilisent pas ?
A eux de répondre.  Very Happy

Pour le démarrage de printemps.
Je suis en nord-ouest Bourgogne. Date de pose de la première hausse
- en 2019, le 30 Mars (et il était plus que temps)
- en 2020, le 08 Mars (et il était plus que temps, la ruche en question a reçu sa 4ème hausse le 04 ou 06 Avril ce qui était déjà trop tard pour empêcher l'essaimage deux jours plus tard)
- en 2021, mi-mars (désolé, plus la date en tête)
- en 2022, le 20 Mars (là c'était bien mais une semaine avant n'aurait pas été dommageable pour autant).
D'une manière générale, je pose un peu tard à mon goût mais cette année je me suis un peu forcé.

Les collègues du coin ne posent guère avant avril.

Autre observation : dès que la température extérieure est normale pour la sortie des premières abeilles (6-7 °C par temps calme avec soleil), elles sortent comme dans n'importe quelle ruche.

Loin de moi l'idée de critiquer le frère Adam mais ce n'est pas ce que j'observe.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Horus Dim 21 Aoû 2022, 11:58

L'isolation reste collé sur les ruches toute l'année?
Ou c'est juste pour l'hivernage?

_________________
La foret se souvient que le manche de la hache est en bois...
Horus
Horus
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 49
ville et région : Antigny 85

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par gaet Dim 21 Aoû 2022, 17:12

Bonjour Jaz , te serait il possible de nous mettre une photo de la ruche , et de son toit. Est ce que le total reste maniable pour les interventions et pas trop fragile ? Merci par avance.

gaet
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 74
ville et région : Lyon Rhone

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Dim 21 Aoû 2022, 17:23

Je fais une réponse groupée.

L'isolation est collée à demeure, été comme hiver (elle a aussi un intérêt pour la thermique d'été en déphasant les apports de chaleur).

Pour les photos, il y en a déjà dans d'autres discussions et pour le toit il est décrit plus haut.

Le liège est forcément plus fragile que le bois, surtout les arêtes.
Quand je bascule les hausses et les pose sur la tranche, faut être un peu soigneux.
C'est moins facile à manipuler en l'absence de poignées (faut serrer la hausse en la décollant pour avoir de la prise).

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Fred38 Lun 22 Aoû 2022, 15:17

Bonjour à tous
pour alimenter ce débat intéressant, je vous invite à vous rendre sur le site de Jean riondet (beehoo) et sa parution du mois d'aout, il préconise lui aussi une sur-isolation.
Bonne journée

Fred38
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 47
ville et région : Nord isere

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Rot68 Lun 22 Aoû 2022, 18:05

On va en venir à fabriquer les ruches avec la totalité des parois en isolant épais juste voir le souci de la fragilité.

_________________
Il y a deux manières d'être riche:
La première est d'avoir tout ce que vous voulez.
La seconde est d'être satisfait de ce que vous avez.
Rot68
Rot68
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1217
Age : 72
ville et région : Alsace- 68

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Menulphus Ven 16 Sep 2022, 09:36

Salut les isolationnistes et les thomistes !  Very Happy

Pour ma part, la différence entre ruches isolées et non-isolées est sans appel:
- je ne constate pas de retard de démarrage au printemps. Au contraire, c'est sur les 2 isolées que j'ai pris du miel de printemps cette année.
- à l'examen régulier des fonds de ruche, les isolées ont moins de varroas que les non-Iso.
- à la récolte d'Eté, les Iso me donnent près de trois fois la quantité de miel par rapport aux non-Iso.
- en cette mi-septembre, j'observe comme l'an dernier, que les Iso ont fortement diminué leur population par rapport aux non-Iso = ménagement de la Reine, consommation moindre des réserves et plus forte ponte au printemps.
Donc, voilà; je passe toutes mes ruches en Isolées sous quinzaine ...
Atelier isolation au taquet !  bounce
Je vous tiendrai au courant du redémarrage de printemps.
Kenavo ! Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 4128565785
Ménu.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Menulphus
Menulphus
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 64
ville et région : Larressore, Pyrénées Atlantiques

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par bzz29 Ven 16 Sep 2022, 09:45

Sympa. Ca doit couter assez chez le liège en plaque.
Par contre, quid des fonds ? Aérés ou pas ?

bzz29
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 127
Age : 56
ville et région : brest

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Menulphus Ven 16 Sep 2022, 10:07

Deg'Mat, BZZ29 !

chez NatureLiège.fr , 5 panneaux en 40 mm coûtent 76 euros:
 suffisamment pour isoler complètement une ruche et une hausse (3 panneaux) et encore trois hausses  avec les 2 derniers panneaux.
Donc si tu vends du miel; tu rentres dans tes frais dès la première saison.
Pour les fonds, je laisse en permanence un fond ventilé Nicot ; mais JAZZ89 met un simple carton.
Voilà-voilà ...
Menulphus
Menulphus
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 64
ville et région : Larressore, Pyrénées Atlantiques

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Menulphus Ven 16 Sep 2022, 10:15

P.S. 
sur le même site, 4 panneaux en 60 mm d'épaisseur, c'est 86,60 euros ... Ce sont des malins !
Mais en Bretagne, j'estime à l'expérience que les panneaux de 40 mm suffisent.
Menulphus
Menulphus
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 64
ville et région : Larressore, Pyrénées Atlantiques

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par AlexB Ven 16 Sep 2022, 14:21

Bonjour, comment expliquerait on qu'il y ait moins de varroas en ruche isolée ? Si tant est qu'on puisse donner une explication bien sûr.

AlexB
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 47
ville et région : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Ven 16 Sep 2022, 14:44

Menulphus a écrit:Salut les isolationnistes et les thomistes !  Very Happy

Pour ma part, la différence entre ruches isolées et non-isolées est sans appel:
- je ne constate pas de retard de démarrage au printemps. Au contraire, c'est sur les 2 isolées que j'ai pris du miel de printemps cette année.
- à l'examen régulier des fonds de ruche, les isolées ont moins de varroas que les non-Iso.
- à la récolte d'Eté, les Iso me donnent près de trois fois la quantité de miel par rapport aux non-Iso.
- en cette mi-septembre, j'observe comme l'an dernier, que les Iso ont fortement diminué leur population par rapport aux non-Iso = ménagement de la Reine, consommation moindre des réserves et plus forte ponte au printemps.
Donc, voilà; je passe toutes mes ruches en Isolées sous quinzaine ...
Atelier isolation au taquet !  bounce
Je vous tiendrai au courant du redémarrage de printemps.
Kenavo ! Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 4128565785
Ménu.
Pour le démarrage et le miel de printemps, normal, c'est au moment où le différentiel de température entre l'intérieur et l'extérieur du corps de ruche est le plus important que la performance de l'isolation fait le plus la différence. N'ayant jamais eu que des corps isolés, je ne peux pas faire une comparaison précise d'avancement mais vu les échanges avec les collègues de mon coin je pose en général la première hausse avec 2 ou 3 semaines d'avance par rapport à eux (et souvent il est grand temps que je le fasse).

Pour le varroa, autre constat que je ne peux faire mais effectivement un seul traitement apivar par an suffit pour ne pas perdre les colonies l'hiver. Une hypothèse pour expliquer, l'isolation permet une température plus homogène dans l'ensemble isolé sans zone "froide" et peut être un peu plus élevée (faudrait instrumenter pour vérifier). Or le varroa est sensible à la chaleur.

Pour la récolte d'été, là encore l'isolation joue en déphasant les apports thermiques ce qui limite le besoin de ventilation et les efforts afférents, donc moins de consommation de miel et donc stockage de l'excédent.

La seule chose qui me surprend dans tes constats est sur la population à mi-septembre. Je trouve que les ruches isolées paraissent toujours peuplées (évidemment moins qu'au pic de population de Juin-Juillet).
C'est ce qui a d'ailleurs décidé un collègue qui était rétif à l'isolation à s'y mettre après avoir vu la taille de la population non grappée en Décembre à travers le couvre-cadre transparent.

Je vois sur la photo que tu utilises de la colle à bois pour fixer les panneaux. J'utilise de la colle prévue pour l'isolation (donc pas sensée être soumise aux intempéries). Cette dernière m'oblige à recoller de temps en temps un morceau ici ou là en fin de saison.
Tu me diras pour la longévité dans le temps de cette colle à bois.

Bon atelier liège  Very Happy

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Menulphus Ven 16 Sep 2022, 15:44

Oui, Jazz, 
c'est de la colle à bois pour extérieurs ... 
Pour l'instant mais avec seulement 18 mois de recul, je n'ai pas eu à recoller nulle part.

Pour les varroas en moins, la raison est peut-être que moins occupées à ventiler, les Zab passent plus de temps à évacuer parasites et saletés ?
Pour la population moindre en cette période; je n'ai pas trop d'explication autre ...
Menulphus
Menulphus
abeille magasinière
abeille magasinière

Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 64
ville et région : Larressore, Pyrénées Atlantiques

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par AlexB Ven 16 Sep 2022, 16:28

Ça donne envie d'essayer en tous les cas  Smile
Ici dans le sud où ça tape très fort elles seraient moins occupées à chercher de l'eau et autres tâches de thermorégulation...

AlexB
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 621
Age : 47
ville et région : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Invité Ven 16 Sep 2022, 17:40

C'est étonnant et convaiquant 
Peut être ressentent elle le  besoin d'être moins  nombreuses pour survivre
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Jeu 29 Sep 2022, 15:33

Menulphus a écrit:Oui, Jazz, 
Pour les varroas en moins, la raison est peut-être que moins occupées à ventiler, les Zab passent plus de temps à évacuer parasites et saletés ?
Salut Menulphus,

En marge des obsèques de mon mentor (Marc Guillemain est décédé dans la nuit du 09 au 10/09) j'ai eu l'occasion d'échanger avec Jean Riondet (Marc et lui se connaissaient et étaient en train d'écrire leur prochain livre sur l'apiculture cet été d'où sa présence aux obsèques).

Jean a vu le prototype de ruche isolée liège par l'extérieur que j'ai laissé chez Marc (et ils ont dû en discuter parce qu'il m'a dit "ah c'est toi qui l'a fabriqué" ; un corps et une hausse isolés en 60 mm + un bloc de 100 mm par-dessus + une "chaussette" en iso-bulle sur le plancher). Marc avait mis une colonie dedans et sur ses 200 ruches c'était celle qui était la plus belle.

J'ai soumis ton constat à Jean sur la moindre présence de varroa en évoquant la température plus homogène/plus élevée dans le corps.
Jean pense que c'est plutôt le taux d'humidité plus fort que le varroa supporte moins bien (c'est cohérent avec ce que Marc m'avait déjà dit, les abeilles se portent mieux dans un environnement chaud et très humide d'où le besoin de les confiner dans un espace isolé et peu ventilé).

Idéalement faudrait instrumenter des ruches isolées et non isolées avec des capteurs de température (au centre et en rives) et d'humidité puis effectuer des comptages après le même traitement au même moment pour confirmer l'hypothèse sur le varroa désavantagé par l'isolation.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Foué Jeu 29 Sep 2022, 23:17

Merci à JAZ79 ne nous avoir informé du décès de Marc Guillermain. Tous les apiculteurs attentifs connaissaient son sens de l'observation et lui étaient reconnaissants pour ses partages désintéressés. Il nous manque déjà...
Cordialement du 74

Foué
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 826
Age : 65
ville et région : la Roche (Haute-Savoie)

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par David R Ven 07 Oct 2022, 18:57

Juste une question pratique comment vous faites pour soulever vos ruches isolées avec des dalles relativement lisses ?

_________________
"L'homme doit commander à la nature mais en lui obéissant. " Francis Bacon.
David R
David R
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2818
Age : 51
ville et région : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Sam 08 Oct 2022, 09:50

Bonjour,

Je ne les soulève pas  Very Happy , je ne transhume pas, donc ce genre de manipulation est assez rare.
Quand bien même, il est toujours possible de les tenir par le plancher (les mains dessous quoi).

Où c'est plus casse-pied, c'est pour les hausses en saison, basculer 3, 4, 5 ou 6 hausses remplies ou en cours pour aller visiter le corps et surveiller les cellules ... sans guère de prise ...

Bon je suis plutôt bien bâti, cela le fait (après le décollage au lève-cadre, je les serre fort sur les deux côtés sens des cadres et les bascule sur la tranche à 2h du corps sur une petite palette).
Par contre pour une nana de 52 Kg toute mouillée, j'imagine que cela serait plus délicat.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Beezou Ven 27 Jan 2023, 12:19

Pourquoi tenter un bricolage compliqué à mettre en œuvre et très onéreux, alors que nous avons sur le marché des produits ultra performants pour seulement quelques euros de plus???  Avec un coeff. lambda de 0,09 W/mK, le bois de Paulownia a donc une excellente capacité d'isolation thermique. Il est insensible aux intempéries et ne se voile pas car sa teneur en humidité est très faible. Aucun traitement nécessaire. Sa densité est de 260 kg/m3 contre 450 à 650 kg/m3 pour l'épicéa ou le pin. Soit des ruches 2 à 3 fois moins lourdes. Le cryptomeria n'est pas mal non plus dans le genre. Aux vues de la longueur du post, je me rends compte de l'intérêt que vous portez à vos abeilles, alors osez tenter l'essai, vous serez tous convaincus, même si vous devez revendre toutes vos caisses pour les remplacer.  Very Happy
Beezou
Beezou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 70
ville et région : 07100 Annonay

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Ven 27 Jan 2023, 15:24

@Beezou

Le sujet comportant pas mal de messages, je remets l'information essentielle.
Les ruches sont isolées par l'extérieur avec 60 mm de liège.
Ce liège a un lambda de 0,04 W/mK, soit plus de deux fois plus performant à épaisseur égal que le bois Paulownia évoqué.
Résiste aussi aux intempéries et n'a pas besoin de traitement.

Question coût, un corps standard vaut 25 €, le même isolé avec cette épaisseur de liège revient à 50 €.

Pour l'exercice, calculer le R des deux systèmes (pour le corps en pin, un lambda de 0,12 à 0,15 W/mK me semble correct) ... et aussi le R de l'habitat naturel (un tronc d'arbre creux avec 20 cm de bois autour de la colonie dans un bois lourd avec un lambda de 0,20 W/mK).

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Beezou Ven 27 Jan 2023, 16:05

JAZ89 a écrit:@Beezou

Le sujet comportant pas mal de messages, je remets l'information essentielle.
Les ruches sont isolées par l'extérieur avec 60 mm de liège.
Salut Jazz 89
Merci de ta réponse. Je souhaitais simplement ajouter un commentaire constructif sur une partie du sujet qui n'avait pas été abordée, par rapport aux inconvénients de ce "bricolage innovant" mais coûteux et encombrant qui rebute les afficionados de la transhumance, pour un rendement productif semble-t-il contesté. En cause la surcharge pondérale et l'encombrement qu'on ne retrouve pas avec les ruches paulownia et cryptomeria, le remplacement des toits, la difficulté de manipulation et d'installation de poignées adaptées. Il est probable qu'à l'utilisation on trouve encore d'autres adaptations à inventer pour coller au système (trappes à pollen, muselières à frelon, grilles d'entrée...).
Merci encore de ta participation au forum, qui m'a permis de me remettre en cause sur l'efficacité de l'isolation.
Beezou
Beezou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 70
ville et région : 07100 Annonay

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Ven 27 Jan 2023, 17:38

OK !
Honnêtement le côté encombrant, toit standard pas adapté (je fabrique mes propres toits chalets) ... etc Je suis d'accord, cela existe et inutile de le nier.

Par contre le coût franchement, cela se discute, mettre 25 € de plus pour produire deux fois plus de miel ... suffit de 2 malheureux petits kilos par ruche pour rentabiliser l'investissement en une saison.

Et même en isolant tout l'ensemble (et je remets 40 € de liège par ruche pour le jeu de 6 hausses nécessaire), il ne faut pas beaucoup produire en plus pour avoir le retour d'investissement.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par miloni Ven 27 Jan 2023, 21:44

Vous parlez du bois Paulownia pour la fabrication de ruche "très bien"

Il est commercialisé en panneaux très certainement collé avec un produit pas nécessairement compatible avec l'élevage des abeilles.

Je ne sais pas s'il est commercialisé en PACA

Il à des qualités qui sont intéressantes "isolant, léger, facile à travailler"

Qui l'a utilisé ?

miloni
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 135
Age : 82
ville et région : Salon de Provence

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Beezou Lun 30 Jan 2023, 12:30

miloni a écrit:Vous parlez du bois Paulownia pour la fabrication de ruche "très bien"
Il est commercialisé en panneaux très certainement collé avec un produit pas nécessairement compatible avec l'élevage des abeilles.
Je ne sais pas s'il est commercialisé en PACA
unesaisonauxabeilles.com/            (https://www)
corps ruche Dadant 10 cadres Paulownia 32.91 HT
hausse  Dadant 9 cadres Paulownia 24.08 HT
livraison en 48h00
Beezou
Beezou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 70
ville et région : 07100 Annonay

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Beezou Lun 30 Jan 2023, 12:50

JAZ89 a écrit:OK !
Par contre le coût franchement, cela se discute, mettre 25 € de plus pour produire deux fois plus de miel ... suffit de 2 malheureux petits kilos par ruche pour rentabiliser l'investissement en une saison.
Et même en isolant tout l'ensemble (et je remets 40 € de liège par ruche pour le jeu de 6 hausses nécessaire), il ne faut pas beaucoup produire en plus pour avoir le retour d'investissement.
Les corps de ruche Paulownia sont commercialisés environ 5€ plus cher que du pin, et là ou ça devient intéressant (sans parler d'une isolation moindre), c'est qu'on ne change pas l'encombrement extérieur, qu'on n'a aucun bricolage à faire et surtout que le poids du corps de ruche (sans parler du liège supplémentaire) passe de 9,150 kg à 3,900 kg. Du simple au double! Reste à voir la différence de production entre une ruche Paulownia/vs. ruche surisolée liège.
Beezou
Beezou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 70
ville et région : 07100 Annonay

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mar 31 Jan 2023, 09:50

Beezou a écrit:
JAZ89 a écrit:OK !
Par contre le coût franchement, cela se discute, mettre 25 € de plus pour produire deux fois plus de miel ... suffit de 2 malheureux petits kilos par ruche pour rentabiliser l'investissement en une saison.
Et même en isolant tout l'ensemble (et je remets 40 € de liège par ruche pour le jeu de 6 hausses nécessaire), il ne faut pas beaucoup produire en plus pour avoir le retour d'investissement.
Les corps de ruche Paulownia sont commercialisés environ 5€ plus cher que du pin, et là ou ça devient intéressant (sans parler d'une isolation moindre), c'est qu'on ne change pas l'encombrement extérieur, qu'on n'a aucun bricolage à faire et surtout que le poids du corps de ruche (sans parler du liège supplémentaire) passe de 9,150 kg à 3,900 kg. Du simple au double! Reste à voir la différence de production entre une ruche Paulownia/vs. ruche surisolée liège.
Vu le mail avec les coûts HT du Paulownia, grosso modo TTC le corps revient à 40 € contre 50 € pour un corps standard avec son liège isolant. La différence de prix ? L'équivalent d'un kilo de miel ...

Pour la différence de production ruche Paulownia versus ruche standard isolée liège par l'extérieur, je n'ai pas proposé les calculs du R (des trois modèles [Std, Paulownia, Isolée] et de l'arbre "naturel") pour rien : ces R vont donneront un ordre de grandeur de la différence de production.

Notez que les contradicteurs des ruches isolées, outre des questionnements sur un supposé "retard au démarrage" (totalement infondé), mettaient en avant le manque de représentativité de 5 ruches dans un environnement donné pour contester le rendement qui à la louche est supérieur d'au moins un facteur 2 ou 3 (alors que la paroi est 8 à 10 fois plus isolante).

Alors avec un lambda qui vous fait gagner seulement 25 % entre le standard et le Paulownia sur la seule caractéristique thermique de la paroi (quid de la ventilation en général dans le bilan total, et en particulier quand il fait des températures caniculaires avec un matériau à faible inertie thermique ?), je vous souhaite bien du courage pour leur démontrer, chiffres à l'appui, que vous avez gagné 10 ou 15 % de production.

Commencez avec des ruches en Paulownia, vous pourrez toujours les isoler par l'extérieur ensuite  Very Happy

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Sépatou Mar 31 Jan 2023, 16:00

Bonjour à tous
Voilà un bon moment que je suis les sujets consacrés à l'isolation extérieure. L'an passé déjà je trouvais les arguments en faveur de l'isolation extérieure cohérents et j'avais une vraie envie de tester.
Ca yest, les échanges m'ont convaincu (d'essayer en tout cas...)
Ce matin j'ai été acheter des paneaux de liège expansé pur 40mm d'épaisseur...
Je vais tenter l'expérience avec deux ruches et puis on verra...
Merci à Jaz d'avoir pris la peine de partager et à Menulphus de lui avoir emboîté le pas !

Sépatou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 140
Age : 62
ville et région : Agen Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mar 31 Jan 2023, 17:40

Sépatou a écrit:Bonjour à tous
Voilà un bon moment que je suis les sujets consacrés à l'isolation extérieure. L'an passé déjà je trouvais les arguments en faveur de l'isolation extérieure cohérents et j'avais une vraie envie de tester.
Ca yest, les échanges m'ont convaincu (d'essayer en tout cas...)
Ce matin j'ai été acheter des paneaux de liège expansé pur 40mm d'épaisseur...
Je vais tenter l'expérience avec deux ruches et puis on verra...
Merci à Jaz d'avoir pris la peine de partager et à Menulphus de lui avoir emboîté le pas !
@Sépatou

Et c'est maintenant qu'il faut sans tarder faire les découpes et mettre en place "in situ" les plaques sur les 2 ruches, surtout dans votre région ... la reprise de ponte arrive (si ce n'est déjà fait) et c'est en début de saison que l'isolation fait le plus la différence.

Bienvenu au club.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Sépatou Mar 31 Jan 2023, 23:02

Bien reçu !
Au plus tard week-end prochain !
Merci

Sépatou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 140
Age : 62
ville et région : Agen Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Beezou Jeu 02 Fév 2023, 15:50

Menulphus a écrit:P.S. 
sur le même site, 4 panneaux en 60 mm d'épaisseur, c'est 86,60 euros ... Ce sont des malins !
Mais en Bretagne, j'estime à l'expérience que les panneaux de 40 mm suffisent.
Bin oui, ça t'oblige à faire des calculs pour obtenir le prix au m3 si tu veux comparer, mais c'est tout. Le moins cher que j'ai trouvé est là: https://www.materiaux-naturels.fr/
124.12 pour 2.5 m2 livré. Ah oui, il faut aussi tenir compte du prix de livraison qui impacte d'autant plus le prix au m3 que ta livraison est de faible volume  Arrow  Razz
Beezou
Beezou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 70
ville et région : 07100 Annonay

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Icare74 Dim 05 Fév 2023, 20:07

Je vois que certains on un meilleure rendement en sédentaire que les pros qui hiverne dans le Gard et transhume sur 5 miellées.
J'espère qu’il ne vont pas vous lire, ils vont pleurer.
En tout cas bravo 19kg en été alors que c’était grillé de partout c’était quoi? Du miel de paille brulé?
Y en a même un qui arrive a faire 80kg avec une ruche qui a essaimer : il devrait organiser des stages a l’anercea il ferait fortune
Icare74
Icare74
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 324
Age : 39
ville et région : haute Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Sépatou Mar 07 Fév 2023, 22:06

Alors mission accomplie :
2 ruches isolées liège de 40mm collé sur chaque face.
fabrication d'un toit rudimentaire avec 2 plaques offset.
nourrisseur encore en place (poche candi à terminer), pas osé l'enlever, pas gd chose de fleuri par ici encore... isolé par isolant mince multicouche tout autour et à l'intérieur le tout recouvert d'une plaque de liège puis du toit.
J'ai laissé un dégagement de 3 cm au-dessus de l'entréee afin de permettre la manoeuvre de la porte verte.
Il s'agit d'un premier jet, à améliorer encore...
Jaz89, j'ai compris que tu agrandissais la ruche d'une première hausse, la grille à reine venant par-dessus, puis les hausses destinées à a récolte. Pourquoi ? Tu penses, ou tu as constaté que le corps ne suffisait pas à la ponte et aux réserves ?
Cette hausse complémentaire, la laisses-tu l'hiver ?
Penses-tu que l'isolation des hausses de production est indispensable ?
Merci de ta réponse[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sépatou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 140
Age : 62
ville et région : Agen Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mer 08 Fév 2023, 00:31

Sépatou a écrit:Jaz89, j'ai compris que tu agrandissais la ruche d'une première hausse, la grille à reine venant par-dessus, puis les hausses destinées à a récolte. Pourquoi ? Tu penses, ou tu as constaté que le corps ne suffisait pas à la ponte et aux réserves ?
Cette hausse complémentaire, la laisses-tu l'hiver ?
Penses-tu que l'isolation des hausses de production est indispensable ?
Effectivement la première hausse est accessible à la reine pour qu'elle puisse étendre la ponte. En saison je peux constater 8 à 9 cadres de couvain dans le corps et jusqu'à 5 ou 6 dans la hausse. Avantage de l'entretien d'une grosse population et plus de faciliter à gérer l'essaimage (la reine trouve toujours plus ou moins de place pour pondre quelque part).

Précision, en début de saison (disons mi-mars chez moi), lorsque je pose la première hausse, je laisse la grille à reine entre corps et première hausse. La semaine suivante en général, je pose la deuxième hausse directement sur le corps et remonte l'ensemble grille à reine première hausse par dessus.
L'idée est de les guider à stocker dans la première hausse la première semaine tout en poussant la reine à s'approprier les cadres du corps (en étendant la colonie à l'horizontale) puis, la deuxième semaine, de lui laisser l'espace vers le haut. L'avantage aussi est que le nectar/miel rentré la première semaine dans la hausse posée initialement sert de tampon de réserve en cas de météo défavorable (fin mars - début avril, les météos défavorables ne sont pas rares alors que la colonie est déjà en pleine bourre) tout en état récoltable si la météo a été favorable.

La hausse de ponte accessible à la reine ne reste pas l'hiver. Le corps est bien suffisant pour l'hivernage.
Au moment de la récolte du tilleul (chez moi à la toute fin juin début juillet), je remets la grille à reine entre le corps et la première hausse puis, lorsque tout le couvain est né, je la retire et la récolte vers fin juillet.
En procédant ainsi je rabats en deux fois la population sur le volume d'hivernage.

Tout le matériel est isolé, hausses comprises. A défaut sinon on perd de la performance thermique "par le haut". Courant avril je peux avoir 4, 5 ou 6 hausses sur le corps, cette tour serait trop déperditive pour les nuits d'avril sans isolation (je suis en Bourgogne, pas dans le sud ouest).
Accessoirement, l'ensemble est à une température plus homogène et élevée, les abeilles peinent moins à déshydrater le nectar pour en faire du miel, et celui-ci risque moins de cristalliser dans les hausses.
Je trouve que les abeilles se pressent moins pour operculer le miel (une impression ?). Ainsi pour 100 Kg de miel produit je récupère 1 Kg de cire d'opercule alors que la "norme" est plutôt à 2 Kg. Je récolte souvent des cadres partiellement operculés (ou pas du tout) sans pour autant avoir un miel humide (je contrôle plusieurs fois au réfractomètre au cours de l'extraction).


Dernière édition par JAZ89 le Mer 08 Fév 2023, 11:58, édité 1 fois

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Fabbaf Mer 08 Fév 2023, 10:48

Merci JAZ pour tes explications sur ta conduite des ruches. c'est très intéressant. 
Quand tu dis fin juillet que tu "récoltes" la hausse qui a servi aussi pour le couvain, c'est que tu fais une extraction de miel dessus ? 
j'ai jamais trop compris si c'était une chose possible ou pas que d'extraire du miel de cadres ayant aussi servis pour du couvain. Possible d'un point de vue conservation je veux dire. 

de même ces cadres une fois extraits pourraient resservir l'année d'après pour faire exclusivement des hausses de miel ? 

Et du fait je comprends bien mieux ton besoin d'isoler également. 

je trouve ta technique de gestion de ruche séduisante dans le cas de miellée de colza explosive pour éviter les essaimages.

Fabbaf
larve
larve

Masculin Nombre de messages : 49
Age : 40
ville et région : Eragny; Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Mer 08 Fév 2023, 11:24

Fabbaf a écrit:Merci JAZ pour tes explications sur ta conduite des ruches. c'est très intéressant. 
Quand tu dis fin juillet que tu "récoltes" la hausse qui a servi aussi pour le couvain, c'est que tu fais une extraction de miel dessus ? 
j'ai jamais trop compris si c'était une chose possible ou pas que d'extraire du miel de cadres ayant aussi servis pour du couvain. Possible d'un point de vue conservation je veux dire. 

de même ces cadres une fois extraits pourraient resservir l'année d'après pour faire exclusivement des hausses de miel ? 

Et du fait je comprends bien mieux ton besoin d'isoler également. 

je trouve ta technique de gestion de ruche séduisante dans le cas de miellée de colza explosive pour éviter les essaimages.
Oui je fais une extraction et récupère le miel qui est conditionné dans une miellée spécifique. Si les abeilles trouvent de la ressource à ce moment là (du tournesol), elles remplissent les alvéoles au fur et à mesure de la naissance du couvain. J'ai même dû parfois reposé une 2ème hausse de récolte (par dessus la première cette fois) parce que je ne savais pas qu'il y avait du tournesol derrière une butte à 1,5 Km.
Je n'ai pas constaté de problème de conservation particulier avec ce miel et il est aussi bon que les autres.
Naturellement les alvéoles n'ont pas de destination prédéfinie et peuvent contenir aussi bien du couvain, du pollen ou du miel (et bien souvent dans le corps les 3 à des moments différents au cours d'une saison).

Je trie les cadres de hausse et regroupe les cadres ayant contenu du couvain pour deux raisons.
Je stocke en extérieur dans un bucher très aéré ces cadres qui seraient trop sensibles à la fausse teigne stockés en intérieur.
J'essaie dans la mesure du possible de les réutiliser l'année suivante en "première hausse" pour qu'ils contiennent de nouveau du couvain. L'idée est les réformer petit à petit comme les cadres de corps pour assurer la rotation des cires à des fins sanitaires pour les abeilles.

Comme la hausse est retirée avec la dernière récolte fin juillet, ces cadres ne voient jamais le traitement contre le varroa qui suit.
Les cires sont donc exemptes de produits de traitement (mais elles finiront quand même avec celles des cadres de corps et ne seront plus utilisées en apiculture).
C'est surtout à cause des produits de traitement que l'on n'extrait pas de miel de consommation des cadres de corps.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Sépatou Mer 08 Fév 2023, 18:40

Merci de ces précisions Jaz89, tout ça est très cohérent, je  suis convaincu.
Je suis très curieux de découvrir par moi-même les effets de ces améliorations ! Même si je ne cache pas que de meilleures récoltes ne sont pas pour me déplaire, j'ai d'abord envie de suivre les évolutions et les bénéfices pour la colonie !
Si ces compagnies parvenaient grâce à l'isolation à constituer suffisament de réserves pour traverser l'hiver, ce serait déjà une belle satisfaction...
Encore merci à toi, je ne manquerai pas de partager mes constats !

Sépatou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 140
Age : 62
ville et région : Agen Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Jeu 09 Fév 2023, 09:20

Sépatou a écrit:Merci de ces précisions Jaz89, tout ça est très cohérent, je  suis convaincu.
Je suis très curieux de découvrir par moi-même les effets de ces améliorations ! Même si je ne cache pas que de meilleures récoltes ne sont pas pour me déplaire, j'ai d'abord envie de suivre les évolutions et les bénéfices pour la colonie !
Si ces colonies parvenaient grâce à l'isolation à constituer suffisamment de réserves pour traverser l'hiver, ce serait déjà une belle satisfaction...
Encore merci à toi, je ne manquerai pas de partager mes constats !
L'isolation diminuant aussi les consommations lors de la constitution des réserves d'hiver en Septembre - Octobre, il y a moins besoin de les complémenter en nourriture.
Ceci dit cette année avec la 2ème quinzaine d'Octobre anormalement chaude, elles ont continué d'entretenir du couvain alors que les ressources externes diminuaient.
J'ai complété les réserves de certaines ruches avec des cadres de miel au format corps que j'avais constitués au printemps 2021 en remplaçant 2 hausses de récolte par un corps (et en réduisant le volume avec des partitions pour éviter qu'il ne soit trop lourd à basculer). A l'automne 2021, ces cadres n'ont pas eu besoin d'être utilisé, les réserves étaient suffisantes. Ils ont servi cette année.

L'avantage de l'inconvénient (la 2ème quinzaine trop chaude) était que l'on pouvait faire des visites quasi complètes facilement et ajuster au besoin.

Lors de la saison 2023, je vais renouveler l'opération "réserve de miel operculé au format cadre de corps" au cas où (été sec et caniculaire, météo d'automne pas terrible ... etc).

C'est moins facile que de donner du sirop ou du candi et cela réduit la récolte potentielle mais c'est certainement mieux pour leur santé.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Icare74 Ven 10 Fév 2023, 19:57

Une reine qui pond 2500 oeufs/jours (une bête de course) a raison 780 cellules par dm2 a besoin de moins de 8 cadres de corps pour le cycle complet de son couvain. Si tu la laisse monter dans la hausse elles stockeront plus de miel dans le corps mais en rien une plus grosse population.

Une bonne isolation permet de moins consommer, rien de plus.
Une ruche super bien isolé est contre bénéfique cela « coupe » la folie du retour des beaux jours au printemps ; différents test on été fait par frère adam entre autre, les ruches super bien isolé on moins bien démarré et cela c’est ressentie toute la saison.
Icare74
Icare74
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 324
Age : 39
ville et région : haute Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Sam 11 Fév 2023, 09:56

Icare74 a écrit:Une reine qui pond 2500 oeufs/jours (une bête de course) a raison 780 cellules par dm2 a besoin de moins de 8 cadres de corps pour le cycle complet de son couvain. Si tu la laisse monter dans la hausse elles stockeront plus de miel dans le corps mais en rien une plus grosse population.

Une bonne isolation permet de moins consommer, rien de plus.
Une ruche super bien isolé est contre bénéfique cela « coupe » la folie du retour des beaux jours au printemps ; différents test on été fait par frère adam entre autre, les ruches super bien isolé on moins bien démarré et cela c’est ressentie toute la saison.
Petits calculs pour mesurer le propos.
Nombre d'alvéoles occupées : 21 x 2500 = 52500 alvéoles
Soit une surface de 52500 / 780 = 67,3 dm²

Surface nette de bois à bois d'un cadre Dadant : 4,2 x 2,6 = 10,9 dm²
Effectivement la surface nette nécessaire au seul couvain tient même sur moins de 7 cadres (67,3 / 10,9)

Seulement voilà, entre la surface nette théorique et la surface réelle il y a un facteur qui ne doit pas être très loin de 1,8 ou 2 : pour des questions d'efficacité thermique les bas et les rives de cadres sont rarement totalement pondus, la place pour le pollen nécessaire pour nourrir ce couvain est non négligeable, idem sur les réserves de miel nécessaire juste à côté pour nourrir le couvain et alimenter les chauffeuses au plus près de leur lieu d'effort ... etc, bref une ruche complète.

Tient le format Dadant 12 n'a peut être pas été inventé par hasard ...

Avec un corps Dadant 10 et sa première hausse, c'est l'équivalent de 14,5 cadres dans un cube presque parfait ... tient pas si loin du Dadant 12 ... certes un peu plus de volume, d'où probablement du stockage dans le corps ... tient peut être une explication du fait que je ne nourrisse jamais, juste parfois en fin de saison si je pense que les réserves hivernales sont insuffisantes sur les colonies les plus fortes.

Quant à la coupe de la folie ... curieux de voir l'effet sur le couvain, si précieux pour la dynamique future, d'un retour en grappe une trop froide nuit de Mars à 800 m d'altitude dans les Alpes ... si ne serait-ce que 10% n'y survit pas, à mon humble avis la dynamique a du plomb dans l'aile et cela se ressent peut être sur toute la saison.

Les Alpes à 800 m d'altitude, un climat certainement bien plus continental et contrasté que celui océanique de l'Abbaye de Buckfast dans le sud de l'Angleterre à moins de 20 Km du port de Plymouth ... matière à réflexion sur ce qui est peut être vrai à un endroit et moins à un autre, non ?

Ceci dit je suis preneur de liens vers une étude précise du frère Adam (avec le protocole, comment le matériel était isolé ... etc) sur les effets de l'isolation.

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Icare74 Sam 11 Fév 2023, 10:22

Sur le livre « ma méthode d’apiculture » et d’autres sur les revue anercea.
Sur un rucher avec des corps bois et plastique: c’est assez flagrant celle en plastique démarre bien avant celle en bois.
De plus en plus d’apiculteur souvent pro laisse le corps sur 7/8 cadres avec grille a reine ; ils obtiennent un meilleure rendement surement par la faites quelles montent plus rapidement dans la hausse. Je n’ai personnellement jamais essayé
Icare74
Icare74
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 324
Age : 39
ville et région : haute Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Krypton Dim 12 Fév 2023, 00:05

Salut
Votre discussion m'intéresse (surtout les derniers échanges). Mais comme je n'ai pas personnellement d'expérience dans le domaine, et pour donner une autre vision des choses, je vous propose de voir (ou revoir) l'entretien de Sébastien Bonjour, interrogé par Étienne Bruneau et Agnès Fayet. C'est un peu long mais très riche, et en ce qui concerne les ruches isolées c'est à partir de 28'30.

Krypton
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 57
ville et région : Franche-Comté

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Beezou Dim 12 Fév 2023, 10:15

je vous propose de voir (ou revoir) l'entretien de Sébastien Bonjour
Un grand merci Krypton pour ce partage très intéressant. J'ai un peu le même ressenti sur le sujet, l'isolation n'est pas assez travaillée sur une ruche standard du commerce au niveau des parois, et inexistante au niveau du toit car sur une Dadant on laisse le choix à l'acheteur entre rien ou pas grand-chose, à part une adaptation  "Jazz". Pour moi les essais vont se poursuivre avec ruche Paulownia et toit polystyrène 7 cm sur nourrisseur bois et couvre-cadre bois isolant mince 18 couches. La voie de l'aération renforcée par une entrée haute reste à explorer...
Beezou
Beezou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 70
ville et région : 07100 Annonay

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Sépatou Dim 12 Fév 2023, 23:26

Krypton a écrit:Salut
Votre discussion m'intéresse (surtout les derniers échanges). Mais comme je n'ai pas personnellement d'expérience dans le domaine, et pour donner une autre vision des choses, je vous propose de voir (ou revoir) l'entretien de Sébastien Bonjour, interrogé par Étienne Bruneau et Agnès Fayet. C'est un peu long mais très riche, et en ce qui concerne les ruches isolées c'est à partir de 28'30.
Merci Krypton, un entretien qui ne fait que renforcer mon envie de voir par moi-même...!

Sépatou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 140
Age : 62
ville et région : Agen Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Lun 13 Fév 2023, 18:05

Icare74 a écrit:De plus en plus d’apiculteur souvent pro laisse le corps sur 7/8 cadres avec grille a reine ; ils obtiennent un meilleure rendement surement par la faites quelles montent plus rapidement dans la hausse. Je n’ai personnellement jamais essayé
Sur 7 ou 8 cadres, il ne doit pas y avoir grand chose dans les corps.
D'où le besoin constant de nourrir les colonies pour pallier les creux entre miellée, puis préparer l'hivernage à coup de sirop puis poser du candi deux fois dans l'hiver.
Allez faire un tour sur l'autre forum, ils ne parlent que de la pose de leur 2ème poche de candi depuis 3 jours.

Bref on ne pratique pas la même apiculture mais en tant qu'amateur je n'ai pas d'obligations de rentabilité ...

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Icare74 Lun 13 Fév 2023, 19:16

J’hiverne sur 8 cadres 15kg de réserve ca fait le tour, seul les essaims 6 cadres reçoivent du candi (le 1* semaine dernière).
120kg/ruches en sédentaire, tu fait le triple des pros qui transhume 3 voir 4 fois question rentabilité tu ai pas mal.
Icare74
Icare74
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 324
Age : 39
ville et région : haute Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par JAZ89 Jeu 16 Fév 2023, 23:39

Icare74 a écrit:120kg/ruches en sédentaire, tu fait le triple des pros qui transhume 3 voir 4 fois question rentabilité tu ai pas mal.
Ouais ... ce qui devrait les amener à se poser des questions sur ce qu'ils font, non ?

JAZ89
abeille nourrice
abeille nourrice

Masculin Nombre de messages : 585
Age : 54
ville et région : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Krotal Mar 21 Fév 2023, 14:00

Je n'arrive pas à trouver le sujet d'origine sur les ruches en liège, quelqu'un aurait un lien ?

Krotal
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2151
Age : 51
ville et région : oise

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Sépatou Mar 21 Fév 2023, 23:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Laughing Laughing Laughing

Sépatou
abeille nettoyeuse
abeille nettoyeuse

Masculin Nombre de messages : 140
Age : 62
ville et région : Agen Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022 - Page 2 Empty Re: Du côté des ruches isolées, bilan de la saison 2022

Message par Krotal Mer 22 Fév 2023, 06:00

Merci mais désolé je me suis mal exprimé...
Je voulais parler du sujet dans lequel était présenté les ruches en liège.

Krotal
abeille butineuse
abeille butineuse

Masculin Nombre de messages : 2151
Age : 51
ville et région : oise

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum